Dernier cours Flashcards Preview

Psychologie de la famille > Dernier cours > Flashcards

Flashcards in Dernier cours Deck (74):
1

Lorsque l’enfant se sent responsable de la séparation, les parents doivent

Le sécuriser face à l’amour que les deux parents lui portent

2

La coparentalité est

La coordination, l’engagement et le soutien mutuel entre les parents concernant la prise en charge de l’enfant

3

Lorsqu’on annonce la séparation à un enfant

Il n’y a pas vraiment de recette magique pour atténuer le choc

4

Parmi ces exemples, lequel ne représente pas une difficulté typique à laquelle l’enfant fait face après une séparation

Avoir plus de cadeaux

5

Selon une perspective familiale, quel membre de la famille a une responsabilité à l’égard des besoins des enfants

Tous les membres de la famille

6

Lorsqu’un enfant utilise, sur une longue durée, un appareil électronique

L’attention passive est stimulée

7

1. La résistance d’une enfant lorsqu’un parent refait sa vie
a) Est la même peu importe son âge
b) Atteint son paroxysme chez l’adolescent opposant
c) Atteint son paroxysme en pleine phase d’oedipe complexe +/- 4 ans

B et C

8

Dans le film, Dusty (fils de El Padre), a de la difficulté a exprimer ses émotions. Ceci est dû à un concept vu en classe, lequel?

L’impact transgénérationnel

9

Lors du visionnement du film, lorsque les parents arrêtent de fonctionner en coparentalité, les enfants :

Manifestent des comportements d’opposition (non-respect des règles)

10

Quelle est la chose la plus dévastatrice que l’on puisse faire à enfant

Lui être indifférent autant pour ses bons que ses mauvais coups

11

Combien de familles au Canada

9,9 M

12

Combien de familles monoparentales au Canada

1,5 M

13

Combien de personnes qui appartiennent à une minorité visible

6,3 M

14

La loi sur le divorce confirme que les parents continuent d'exercer conjointement l'autorité parentale après le divorce même si...

parent quitte le pays

15

Caractéristiques des parents qui réussissent la garde partagée

engagé dans leur parentalité et considère l'implication des 2 parents comme important
coopère en dépit des sentiments -
coordonne adéquatement les activités parentales
essaie d'agir en fonction du mieux-être de leurs enfants
flexibles
font des sacrifices, mais en retiennent une satisfaction

16

Conditions de réussite de la garde

mettre fin à la lutte de pouvoir (s'acharner pr faire reconnaître à l'autre parent ou l'enfant que tu es le meilleur parent) existant entre les 2 parents avant d'entreprendre la garde

17

Trucs pour parents séparés

Rupture doit être suivie d'une période de convalescence = s'accorder du temps
Se rappeler des beaux moments de l'union et en parler à l'enfant
Pas blâmer ni abandonné, rejeté enf
Sentiments manifestés plus imp que les mots
Éviter critiques
Jamais forcé enfin à prendre parti
Haine peut causer plus de dommages que séparation
Imp routine
Informer les enfants des enjeux $ sans les inquiéter
Aider les enfants a exprimer émotion
Pas en faire tragédie ni even banal
pas culpabilité
jeu

18

Parentalité

entre enfants et parent, capacité du parent à répondre le + adéquatement possible aux besoins de lenf

19

Coparentalité

Coord, engagement, soutien mutuel entre les parents en ce qui à trait à la prise en charge des besoins de lenf

20

Quand un parents décide de refaire sa vie

att parentalisation de l'enfant
ami devient amoureux. aide à m'occuper de toi, je t'aime pas moins

21

Quand un parents décide de refaire sa vie, ce qui aide les enf

pas comparaison
répondre aux questions franchement
offrir, avec constance, une structure encadrante et sécurisante
avantages à avoir nouveau conjoint

22

CTF difficultés

1- conflit de tension entre les rôles: pcq'on a l'obligation de remplir plus rôles, on se sent stressé d'assurer un équilibre
2-conflit de temps: le temps consacré ds une sphère peut empiéter dans l'autre, on consacre donc - de temps de qualité à chacune des sphères

23

% parents en emploi qui se sentent pressés quotidiennement

54%. 60% mère 40% père

24

combien de parents faisant face à une surcharge de responsabilité

1/2

25

Combien de parents décrivent leur quotidien comme étant extrêmement stressant

plus de 4/10

26

L'empiètement du travail dans la famille dans combien de cas

1/4

27

L'empiètement de la famille dans le travail

1/10

28

Definition CTF

Recherche d'équilibre entre les exigences et les responsabilités liées à la vie professionnelle et familiale

29

Impacts physique des difficultés de la CTF

HTA
trb GI
allergies
migraines
répercussion - sur pratiques alimentaires et activité physique

