Cas clinique uro Flashcards Preview

Urologie > Cas clinique uro > Flashcards

Flashcards in Cas clinique uro Deck (44):
1

homme 55 ans pas d'urine depuis 3h diagnostic

RAU par HBP

2

2 therapeutiques IRA
CI ?

Sondage vésical/urétral
-BU/ECBU+ ou suspicion prostatite
-fièvre
-sténose uretre
-trauma urètre/bassin
KT suspubien/vésical
-globe vésical incertain
-ATCD tumeur vésicale
-troubles hémostase
-cicatrice/pontage sur trajet de ponction

3

EClinique HBP

Interro = signes obstructifs (dysurie, miction par rengorgement) + irritatifs (pollakiurie/imperiosité)
Ephysiq = apyretiq + TR :
- volume augmenté, ferme, indolore, lisse, reguliere, effacement sillon median
NPO signe neg : OGE nx

4

rdv uro dans 10jours suite a HBP : quels EComplé, quels tt med ?

creatininemie et clairance. + echo reno-vesico-prostatiq
+dosage PSA
+ECBU en vue de l'ablation de sonde.

ttt med = ALPHABLOQUANT car action rapide.

5

3 ans apres HBP, PSA>10ng/L. que penser ? que proposer au patient?

patient PSA+15, + TR induré nodule coté

elevation PSA
proposition = biopsie prostatique
- sous echo transrectale
- sous AL
- sous ATBprophylaxie
- pour rechercher K prostatiq via exam ANAPATH
- apres lavement rectal
- apres avoir éliminer anticoag

6

patient ne veut plus prendre ttt HBP et veut retirer prostate. que proposer ? but, principes, modalités

ttt chir CURATIF pour retirer adenome
sans ablation complète prostate
selon taille prostate =
- chir ouverte =AVH (adenomectomie voie haute)
- chir endoscopique = resection prostate.

7

ttt pour patient 65ans PSA>20ng/L gleason 4+3

ttt palliatif
par hormonothérapie
debuté immédiatement : CASTRATION
- chimiq = agonistes LHRH +/- anti-androgene
- chir = pulpectomie bilat

8

principe ttt palliatif Kprostatiq

K = ANDROGENODEPENDANT
suppression synthese androgene par testicules
- inhibition LHRH sur hypophyse
- suppression secretion androgene

9

effet secondaire ttt palliatif Kprostatiq

baisse libido
sd depressif
bouffee chaleur
gynecomastie dlreuse
osteoporose/atrophie musculaire
effet flare-up (du a agoniste LHRH)

10

ttt patient PSA =9ng/L avec dysurie symptomatiq et débitmetrie <6ml/s

ttt symptomatiq
resection endoscopiq de prostate
car obstacle urétral sympto
ET PAS DE CI chir

11

rapport PSA libre / PSA total

PSA = spé prostate mais pas K. peut etre elevé meme si patho benigne.
si PSAlibre/PSAtotal sup a 15% = oriente vers malignité si PSA entre 4 et 10ng/L

12

Score de GLEASON

score histopronostic reposant sur anomalies cytonucléaires.
somme des 2 + gros contingents, cotés de 1 a 5, 5 etant le plus agressif.

13

si pas K, ou bilan K prostatiq neg : quel ttt ?

ttt curatif
- chir avec prostatectomie radicale
- radiothérapie externe conventionnelle

14

complications/EI prostatectomie radicale/ radiotherapie

chir = hemorragie, hematome, anesthesie, infection
med = 5P paroi, Poumon, Pipi, Perfusion, Phlebite
complications propres a intervention = incontinence urinaire, impuissance

15

tableau de prostatite : quelle espece bactérienne ++?

Prostatite Aigue Infectieuse.
E.Coli : BGN

16

phase aigue prostatite : 2 CI

sonde uretrale
massage vesico prostatique ou echographie endorectale.

17

complications/evolution prostatite sans ttt

locales = RAU, orchiepididymite et abces prostatiq
prostatite chronique/sterilité
generales = choc septiq/septicemie

18

ttt ATB prostatite premiere intention

BI ATB IV a bonne diffusion prostato-urinaire. FQ+AMINOSIDE.
débutée APRES BU/ECBU/Hemoc, sans attendre résultats

19

prostatite. apyrexie obtenue, quel ATB et durée

monotherapie. FQ (oflocet) adapté a ATBgramme, PER OS. 4semaines minimum

20

a distance de prostatite, quels examens ? pourquoi ?

echographie reno-vesico-prostatiq : recherche
- complications = abces/calcification
- ffavorisants = malformation + RPM(residu post mictionnel)
bilan MST : VIH/VHB/C TPHA-VDRL, prelevements uretraux + depistages partenaires.

21

Homme jeune, dlr scrotale brutal violente
2ATCD meme chose. apyrétique BEG, facies dlreux.

torsion cordon spermatique DROIT/GAUCHE
signes + =
- dlr aigue brutale unilat isolée
- sans circonstance déclenchante
signes - =
- apyrexie
- pas signe infection
terrain =
homme jeune/ado, ATCD spontanément résolutif

22

que chercher a EClinique torsion testiculaire

EClinique bilat comparatif
heure du debut
signes+ =
- ascension/retraction du testicule vers anneau inguinal
- palpation tours de spire du cordon
- abolition réflexe cremasterien
- +++testicule controlateral NORMAL
absence :
- fievre
- infection recente (++ parotidite)
-signes génito-urinaires
signes -
- abdo souples, orifices herniaires libres.
- BU neg 0nitrites 0GR 0GB

23

Quels EComplé pour torsion testiculaire ?

