Cours 2 : Les pathologies des nerfs périphériques (mononeuropathie) Flashcards Preview

Physiopathologie II > Cours 2 : Les pathologies des nerfs périphériques (mononeuropathie) > Flashcards

Flashcards in Cours 2 : Les pathologies des nerfs périphériques (mononeuropathie) Deck (59):
1

Quelles sont les classifications des atteintes du système nerveux périphérique?

-Selon la topographie de l'atteinte

-Selon les symptômes prédominant

-Selon le type histologique (selon la lésion initiale)

-Selon l'évolution

2

Quelles sont les classifications des atteintes du système nerveux périphérique selon la topographie de l'atteinte?

-Atteinte isolée d'un nerf (mononeuropathie), d'une racine (radiculopathie) ou d'un plexus (plexopathie).

-Atteinte étendue diffuse des fibres nerveuses périphériques, bilatérale et symétrique. Elle correspond le plus souvent à une atteinte axonale.

-Atteinte simultanée ou successive de plusieurs tronc nerveux, aboutissant à une répartition inégale et asymétrique. Mononeuropathie multiple ou multinévrite.

-Atteinte diffuse intéressant aussi bien la racine que l'extrémité des membres et les nerfs crâniens : polyradiculonévrite. Elle est le plus souvent démyélinisante.

3

Quelles sont les classifications des atteintes du système nerveux périphérique selon le symptôme prédominant?

-Neuropathie sensitive

-Neuropathie motrice

-Neuropathie sensitivo-motrice

-Neuropathie végétative

4

Quelles sont les classifications des atteintes du système nerveux périphérique selon le type histologique (lésion initiale)?

-Neuropathie axonale, lésion initiale touche l'axone

-Neuropathie démyélinisante, lésion initiale touche la myéline.

5

Quelles sont les classifications des atteintes du système nerveux périphérique selon l'évolution?

-Les formes aiguës : Évoluant en quelques jours ou semaines.

-Les formes subaiguës : Les plus fréquentes, s'installent sur quelques mois ou années, polyneuropathie métabolique, toxique ou carentielle.

-Les formes chroniques : À évolution très lente sur plusieurs années comme les neuropathies héréditaires.

-Les formes à évolution fluctuantes : Formes à rechutes.

6

Quelles sont les principaux types des neuropathies périphériques?

-Mononeuropathie périphérique

-Polyneuropathie

-Lésion des racines

-Lésion du plexus

-Polyradiculonévrite

-Neuropathie héréditaire

7

Quelles sont les principaux types de pathologies du muscle?

-Myopathie sans myotonie

-Myopathie avec myotonie

8

Donnez des exemples de myopathie sans myotonie.

-Maladie de Duchenne

-Maladie de Landouzy-Déjerine

9

Donnez des exemples de myopathie avec myotonie.

-Maladie de Steinert

-Maladie de Thomsen

10

Quelles sont les atteintes de la jonction neuromusculaire? Donnez 1 exemple de chaque.

-Atteinte présynaptique : Syndrome de Eaton-Lambert

-Atteinte postsynaptique : Myasthésie grave

11

Quelles sont l'étiologie (cause) d'une mononeuropathie?

-Compressive : Compression du nerf dans son trajet

-Traumatique : Plaie, fracture, luxation

12

Donnez des exemples d'étiologie de mononeuropathie compressive?

-Syndrome du tunnel carpien

-Compression du nerf radial

-Compression du péroné

13

Qu'est-ce qu'est une mononeuropathie compressive du nerf médian?

C'est une atteinte isolée du nerf médian qui est généralement asymétrique. Donc, qui touche la main dominante. C'est donc une compression du nerf dans son trajet qui est le poignet.

14

Quel syndrome canalaire est le plus fréquent?

Mononeuropathie compressive du nerf médian

15

Chez qui retrouve-t-on le plus souvent une mononeuropathie compressive du nerf médian?

-Plus chez les femmes que chez les hommes

-Plus fréquent chez les personnes souffrant d'arthrite rhumatoïde

-Certaines femmes ont des symptômes durant la grossesse

16

À quoi est associé la plupart du temps la mononeuropathie compressive du nerf médian?

À un travail manuel (mouvement répétitif)

17

Le nerf médian est quoi?

Sensitif et moteur

18

D'où provient le nerf médian?

