Banques QRO Flashcards Preview

Multi > Banques QRO > Flashcards

Flashcards in Banques QRO Deck (79):
1

2. Savoir la Clinique shu-ptt (donner 5 signes et sx)

1) Anémie hémolytique (ictère)
2) Thrombocytopénie (pétéchies/ purpura)
3) IRA (oligurie)
4) Sx neurologiques (céphalée, confusion, syncope, parésie…)
5) Fièvre
* diarrhée hémorragique + SAG en prodrome si SHU typique
* les 5 dans PTT, 3 premiers dans SHU

2

1. 3 aides pharmaco avec mécanisme différent pour aider à arrêter de fumer (et nommer mécanisme)?

Timbres (substituts nicotiniques)
Bupropion (zyban) inhibiteur de la recapture de la dopamine
Varenicline (champix) : agoniste partiel et antagoniste compétitif partiel des récepteurs nicotiniques

3

14. Dire deux critères qui permettent de faire le dx de diabète

Glycémie au hasard ≥ 11,1mmol/L + sx de diabète, HbA1c ≥ 6,5%, glycémie à jeun ≥ 7mmol/L, glycémie à 2h ≥ 11,1mmol/L lors test tolérance au glucose oral

4

4. 3 caractéristiques des ongles du psoriasis

Pitting (ponctuations en dé à coudre), onycholyse, tâches d'huile, hyperkératose au lit de l'ongle

5

A part faire venir ses anciens résultats, quels tests paracliniques t'aideront à différencier une IRC d'une IRA. (3)

Échographie rénale (atrophie du cortex, hyperéchogène…)
FSC (anémie)
Ca-PO4 (ostéodystrophie) + vitamine 1,25-(OH)2-D (↓)
Gaz artériel (acidose métabolique)

6

Quels sont les mécanismes d'action des 2 médicaments donnés dans la maladie d'Alzheimer?

• Inhibiteurs de l’acétylcholinestérase :Inhibe le catabolisme de l’acétylcholine dans la fente synaptique donc augmente sa biodisponibilité
• Mémantine : antagoniste du récepteur NMDA ce qui diminue l'excitotoxicité par le glutamate

7

27. Qu'est-ce qu'on voit le plus souvent à l'ecg dans une embolie pulmonaire ? (2 lignes)

Tachycardie sinusale ?
Pattern S1Q3 ou S1Q3T3 (28 %)
Axe droit (18 %)
BBD transitoire, complet ou incomplet (20 %)
T inversés sur les précordiales droites (10-45 %)

8

32. Un enfant est atteint d'une leucémie aigue, vous devez faire l'annonce à ses parents. Après vous être assurés que vous avez assez de temps, vous annoncez le diagnostic sans plus. Les parents ont des fortes réactions.

De quelle manière auriez-vous pu éviter cela?

(En gros, nommez des éléments importants lors de l'annonce de mauvaise nouvelle) nommez 5 éléments (apprenez en 7 car ils disaient que vous aviez déjà fait deux choses)

Annonce d'une mauvaise nouvelle :
- avec tact et sensibilité
- dans le respect de la personne (limites, rythme et besoins)
- considérant la dimension culturelle
- favorisant l'intégration du sens
- soutenant l'expression maximale de son autonomie

Respecter la personne malade nécessite :
1. Lieu propice + temps approprié à la rencontre
2. Possibilité de présence de proches
3. Préparer l'annone (aide à anticiper)
4. Explorer ce que la personne souhaite savoir et respecter limites
5. Respecter le rythme de la personne
6. Reconnaitre + soutenir vécu
7. Préserver l'espoir
8. Répondre à préoccupations principales
9. Filet de sécurité et suivi nécessaire

9

1. Devant un nourrisson de 2 mois qui régurgite, mais sans diminution de sa courbe de croissance pondérale, quels signes et symptômes justifie une investigations et/ou un traitement de ce qui semble être du RGO

- Sx respiratoires (toux chroniques, asthme, bronchiolite, pneumonie d'aspiration)…
- Oesophagite (hématémèse, refus boire ou manger…)
- Irritabilité

10

35. 3 signes ou symptômes d'une insuffisance pancréatique exocrine chez un enfant qui fait de la fibrose kystique.

