Analyse des modèles d'étude Flashcards Preview

Orthodontie I > Analyse des modèles d'étude > Flashcards

Flashcards in Analyse des modèles d'étude Deck (56)
Loading flashcards...
1

Quelles sont les deux principales relations que les modèles d'étude nous permettent d'analyser?

• Relations inter-arcades
• Relations intra-arcades (position individuelle des dents)

2

Quels sont les relations inter-arcades? (5)

• Antéro-postérieure (sagittale)
• Transverse
• Verticale
• Dysharmonie dento-dentaire
• Analyse d'espace

3

Quels éléments sont compris dans l'analyse de la relation antéro-postérieure lors de l'analyse des relations inter-arcades? (4)

• Relation sagittale molaires
• Relation sagittale canines
• Surplomb horizontal
• Articulés inversés antérieurs

4

Les malposition du premier ordre concernent quel type de positionnement?

Les malpositions du 1ier ordre concernent la position horizontale des dents

5

Quelles malpositions font partie des malpositions de premier ordre?

• Versions bucco-linguales
• Rotations

6

Quels sont les relations inter-arcades (position individuelle des dents)? (4)

• Malpositions de premier ordre
• Malpositions de deuxième ordre
• Malpositions de troisième ordre
• Symétrie des arcades

7

Quels éléments sont compris dans l'analyse des relations transverses lors de l'analyse des relations inter-arcades? (4)

• Surplomb horizontal postérieur
• Courbes de Wilson
• Lignes médianes
• Articulés inversés postérieurs

8

Quels éléments sont compris dans l'analyse des relations verticales lors de l'analyse des relations inter-arcades? (2)

• Surplomb vertical
• Courbes de Spee

9

En quoi consiste la relation sagittale molaire?

Il s'agit de classifier ( classe I, II ou III ) et d'évaluer quantitativement (mesurer) la dysharmonie antéro-postérieure s'il y a lieu à droite et à gauche.

10

En quoi consiste la relation sagittale canine?

Il s'agit de classifier ( classe I, II ou III ) et d'évaluer quantitativement (mesurer) la dysharmonie antéro-postérieure s'il y a lieu à droite et à gauche.

11

Un signe + représente quelle classe orthodontique (relation sagittale)?

Classe II

12

Un signe - représente quelle classe orthodontique (relation sagittale)?

Classe III

13

Vrai ou faux ?
Une relation molaires de légère classe III (1.5 à 2 mm. selon la définition donnée plus haut) peut être considérée normale

Vrai !
Il s'agit de la super classe I

14

Quel est le critère à regarder pour valider qu'il s'agit d'une super classe I?

Le critère à regarder est alors le contact qui doit se faire entre la surface
distale de la première molaire supérieure permanente et la crête mésiale de la deuxième molaire inférieure permanente.

15

Comment est mesuré le surplomb horizontal par convention?

Par convention, il est mesuré au niveau des incisives les plus labiales, et ce au niveau de chacune des arcades dentaires. La mesure inclus l'épaisseur de l'incisive supérieure.

16

Quel est le surplomb horizontal normal?

Quelle valeur nous donne un bout-à-bout incisif?

Quelle valeur nous donne un articulé inversé?

Le surplomb normal est d'environ 2 mm.

Un bout-à-bout incisif donnera un surplomb nul (0 mm)

Les articulés inversés donnent des mesures
négatives.

17

En quoi consiste le surplomb vertical?
Comment le mesure-t-on par convention?

C'est le recouvrement vertical des incisives.

Par définition, il est mesuré au niveau des dents les plus extrudées au niveau de chacune des deux arcades

18

Quelle est la valeur de surplomb vertical normal?

Quelle est la valeur du surplomb vertical s'il y a une béance antérieure?

Le surplomb normal est 2mm.

En cas de béance antérieure, le surplomb vertical va être négatif.

19

Que nous permet l'évaluation de la courbe de Spee?

L'évaluation de la profondeur de la courbe
de Spee permet d'évaluer la position verticale des incisives et ainsi de faire la différence entre les problèmes verticaux d'origine squelettique ou
d'origine dentaire.

20

Que signifie une courbe de Spee excessive (à concavité supérieure) du maxillaire INFÉRIEUR?

Une hyperéruption incisive

21

Que signifie une courbe de Spee inversée (à convexité supérieure) du maxillaire INFÉRIEUR?

Une hypoéruption incisive

22

Vrai ou faux ?
Une courbe de Spee peut être plane.

Vrai !

23

Que signifie une courbe de Spee excessive du maxillaire SUPÉRIEUR?

Une hyperéruption incisive.

24

Que signifie une courbe de Spee inversée du maxillaire SUPÉRIEUR?

Une hypoéruption incisive.

25

Comment établit-on la ligne médiane?

On établi en premier lieu la relation du milieu de l'arcade supérieure avec le milieu facial.

26

Où est le milieu des arcades sur les modèles d'étude supérieur et inférieur?

Le milieu facial, sur les modèles d'étude, est représenté par le raphé
médian palatin. Ensuite le milieu de l'arcade inférieure est déterminé par rapport au milieu de l'arcade supérieure.

27

Que permet l'évaluation de la courbe de Wilson?

Au niveau de chacune des dents l'évaluation de la courbe de Wilson permet d'apprécier l'angulation vestibulo-linguale de la dent (3 ième ordre) et aide à établir le diagnostic différentiel entre les articulés inversés d'origine dentaire et ceux qui sont d'origine squelettique.

28

Vrai ou faux ?
Normalement, un courbe de Wilson adéquate démontre une légère concavité qui regarde vers le bas.

Faux !
Une légère concavité qui regarde vers le haut !

29

Les malpositions du premier ordre concernent la position ???? des dents.

Les malpositions du premier ordre concernent la position HORIZONTALE des dents.

Il s'agit de l'alignement
dentaire vestibulo-lingual ainsi que des rotations dentaires.

30

Lorsqu'on fait l'analyse des malposition du premier ordre, comment note-t-on une dent qui serait trop lingualée par rapport à l'arcade?

Mettre un L au dessus de son numéro