PMZ = AUCUN : DIAG CLINIQUE
aucun examen ne peut éliminer formellement diag
aucun ne doit retarder explo chir

24

principal ddiff torsion testiculaire ?

orchiepididymite aigue

25

que faire aux urgence en tant qu'interne devant torsion testiculaire?

prevenir patient et famille : urgence.
contacter urologue/chir
contacter anesthésiste
bilan pré-op
ttt symptomatiq = antalgiq.
verifier a jeun/heure du debut symptôme

26

ttt torsion testiculaire. décrire geste.

urgence chirurgicale
incision scrotale ou scrototomie (+coté).
ouverture de la vaginale
exteriorisation testicule
detorsion cordon spermatique
appreciation viabilité du testicule.
- viable = orchidopexie.
- non viable = orchidotomie.

27

avant ttt chir torsion testiculaire que faire ?

autorisation parentale pour opération.
prevenir patient+parents risque orchidectomie.

28

complications et pronostic devant torsion testiculaire ?

PEC en -6h = theoriq.
restitution ad integrum = 100% si -4h, 90% si +6h
lesions ischemiq =
- spermatogenese = 1ere touchée
- atteinte endocrinienne si ischemie prolongée
- necrose testiculaire si LONG delai
- long terme = risque atrophie testiculaire.

29

epididymite aigue : quels signes a EClinique ?

interro =
- episodes similaire ?
- vie sexuelle ?
- traumatisme ?
- sejour en rea/sondage ?
inspection = scrotum inflamm ?
palpation =
- Test de Prehn +
- testicule augmenté de volume, dlreux+ dlr epididyme.
- TR pour chercher prostatite.
- examen comparatif testicule controlateral.

30

epididymite aigue : quels EComplé ?

DIAGNOSTIC CLINIQUE
BIO = NFS, CRP iono creat
bacterio = ECBU + sero chlamydiae + hemoc + prélèvement urétral
radio = echo testiculaire = facultatif.

31

epididymite aigue : quel ttt aux urgences ?

ttt a debuter en urgenceen urgence.
hospit en milieu spé
VVP
Double ATB IV adapté aux germes urinaires = FQ+Aminosides.
Antalgiques
Repos, surveillance.

32

a distance d'episode aigu d'epididymite, quels ffavorisants chercher, comment ?

recherche
- stenose uretrale
- trauma uretral
- ATCD sondage vesical/uretroscopie
par uretrocystoscopie ou cystographie rétrograde

33

modalité et durée du ttt d'orchiepididymite ?

FQ PO 3 semaines avec contrôle ECBU a la fin du ttt.

34

20 ans homme ATCD cryptorchidie. depuis 3mois hypertrophie testiculaire gros et dur. indolore.
diagnostic ? arguments ?

K testiculaire (+coté). terrain = sexe âge.
HDM = gros testicule, ATCD cryptorchidie. evolution chroniq (3mois)
ECliniq gros dur et sensible.

35

K testiculaire quel examen pour confirmer diag ? si + est-ce que diag+ ?

echographie testiculaire. PMZ = examen testicule controlateral. rechercher masse hypoechogene, hypervascu et heterogene.
non, diag+ = histologiq.
toute masse testiculaire non dlreuse = K jusqu'a preuve histologique du contraire. EXPLO CHIR

36

K testiculaire quel ttt proposer ? quelles precautions ?

- prévenir patient du geste chir
- chir après cs anesthésique et bilan preop
- orchidectomie (+coté) par voie inguinale + ligature proximale et séparé des éléments du cordon.
- prothèse immediate/différée selon choix patient
- dosage marqueurs testiculaire dans sang du cordon
- cryoconservation dy sperme au moins 2ans

37

K testiculaire bilan complémentaire ?

bilan de la tumeur testi pour stratification.
dosage marqueurs aFP, BHCG LDH avant chir ou avant 48h post op
bilan d'extension tumoral dans les 8j.
= rx tho, echo hepatiq et scan TAP

38

K testiculaire pronostic ?

depend de la nature histologique et du stade.

39

quel examen devant altération fonction renale ? pourquoi ?

echo renovesicale devant toute elevation rapide ou decouverte fortuite d'altération fonction rénale
recherche IRObstructive
dilat haut appareil, obstacle.

40

polykystose renale : evoquer diag devant ?

homme jeune
ATCD familial IR (genetiq)
HTA mal controlee
Hb nle
reins bosselés a palpation.

41

calcul clairance + Cockroft. quel degré d'IR ?

Cockroft : clairance = 140-age x poids divisé par creatx0,815. ici = 9ml/min
diagnostic IR terminale

42

ttt court terme polykystose rénale ?

adapter ttt hypertenseur = IEC+ eau de vichy (alcalinisation)
ttt vitamino calcique
ttt hypokaliemiant
regime hypoprotidique, normosodé

43

ttt moyen terme polykystose renale ?
csq immediates ?

epuration extrarenale par hemodyalyse.
preservation d'un bras
creation fistule arterioveineuse
vaccin contre VHB
inscription liste de greffe
conseil depistage genetique

44

polykystose rénale : quel examen extra-renal et pourquoi ?
quelles complications ?

angioIRM/angioscann cerebral.
recherche anevrisme cerebral (risq pronostic vital)

complications :
- renales = hemorragie intrakystiq, infection kyste, rupture de kyste, lithiase uriq
- extra renales = kystes hepatiques, diverticulose colique, anevrismes cerebraux.