- Stéatorrhée
- Retard staturo-pondéral
- Distension abdominale
- Oedème généralisé (rare par hypoprotéinémie)
- Carence en vitamines ADEK
(cécité nocturne, xérophtalmie, hyperkératose folliculaire / rachitisme, OP, tétanie / neuropathie périphérique / INR augmneté, ecchymoses purpura)

11

41. 3 traitements du mégacôlon toxique à C. difficile

- ATB large spectre : Métronidazole IV + vancomycine PO (tube NG et intra-rectal)
- Consultation en chirurgie (colectomie d’urgence)
- Support : nil PO, NG tube, hydratation, correction É+

12

39. Quel est l'effet du Carbidopa dans le Lévidopa/cabidopa?

Inhibe la transformation du précurseur de la dopamine (lévodopa) au niveau périphérique (en inhibant la décarboxylase) = augmente la disponibilité centrale et diminue les effets secondaires

13

Quel est le traitement d'une pancréatite aiguë?

Hydratation, nil PO, analgésie, Ranitidine IV

14

44. Patiente avec cancer métastatique. Se présente pour intoxication aux opiacés. Elle répond partiellement au Naloxone. Pourquoi doit-on garder un œil attentif sur une patiente à qui on a donné du Naloxone pour une intoxication aux opiacés et qui n'a répondu que faiblement?

• Courte demi-vie du naloxone → risque du retour des sx intox (dépression resp.)
• Risque de syndrome de sevrage (si pris de façon chronique) → No/Vo, tachycardie, ↑ TA, FV…
• Risque d'œdème pulmonaire si CO2 était ↑

15

1. Un enfant fait une pyélonéphrite, on lui a déjà fait une échographie (normale).
a) Quelle investigation sera nécessaire et à quel moment la faire?
b) Si l’échographie avait été anormale, quelle autre investigation aurait-il fallu faire et à quel moment?

a) DMSA 6 mois post-infection et/ou cystographie mictionnelle radiologique lors d'une récidive

b) Cystographie mictionnelle radiologique, au moment de l’infection dès que plus de fièvre

(indication : écho anormale, <2mois ou jet anormal chez un garçon) + DMSA 6 mois plus tard

16

1. Nommez deux facteurs de risque de résistance aux antibiotiques pendant le traitement de l’otite moyenne aigüe.

• Mauvaise compliance au traitement
• prise d'ATB dans le dernier mois
• fréquentation de garderie

17

5. Une dame avec une endocardite. Nommez le traitement empirique (3 lignes)

B-lactamine + Gentamicine
Si aiguë : Cloxacilline
Si subaiguë : Ceftriaxone

± Vancomycine si risque de SARM, hautes doses pendant plusieurs semaines

18

14. 2 complications gastro-intestinales de la fibrose kystique malgré un traitement adéquat?

• syndrome d’obstruction distale de l’iléon ou constipation
• risque de pullulation bactérienne
• susceptibilité aux cholélithiases
• cirrhose biliaire
• RGO aussi possible

19

18. Femme en post-partum immédiat avec CIVD et dyspnée. 3 diagnostics

1) Pré-éclampsie
2) Embolie de liquide amniotique
3) Choc hémorragique
4) EP
5) Sepsis

20

19. Un patient a été victime d’un accident de voiture à moyenne vélocité et a des fractures de côtes du côté droit. Au rayon X pulmonaire, on voit des opacités alvéolaires à droite, le reste de la radiographie étant relativement normal. Nommez 2 diagnostics expliquant les opacités.

• Contusions pulmonaires
• Atélectasie

21

22. Femme de 61 ans avec néoplasie du sein de 3 cm non métastatique sans atteinte ganglions (pas rien ailleurs). Elle a accepté la chirurgie de résection.
Quels seront vos critères (4) pour lui proposer un traitement adjuvant?