30

Impacts psychologiques des difficultés de la CTF

Les parents et mères monoparentales 18-44 ans signalent le plus haut taux de stress lié au manque de temps
épuisement prof
chang emploi
absentéisme
dep
rln conflictuelle parent-enf (surtout ado)
dep drogue et alcool
insatisfaction face à la vie fam et conjugale
manque de temps pr préparer repas en famille (souper= activité structurante sinon dep_

31

L'ontosystème influence

forme, force et direction des autres systèmes

32

Ontosystème:

personne avec son bagage génétique, ses apprentissages, caractéristiques

33

Problématique thèse

avant 1970, context socioéconomique du Canada= besoin de md, avocats= haïtiens qui viennent gardent leur professions. Après 1970, on a besoin de main-d'oeuvre md doit retourner aux études= moins bonnes condition socioéconomique

34

Expérience de racisme par les canadiens et la comm haïtienne car

parle créole seulement chez eux et avec un certain accent sont nés aux qc. rejetés par la comm haïtienne et canadienne

35

Décrochage scolaire critères

pas diplôme sec, - 18 ans

36

Au QC, % de jeunes qui sortent du secondaire sans diplôme

16,2%. taux plus élevé chez haitiens

37

2e génération vit une double problématique

conditions de vie diff + biculturalisme = source potentielle de déséquilibre et dysfonctionnements menace à l'intégration optimale et donc facteur de risque du décrochage

38

Diff socio-eco des parents haitiens

niveau scolarité faible
maitrise de la langue française faible
chomage
revenu fam faible
emploi peu qualifié, instable

=

parents pas outilés pr accompagner enfants ds leur cheminement scolaire

39

% des enfants d'origine haïtienne de - 15 ans qui vivent ds une fam ayant un revenu fam inf au seuil de la pauvreté

47%

40

Difficultés sur la plan scolaire des jeunes haitiens

retard sur le plan académique
échec scolaire
décrochage scolaire

41

Vrai ou faux: la corrélation entre les conditions socio-économiques familiales difficiles et les échecs scolaire des jeunes sont spécifiques aux jeunes de la 2e génération

Faux, mêle les 2 génération

42

Difficultés sur le plan socio-culture des jeunes haïtiens:

sentiment d'appartenant au Qc et/ au Canada
bonne maîtrise de la langue française
valeurs haïtiennes et québécoises
relations sociales plus orientées

43

Racisme réalité subjective ou réelle chez les jeunes de la 2e génération

50/50

44

Pôle identitaire, def

espace culturel à travers lequel les jeunes d'origine haïtienne peuvent s'identifier et exprimer leur sentiment d'affiliation

45

3 déterminants qui ont permis aux jeunes de réussir à l'école

- absence de malentendus socio-cognitifs: jeunes capables de comprendre ce que l'on attend d'eux sans qu'on ait à leur dire. Pour aller à l'encontre de l'image que l'enseignant a d'eux
- le rapport au savoir: curiosité intrinsèque, car on ne peut pas leur enlever
-l'usage d'instrument: toute activité, tout objectif à atteindre l'est grâce à l'usage s'instruments (outils)

46

En dépit des difficulté socio-eco, culturelles et scolaires, le jeune qui réussi est capable de

mettre en place de façon autonome une activité à la fois instrumentale et identitaire: utilise les ressources et les adapte tout en investissant leur indentité

47

Instrument:

entité mixte constituée d'une artéfact matériel/symbolique produit par l'utilisateur/ par d'autres et se son schème d'utilisation

48

Motivation extrinsèque des haïtiens

Mouvement contre les discours des préjugés, contre les situations injustes et dévalorisantes
sécurité et stabilité financière et professionnelle
désir d'exercer un métier qui rejoint une passion

49

Comment faire la différence entre de l'opposition consciente (provocation) vs pour faire part d'un besoin non comblé/ inconfort

sentiment de culpabilité de l'enfant, expression de remord

50

Enfant crampon

enfant qui s'accroche aux parents. Pk? besoin d'être rassuré (anxiété liée è des facteurs externes), besoin de contrôler (besoin d'exprimer sa toute puissant, parent met les freins, enfant se colle), besoin que le parent se sente rassuré d'être aimé

51

Comment poser un dx?

dysfonctionnement dans 2 sphères dans social/familial/scolaire

52

Comment développer l'estime de soi

En investissant, instrumentalisant, les ressources personnelles, qui tu es pour faire face à l'adversité et atteindre des objectifs précis. Permettre l'expression de leur singularité. Faut qu'il y ait validation par les figures d'autorité significative de l'investissement fait de leurs ressources

53

Qu'est ce que l'estime de soi

l'impression, le sentiment et la certitude qu'on est capable de faire face à l'adversité

