Cours #1 - Examen radiologique Flashcards Preview

Radiologie appliquée à la médecine dentaire > Cours #1 - Examen radiologique > Flashcards

Flashcards in Cours #1 - Examen radiologique Deck (13)
Loading flashcards...
1

Nommes-moi 4 exemples de situations cliniques qui justifient

- Carie dentaires, faces proximales qu'on ne peut examiner cliniquement
• Maladie parodontale: Évaluer la sévérité, l'étendue, le pronostic
• Anomalies dentaires: absence congénitales, dents surnuméraires, extractions
• Croissance et développement, malocclusion : prévision d'un traitement orthodontique
• Implants dentaires: proximité des repères anatomique et
structures vitales, qualité et quantité d’os
• Pathologie osseuse: pré-biopsie, en prévision d’un traitement
définitif, visualisation de l’étendue
• Désordre temporomandibulaire: recherche d’information
susceptible de changer le traitement
• Sinus paranasaux: possibilité d’une douleur référée,
envahissement d’une pathologie dentaire ou sinusale
• Traumatisme maxillo-facial: étendue des dommages

2

Quelle est la méthode pour faire un examen radiologique sans rien oublier?

Procéder des structures moins familières (tissus mous, structures osseuses) aux structures plus familières (dents/caries)

Autrement dit, de la périphérie vers le centre

3

Quels sont les déterminants intrinsèques du résultat de l'examen d'une radiographie? (3)

Intrinsèques:
- Perception et acuité visuelle
- Compétences de l’examinateur
- Méthode d’examen

4

Quels sont les déterminants extrinsèques du résultat de l'examen d'une radiographie? (2)

Extrinsèques
- Qualité de l’image
- Conditions de visionnement

5

Vrai ou faux ?
L'interprétation d'un cliché radiologique est la responsabilité du dentiste l'ayant prescrit.

Vrai !

6

Vrai ou faux ?
Une interprétation radiologique est une information médico-légale

Vrai !

7

Vrai ou faux ?
Il est possible d'analyser seulement la partie qui nous intéresse pour un diagnostic sur une radiographie

FAUX !
On est responsable d'analyser tout le cliché radiologique.

8

Quelles sont les étapes de l'analyse d'une anomalie ?

1. Position anatomique et épicentre
2. Périphérie
3. Forme
4. Structure interne
5. Effet sur les structures adjacentes
6. Algorithme décisionnel (3ième année)
7. Interprétation finale (3ième année)

9

Qu'est-ce qu'un épicentre?

Un épicentre est le point central d’une anomalie (centre géographique), le point où l’on estime que l’anomalie a pris origine (si nous assumons que l’anomalie a eu une croissance égale dans toutes les directions).

10

Que comprend l'analyse de la position anatomique et épicentre d'une anomalie ? (4)

• Localisé vs généralisé (seule ou multiples)
• Unilatéral vs bilatéral
• Mandibule vs maxillaire
• Monostotique (1 os) vs polyostotique (plusieurs os)

11

Qu'analyse-t-on lorsque l'on analyse la périphérie d'une anomalie? (4)

• Bien définie
• Modérément définie
• Mal définie
• Forme

12

Qu'analyse-t-on lorsque l'on analyse la structure interne d'une anomalie? (3)

• Totalement radio-claire
• Totalement radio-opaque
• Mixte (comparer le degré d'opacité avec les structures adjacentes)

13

Qu'analyse-t-on lorsque l'on analyse les effets sur les structures adjacentes d'une anomalie? (5)

• Déplacement ou résorption des dents, cortex osseux
• Élargissement du ligament parodontal
• Perte de la lamina dura
• Réaction du périoste
• Réactions osseuses (décalcification, sclérose osseuse, formation d’un cortex osseux)