Chap 1 principes généraux des fonctions sensorielles Flashcards Preview

L2 SNFS MR > Chap 1 principes généraux des fonctions sensorielles > Flashcards

Flashcards in Chap 1 principes généraux des fonctions sensorielles Deck (47):
1

Quel rôle jouent les fonctions sensorielles ?

rôle adaptatif, nécessaire à la survie

2

Etapes du stimulus à la perception

- stimulus
- transduction : message nerveux
- intégration dans le SNC : sensation
- interprétation mémoire expérience : perception

3

A quelle étape le stimulus devient-il message nerveux ?

transduction

4

A quelle étape le stimulus devient-il sensation ?

après l'intégration dans le SNC

5

A quelle étape le stimulus devient-il perception ?

après interprétation

6

Le stimulus est un phénomène

physique ou chimique

7

Définition de transduction

transformation de l'énergie du stimulus en message nerveux, qui code cette information

8

Que sont les voies sensorielles ?

- au niveau du SNC
- chaines de neurones
- depuis les noyaux sous-corticaux responsables des stades les plus précoces du traitement de l'information sensorielle
- puis les aires corticales sensorielles primaires
- puis les aires corticales sensorielles associatives représentant les stades plus tardifs du traitement sensoriel

9

définition de sensation

dépend essentiellement des caractéristiques du stimulus
résulte d'un traitement sur un mode plutôt réceptif

10

définition de perception

représentation consciente de la réalité
bâtie à partir de nos sensations
grâce à nos inférences et nos jugements
influencée par notre mémoire, nos motivations et le contexte

11

percevoir c'est

donner du sens, prendre une décision

12

qu'est-ce qu'une figure bistable ?

il est possible de la percevoir de deux façons

13

qu'étudie la psychophysique ?

les relations entre caractéristiques physiques des stimulations et caractéristiques des expériences sensorielles correspondantes

14

qu'est-ce que le système vestibulaire ?

dans l'oreille interne nous avons un capteur sensible aux accélérations
transmet des messages nerveux relatifs aux accélérations vers plusieurs structures cérébrales
nous n'avons pas conscience des informations qu'il fournit

15

en plus des mécanorecepteurs, responsables du toucher, quels sont les autres récepteurs de la peau ?

récepteurs thermiques
nocicepteurs (sensations douloureuses)

16

Quelles sont les deux manières de classer les modalités sensorielles ?

- la nature du stimulus (mécanique, chimique, électromagnétique)
- le type d'information apportée

17

Quels sont les différents types d'informations apportées ?

- modalités extéroceptives apportent des informations sur le milieu extérieur vs modalités intéroceptives
- modalités proprioceptives fournissent des informations sur les relations spatiales entre le corps et le milieu

18

quels sont les 3 niveaux quantitatifs du traitement de l'information ?

- la détection du stimulus
- la comparaison entre deux stimuli
- la quantification du stimulus

19

le seuil de détection est également appelé

seuil absolu

20

qu'est-ce que la méthode constante du seuil de détection ?

on présente au sujet plusieurs intensités de stimulation, allant de valeurs franchement inférieures au seuil à des valeurs largement supérieures
chaque intensité est présentée plusieurs fois dans un ordre aléatoire
à chaque essai le sujet indique s'il perçoit ou non la stimulation
l'intensité qui donne lieu à des détections dans 50% des cas correspond au seuil de détection

21

qu'est-ce que le seuil différentiel ou seuil de discrimination ?

la différence minimale entre deux stimulations pour donner lieu à deux sensations distinctes
différence pouvant concerner plusieurs dimensions du stimulus : intensité, localisation, durée etc

22

le seuil de détection permet de mesurer

la sensibilité

23

le seuil de discrimination permet de mesurer

l'acuité

24

Comment est également appelée la loi des énergies spécifiques

loi de Müller (1862)

25

Que dit cette loi

la modalité est une propriété spécifique de chaque fibre nerveuse

26

Qu'est-ce que la spécificité des récepteurs ?

