Cours 3: inflammation et immobilisation Flashcards Preview

PHT 1202 (Sharlie) > Cours 3: inflammation et immobilisation > Flashcards

Flashcards in Cours 3: inflammation et immobilisation Deck (142):
1

Sur quel principe se base l’application des exercices thérapeutiques?

Sur le principe que l’organisme possède des capacités d’adaptation face aux contraintes

2

Pourquoi faut-il connaitre les stades de guérison des tissus?

Pour appliquer les contraintes les plus adaptées sans mettre en danger la guérison en cas de lésions des tissus

3

Quel élément des stades de guérison doit-on connaitre?

Capacité à accepter les contraintes liées aux exercices thérapeutiques

4

Qu’est-ce que la réparation?

Capacité d’un tissu à restaurer partiellement son architecture et sa fonction au moyen d’un tissu cicatriciel

5

. Qu’est-ce que la régénération?

Capacité d’un tissu à se renouveler et à revenir à son état normal pré-blessure

6

Qu’est-ce qui peut influencer la proportion de réparation et de régénérations dans le processus de guérison? (3)

Tissu blessé
Age du patient
Soins reçus

7

Quel est le mode de guérison des tissus chez l’humain?

Principalement la réparation, car la capacité de régénération est plutôt faible

8

Dans quels organes peut-il y avoir de la régénération?

Peau, intestins, foie

9

Quels tissus musculo-squelettiques ont une capacité de régénération?

Os et muscles

10

Quels tissus musculo-squelettiques guérissent principalement par réparation (cicatrice)?

Tendons, ligaments, capsule

11

. Quelles sont les causes possibles des atteintes aux tissus musculo-squelettiques? (4)

Traumatisme, chirurgie, pathologie, infection

12

Quels sont les 2 symptômes qui accompagnent les lésions et déclenchent le processus de guérison?

Saignement, inflammation

13

Quels sont les 3 stades du mécanisme de guérison?

Inflammation
Prolifération
Remodelage

14

Qu’est-ce qui fait varier la durée des stades du mécanisme de guérison? (3)

Type de tissu
Type de lésion
Type d’intervention

15

Quand est-ce que débute réaction inflammatoire et combien de temps dure-t-elle?

Débute immédiatement après la lésion
Dure environ 5-10 jours

16

Quels sont les 4 signes qui caractérisent l’inflammation?

Chaleur locale
Œdème
Rougeur
Douleur

17

Quelles sont les étapes de la phase d’inflammation? (6)

1. Libération de différentes substances chimiques (bradykines, prostaglandines) due à la lésion tissulaire
2. Molécules chimiques permettent l’activation des cellules immunitaires résidentes (ex. : mastocytes)
3. Les mastocytes favorisent la vasodilatation et le recrutement des cellules inflammatoires circulant dans le sang (ex. : neutrophiles)
4. Les plaquettes et autres cellules sanguines comblent l’espace créé dans le tissu par la lésion et limitent le saignement
5. Le saignement attire les cellules du système immunitaire pour lutter contre les infections et nettoie les débris tissulaires
6. Gonflement de la zone atteinte

18

Nommez un exemple cellules immunitaires résidentes

Mastocytes

19

. Nommez un exemple ce cellules inflammatoires circulant dans le sang

Neutrophiles

20

Quels sont les 2 autres rôles du saignement dans la phase d’inflammation? (autre que combler l’espace)

Attirer les cellules du système immunitaire pour lutter contre les infections
Nettoyer les débris tissulaires

21

Qu’est-ce qui caractérise l’inflammation stérile?

Recrutement bien orchestré des différents types de cellules inflammatoires

22

Nommez un exemple de situation ou il y a de l’inflammation stérile

Blessure traumatique comme une entorse ligamentaire

23

Nommez dans l’ordre les cellules impliquées dans l’inflammation (6)

Plaquettes
Activation des cellules résidentes
Neutrophiles
Macrophages pro-inflammatoires
Macrophages anti-inflammatoires
Lymphocytes

24

Quel est l’autre rôle des cellules inflammatoires (en plus de participer au nettoyage des débris cellulaires au site de la blessure)?