• Tumeurs de haut grade histologique
• Récepteurs hormonaux (RE/RP) → hormonothérapie si + (inhibiteur de l'aromatase / Tamoxifène)
• Présence de HER2 neu → Trastuzumab (Herceptin)
• Atteinte ganglionnaire (ganglion sentinelle)
• Dimension tumeur (> 1cm)
• Âge patiente (> 35 ans…)

22

24. Nommez les 5 paramètres nécessaires pour calculer le score de Child-Pugh chez un patient cirrhotique

bilirubine, albumine, INR, encéphalopathie (grade), ascite

23

1. Un avantage et un inconvénient (chacun) des prothèses valvulaires mécaniques et des bioprothèses

- Bio = pas besoin d'anticoagulant, peut utiliser NACO, préférée chez plus vieux
- Mécanique = dure plus longtemps, nécessite anticoagulation long terme, préférée chez plus jeunes < 60 ans

24

1. Homme qui fait de l’HTO et ça ne se règle pas avec traitement non-pharmacologique. Nommez deux médicaments qui pourraient l’aider.

Fludrocortisone = minéralocorticoïde (si Ø IC)
Midodrine (agent VC α-agoniste)

25

33. Homme de 82 ans présente une arthrite septique. Quel est l’agent infectieux le plus probable? Quelle est la durée de l’antibiothérapie?

S. aureus, cloxacilline pour 3-4 semaines
(ou vanco si on pense au SARM)
* 2 sem pour strep, 3-4 pour staph-BGN et 7 jours gonocoque

26

39. Triade de l'hydrocéphalus a pression normale

Apraxie de la marche (précoce) + démence + incontinence urinaire (tardive)

27

1. Patiente âgée arrive à l'urgence connue dyslipidémie, diabète, prend un IECA, des statines, metformine... fait une convulsion tonico-clonique avant le déjeuner, est asthénique depuis 2 semaines, confuse au questionnaire. Afébrile. Allait bien la veille de l'épisode. Pas d'autres manifestations.‬‬

a) Diagnostics les plus probables (ddx convulsions)
b) 5 tests qu'on veut faire pour déterminer la cause de ses convulsions

Possibles :
- Causes métaboliques : hypo/hyperglycémie, hypo/hypernatrémie, hypocalcémie, hypomagnésémie, hypophosphatémie, encéphalopathie hépatique ou urémique
- Insultes cérébrales (AVC, hémorragie cérébrale, encéphalopathie HTA, trauma…)
- Infectieux (afébrile)

Plus probables : glycémique, É+, urémie, hépatique (statine...), ICT?

1) Électrolytes (Na, Ca-PO4, Mg)
2) Créatinine + urée
3) Glycémie
4) Bilan hépatique
5) CT-scan (AVC, hémorragie…)
6) Bilan toxicologique

28

42. Critère de neutropénie fébrile chez un patient avec lymphome.

Fièvre (≥ 38°C soutenue sur plus d’une heure ou ≥ 38,3 à 1 occasion) avec soit :
o neutrophiles absolus (neutrophiles + formes jeunes) < 0,5 x 109 / L
o neutrophiles absolus < 1 x 109 / L avec baisse anticipée vers <0,5 dans prochains 48h

29

45. Artérite temporale avec polymyalgia rheumatica, 3 tests qui vous aident à poser le diagnostic

1) Biopsie artère temporale
2) Échographie des vaisseaux extra-cranien
3) Imagerie de l’aorte et des vaisseaux de la crosse de l’aorte
4) VS et CRP augmentés
5) Réponse rapide aux cortico

30

52. Patient connu PAR, prend MTX, hydroxychloroquine, IECA. Il a fumé 40 paquets-année, a arrêté il y a 5 ans. Il présente maintenant dyspnée, toux sèche et crépitants secs depuis quelques mois. 2 diagnostics les plus probables qui expliquent ce tableau.

