Evacuation Flashcards Preview

Prevention > Evacuation > Flashcards

Flashcards in Evacuation Deck (55):
1

L’évacuation consiste en :

Un mouvement rapide et immédiat des personnes afin de les soustraire des effets directs ou indirects d’un sinistre

2

Quels sont les mesures qui peuvent être imposés pour l’évacuation des personnes

Installation d’Alarme
Déverrouillage des issues de secours
Dimensionnement des dégagements
Installation d’éclairage de sécu et balisage cheminements
Desenfumage des circulations
Création de zones de mise à l’abri
Affichage des consignes d’évacuation

3

En habitation aucun système d’alarme n’est prévu sauf :

Dans les logements foyers

4

Dans les ERP l’évacuation est la règle pour :

Les personnes pouvant se déplacer jusqu’à l’extérieur de l’établissement
Un système d’alarme est toujours prévu

5

Pour les IGH, en fonction de la gravité du sinistre :

Les occupants du compartiment sinistré rejoignent un compartiment non sinistré et/ou l’extérieur

L’évacuation générale de l’ensemble de l’immeuble peut être envisagée

Un système d’alarme par compartiment est toujours prévu

6

Code du travail, l’évacuation est organisée au regard de :

L’activité spécifique du ou des bâtiments
Un système d’alarme n’est pas systématiquement prévu

7

Dégagement, est considéré comme un dégagement :

Toute partie d’une construction permettant le cheminement d’évacuation des occupants jusqu’à une zone où ils seront hors de danger

8

Certains doivent être protégés afin de mette les occupants à l’abri des flammes et des fumées sur leur

Cheminement d’évacuation

9

La protection d’un dégagement peut être obtenue par

Encloisonnement

Maintien à l’air libre

10

Un escalier encloisonné en superstructure est généralement :

Désenfume
ou
mis à l’abri des fumées et des gaz chauds par surpression

11

Une mise à l’abri peut être réalisé dans :

Un local aménagé
Une zone protégée
Un espace à l’air libre
Un local spécifiquement dédié
Sur un palier sur dimensionnée d’une cage d’escalier protégée

12

Les zones de mise à l’abri doivent permettre d’attendre les secours en toute sécurité, elles sont généralement :

A l’abri des fumées flammes rayonnement thermique
Désenfumées ou à l’air libre
Équipes de dispositif pour permettre aux personnes de signaler leur présence
Situes à proximité des escaliers
Repères sur les plans des établissements

13

Les zones de mise à l’abri doivent être recherché par les SP dans le cadre de :

La MGO et plus particulièrement pendant les recos

14

Le principe de sauvegarde des occupants dans les bâtiments d’habitations se décline en deux alternatives qui sont :

Le feu est chez l’occupant ou celui ci est directement menacé.
(Il évacue en prenant soin de fermer la,porte derrière lui et il alerte les secours)

Le n’est pas chez l’occupant, il perçoit les signes d’un incendie dan spe bâtiment.
(Se confine chez soi, calfeutre la porte d’entrée, alerte les secours, manifeste sa présence aux SP)

15

En habitation les victimes se comptent souvent parmi les personnes qui :

Tentent de quitter leur logement quand celui ci n’est pas directement menacé

16

La protection des circulations horizontales et des escaliers permet de

Sécuriser considérablement le cheminement d’évacuation.
La protection de ces dégagements est fonction de la date de construction, de sa hauteur et de son classement.

17

La hauteur des bâtiments de 4ème famille impose

L’existence d’un escalier encloisonné au moins

18

En habitation, dans les ensembles de celliers ou de caves récents, le trajet entre la cave la plus éloignée et la sortie ne doit pas être :

supérieur à 20m

19

Les portes de sortie des ensembles de celliers ou caves en habitations doivent :

S’ouvrir dans le sens de la sortie en venant des celliers ou des caves

Doivent été manœuvrables sans clés de l’intérieur

Ne doivent pas s’ouvrir directement sur les escaliers encloisonnes desservant les étages

20

Les DAAF ont diminué de moitié le nombre

De décès
1/3 des incendies surviennent la nuit mais ils sont à l’origine de 70% des décès

21

En ERP: Les dégagements exigibles c’est :

Le nombre minimal de dégagements imposés

22

Dégagement normal :

C’est un dégagement comptant dans le nombre minimale de dégagements imposés par la réglementation

23

Dégagements accessoires :

Dégagements imposés lorsque exceptionnellement les dégagements normaux ne sont pas judicieusement répartis

24

Pour des raisons d’exploitations, certains dégagements ne sont pas utilisés en permanence par le public, ce sont :

Les dégagements de secours (souvent en type M)

25

Les dégagements supplémentaires ce sont :

Les dégagements en surnombre des dégagements exigibles

26

En ERP pour rejoindre une sortie ou un escalier la distance Max est de

50m
Le cheminement doit être maintenu libre en permanence

27

Dans les établissements où les locaux recevant plus de 50 personnes les portes donnant sur l’extérieur doivent :

S’ouvrir dans le sens de l’évacuation

28

Le nombre de dégagements imposés dans les ERP est calculé en fonction du :

Nombre de personnes appelés à les utiliser
Leur largeur également proportionnelle au nombre de personnes susceptibles de les emprunter est calculée en fonction d’une largeur type appelée UP

29

Une UP c’est :

0,60m

30

Lorsque un détachement ne comporte qu’une ou deux UP sa largeur est portée à :

1 UP : 0,90m
2 UP : 1,40m

31

En ERP, la protection des cages d’escaliers est la règle pour les établissements du

1er groupe

32

En ERP, la protection des cages d’escaliers est obligatoire pour les établissements du