Favorisent l’activité des différents types de cellules régénératrices

25

Quelles sont les 2 cellules activées par les cellules inflammatoires?

Cellules endothéliales (cellules des vaisseaux sanguins)
Fibroblastes

26

Quel est le rôle des cellules endothéliales dans l’inflammation?

Promouvoir l’angiogénèse (formation de nouveaux vaisseaux sanguins)

27

Pourquoi les cellules inflammatoires activent-elles les fibroblastes?

Permet le début de la phase suivante (prolifération)

28

Quel est la conséquence de l’inflammation sur l’articulation?

Réduit l’amplitude articulaire à cause de la douleur

29

Quelle est la conduite thérapeutique à tenir lors de la phase d’inflammation? (3)

Maintenir la zone lésée au repos
Entretenir la force dans les zones adjacentes non atteintes
Utiliser des mobilités pour lutter contre l’inflammation

30

Quelles sont les modalités qui peuvent être utilisées pour lutter contre l’inflammation?

Froid
Compression
Déclive pour lutter contre l’œdème
Décharge

31

Que veut-on dire par : l’inflammation est un processus auto-régulé?

Elle est programmée pour être transitoire et s’arrêter après quelques jours

32

En quoi consistent les mécanismes de résolution de l’inflammation?

Pas seulement en un arrêt de la production de molécules pro-inflammatoires
Aussi un phénomène actif nécessitant des interactions complexes

33

Quelle cellules joue un rôle important dans la résolution de l’inflammation?

Macrophages

34

Quelle particularité des macrophages explique leur rôle dans la résolution de l’inflammation?

Capacité à passer d’un phénotype pro-inflammatoire (2-3 premiers jours) à un phénotype anti-inflammatoire (3 à 7 jours)

35

Quel est le rôle des macrophages anti-inflammatoires?

Mettre fin à la réaction inflammatoire

36

Qu’est-ce que l’inflammation chronique?

Quand la douleur et l’œdème ne diminuent pas complètement et que la guérison est retardée

37

Quels facteurs contribuent à la chronicisation? (3)

Retour trop rapide à l’activité
Présence d’une infection
Mauvaise vascularisation des tissus (fumeurs)

38

Quel est le rôle de l’inflammation?

Nettoie le tissu et participe à l’activation de la phase suivante (c’est pourquoi il faut utiliser son jugement en utilisant des modalités anti-inflammatoires

39

Quand débute la phase de prolifération et combien de temps dure-t-elle?

Débute 48 heures après la lésion et peut se poursuivre jusqu’à 6 à 8 semaines selon les tissus

40

Combien de temps dure la phase de prolifération pour les tendons?

3 semaines

41

À quoi correspond la phase de prolifération?

Réparation des tissus lésés par du tissu cicatriciel

42

Quelles sont les étapes de la phase de prolifération?

1. Activation et prolifération des cellules réparatrices par les fibroblastes
2. Cellules contribuent à la synthèse de collagène (augmentation de la proportion de collagène de type III pour former une matrice temporaire qui est désorganisée et mal orientée
3. Augmentation du contenu en GAG/en eau

43

Quel type de collagène est présente en plus grande proportion lors de la phase de prolifération?

Collagène de type III

44

Comment est la matrice formée lors de la phase de prolifération?

Désorganisée et mal orientée

45

Qu’est-ce qui peut léser le tissu cicatriciel au stade de prolifération?

Activité physique trop intense

46

Quel est le rôle de la mobilisation articulaire dans le stade de prolifération?

Favorise le plus l’organisation du nouveau tissu conjonctif
Des contractions de faible intensité permettent l’entretien des capacités de contraction

47

Quels sont les changements au niveau des symptômes lors de la phase de prolifération?

Chaleur et œdème diminue
Douleur surtout ressentie à l’étirement

48

Quel signal envoie la douleur pendant la phase de prolifération?