1) Fibrose pulmonaire par PAR
2) Pneumonite interstitielle (aigue) ou fibrose pulmonaire par MTX
3) MPOC
4) Néoplasie pulmonaire
5) IECA (toux sèche)

31

53. 4 organes qui sont fortement touchés par le MTX (effets secondaires)

Foie, poumons, moelle osseuse, reins

32

56. 2 médicaments que l’on peut prescrire pour une migraine chez une femme enceinte

1) Acétaminophène
2) AINS si pas au 3e T (si pris doit être <48h)
3) Opioïdes

33

58. 5 signes de sévérité de sténose aortique
 à l'examen physique et 2 en paraclinique

E/P :
1) Pulsus parvus tardus (montée car. faible-retardée)
2) B2A ↓/absent
3) Pic du souffle plus tardif et↑ durée souffle
4) Apex soutenu
5) Signes IC

Écho :
1) aire < 1 cm2
2) gradient transvalvulaire > 40 mmHg

34

58. Vous évaluez une étude sur un anticoagulant. Le groupe avec le nouveau médicament présente 15% de récidive. Le groupe témoin présente 20% de récidive. Calculer le NNT.

Réduction du risque absolu = contrôle - témoins = 20% - 15% = 5%
NNT = 1/RRA = 1/0,05 = 20
= il faut donc soigne 20 personnes pour avoir 1 récidive de moins

35

Quelles sont les indications de dialyse immédiate? (7)

• Hypervolémie, kaliémie ou acidose métabolique sévères et réfractaires à médical
• DFG < 10% (Clcr < 10-15ml/min) ou créatinine > 1060
• Péricardite urémique
• No/Vo persistants
• Encéphalopathie urémique ou autres signes neuro (astérixis, convulsions)
• Diathèse hémorragique importante

36

2. Nourrisson qui présente un ictère précoce, sa bilitotale est à 200 et sa bili conjuguée à 100. Nommez trois mécanismes qui peuvent expliquer sa situation et 3 exemples pour chaque.

• Atteinte hépatique : TORCH, sepsis, hépatite néonatale idiopathique, drogues
• Obstruction de voies biliaires (cholestase) : atrésie voies biliaires, kyste du cholédoque, cholangite sclérosante néonatale, syndrome d'Alagille
• Anomalie métabolique : galactosémie, fructosémie, déficit en α-1 anti-trypsine, hypothyroïdie, FKP

37

6. Nourrisson fébrile 5 semaines de vie : fièvre à 40 degrés, diminution des boires, apparence somnolente. A l'E/P, vous découvrez une OMA.
Quelle est votre investigation et prise en charge (7pts, 2 lignes pour répondre)?

• Nourrisson 1-3 mois → toxique = traité comme < 1 mois (Ø à faible risque) = hospitalisation
* faible risque : non toxique, né à terme, Ø ATCD péri ou post-natal, séjour pouponnière non compliqué, aucune infection focalisée (sauf OMA)
• E/P complet pour trouver foyer infectieux autre
• Bilan septique complet : FSC + différentielle, créatinine, E+, glucose, hémocultures, A/C urines, Rx poumons (car > 39,5 ou si GB > 20 000, sx resp ou alt ÉG ++), PL + PCR pour herpès
• ATB empirique : ampicilline + gentamicine < 1 mois → ampi/cefotaxime ou ceftriaxone (+/- vanco si suspicion de méningite) ajuster selon cultures + Acyclovir

38

7. Patient avec endocardite traité par antibiotique (on ne précise pas lesquels), présente un rash maculopapuleux aux paumes des mains et aux plantes des pieds. Donner 2 mécanismes possibles pour ce rash.

