Chapitre 4 - L'oeil Flashcards Preview

Biologie > Chapitre 4 - L'oeil > Flashcards

Flashcards in Chapitre 4 - L'oeil Deck (42):
1

Comment se fait la perception visuelle ?

Voir dessin au verso de la page de présentation du chapitre.

2

Expliquer l'anatomie de l'oeil.

voir figure 8.1 , 8.3

3

L'oeil est quel type d'organe ?

Organe récepteur.

4

La surface optique contient quoi ?

La lentille et pleins de structure (paupières, cils et liquides) qui lubrifient et nettoie l'oeil. Le liquide est secrété constamment (ralentie prolifération bactérienne et soluté)

5

Quels sont les 2 choses de l'oeil qui empêchent l'infection ?

1) Liquide et mouvement
2) Substance bactériostatique qui ralentis prolifération.

6

Qu'est-ce que la sclérotique ?

Le collagène (dure et opaque) de l'oeil.

7

Qu'est-ce que le choroide ?

Vaisseaux sanguins pleins de neuronnes.

8

Qu'est-ce qui donne la couleur des yeux ?

+ qu'il y a de mélanine, + que les yeux tendent vers la couleur foncé et - il y a de mélanine = tend vers le bleu.

9

Quelles sont les 3 parties (tuniques) du globe oculaire ?

Voir figure 8.4
Tuniques
1) fibreuse (ext.) --> protection, forme et support (sclérotique)
2) Musculaire et vasculaire --> apport sanguin et tissus musculaires (choroide, corps ciliaire (muscle volontaire strié), iris (muscle lisse involontaire et pigmenté de mélanine))
3) Nerveuse --> photo réception et analyse visuelle primaire (rétine).

10

Quelles sont les structures externe de l'oeil ?

Paupières, cils et glandes lacrymales.

11

L'intérieure du globe oculaire est subdivisé en combien de compartiments ?

2 : antérieure (contient l'humeur aqueuse) et postérieur (contient l'humeur vitrée). Séparé l'un et l'autre par le cristallin.

12

Qu'est-ce qui se retrouve sur la rétine ?

Se trouvent les cellules photosensibles
- cones (vision colorée) : Spécialisés pour la vision colorée. Il existe 3 types de cônes selon leur sensibilité à la longueur d'onde du spectre. Ils sont concentrés au foyer optique.
- batonnet (vision en noir et blanc) : sont sensibles aux faibles intensités lumineuses et permettent la vision en noir et blanc et l'adaptation à la pénombre. Ces récepteurs sont en grande concentration à la périphérie du foyer optique.

13

Qu'est-ce que la formation d'une image sur le rétine nécessite ?

Nécessite 4 processus fondamentaux :
1) La réfraction de la lumière : par les lentilles de l'oeil.
2) Accommodation du cristallin : mise au point du foyer sur la rétine
3) Constriction de la pupille : optimisation de l'intensité lumineuse
4) Convergence des yeux : pour la vision en stéréoscopie.

14

Qu'elles sont les principales anomalies du système de lentille ?

1) Myopie
2) Hypermtropie
3) Astigmatisme

15

Qu'est-ce qui se retrouve à l'intérieure des cônes et des bâtonnets ?

Des molécules photosensibles. (pigments photosensibles qui se décomposent à la lumière et régénèrent à l'obscurité)

16

Au foyer optique, l'acuité visuelle est...

Maximale.

17

Quelle lentille de l'oeil est la plus importante ?

La Cornée. L'indice de réfraction est le plus grand.

18

Ou est fabriqué l'humeur aqueuse ?

Canal de Schlemm.

19

À quel endroit de l'oeil se retrouve juste des cônes ?

La fossette centrale (++ photorécepteurs).

20

Ou se trouve le trou noir ?

Dans la zone insensible. Le cerveau compense.

21

À quoi sert l'humeur aqueuse ?

C'est un filtrer sanguin.

22

Qu'est-ce que le cristallin et la cornée ont en commun ?

Ce sont des tissus vivant non vascularisé (pas de nutriment). Avec le temps, les protéines s'accumulent (cataractes).

23

Voir les trois principaux types de neurones de la rétine ?

Figure 8.4
la rétine comprend trois principaux types de neurones : les photorécepteurs, les neurones bipolaires et les neurones ganglionnaires (neurones multipolaires).

24

Pourquoi est-ce que c'est comme s'il y avait deux types de vision ?

1) Centrale colorée et précise vu la présence maximale de cône et aucun bâtonnet. Les bâtonnets sont absent de la rosette centrale.
2) Périphérique de noirceur vu qu'il y a peu de cônes et beaucoup de bâtonnets en périphéries.