Signal important concernant le niveau de contrainte appliqué au tissu

49

Quel genre de contraintes peuvent être appliquées pendant la phase de prolifération? (4)

Étirement
Mobilisations articulaires
Contractions contre résistance modérée
Appui partiel

50

À quoi s’attend-t-on du patient à la fin de la phase de prolifération?

Récupéré une mobilité adéquate
Force suffisante pour réaliser les activités de base

51

Qu’est-ce qui arrive lors d’une reprise des activités limitée lors de la phase de prolifération?

Compensations ou altération des patrons normaux

52

À quoi doit-on porter attention au niveau des mouvements dans la phase de prolifération? (2)

- Mouvements des articulations adjacentes qui montrent des postures ou des réactions de protection contre la douleur
- Membre controlatéral qui compense la réduction d’activité du côté opposé
Prise de conscience du patient importante

53

Qu’est-ce qui se passe lors de la phase de remodelage et de maturation?

Réorganisation du collagène pour retrouver les caractéristiques pré-lésionnelles

54

Qu’est-ce qui peut être observé lors de la phase de remodelage et de maturation? (4 diminutions)

- Diminution de la densité et du métabolisme cellulaire
- Diminution de la production de collagène (augmentation de la proportion de collagène de type I)
- Diminution de la production de GAG
- Diminution de la vascularisation afin de retourner à l’état pré-lésion

55

Quelle est l’étape primordiale lors de la phase de remodelage et de maturation?

Réorientation des fibres de collagène selon la direction du stress mécanique

56

Pendant combien de temps dure la phase de remodelage et de maturation (réorganisation)?

Intense pendant 4 mois peut durer jusqu’à 1 à 2 ans

57

Qu’est-ce qui est primordial lors de la phase de réorganisation?

Application de contraintes, peuvent être provoquées par des contractions musculaires intenses et la MEC complète, s’approchant le plus possible des contraintes habituelles du patient avant la lésion

58

Qu’est-ce qui doit être adapté aux phases de guérison?

Niveau de contrainte

59

Que doit-on faire pour contrôler le niveau de contrainte aux phases de guérison?

Contrôler les activités pour assurer les contraintes optimales (faibles dans les 2 premières phases, forte dans la phase de remodelage)

60

Qu’est-ce qu’on doit prendre en compte dans l’adaptation des contraintes aux phases? (6)

Rôles mécaniques des tissus atteints
Age
Morphologie
Niveau d’activité physique préalable
Comorbidités
Demandes fonctionnelles du patient pour le préparer au mieux au retour aux activités (effet des contraintes très spécifique)

61

Sur quoi sont basées les recommandations actuelles?

Sur une base empirique en se basant sur la douleur ressentie par le patient lors de l’application des contraintes

62

. Décrivez la vascularisation du tendon

Faiblement vascularisé surtout dans son tiers médian

63

Comment est le processus de réparation du tendon suite à une blessure traumatique?

Long (rupture du tendon d’Achille, 12 mois après chirurgie)

64

Quel genre de blessure est courant chez les tendons?

Blessure de sur-utilisation

65

Qu’est-ce qui favorise les blessures de sur-utilisation? (3)

Mauvais alignement des structures osseuses
Charges excessives et/ou répétitives
Microtraumatismes répétés ne permettant pas la réparation des tissus

66

Qu’est-ce qui arrive dans les cas de contraintes répétitives sur les tendons?

Structure ne s’adapte pas à ces contraintes
Processus de réparation inefficaces
(tendinite chronique)

67

Qu’est-ce qu’une tendinite chronique?

Inflammation du tendon

68

Qu’est-ce qu’une tendinopathie?

Signes dégénératifs
Discontinuités dans les fibres de collagène apparaissent
Perte de leur orientation longitudinale et de leur diamètre
Augmentation du reste de la matrice

69

Quels sont les symptômes de tendinopathies? (4)

Douleur est encore présente au cours de l’activité physique
Œdème moins diffus, restreint à certaines parties du tendon
Tendon en général plus fragile
Risques de rupture pour des forces appliquées progressivement restent faibles en général

70

Comment classe-t-on les lésions traumatiques du ligament?

