DECI - défense extérieur contre l'incendie Flashcards Preview

BSP 300.18 - PREVENTION > DECI - défense extérieur contre l'incendie > Flashcards

Flashcards in DECI - défense extérieur contre l'incendie Deck (15)
Loading flashcards...
1

que veut dire DECI ?

défense extérieure contre l’incendie

2

La défense extérieure contre l’incendie (DECI) a pour objet d’assurer, en fonction des besoins résultant des risques à prendre en compte, ................................. des moyens des services d’incendie et de secours par l’intermédiaire de ................................... à cette fin.

l’alimentation en eau / points d’eau identifiés

3

DECI - Ces points d’eau identifiés peuvent être:
ª un ............................. (public ou privé) comprenant des bouches et des poteaux d’incendie
ª .......... ou ............... ,cours d’eau, étangs, citernes, réservoirs, etc. Sur le secteur de compétence de la BSPP la première solution est privilégiée.

réseau de distribution / naturels ou artificiels

4

Débit simultané - Le débit simultané correspond au débit ................ nécessaire à l’extinction de ............................ d’un site à défendre (ou celle présentant le risque le plus important). Il correspond à la capacité hydraulique .................. du site utilisable par les premiers intervenants.

théorique / la plus grande cellule / maximale

5

débit simultané - Sur les plans parcellaires, un triangle ....................... indique le débit maximum (....m3/h) utilisable pour alimenter des pompes sur les hydrants du site.
Les sites disposant de plusieurs appareils d’incendie et dont la capacité du réseau ne permet pas de dépasser un débit simultané de .... m3/h sont matérialisés par un triangle .................... .

jaune inversé / 120m3/h / 60 m3/h / rouge inversé

6

Le débit simultané indiqué doit être scrupuleusement ............... afin d’éviter une rupture d’attaque due à la cavitation des pompes ou à une détérioration de canalisations. En conséquence, lorsque la capacité maximum du débit simultané est atteinte, il convient d’alimenter les autres engins à ..................... .

respecté / l’extérieur du site

7

TUNNELS ROUTIERS - Les tunnels de longueur comprise entre 200 et 300 m doivent uniquement disposer d’un hydrant à ...................... .

chaque tête.

8

TUNNELS ROUTIERS - Les tunnels de longueur supérieure à 300 m doivent disposer d’un hydrant à ................... et à .............. des tunnels, de points d’alimentation en eau, généralement implantés tous les ..... m dans des ...................... .

chaque tête / l’intérieur / 200m / niches incendie

9

quels sont les 4 différends points d'alimentation en eau qui peuvent être utilisé dans les tunnels routiers ?

- Colonnes sèches (solution privilégiée)
- Poteaux d’incendie sur réseau surpressé
- Bouches ou poteaux d’incendie sur réseau non-surpressé
- Traînasses en eau morte

10

TUNNELS ROUTIERS - Colonnes sèches (solution privilégiée) - Ces colonnes ............. et ou ................. (traînasses) ont pour vocation d’être alimentées par les ................................... . Les raccords d’alimentation de ces colonnes sont situés à une distance maximale de ... m d’un hydrant.

verticales et/ou horizontales / engins-pompe en surface / 60m

11

TUNNELS ROUTIERS - Poteaux d’incendie sur réseau surpressé - Ces poteaux ont pour vocation d’être utilisés directement pour l’alimentation .................. des sapeurs-pompiers, sans passer par .......................... . Ils sont alimentés en eau par une canalisation et un système de surpression propres à l’ouvrage (réseau privé ou alimentation sur bâches). (Débit simultané de .... m3/h à la pression de .. bars soit : ... m3/h minimum par appareil, ...... appareils étant utilisés simultanément).

des lances / la pompe d’un engin / 120 m3/h / 6 bars / 60 m3/h / deux

12

TUNNELS ROUTIERS - Bouches ou poteaux d’incendie sur réseau non-surpressé - Ces hydrants ont pour vocation d’alimenter les engins-pompe qui seraient engagés à ............................. . (Débit simultané de ..... m3/h à la pression de .. bar minimum soit : .... m3/h minimum par appareil, ..... appareils étant utilisés simultanément).

l’intérieur d’un tunnel / 120 m3/h / 1 bars / 60 m3/h / deux

13

TUNNELS ROUTIERS - Traînasses en eau morte - Ces conduites destinées à être alimentées par les engins-pompe en ............. ou en .................., sont en permanence .........................., pour gagner le temps nécessaire à leur remplissage. Elles doivent être utilisées de la même manière que les colonnes sèches.

surface / tête de tunnel / sous eau (sans pression) /

14

TUNNELS ROUTIERS - Dans le cas des colonnes sèches et traînasses, les hydrants susceptibles d’être utilisés pour alimenter les engins- pompe en ............ sont dimensionnés afin de fournir un débit simultané de .... m3/h à la pression de .. bar minimum soit : ... m3/h minimum par appareil, .... appareils étant utilisés simultanément).

surface / 120 m3/h / 1 bars / 60 m3/h / deux

15

TUNNELS DES Systèmes DE TRANSPORT PUBLIC GUIDÉS - L’alimentation en eau pour l’incendie est obligatoire dans les tunnels ferroviaires :
ª de plus de .... m construits ou mis en sécurité après 1998 ;
ª de plus de ..... m construits ou mis en sécurité après 2005 (hors Réseau Ferré national).
Elle est assurée soit par :
ª une ....................... ;
ª une ........................... .
Les raccords d’alimentation au niveau de la voie publique se trouvent à moins de ... m d’un hydrant.

400m / 300m / colonne sèche / colonne en eau morte / 60m