chaque récepteur est optimal pour répondre à une catégorie de stimulation

27

Qu'est-ce que la spécificité des connexions ?

les récepteurs d'une catégorie sont à l'origine de voies spécifiques, mettant en jeu des structures cérébrales spécifiques

28

La localisation du stimulus est codée par

la distribution spatiale des récepteurs

29

Il en va de même de

la taille et de la forme de la stimulation

30

Par quoi est en grande partie déterminée la précision du codage spatial ?

par la densité des champs récepteurs

31

Quelles sont les 2 manières de représenter l'intensité des stimulations pour les systèmes sensoriels ?

- par la variation de la fréquence de décharge
- par la variation du nombre de neurones activés

32

Quelle est la limite max de fréquence d'émission de PA pour les neurones ?

800-1000 Hz

33

Quand l'intensité de la stimulation augmente, le nombre de neurones activés augmente : on dit qu'il y a

codage par recrutement

34

Sur quoi repose le recrutement des neurones ?

sur le fait que dans un système sensoriel, les récepteurs n'ont pas tous le même seuil d'activation. Pour les stimulations de plus faible intensité, seuls les neurones les plus sensibles seront recrutés; pour des stimulations plus importantes, une population plus étendue de neurones sera mobilisée

35

Que signifie le fait que tous les récepteurs montrent dans leur réponse une adaptation ?

lorsqu'une stimulation demeure inchangée, alors la réponse des récepteurs diminue ou peut même cesser

36

Les récepteurs à adaptation lente déchargent pendant toute la durée des stimulations, leur réponse est qualifiée de

tonique

37

Pour les récepteurs à adaptation rapide, dès que la stimulation devient stable, ils deviennent silencieux. Cette réponse, transitoire est qualifiée de

phasique

38

Pour conclure concernant le codage des paramètres des stimulations, nous pouvons dire que quand un neurone décharge, il indique qu'une certaine forme d'énergie a été reçue (xxx) à une localisation particulière du système sensoriel (xxx). Il s'agit de codages qualitatifs. Le pattern de décharge des neurones indique la quantité d'énergie reçue (xxx) et quand la stimulation commence, cesse, et comment elle varie dans le temps (xxx). Il s'agit de codages quantitatifs

modalité
localisation
l'intensité
décours temporel

39

Les voies sensorielles présentent une organisation

sérielle, càd que l'information est transmise de neurone en neurone

40

En dehors de l'olfaction, le dernier relais des voies ascendantes se fait dans le

thalamus

41

Les connexions entre les neurones ne sont pas

linéaires

42

Quel est l'avantage de cette organisation des neurones avec des convergences ?

permet de traiter et d'intégrer l'information

43

Qu'est-ce que l'inhibition latérale ?

un des types de connexions inhibitrices entre les afférences
ces connexions permettent à chaque afférence, lorsqu'elle est très active, de diminuer le niveau d'activité des afférences voisines et d'amplifier ainsi le contraste entre les voies

44

Les xxx jouent un rôle central dans l'adaptation du comportement à l'environnement : ils permettent une xxx au milieu et un traitement des informations.

systèmes sensoriels
sensibilité

45

Les systèmes sensoriels sont formés d'un ensemble de xxx, connectés par une famille de récepteurs qui, grâce à la xxx, émettent des xxx qui représentent les caractéristiques des stimulations.

neurones
transduction
messages nerveux

46

La modalité de la stimulation est codée par la xxx des récepteurs activés, sa localisation par la xxx des récepteurs activés, son intensité par xxx et xxx de neurones activés, et sa durée par xxx de la réponse.

nature
répartition spatiale
le niveau d'activité
le nombre
l'évolution temporelle

47

Les voies sensorielles sont organisées de façon xxx, mais non xxx, où des neurones xxx permettent d'amplifier les contrastes

sérielle
linéaire
inhibiteurs