Grade 1 : Étirement dans la zone élastique qui n’affecte pas la structure des fibres
Grade 2 : Étirement dans la zone plastique du ligament qui entraine une déchirure partielle des fibres
Grade 3 : Rupture complète du ligament

71

Quels sont les symptômes associés à une entorse de grade 2?

Douleur plus intense associée à un saignement et au gonflement de l’articulation

72

Quels sont les symptômes d’une entorse de grade 3?

Douleur intense immédiatement suite à la lésion, diminue plus rapidement que grade 2
Instabilité de l’articulation

73

Qu’est-ce qui fait varier le potentiel de guérison des ligaments? (4)

Vascularisation
Type de contraintes mécaniques
Densité de fibroblastes
Localisation (intra ou extra-capsulaire)

74

Quels sont les signes cliniques de la lésion ligamentaire de degré 1? (1)

Pas d’instabilité clinique

75

Quels sont les signes cliniques de la lésion ligamentaire de degré 2? (4)

Instabilité clinique, rupture partielle, résistance et rigidité réduite, douleur intense

76

Quels sont les signes cliniques de la lésion ligamentaire de degré 3? (2)

Aucune stabilité, douleur intense immédiate puis diminue

77

Comment est la vascularisation du cartilage articulaire?

Pratiquement avasculaire

78

Quel est l’impact d’une lésion du cartilage?

Réduit les qualités du cartilage de façon définitive dans la plupart des cas

79

Qu’est-ce que la tide mark?

Zone entre le cartilage et l’os sous-chondral

80

Qu’est-ce qui arrive lorsque la lésion traverse la tide mark?

Tissu fibro-cartilagineux est produit et comble le volume de la lésion
Qualités de ce tissu inférieures au cartilage hyalin

81

Comment sont la vascularisation et la régénération du ménisque articulaire?

Un peu de vascularisation dans le tiers externe
Régénération du ménisque détend du site et du type de lésion

82

Comment est la vascularisation du tissu osseux?

Très bien vascularisé

83

. Comment est la capacité de réparation et de régénération du tissu osseux?

Supérieure aux autres tissus conjonctifs

84

. En combien de temps le tissu osseux retrouve ses propriétés biomécaniques pré-lésionnelles?

Quelques mois

85

Quelles sont les étapes de la guérison osseuse? (4)

1. Inflammation forme un hématome qui sert de base à la formation du cal osseux
2. Dans le cal osseux, le collagène relie les 2 segments de l’os fracturé (lien reste très déformable)
3. Ossification du cal osseux
4. Remodelage du tissu osseux régulée par l’activité des ostéoblastes et ostéoclastes

86

Quel est le rôle des exercices analytiques?

Améliorer une qualité (force, souplesse) d’un muscle ou d’une articulation
Mouvements par directement utilisables dans la vie quotidienne, pas fonctionnel

87

Que sont les exercices fonctionnels (exercices thérapeutiques)?

Proches des gestes de la vie courante, marche, monter les escaliers

88

Quels sont les désavantages (2) des exercices fonctionnels?

Permettent moins de cibler un déficit particulier
Risque de compensation du déficit par une stratégie compensatoire élevé

89

Quel est le rôle du physiothérapeute dans l’élaboration d’un plan d’exercices lors de la guérison?

Construire une réflexion, seul ou au sein d’une équipe multidisciplinaire le niveau de contrainte optimal en déterminant le niveau de contrainte optimal à la phase de guérison pour les exercices analytiques et fonctionnels

90

Sur quoi se base la réflexion du physiothérapeute dans l’élaboration du plan d’exercices?

Données obtenues lors de l’examen
Connaissances
Buts
Niveau de progression du patient

91

Classez les structures selon leur potentiel de guérison : Os, Cartilage, Ligament, Tendon (meilleur au pire)

Os- Ligament (variable)- Tendon- Cartilage

92

En général, quelles sont les conséquences de l’immobilisation ou du vieillissement sur le tissu conjonctif?