2e groupe lorsque que ceci occupe la totalité du bâtiment et que la hauteur du plancher bas du dernier niveau au supérieur a 8m du sol extérieur

33

Spécificités ERP type J et U :
La sécurité de ces établissements repose sur le concept de

Transfert horizontal

34

Le transfert horizontal correspond au déplacement des :

Personnes invalides vers une zone contiguë suffisamment protégée

35

Spécificité ERP type J et U, les zones protégés présentent les caractéristiques suivantes :

Chaque niveau comportant des locaux a sommeil comprend au moins deux zones protégées

Zones protégées sont séparées entre elles par des parties CF 1h avec portes PF 30min à fermeture auto ou équipé d’un ferme porte

Exigences accrues de la réaction au feu des aménagements à l’intérieur

Desenfumage des circulations

Détection auto d’incendie permettant le déclenchement des fonctions de mise en sécu dont une alarme précoce

36

En IGH, la détection automatique d’un incendie déclenche immédiatement le scénario de sécurité du SSI, dont :

L’alarme restreinte au poste de sécu
L’alarme générale dans le compartiment concerne
Le déverrouillage des issues de secours
Le non-stop des ascenseurs au niveau sinistre

37

En IGH, il existe 3 niveaux d’évacuations :

Évacuation 1e phase :
Les occupants d’un compartiment sinistre rejoignent un compartiment dans lequel ils seront à l’abris

Évacuation de 2e phase :
Les occupants ayant réalisés une évacuation de 1e phase peuvent rejoindre le niveau d’évacuation à l’extérieur de l’immeuble par les escaliers et/ou les ascenseurs

Évacuation générale :
Évacuation de l’ensemble des occupants à l’extérieur de l’immeuble à l’exception du service de sécurité incendie et d’assistance à personnes

38

Qui peut prendre la décision d’une évacuation générale en IGH :

Seul l’officier sup de garde groupement ou le colonel de garde

39

En IGH les circulations horizontales communes et tous les escaliers communs sont :

Encloisonnes et désenfume
Les dégagements une une largeur offrant au moins 2UP

40

En IGH les escaliers sont distant de :

30m Max l’un de l’autre

41

En IGH, les dispositifs d’intercommunication (sas) mis en surpression existent généralement entre :

Les compartiments d’un même niveau

Les circulations horizontales et les cages d’escaliers

Un parc de stationnement et un dégagement encloisonné

42

Code du travail, quels sont les bâtiments qui doivent être équipés d’une alarme :

Pouvant accueillir plus de 50 personne

Ceux ou sont manipulés et mises en ouvres certaines matières inflammable

Ces établissements doivent disposer d’une consigne de sécurité incendie, établie et affichée de manière très apparente

43

Code du travail, la consigne de sécurité incendie indique :

Pour chaque local les personnes chargés de diriger l’évacuation

Les mesures spécifique liées à la présence de personnes en situation de handicap (notamment nombre et localisation des zones de mise à l’abri)

44

Le personnel désigne pour diriger l’évacuation doit :

Diriger les travailleurs au point de regroupement

Procéder au recensement

Être en mesure de renseigner les SP sur leur évacuation effective

45

PSC, à chaque niveau la distance pour accéder à une issue de secours ne dépasse pas :

40m s’ils se situent entre deux escaliers ou sorties opposés
25m dans les autres cas

46

Dans les PSC en habitation l’éclairage de sécurité doit :

Être situé en partie haute et basse
Permettre de repérer les issues en toutes circonstances
Pouvoir fonctionner pendant une heure

47

Dans les PSC en habitation une alarme est installé si le parc comporte :

Plus de 4 niveaux au dessus du niveau de référence
Plus de 2 niveaux au dessous du niveau de référence

48

En ERP chaque parc se stationnement dispose d’un équipement d’alarme sonore audible en tout point des compartiments et des circulations.
Déclenche manuellement ou automatiquement elle entraîne :

La décontamination de l’ensemble des issues du parc
L’affichage a l’entrée des véhicules de l’interdiction d’accès
La diffusion d’un message pré enregistré lorsque le parc dispose d’un équipement de sonorisation

49

Tunnels routier le principe de sécurité est accès sur

L’auto évacuation

50

Tunnels routiers les issues de secours peuvent être constituées par :

Des issues direct du tunnel vers l’extérieur
Des rameaux de communication entre les tubes d’un tunnel
Des issues vers une galerie de sécurité
Des abris avec voie d’évacuation séparée du tunnel

51

Tunnels routiers, des issues de secours sont systématiquement prévues dans les ouvrages conçus depuis

L’année 2000 et dans les ouvrages réaménagés.
L’accès à ses issues est dispose tous les 200m

52

Tunnels routier, les panneaux d’indication de cheminement d’évacuation sont disposés :

À des distances qui ne son pas supérieur à 25m
À une hauteur de 1m à 1,5m
Avec indication des distances jusqu’aux issues

53

Tunnels routiers, les postes d’appel d’urgence sont disposé dans :

Les issues de secours et les niches de sécurité

54

Les dimensions du cheminement parcourant la longueur des tunnels de STPG permettant l’évacuation sont :

Largeur de 0,70m et hauteur libre de 2m
La réglementation ne prévoit pas d’issues pour l’évacuation des passagers.

55

L’éclairage des STPG comprend :

Un éclairage d’évacuation :
Place en quinconce avec inter distance 30m. Il doit pouvoir être active à distance si il n’est pas permanent

Un éclairage de signalisation :
Indiquant les différentes issues

(Il y a également un fléchage matérialise tous les 100m indiquant différentes issues)