54

4 règles non négociables

1- violence physique verbale: pr pv gérer conflits/ frustration dans la société
2-heures de sommeil: doit développer habitude d'aller au lit. sommeil= carburant
3- 1 tâche domestique: si on apprend pas à l'enfant à être organisé chez lui, comment on peut s'attendre à ce qu'il soit organisé à l'école
4-devoirs scolaires: cerveau se développe grâce à la maturation des lobes= doit être stimulé par l'effort donc importance des tâches scolaires

55

Comment on met en place une règle

1- caucus familial: présenter le problème par des faits concrets
2-nommer notre attente
3-s'assurer de la compréhension de l'enfance face à 1 et 2
4- je peux comprendre que la règle peut être difficile, qu'est ce que tu proposes pour que ça soit plus facile. Si tu refuses, tu ne feras rien d'autre de ta journée ad tu fasses ce que je te demande

56

Punitions

Punition doit être qualitativement proportionnel au comportement. Punition doit avoir une valeur éducative, car le rôle du parent est de favoriser l'autonomie de l'enfant. Les punitions ne favorisent pas l'adoption de comportement appropriées, elles indiquent seulement à l'enfant quoi ne pas faire.

57

Technique 3-c:

lorsqu'on émet une règle elle doit être claire, constante et conséquente

58

Technique 1-2-3

compter à 3, si comportement pas fait = conséquence

59

3 catégories de conséquences

1- sociales: comport viennent frustrer pcq l'enfant a la conscience de qu'est ce que l'autre peut penser de lui
2-naturelle
3- accompagnement éducatif

60

V/F: Les crises sont le seul pv qu'a un enfant pr avoir de l'attention

V

61

V/F: Dans la majorité des cas, les crises sont un appel de la part de l'enfant

V

62

La qualité du lien d'attachement influence

influence la personnalité de l'enfant
influence le rapport qu'il entretien avec son parent= le rapport de confiance et de sécurité= l'enfant consulte son parent malgré ses erreurs

63

7 besoins fondamentaux pr une croissance physique et psychologique

1- être aimé conditionnellement
2- être protégé physique et psychologiquement
3-être valorisé
4- ***sentir autour de soi de la stabilité***
5-être compris et entendu
6- être progressivement responsabilité et sentir en face de soi des limites réalistes
7- être éveillé et aidé à développer sa curiosité

64

Je n'arrive pas à comprendre mon enfant, je le trouve compliqué

si qqn se plaint que vs êtes compliqués, remercié le car il rend compte de la particularité de la condition humaine, à savoir sa complexité.

65

Philosophie derrière l'intervention auprès de familles en détresse:

-éviter de proposer des interventions visant un simple ajustement de la famille à des condition d'adversité: les processus intra familiaux ne doivent pas être perçus uniquement sur le plan des deficits et des manques. la vie des enfants et des parents est faite d'efforts d'adaptation et d'expérience de résilience
-proposer des interventions dans une logique de dev social, local et d'organisation communautaire

66

L'évaluation et l'analyse des besoins des enfants=

élément central des interventions institutionnelles

67

Démarche colonisatrice ou participative et collaborative?

participative et collaborative

68

Facteur de risque: def structuraliste

ce qui prédispose un individu à un résultat développemental négatif ou indésirable.

69

Facteur de vulnérabilité: def structuraliste

augmente la probabilité (sur le plan de l'incidence, de la sévérité, de la durée etc) d'engendrer un problème spécifique en présence d'un risque donné. C'est donc un facteur qui, en interagissant avec le risque, en accentue la portée négative sur la famille ou l'individu.

70

Facteur de protection: def structuraliste

réduit la probabilité (sur le plan de l'incidence, de la sévérité, de la durée etc) d'engendrer un problème spécifique en présence d'un risque donné. Un facteur de protection peut réduire l'exposition au risque de l'individu ou de la famille en réduisant la portée de ce risque ou en faisant émaner des stratégies efficaces pour y faire face

71

Résilience: def structuraliste

augmente la probabilité d'un résultat développemental positif en présence d'un risque donné. Elle dénote la présence de forces ou de ressources

72

Facteur de risque: def phénoménologique

prend forme qu'aux yeux mêmes des individus.

73

Facteur de vulnérabilité: def phénoménologique

ce qui les paralyse et les effrite leur capacité à agir dans ces circonstances, ce qui ébranle les cadres d'action et d'identité pour provoquer de l'imprévisibilité et de l'incertitude

74

Résilience: def phénoménologique

ce qui incite à faire face, à affronter et à contourner les obstacles, ce qui contribue à préserver une identité non saturée de vulnérabilité. Implique une revitalisation des ressources latentes, donc inexploitées, une réhabilitation des ressources déconsidérées, une actualisation des ressources antérieures,