Modification de la structure (désorganisation de fibres de collagène) et des propriétés mécaniques du tissu

93

. Quelles sont les modifications qui surviennent au niveau de l’articulation lors de l’immobilisation (6)

- Perte d’eau et de GAG mais maintien de la quantité totale de collagène jusqu’à 10 semaines d’immobilisation
- Augmentation de la formation de liens entre les fibrilles/fibres de collagène
- Formation anarchique de fibres de collagène sans direction uniforme (absence d’application de force)
- Infiltration fibro-graisseuse
- Diminution des espaces entre les fibres de collagène
- Diminution de la densité cellulaire

94

À quoi conduisent toutes les modifications qui surviennent lors de l’immobilisation? (7)

- Diminution de la mobilité entre les fibres de collagène
- Possibilités de glissement entre les structures diminuent
- Création d’adhérences entre les structures augmente
- Diminution d’amplitude articulaire
- Affecte la biomécanique des tissus
- Diminution de la résistance des tissus conjonctifs
- Rigidité peut être affectée

95

Qu’est-ce qui est recommandé au niveau de l’immobilisation?

Immobilisation stricte doit être limitée dans le temps
Contraintes mécaniques doivent être réintroduites le plus tôt possible si elles n’entravent pas le processus de guérison

96

Quel genre de contraintes mécaniques doivent être réintroduites suite À l’immobilisation? (3)

Contractions musculaires, mobilisation, mise en charge

97

Qu’est-ce qui se produit lors du vieillissement?

Déséquilibre entre la synthèse et la résorption normale de la matrice extracellulaire
Capacités de division des cellules diminuent
Capacités de récupération réduites chez la personne âgée à causes des changements cellulaires et systémiques dus au vieillissement

98

Quelles sont les modifications dues au vieillissement? (4)

- Diminution de l’hydratation de la matrice extracellulaire (diminution de la quantité de GAG)
- Augmentation des liens entre les fibrilles /fibres de collagène
- Diminution des capacités de réponse à la charge mécanique
- Perte des fibres élastiques

99

Quels sont les 3 facteurs qui augmentent les effets du vieillissement?

- Réduction de la circulation des hormones et facteurs de croissance
- Réduction de l’activité physique
- Modifications immunologiques et nutritionnelles

100

Quels sont les effets de la sous-utilisation liée à l’immobilisation et au vieillissement dans les tendons? (4)

- Espace entre les gaines et les tendons se réduit
- Augmente le risque d’adhérence
- Réduit les capacités de glissement des tendons
- Rigidité du tissu tend à diminuer du à la désorganisation des fibres de collagène

101

Quel est l’effet de la position d’immobilisation sur les propriétés biomécaniques?

Tendon partiellement protégé des changements dégénératifs en position allongée (maintien d’un stress mécanique)

102

De quoi doit-on tenir compte pour choisir la position d’immobilisation? (3)

- Contraintes chirurgicales
- Contraintes fonctionnelles
- Position des muscles antagonistes (tendon en position allongée implique que le tendon du muscle antagoniste est en position raccourcie

103

Comment la jonction myotendineuse est-elle affectée par l’immobilisation et le vieillissement? (3)

- Surface de contact entre le tendon et le muscle est réduite
- Changement dans le type de collagène (diminution type 1)
- Changement dans la fonction des mécanorécepteurs

104

Pourquoi l’impact clinique des effets de l’immobilisation et du vieillissement sur la jonction myotendineuse est-il très important?

Site de vulnérabilité aux déchirures

105

Quels sont les effets du vieillissement et de l’immobilisation sur les ligaments? (4)

IMMOBILISATION ET VIEILLISSEMENT
- Rigidité et résistance diminuent
- Points d’insertion osseux s’affaiblissent
- Augmentation du risque de désinsertion
VIEILLISSEMENT
- Amplitudes articulaires se réduisent

106

Quelle est la conséquence de l’immobilisation prolongée sur la capsule?

Risque de capsulite rétractile

107

Qu’est-ce qui caractérise la capsulite rétractile?

Réaction inflammatoire et fibrotique exagérée

108

Quelles sont les 3 phases de la capsulite rétractile?

