Cours 10 Flashcards Preview

Justine cours 9 > Cours 10 > Flashcards

Flashcards in Cours 10 Deck (28):
1

Caractéristiques de la relation amicale

Aisance. Confort. Assurance. Réseautage

2

définition de l'essentialisme

orientation sexuelle est interne, biologique, inné, génétique

3

sociosonstructivisme

orientation sexuelle est construite socialement, à partir des normes, (thérapie de conversion l'utilise paradigme)
La nature humaine est remise en question

4

Définition de l'orientation sexuelle

résulte de génétique comportemental + environnement
aucune recherche valide l'exclusivité biologique

5

Modèle bidimentionnel de l'orientation érotique : nommé les 4 orientations et critique

homosexualité, bisexualité, asexualité, hétérosexualité
non inclusion de Pan sexuel
(HBAH)

6

Modèle bidimentionnel de l'orientation érotique : bisexualité définition et critique

hétérosexuel et homosexuel
Ce n'est pas autant statique, surtout pour les filles
ce n'est pas 50%/50% ... il y a une variante ça peut être 60%-40%

7

Modèle bidimentionnel de l'orientation érotique : Asexualité définition et critique

non positionné sur le spectre
1% de la population et c'est basé sur l'auto-dévoilement

8

Kinsey : conclusion de son étude

Les pratiques Homosexuels ne sont pas rare, ça change dans le temps (pas statique)
Il n'y a pas de séparation dichotomique entre Hétéro et homo

9

Échelle de Kinsey : explications et critiques

0-6 : 3 étant 50%/50% (comme dans modèle Bidimensionnel)
critique : non inclusion de Pan sexuel

10

Travaux de Saewk : nommé les 4 catégories

- hétérosexuel
- homosexuel
- Bisexuel
- Surtout Hétérosexuel : le plus suceptible de ne pas changer dans le temps. Comporte peu de données probantes

11

Prévision des expériences homosexuels à l'adolescence?

prévision d'une homosexualité plus tard ou non-hétérosexuel à l'âge adulte.
Parfois c'est : recherche de sensations fortes, amitié fusionnel, pression des pairs, curiosité

12

Composante de l'orientation sexuelle : recherche de Rafamedi. Définition de l'orientation sexuelle ? (3 composantes)

limites ?

- attirances
- comportements
- auto-identification

pas toujours corrélé ensemble, une personne peut avoir un attirance et non une auto-identification

13

Développement de OS Diamond & savin-Wiliam : définition pour les femmes

Attirance (plus tard) - auto-identification - comportements -divulgation

Moins long que les H entre auto-identification et divulgation

14

Développement de OS Diamond & savin-Wiliam : définition pour les hommes

Attirance (plus tôt)- comportements- auto-identification - divulgation
Plus long que les F entre auto-identification et divulgation

15

différence entre coming out et auto-identfication

L'auto-identification est personnel, non dit aux autres.
Coming out est le fait de l'annoncer aux autres

16

Étape de la confusion identitaire à la synthèse par stade

1- questionnement
2- résistance
3-acceptation
4- dévoilement
5- fierté

17

âge reliés aux étapes de la confusion identitaire à la synthèse par stade. À quel âge chaque étape a lieu?
Âge du coming out?

L'âge n'est pas défini, c'est différent pour chacun
L'âge du coming out est plus jeune

18

Critiques des modèles par stade?

s'appliquent mieux aux hommes (filles plus fluides)
n'inclut pas les Pan sexuel
Pas d'explications entres écart de cpts, attirances et identité

19

Différence des genres: caractéristiques des femmes lesbiennes

- plus de parentalité
- moins de partenaires sexuels
- moins de relation ouverte
-endosse plus les stéréotypes

20

Différence des genres: caractéristiques des hommes gais

- plus de relations ouverte
- plus grande stabilité dans l'orientation sexuel

21

Trois conceptions différentes de la bisexualité ?

1) stade temporaire de déni : la personne est en déni de son homosexualité. Stade d'expérimentation : la personne est curieuse et elle va ensuite pencher pour homo ou hétéro. Transition : la personne est en transition entre hétéro vers homo ou contraire
2) la bisexualité est un orientation sexuel autant que Homo et Hétéro
3) La personne a une force de personnalité qui lui permet d'affirmer sa fluidité sexuelle

22

Étude de Diamond sur la fluidité sexuelle : position face aux femmes et aux hommes?

femmes = passive
hommes = proactif + statique et prévisible

paradigme essentialisme: attirance sexuel perdure depuis l'enfance

23

Étude de Diamond fait consernant la fluidité sexuelle sur un N= 100 femmes. Conclusion ?

Les femmes ont moins d'exclusivités sexuelles et + de fluidités (entre désir et amour)
Les femmes ont plus de détresses psychologique parce qu'elle ne se case pas dans hétéro ou homo

24

Étude de Katz-Wise : N=188 h/f : sur la fluidité sexuelle. Conclusion ? Différence des genres ?

H: expériemente aussi de la fluidité
F: plus présent, au niveau de l'attirance et orientation

possible lien entre aug des catégories et mv. anti- homophobie

25

3 dimensions du stress minoritaires?

Facteurs externe
Hypervigilance
Homophobie internalisé

26

Facteurs modulants le stress minoritaire ?

réseau social + mécanisme d'adaptations

27

Santé mental chez les LGBT : facteurs

- trouble de l'humeur et symptome dépressif
- consommation + élevé que Hétéro
- Intimidation + élevé que Hétéro (webintimidation)

- tentative de suicide: plus chez homme gai et bisexuel
- consommation : plus présent chez F lesbienne et bisexuel
-symptome dépressif : plus intense chez jeune en questionnement

28

Étude de Fish, Watson, Pora, Russel : Consommation

hypothèse: baisse corrélé avec mv LGBT
variable : âge d'initation, consommation à vie, 30 derniers jours

réalité : baisse chez hétéro mais non chez homo
toujours plus élevé