De la branche du plexus brachial, recevant des fibres des dernières racines cervicales (C6, C7, C8) et de la première thoracique (T1).

19

Le nerf médian permet quel mouvement?

-La pronation de l'avant-bras

-La flexion des doigts

-La flexion de la main sur l'avant-bras

-La flexion de l'opposition du pouce

-L'adduction des premiers doigts

20

À quelle innervation de la main participe le nerf médian?

-Face palmaire : Innervation du pouce, l'index, le majeur, la partie externe de l'annulaire.

-Face dorsale : Les deux dernières phalanges de l'index et du majeur et la moitié externe des deux dernières phalanges de l'annulaire.

21

Quelles sont les signes et symptômes mentionnés par le patient lors d'une mononeuropathie compressive du nerf médian?

-Engourdissement et fourmillement au niveau du pouce, de l'index et du majeur. Ces engourdissements réveillent le patient durant la nuit, l'incommode aussi lors de diverses activités : parler au téléphone, peindre, tenir le séchoir...

-Le patient peut se plaindre de douleurs jusqu'au coude, parfois même jusqu'à l'épaule.

-Les engourdissements disparaissent en secouant la main.

-Parfois, il y a perte de sensibilité et de force de la main.

22

Quelles sont les signes moteurs d'une mononeuropathie compressive du nerf médian?

-Abolition de la pronation de l'avant-bras

-Déficit de la flexion de la main et des doigts (index et majeur)

-Perte de la flexion et de l'opposition du pouce

-Perte de finesse pouce-index

23

Quelles sont les signes sensitifs d'une mononeuropathie compressive du nerf médian?

-Hypoesthésie et anesthésie de la partie externe de la face palmaire de la main

-Hypoesthésie et anesthésie de la face dorsale des 2e et 3e phalanges de l'index et du majeur et de la partie externe de celle de l'annulaire

24

Quelles sont les troubles trophiques d'une mononeuropathie compressive du nerf médian?

-Atrophie des muscles affectés, avec cyanose et sécheresse dans le territoire sensitif

-Principalement atrophie du court abducteur du pouce

-Dans certain cas survient une griffe du médian

25

Quelles sont les examens cliniques que peut faire le médecin pour une mononeuropathie compressive du nerf médian?

-Test de Tinel : Le neurologue effectue une percussion au poignet, ceci va entraîner soit un engourdissement ou une décharge électrique sur le trajet du nerf.

-Test de Phalen : Une compression prolongée pendant une minute des tunnels carpiens fait grandement augmenter les symptômes du tunnel carpien.

26

Qu'est-ce qui serait attendu lors d'un examen en électrophysiologie avec une mononeuropathie compressive du nerf médian?

-Les anomalies sont surtout retrouvées dans la section paume-poignet avec une diminution de la vitesse de conduction sensitive (VCS)

-La latence distale des conductions motrice du médian est allongée

-Réduction de l'amplitude de la réponse sensitive du médian

-Perte d'amplitude motrice est plus tardive

-À l'ÉMG : Normal ou présence de fibrillation signe de dénervation, potentiels géants sont signes de réinnervation et sont plus tardifs.

27

Quelles sont les valeurs normales lors d'un examen en électrophysiologie avec une mononeuropathie compressive du nerf médian?

-VCS < 50 m/s

-Latence distales motrices > 4,4 ms

-Amplitude du potentiel sensitif < 20 uV

28

Quelle est l'évolution de la maladie d'une mononeuropathie compressive du nerf médian?

L'évolution conduit à une maladresse dans les gestes fins (prendre des petites pièces de monnaie, faire des travaux d'aiguille, fermer les tous petits boutons...) voire des lâchages d'objets (chute de bols, tasses...).

29

Quelles sont les traitements et prévention médical pour une mononeuropathie compressive du nerf médian?

Surtout en début d'évolution et lorsque le canal est régressif (grossesse), il est basé sur le port d'une atelle de repos la nuit et ou sur une ou plusieurs infiltrations de corticoïdes locaux à action retardée.

30

Quelles sont les traitements et prévention chirurgical pour une mononeuropathie compressive du nerf médian?

-Le traitement de choix pour assurer une guérison définitive.