Phase initiale (0-6 mois) : Douleur prédominante au repos et/ou lors de mouvements
Deuxième phase (3-12 mois) : Diminution graduelle de la douleur, grande diminution d’amplitude limitant la fonction (patron capsulaire)
Troisième phase (9 mois à 2-3 ans): Récupération fonctionnelle de l’amplitude et diminution de la douleur, peut s’étaler sur plusieurs années avant de retrouver la mobilité normale

109

Qu’est-ce qu’un patron capsulaire?

Diminution d’amplitude dans certains mouvements plus que d’autres

110

Quel est le patron capsulaire de l’épaule?

Rotation interne ˃ Abduction ˃ Rotation interne ˃ Flexion

111

Quelles sont les conséquences de la sous-utilisation sur le cartilage? (7)

- Diminution d’épaisseur
- Augmentation de son aspect fibreux
- Irrégularités qui apparaissent à la surface du cartilage après quelques semaines
- Immobilité empêche la circulation du liquide synovial sur la surface articulaire et dans le cartilage, réduit la nutrition du cartilage
- Chondrocytes dégénèrent à cause de la réduction des contraintes mécaniques ou du vieillissement : moins capables de produire la matrice extracellulaire
- Adhérences intra-articulaires associées au développement du tissu graisseux intra-articulaire apparaissent lors de l’immobilisation
- Os sous-chondral perd ses qualités (ostéoporose) avec l’immobilisation et le vieillissement

112

Qu’est-ce que l’arthrose?

Marquée par la douleur et la réduction de la mobilité articulaire
Mécanisme pathologique différent du vieillissement normal

113

Qu’est-ce qui réduit les effets de l’immobilisation sur le cartilage?

Appui est autorisé sur le membre immobilisé

114

Quels sont les effets de l’immobilisation sur les os? (4)

- Déséquilibre en faveur de la résorption osseuse (augmentation de l’activité des ostéoclastes) dans les 24h post-immobilisation
- Contenu minéral et quantité du tissu organique diminuent
- Dureté et élasticité diminuent
- Augmentation du risque de fracture directement corrélée avec la durée de l’immobilisation

115

Pourquoi l’activité des ostéoclastes augmente-t-elle lors de l’immobilisation?

Réduction ou absence de contraintes mécaniques

116

Quelles sont les caractéristiques de l’ostéoporose liée à l’immobilisation?

Mêmes caractéristiques que celles liées au vieillissement, causes diffèrent

117

Qu’est-ce qui augmente l’ostéoporose suite au vieillissement?

Médication qui affecte le métabolisme osseux
Problèmes nutritionnels (carence en vitamine D)

118

Qu’est-ce qui augmente l’ostéoporose suite au vieillissement chez la femme?

Modifications liées à la ménopause

119

Qu’est-ce qui augmente l’ostéoporose suite au vieillissement chez l’homme?

Problèmes hormonaux comme ceux liés au cancer de la prostate

120

Qu’est-ce qui peut provoquer une adaptation bénéfique aux modifications tissulaires de la réduction de mobilité?

Ajout de contraintes mécaniques

121

Quelles sont les contraintes appliquées lors de la remobilisation?

Interventions de physiothérapie
Exercice physique

122

Qu’est-ce qui provoque un allongement normal des tissus conjonctifs?

Application de contraintes prolongées ou répétées, d’intensité faible à modérée (dans la zone élastique)

123

Qu’est-ce qui est causé par les contraintes lors de la remobilisation?

Augmentation du remodelage de la matrice extracellulaire
Sont utilisées dans les mobilisations destinées à augmenter l’amplitude articulaire de patients présentant une hypomobilité

124

Qu’est-ce qui arrive si les contraintes sont trop élevées et soudaines?

Pas d’allongement, blessure

125

Qu’est-ce qui arrive si des contraintes répétées sont suffisamment intense pour atteindre le début de la zone plastique?

Tissus conjonctifs ne s’adaptent pas suffisamment (blessure par micro-traumatismes)

126

Comment doit être la douleur pendant les mobilisations?