• Éruption exanthémateuse (hypersensibilité de type 4 → retardée médié par LT) → tronc et membres proximal sym et diffus (réaction + fréquente par ATB)
• Vasculite d’hypersensibilité causé par l’infection ou les ATB (hypersensibilité de type 3)
• Hypersensibilité de type 1 (urticaire)
• Érythème polymorphe → par infection (virus, mycoplasma…) ou médicaments : début 72h plusieurs types de lésions (papule, macule, vésicules, cibles), sym et bilat, prédilection extrémités (dont paumes/plantes) + visage
• Lésions de Janeway → macules (par infarctus cutané par EI)

39

8. 3 mécanismes autre que le diabète mellitus pour expliquer un syndrome polydipsique polyurique

- Diabète insipide néphrogénique (hypercalcémie, hypokaliémie, lithium)
- Diabète insipide central (trauma, néoplasie, chirurgie…)
- Polydipsie primaire/ pscyhogène (potomanie)
- Diurèse osmotique (ex. mannitol)

40

13. Donner 4 diagnostic différentiel d'une perte de poids avec appétit préservé.

- Hyperthyroïdie
- Malabsorption (ex. maladie cœliaque, FKP)/ parasites
- DM non contrôlé
- Phéochromocytome
- ↑↑↑ activité physique
- INCAPACITÉ à se nourir

41

14. Sérologie hépatite B :
HbsAg + (positif) = infection
Anti-HBs - (négatif) = Ø immunité ni vaccin
Anti-HBc IgG + (positif) = infection chronique
HBeAg - (négatif) = inactif
Anti-HBe + (positif)

Que signifie chacune de ces valeurs?

HbsAg = infection aigue ou chronique
Anti-Hbs = immunité (vaccin ou guérit)
Anti-Hbc IgM (aigu) ou IgG (chronique)
HbeAg = infection active si +
Anti-Hbe = maladie résolue ou porteur inactif
ALT = augmentés si infection en cours
HBV ADN

42

17. 3 traitements pour la maladie de Parkinson et leur mécanisme d'action

Lévodopa-Carbidopa (Sinemet)
Agonistes dopaminergiques (Ropinirole, Pramipexole)
IMAO-β (Sélégiline, Rasagiline) = ↓ catabolisme dopamine
Amantadine (anticholinergique + relâche dopamine)
Entacarpone (inhibition COMT = ↓ dégratation périphérique l-dopa)
Anticholinergiques (↓ inhibition)

43

19. Mécanisme de l'hypoglycémie avec la prise d'alcool.

Inhibition de la néoglucogenèse (utilisation du NAD+ pour le métabolisme de l'alcool) → hypoglycémie suite à épuisement des réserves de glycogène

44

1. Dans l'interprétation d'études, nous parlons souvent la valeur "p". Que signifie au juste cette valeur?

P : probabilité que la différence entre 2 groupes d’une étude soit due uniquement au hasard

P < 0,05 on considère que cette prob. n’est pas uniquement due au hasard = significatif

45

Comment calculer le NNT et qu'est-ce qu'il indique?
a) Calculer le NNT de cette étude :
Tx : 15 morts, 85 patients vivants
Contrôle : 20 morts, 80 vivants
b) comment calculer le risque relatif (RR) avec cette même étude?
c) comment calculer la RRR?

Number Needed to treat (NNT)
= 1/réduction de risque absolu où RRA = contrôle - tx

Indique le nb de pts qu’il faut traiter pour éviter 1 évènement = FORCE résultats

a) NNT = 1/RRA = 1/0,05 = il faut traiter 20 patients pour en sauver 1
RAA = 20% - 15% = 5% de moins de risque absolu
b) RR = tx/contrôle = 15/20 = 75%
c) RRR = 1- RR (et mettre en %)

46

32. Quels médicaments autres que les hypertenseurs peuvent donner une HTO?

- Antidépresseurs (IMAO, ISRS, tricycliques, etc.)
- Antipsychotiques 1ere
- Barbituriques
- Alcool
- Levodopa
- Inhibiteurs de l'acétylcholinestérase
- Morphine

47

1. 4 tx pour prévenir les fractures d'ostéoporose (Sauf vitamine D et calcium)

Biphosphanate
PTH (teriparatide ou forteo)
Inhibiteur du RANK-L (denosumab)
SERM

48

21. Quelle est la triade classique de l'encéphalopathie de Wernicke?

1) ataxie
2) confusion
3) troubles oculomoteurs (nystagmus, diplopie)

49

27. Un enfant de 8 ans avec congestion nasale chronique toute l'année depuis un an. Nommer 3 catérogies de causes et un exemple pour chacun.

