cours 8 - données probantes Flashcards Preview

SEX3126 - Diversité > cours 8 - données probantes > Flashcards

Flashcards in cours 8 - données probantes Deck (39)
Loading flashcards...
1

Qu'est-ce qu'un érotisme?

Relié à l'état émotionnel, c'est une excitation en ce sens qu'elle marque un changement phénoménologique. Pas spécifiquement ou nécessairement sexuel, il est charnel; se fait à travers et avec une conscience corporelle, comprise physiquement. Cela génère une appréciation du désir qui se ressent dans le corps. »

2

De quel paradigme des érotismes est-il question?

Les érotismes découlent de la nature, de l’instinct et de la libido

essentialiste

3

De quel paradigme des érotismes est-il question?

• La femme y est perçu comme l’objet érotique

essentialiste

4

De quel paradigme des érotismes est-il question?

• Les érotismes sont pluriels et plastiques

constructiviste

5

De quel paradigme des érotismes est-il question?

• Conçoit qu’il existe de bons et de mauvais érotismes

essentialiste

6

De quel paradigme des érotismes est-il question?

Les érotismes peuvent être expérimentés dans une diversité de configurations amoureuses

constructuviste

7

quels forment peuvent prendre les érostismes?

- jeux
- fétichisme
- art
- pratique hors reproduction
- contacte corporelle

8

Selon la perspective phémonénologique, qu'est-ce qui compose un érotisme?

- l'ancrage identitaire

- Enjeux psychologiques et relationnelles

- aspect expérientiel

9

Qu'est-ce qu'un ancrage identaire?

•Appartenance à une sous-culture ou pas

•A quel point cela «défini» l’identité de la personne

10

Quels sont les probables enjeux psychologiques et relationnels des érotismes?

•Attachement (proximité, distance)
•Intégrité et Identité personnelle, de genre..
•Traits personnalité et psychopathologie
•Histoire de vie

11

Quels aspects expérientiel a/n du corps l'érotisme procure?

•Aspects phénoménologiques
•Ressentis corporel et affectif •Fixité/compulsivité vs fluidité/hédonisme

12

À quoi réfère la subjectivité de l'ancrage identitaire?

Réfère à quel point la personne s’étiquette par rapport à cette érotisme

13

À quoi réfère l'intersubjectivité d'un érotisme?

effet séculaire entre les personne pratiquant ensemble un érotisme

14

Vrai/faux
L’expérience d’un érotisme peut être vécu sans contact sexuel ou génital

vrai

15

Qu'est-ce qui peut influencer l’expérience des érotismes dans une vision sociale ?

la famille
la société
le cercle sociale
les partenaires
la religiosité

16

Comment la famille peut-elle influencer l'expérience érotique?

si elle est supportante/ouverte ou restrictive/silencieuse par rapport à la sexualité

17

Comment la société peut-elle influencer l'expérience érotique?

stéréotypes de genre, attentes sociales, double standard sur l’expression sexuelle des femmes vs des hommes, sanctions

18

Comment la religiosité peut-elle influencer l'expérience érotique?

impact positif et rassurant, répression/marginalisation et confiner le sexe dans le mariage

19

Comment le cercle social peut-il influencer l'expérience érotique?

avec des amies ayant une vision positive de la sexualité, offre espace d’acceptation/affirmation

20

Comment le partenaire peut-il influencer l'expérience érotique?

autorisation du partenaire, sentiment de sécurité dans la relation, plaisir et gratification lorsque l’érotisme est mutuel

21

Qu'est ce qui peut influencer un érotisme dans une perspective psychorelationnelle?

1. L’expérience et le rapport qu’un individu entretien avec le corps, le sien et celui des autres
2. Le rapport au genre et au pouvoir
3. L’histoire de vie et les évènements vécus
4. Les modes d’attachement (sécure, insécure, ambivalent) et les rapports à la proximité/intimité
5. La relation à l’autre et le passé et présent de cette relation

22

VRAI/FAUX
Près de 45,6% des québécois ont un intérêt pour expérimenter au moins une catégorie paraphilique du DSM

vrai

23

VRAI/FAUX
1/8 des québécois ont déjà eu un comportement paraphilique dans le passé

FAUX, 1/3

24

Vrai/faux
4 comportements et les intérêts listés par le DSM-5 (voyeurisme, fétichisme, frotteurisme et
masochisme) ne sont pas rares ni inhabituels chez les hommes et les femmes.

VRAI

25

DE QUOI S'AGIT-IL?

Se recoupent principalement en trois types de jeux, soit « les jeux de servitude, les jeux d’humiliation et les jeux de rôles »

Les interactions Domination/soumission

26

Qu'est qui est érotique dans les interactions domination/soumission?

- Dynamique d’échange de pouvoir

- Procurer des sensations intenses en utilisant le pouvoir et « l’illusion d’une hiérarchie »

- Relation de soin à l’autre

- Expérience corporelle « multidimensionnelle » et différents types de plaisir

- Constater l’altération mentale de la personne soumise

- La relation à l’autre, l’imaginaire érotique et faire plaisir à l’autre

- Adulation des Dominant.e.s par les soumis.e.s

- Érotisation de « sentiments ou d’actions interdits

27

Quels sont les trois types de jeux BDSM en relation avec l'âge?

- age play
- intergenerational play
- kinship play

28

De quel types de jeux BDSM en relation avec l’âge est-il question?

Érotisation de la dynamique de pouvoir entre un «adulte» et un « enfant ».

Intergenerational play

29

De quel types de jeux BDSM en relation avec l’âge est-il question?

Manipuler l’âge et le genre durant des jeux de rôles en incarner un rôle que nous ne sommes pas

age play

30

De quel types de jeux BDSM en relation avec l’âge est-il question?

Érotisation du pouvoir au sein d’une famille fictive

kinship play