Minimale pendant les mobilisations, pas exacerbées (immédiatement ou dans les jours qui suivent la mobilisation)
Mobilisation doit pouvoir être refaite dans les mêmes amplitudes

127

Quel genre de tensions sont plus efficaces pour augmenter la synthèse de collagène?

Répétées et modérées

128

Quels sont les impacts de la remobilisation sur les tissus conjonctifs? (7)

- Favorise la synthèse de collagène (devient supérieure à la résorption)
- Fibres se réorientent dans le sens des lignes de contraintes mécaniques
- Tissu résiste mieux aux contraintes mécaniques
- Meilleure composition en GAG = meilleure hydratation
- Lubrification améliorée
- Meilleure distance entre les fibrilles de collagène
- Diminution de la formation de liens entre les fibres et des adhérences

129

Quels sont les effets de la remobilisation sur les ligaments et les tendons? (3)

- Propriétés mécaniques des ligaments et des tendons peuvent retourner à leurs caractéristiques pré-lésions
- Mobilisation passives précoces bénéfiques si leur intensité n’altère pas la cicatrisation
- Au niveau cellulaire, la récupération est plus lente, voire incomplète (taille des fibres et leur nombre ne revient pas à la normale)

130

Quels sont les effets de la remobilisation sur la capsule? (4)

- Aide à retrouver l’amplitude et la fonction dans le cas d’une capsulite rétractile
- Effet varie grandement en fonction de la rapidité de la prise en charge
- Traitement précoce en physiothérapie dans les 2 premiers mois suite à l’apparition des symptômes efficace pour contrer la progression de la pathologie
- Prise en charge tardive nuit grandement à l’efficacité du traitement et au temps de récupération

131

Quels sont les effets de la remobilisation sur le cartilage? (2)

- Contraintes mécaniques provoquent des modifications minimes qui disparaissent rapidement à l’arrêt des contraintes
- Récupération tissulaire suite à la remobilisation minime, pas de retour des lésions

132

Quel est l’impact de la structure de l’os sur la récupération lors de la remobilisation?

- Os est très rigide face aux contraintes mécaniques normales
- Structure s’adapte aux contraintes répétées pour se renforcer

133

Quelles sont les contraintes auxquelles l’os s’adapte? (4)

Traction aux insertions musculaires
Mise en charge
Impacts au contact avec une surface d’appui
Résistance externe

134

Quels sont les effets de la remobilisation dans les os (2)?

- Épaississement de l’os cortical et des travées osseuses dans l’os spongieux
- Os peut récupérer les pertes minérales associées à l’immobilisation lors de la remise en charge et des contractions musculaires associées

135

Comment est la période de récupération par rapport à la période d’immobilisation?

Proportionnelle et plus longue que la période d’immobilisation

136

Quels os sont les plus susceptibles à la perte osseuse et à l’importance de la charge pour revenir à l’état normal?

Os des membres inférieurs et du tronc qui supportent plus de contraintes liées au poids du corps
Contraintes supérieures à la normale nécessaires en fin de récupération pour revenir à cet état

137

Pourquoi la remobilisation est-elle importante

Majorité des changements au niveau de la structure et de la biomécanique des tissus suite à une sous-utilisation sont réversibles et les effets négatifs peuvent être corrigés par la remobilisation passive ou active

138

. Combien de temps prend un ligament pour récupérer ses propriétés mécaniques?

Plus d’un an, parfois sans retour aux propriétés pré-lésionnelles

139

Quel est la meilleure façon de diminuer les impacts négatifs de l’immobilisation?

Limiter le plus possible la période d’immobilisation

140

Comment est le potentiel adaptatif des tissus conjonctifs chez les personnes âgées?

Reste important (protocole d’entrainement induit des changements similaires)

141

Quel est le facteur clé dans l’entrainement pour induire des changements physiologiques?

Intensité de l’entrainement

142

Quel paramètre de l’entrainement est important pour favoriser le transfert vers une meilleure fonction?

Spécificité de l’entrainement