INFLAMMATOIRE : rhinite allergique ou rhinite vasomotrice ou granulomatose de Wegener
INFECTIEUX : VIH, syphillis, tuberculose, vestibulite nasale
STRUCTUREL : atrésie des choanes, hypertrophie des adénoïdes, polypose nasale, corps étranger, hypertrophie des cornets
MÉDICAMENT : antihypertenseur, anti-thyroïdes, benzo, oestrogènes/progestérones, surutilisation de décongestionnant

Ou SYSTÉMIQUE : granulomatose de Wegener, FK, asthme sensible, diskinésie ciliaire

50

28. 3 effets secondaires du Sulfate de Mg

- Dépression respiratoire
- Hyporéflexie
- Hypotension
- Oedème pulmonaire

51

32. Vaccins à 1 an

- Méningocoque
- Pneumocoque
- ROR
- Influenza (autonme)

52

30. 3 pathophysiologies de retard pondéral avec des exemples

1) Apport énergétique insuffisant ex. anorexie (anémie ferriprive), dysphagie, RGO, Vo, pauvreté, négligence…
2) Malabsorption des calories ex. maladie cœliaque, intolérance au lactose, FK…
3) ↑besoins caloriques ex. DM, infection chronique, IC, insuffisance resp., hyperthyroïdie…

53

39. Homme avec diabète et protéinurie à qui l'on prescrit un IECA... il vient de subir une angioplastie, et il a eu comme complication un orteil bleu. Sa fonction rénale, après avoir prescrit l'IECA, se détériore. Donnez 3 hypothèses de sa détérioration de fonction rénale

1) Maladie vasculaire athéroembolie (embolies de cholestérol)
2) Sténose des artères rénales
3) NTA toxique par contraste
4) Déshydratation → IR pré-rénale
5) Néphropathie diabétique...

54

6 classes de ddx d'épanchement pleural exsudatif

1) Infectieux (pneumonie, empyème, TB, viral)
2) Néoplasique (métastases, poumon, mésothéliome, meigs, lymphome)
3) Inflammatoire (EP, collagénose, vasculites...)
4) Iatrogénique (MTX, amiodarone, phénytoine... radiothérapie, post-pontage...)
5) Intra-abdominal (pancréatite, abcès sous-phrénique)
6) Trauma (hémothorax, chylothorax, rupture oeso)
Autres : urémie, pancréatite / Dressler, post-IM, lymphatique...

55

43. Vous soupçonnez une régurgitation mitrale sévère. Nommer trois éléments qui seront présents à l'examen physique.

En OAP si aigu!
1) Souffle holosystolique augmenté par handgrip
2) B2P augmenté et B1 diminué
3) B3
4) crépitants + matité aux bases pulmonaires

56

5. Jeune fille en 4e année du primaire qui souffre d'asthme. Sa mère désire savoir quels sont les 3 vaccins que sa fille recevra à l'école cette année.

• VPH
• Hépatite B
• Influenza

57

11. Nommer 4 éléments qui différencient un tremblement associé à une maladie de Parkinson d'un tremblement bénin idiopathique.

1) Repos Vs action
2) 4-6hz Parkinson = plus lent vs 7-11
3) Bénin diminué par alcool
4) Asymétrique dans Parkinson VS sym

58

14. Jeune homme de 23 ans se présente pour douleur pleurétique thoracique gauche progressive sur quelques heures. Il y a un examen cardiaque et pulmonaire normal. Le rayon X du poumon et la scinti V/Q est normal.

Donnez 3 diagnostiques possibles.