-Le principe de la chirurgie est de libérer le nerf comprimé en coupant le ligament qui limite le canal carpien sur sa partie extérieure (ligament annulaire antérieur du carpe). Celui-ci devient naturellement plus large en cicatrisant.

-Parfois, le chirurgien enlève aussi partiellement ou totalement la gaine des tendons (gaine synoviale) si celle-ci est malade.

31

Où peut se trouver la compression du nerf ulnaire (cubital) dans son trajet?

-Au coude

-Dans la loge de Guyon

32

Le nerf ulnaire (cubital) est quoi?

Sensitif et moteur (mixte)

33

Où est le plus souvent pris le nerf ulnaire (cubital)?

Dans la gouttière épitrochléo-oléocrannienne que le nerf cubital est le plus souvent pris.

34

Quel est le rôle du nerf ulnaire (cubital)?

Participe à l'innervation sensitivo-motrice de la main.

35

D'où provient le nerf ulnaire (cubital)?

De la branche du plexus brachial, recevant des fibres provenant de la 8e racine cervicale (C8).

36

Quels mouvements permet de faire le nerf ulnaire (cubital)?

-Permet l'adduction de la main sur l'avant-bras

-La flexion de l'annulaire et de l'auriculaire

-L'abduction et l'adduction des doigts

-La flexion, l'adduction et l'opposition de l'auriculaire

37

Qu'est-ce qu'innerve le nerf ulnaire (cubital)?

-Face palmaire : L'auriculaire et la moitié interne de l'annulaire

-Face dorsale : L'auriculaire, la première phalange et la moitié des 2e et 3e phalanges de l'annulaire et la moitié interne de la première phalange du majeur

38

Quelles sont les étiologies (causes) de la mononeuropathie d'une compression du nerf ulnaire (cubital)?

-Multiple lésions de pressions minimes par appui répété sur le coude (position accoudée, au téléphone, sur le bureau...)

-Luxation ou subluxation récurrente du nerf

-Déformation osteoauriculaire du coude suite à une fracture ou traumatisme du coude

-Atteinte au cours des polyneuropathie (diabète, alcoolisme, syndrome de Guillain-Barré, lèpre...)

39

Quels sont les signes et symptômes de la mononeuropathie d'une compression du nerf ulnaire (cubital)?

-La flexion et l'adduction de la main sur l'avant-bras sont déficients

-L'adduction et l'abduction des doigts sont impossible du fait de la paralysie des interosseux dorsaux et palmaires à la condition que la main soit bien à plat, ce qui évite les suppléances

-Les mouvements de flexion adduction et opposition de l'auriculaire sont abolis

-Paresthésie ou névralgie dans le territoire d'innervation du cubital

-Hypo ou anesthésie dans ce même territoire

-Douleurs parfois au coude, plus souvent à l'avant-bras ou à la main

-Engourdissement dans le cubital à la main et notamment du 5e doigt et la moitié interne du 4e doigt

40

Quelles sont les examens cliniques de la mononeuropathie d'une compression du nerf ulnaire (cubital)?

-La palpation du cubital au coude peut montrer une sensibilité à la palpation

-Hypoesthésie dans le territoire cubital à la main, touchant les faces palmaires et dorsales.

-Amyotrophie et faiblesse des muscles innervés par le cubital (le 1e interosseux dorsal, adducteur, les fléchisseurs profonds du 4e et 5e doigt.

-Signe de Froment : Si on demande de tenir une feuille de papier serrée entre pouce et index, il va compensé avec une flexion du pouce.

-Impossibilité à réaliser la pince pouce-auriculaire

-Paralysie de l'abduction du 5e doigt

41

Quels sont les résultats d'un examen électrophysiologie de la mononeuropathie d'une compression du nerf ulnaire (cubital)?

-La latence est augmentée.

-Diminution ou ralentissement de la vitesse de conduction motrice (VCM) sus-sous-coude, par comparaison à la vitesse à l'avant-bras (sous coude-poignet) et au bras (aisselle-sus-coude). VCM < 50 m/s (segment sous-coude, sus-coude)

-Baisse d'amplitude du potentiel du nerf cubital sous-coude, sus-coude. Amplitude < 6 uV

-À l'ÉMG, on retrouve des signes de dénervation (fibrillation, ondes positives), et de réinnervation (potentiels d'unités motrices polyphasiques ou géants) surtout dans le 1e interosseux dorsal et les fléchisseurs profonds du 4e et 5e doigt ce qui aide à localiser l'atteinte au coude.