25

Comment se fait la formation de l'image sur la rétine ? (Q dév.)

Voir verso du tableau

1) Réfraction
2) Accommodation du cristallin
3) Ajustement de l'intensité de la lumière
4) Vision binoculaire ou stéréoscopique.

26

Quelles sont les différentes lentilles de l'oeil ? Quelle est la différence entre une lentille convexe, concave ou biconvexe.

Voir verso du tableau.
4 milieu réfractaire.
1) La plus importante est entre l'air et la cornée.
2) Entre la cornée et l'humeur aqueuse (changement de consistante)
3) Entre l'humeur aqueuse et le cristallin (changement de forme)
4) Entre le cristallin et l'humeur vitrée.

27

Pourquoi peut-on avoir les yeux rouges sur une photo ?

On a surdosé l'épithélium et la lumière est revenue (sang).

28

Qu'est-ce qui est responsable de la chambre noir ?

La mélanine.

29

Qu'est-ce que l'épithélium pigmentaire ?

Les cellules forment un revêtement remplis de mélanine responsable du trou noir. Absorbe la lumière. (Les albinos n'ont pas la recette pour la mélanine). La lumière y est absorbé complètement.

30

Qu'est-ce que la théorie trichromacique ? (biochimie de la vision) Q. dev.

Il y a 4 types de photorécepteurs :
- 1 types de bâtonnet : sensibilité large du spectre +- stimulé (capable de distinguer fort ou pas fort) vision noir et blanc, moins précision mais plus sensible, fonctionne avec de faibles intensités de lumières (voir une étoile)
- 3 types de cônes (rouge, vert bleu), + fort dans e rouge ou moins, etc. Vision colorée, + précision à l'avant, ++ fonctionne seulement si avec de FORTES intensité de lumières.

La nuit si on veut + de précision pas regarder en face mais en périphérie car pas de bâtonnet au milieu.

31

Voir la stimulation du bâtonnet (biochimie de la vision) Q. Dev.

Avant la figure 8.6

32

En quoi se désintègre la rhodopsine ?

En opsine et rétinal.

33

À quoi servent les bâtonnets ?

Ils transforment une forme d'énergie en influx nerveux.

34

Pourquoi cela prend du temps à s'adapter à l'obscurité ?

Parce que la rhodopsine est toute décomposé, ne se décompose pu. Doit en refaire (ATP). Prend entre 20-40 minutes pour adaptation complète. Lorsque rallume la lumière la rhodopsine se décompose d'une shot. Commence l'adaptation des cônes.

35

À quelles sortent d'ondes les cônes et bâtonnets sont sensible ?

Lumières visible entre 700 et 400 nm.

36

Pour le daltonien qu'est-ce qui est différent ?

Il n'a pas de cône vert. C'est un problème d'oasien. 1\16 mâles à cause que le gêne d'opsine (vert est sur le chromosome X).

37

Qu'est-ce que l'astigmatisme ?

Lentille déformée. Pas totalement courbé.

38

Comment se fait la correction de la vue ?

Voir figure 8.9

Si myope = verre concave pour diminuer la réfraction
Si hypermétrope = vexe convexe pour augmenter la réfraction

39

Qu'elle est l'image réelle formée sur la rétine ?

Inversée de gauche à droite et de haut en bas. Plus l'objet est éloigné plus l'image formée sur la rétine est petite. Mais ce n'est pas grave. Le cerveau replace tout.

40

Qu'est-ce que la presbytie ?

Le cristallin devient moins élastique avec le temps donc, diminution de la vision de proche.

41

Qu'est-ce que l'accommodation du cristallin ? Q. Dev.

La vision de loin = accommodation neutre (aucun effort de mise au point) parce que les rayons entre perpendiculaire au cristallin.

Par contre, la vision de proce, les rayons arrivent en angle. Nécessite donc une contraction musculaire du cristallin puisque on doit s'ajuster à l'angle (augmente la courbure du cristalline pour pas que le foyer recule). Le cops ciliaire (muscle volontaire strié) pour bomber contracter, va tirer sur la sclère, donc le cristallin prendre la forme normale (relâchement de la tension sur le cristallin=forme en boule).

42

Quel est le champs visuel des yeux (Q. Dev)

Voir figure 8.11
La vision stéréoscopique permet de manipuler des choses (perception des profondeurs et des distances).

Il y a une zone binoculaire devant. Et monoculaire des côté. Le croisement des fibres (chiasma optique). Le cortex voit les mêmes objets mais d'angle différents.