• Costochondrite
• Étirement musculaire?
• Myosite
• Pancréatite
• Hématome sous-phrénique

59

15. Une hématurie microscopique est une complication fréquente de l'endocardite infectieuse. Donner 2 hypothèses qui peuvent expliquer la cause.

• GN secondaire aux complexes immuns
• ↑ de la perméabilité par sepsis (protéinurie aussi)
• Infection urinaire
* Infarctus rénal par embolie septique...

60

21. Donner 4 signes du visage d'un enfant atteint de rhinite allergique chronique.

• Signe de Dennie-Morgan
• Salut allergique
• Bouche ouverte
• Yeux cernés

61

22. Nommer 5 signes à l'E/P d'un nouveau né avec ictère pathologique selon les ddx

• Céphalhématome
• Léthargie/ hypotonie (hypothyroidie)
• Bombement de la fontanelle postérieure (hypothyroidie)
• HSM
• Fièvre (sepsis)
• Hernie ombilicale?
Paleur des conjonctives pour anémie

62

24. Pt présente au niveau inguinal un érythrasma. Quel test pouvez-vous faire pour confirmer le Dx ?

• Lampe de Wood

63

19. Chez un homme sans antécédents particuliers avec une arthrite septique du genou, quel est l’antibiotique à donner immédiatement en attendant les résultats de culture si
a) cocci gram + en amas
b) cocci gram - en chaine
c) gram -
d) gram non contributif
d) FdR pour Neisseria gonorrhoeae

a) Staph = cloxacilline (vanco si allergie)
b) Strep = pénicilline ou céphalo de 1ere (vanco ou clindamycine si allergie)
c) Gram - = céphalo de 3e ou piperacillie/tazobactam
d) Si inconnu = vanco + céphalo 3e (ceftriaxone)
e) Suspicion gonocoque = ceftriaxone + doxycycline ou azithromycine

64

19. Patient présente un cétoacidose diabétique quelle est la complication à envisager après son traitement et trois mécanismes expliquant cette complication ?

Hypokaliémie suite à administration insuline

1) Acidose métabolique cause shift H+ - K+ = déplétion intracellulaire en K+ (MAIS HYPERK+ avant tx)
2) Insuline cause entrée de K+ en intracellulaire = déplétion plasmatique
3) Pertes urinaires par diurèse osmotique
4) Pertes GI par vomissements

65

Patient alcoolique qui se présente pour nausées et vomissements avec douleur abdominale qui irradie au dos et lipase 6X la normale, enzymes hépatiques augmentées. Donnez deux traitements pour son état.

Pancréatite aigue
= hydratation IV + analgésie, tube NG + nil PO, ranitidine IV (↓ sécrétion)

66

2) Tx (2) pour insuffisance rénale secondaire à une rhabdomyolyse massive.

1)Hydratation IV NaCl 0,9%
2) Alcalinisation des urines pour empêcher myoglobine de précipiter → bicarbonate de sodium + D5%
3) Traitement de l'hyperkaliémie si présente (insuline + glucose, polystyrène de sodium…)
• Cesser AINS/IECA/ARA
4) Hémodialyse PRN

67

1) Femme 53ans cancer du sein.
Nommez 2 choses qui vous pousseraient à prescrire un inhibiteur de l'aromatase

• Thérapie adjuvante pour une femme post-ménopause avec cancer du sein à récepteur à l’œstrogène + (RE/RP+)
• Cancer métastasique chez femme post-ménopause impliquant une atteinte viscérale et qui est RE/RP +

68

3 caractéristiques à l'ECG de l'hypokaliémie?

Onde U, Intervalle QT allongé, Onde T aplatie/inversée

69

Quelle est la vitesse de correction maximale lors d'un trouble natrémique est quel est le danger?

Nac = Na + 0,3 (glucose - 5)
↓ de la natrémie MAX de 0,5mmol/L/h en chronique et 1-1,5mmol/L/h en aigu

DANGER :
- hyponatrémie = paralysie centro-pontine (perte eau)
- hypernatrémie = risque oedème cérébral

70

10) 3 tests pour chercher une thrombophilie. Quand est-ce que c'es indiqué?