42

Quels sont les préventions et traitements pour une mononeuropathie d'une compression du nerf ulnaire (cubital)?

-Éliminer la cause mécanique, en évitant de comprimer le nerf

-Le port d'une attelle au coude. Des infiltrations de corticoïdes sont aussi efficace en cas de douleurs. Prise d'anti-inflammatoire.

-Transposition du nerf en avant de l'épitrochlée

43

De quoi résulte une mononeuropathie d'une compression du nerf ulnaire (cubital)?

-Cela résulte d'une action mécanique. La cause est généralement l'usage d'un outil : pelle, cisaille ou un geste professionnel (tension du fil chez les cordonniers...).

-Le nerf est comprimé dans le poignet.

44

Le nerf radial est un nerf quoi?

Sensitif et moteur (mixte)

45

Quels mouvements permet de faire le nerf radial?

L'extension du coude, du poignet et de la 1e phalanges des doigts.

46

D'où provient le nerf radial?

Vient du plexus brachial à partir des 6e, 7e et 8e racines cervicales (C6, C7, C8) et parfois également de la 5e cervicale (C5) et de la 1e dorsale (thoracique, T1).

47

Où se termine le chemin du nerf radial?

Il se termine au niveau du coude par 2 branches terminales antérieures et postérieures qui se poursuivent jusqu'à la main.

48

Qu'est-ce qu'innerve le nerf radial?

Innervation cutanée de la partie postérieure du bras, de la partie médiane de la face postérieure de l'avant-bras, de la face dorsale de la main, des faces dorsales du pouce et de la 1e phalange et l'index et la moitié externe de la 1e phalange du majeur.

49

Quels sont les signes et symptômes d'une mononeuropathie compressive du nerf radial?

-Dominés par la paralysie de l'extension de l'avant-bras, de la main et des doigts; le patient se présente avec son avant-bras à demi-fléchis et le pouce en adduction.

-Des paresthésie ou des névralgies dans le territoire d'innervation sensitive de radial.

-Des hypoesthésie ou anesthésie affecte surtout la main.

50

Quelles sont les étiologies (causes) d'une mononeuropathie compressive du nerf radial?

-Compression du nerf par appui prolongé à cause d'un sommeil profond ou ingestion de drogue ou d'alcool.

-Traumatisme : Fracture de l'humérus ou luxation du coude.

-Mauvais usage des béquilles ou de brassard à tension du bras.

-Tumeur : Neurinome, fibrome du nerf, tumeur du triceps.

-Atteinte dans le cadre d'une polyneuropathie.

51

Quels sont les résultats d'un examen électrophysiologique d'une mononeuropathie compressive du nerf radial?

-Diminution de l'amplitude du potentiel sensitif et diminution de la vitesse de conduction sensitive du nerf radial.

-Vitesse de conduction sensitive (VCS) < 50 m/s

-Latence des VCS > 2,9 ms

-Amplitude du potentiel VCS < 15 uV

-À l'ÉMG, présence de signe de dénervation sous forme de fibrillation et d'onde positive, ou signe de réinnervation avec des potentiels géants ou polyphasiques.

52

Quels sont les préventions et traitements possibles pour une mononeuropathie compressive du nerf radial?

-Éviter la compression du nerf radial sur son trajet.

-Port d'orthèse physiothérapie et contrôle d'ÉMG.

-Anti-inflammatoire

-Traitement chirurgical

53

Que signifie anesthésie?

C'est une perte totale de la sensibilité.

54

Que signifie hypoesthésie?

C'est une diminution de la sensibilité.

55

Que signifie paresthésie?

C'est un trouble de la sensibilité, désagréable et non douloureux, donnant l'impression de palper du coton, et pouvant s'accompagner d'une anesthésie (disparition plus ou moins importante de la sensibilité).

56

Que signifie névralgie?

Douleur du nerf.

57

Que signifie paralysie?

C'est une diminution de la motricité. Cette diminution peut être complète ou partielle, on parle alors de parésie.

58

Quel est le synonyme de cubital?

Ulnaire

59

Quel est le nom des 5 doigts?

1 - Pouce

2 - Index

3 - Majeur

4 - Annulaire

5 - Auriculaire