1) Test de résistance à la protéine C activée
2) Recherche de mutation G20210A
3) Dosage de la protéine C et S, ou antithrombine 3
4 Doser Ac anti-phospholipides ((Anticoagulant lupique, AC anticardiolipides, antiB2-GP-1)
5) Doser homocystéine à jeun (génétique ou déficience en B9, B12)

À suspecter si : < 50 ans sans facteur précipitant, récurrence, hx familiale, sites inhabituels, durant grossesse ou contraception

71

13) 5 facteurs de risques de l'OMA

1) Jeune 6-18 mois
2) Anomalies oro-faciales
3) Non allaitement
4) Garderies
5) Biberon en position couchée
6) Tabagisme passif

Autres : jmilieu défavorisé, garçon, allergies respiratoires/ hypertrophies des adénoides, amérindiens, déficits immunitaires

72

3 raisons pour laquelle on ne doit pas nourrir d'aliment solide un enfant avant 4 mois.

1) Risque étouffement (produisent peu de salive)
2) Risque développer allergies
3) Système digestif immature = incapable de digérer
4) Risque obésité
5) Reins ne peuvent tolérer de grandes quantités de protéines

73

15) Jeune femme se présente pour un bilan de routine et on découvre une proténurie à 5 g/l (?). Quel sont les autres éléments qu'on retrouvera dans un syndrome néphrotique (3).

1) Analyse urine : lipidurie, gouttelettes graisseuses, cylindres graisseux
2) Hypoalbuminémie = oedème
3) Hyperlipidémie

74

21) Mis à par la démence, quels sont les autres facteurs dx de la démence à corps de lewy?

MAJEURS : fluctuations cognitives, hallucinations visuelles récurrentes (complexes), parkinsonisme spontané ;

MINEURS : troubles du comportement et sommeil paradoxal, sensibilité aux neuroleptiques, anomalies au DAT-scan de la voie nigro-striée
* aussi associé à dyfct autonome et chutes (tard)

75

24) Quels sont les réflexes à faire (nommez en 3) pour s'assurer de l'intégrité du tronc cérébral?

1) Réflexe pupillaire (mésencéphale)
2) Réflexe oculo-vestibulaire ou céphalique (més+pont)
3) Réflexe oculo-calorique (més+pont)
4) Réflexe cornéen (pont)
5) Gag (bulbe supérieur)

76

39) Traitement principal de la thrombocytopénie induit par l'héparine

IgG contre PF4-héparine = ↓ 50% des plaquettes en 5-15 jours suivant l'initiation du tx

Doit cesser l’héparine et donner un anticoagulant alternatif (dabigatran) (Ø LMWH car réaction croisée), coumadin lorsque plaquettes > 100

77

21) Indication chirurgicale d’une endocardite bactérienne (3x)

• IC réfractaire au tx médical
• Infection réfractaire à ATB
• Progression intracardiaque

78

33) Dame avec douleur scapulaire + pelvienne + céphalée pancrânienne + perte de vision temporaire d’un œil à 2 reprises.
a) Ddx ?
b) 3 choses résultats de tests paracliniques anormaux

a) Artérite temporale, polymyalgie rheumatica, migraine compliquée, MVAS
b)
VS, CPR augmentée
Doppler de l’artère temporale
Biopsie artère temporale montre la vasculite
• FSC (anémie)
• Hypergammglobulinémie polyclonale

79

37) PAR quoi chercher a l'examen physique

Articulaire symétrique (MCP et IPP, genoux, hanches)
Synovite (enflure articulation, épanchement articulaire, chaleur environnant articulation)
Déformation articulaire

Nodule rhumatoïde
Purpura palpable

Sclérosite, épisclérosite

Atteinte pulmonaire

Neuropathie périphérique

Thyroïdite de Hashimoto (hypothyroïdie)
Felty (splénomégalie)
Sjogren