EXAM 2 Flashcards Preview

TCC > EXAM 2 > Flashcards

Flashcards in EXAM 2 Deck (135)
Loading flashcards...
1

Trouble d’anxiété généralisé
définition

Anxiété et inquiétude excessive durant au moins 6 mois concernant un nombre d’activités ou d'événements.

2

Critères somatiques dans le TAG
symptomes cognitifs et physiologiques

Symptômes cognitifs
• Agitation et sensation d’être survolté ou à bout
• Difficulté de concentration
• Irritabilité
Symptômes physiologiques
• fatigabilité
• tension musculaire
• perturbation du sommeil
Les critères somatiques ne sont pas les éléments majeurs à considérer dans le diagnostic différentiel du TAG. Ne sont pas spécifique au TAG

3

Comorbidité avec le TAG

Les troubles comorbides les plus communs:
• Épisode dépressif majeur, Dysthymie
• Phobie spécifique
• Phobie sociale
• Trouble panique

4

Début du TAG
La majorité rapporte un début _______

graduel
Comparativement au Trouble panique, le début est habituellement plus tôt et moins soudain (ne sont pas capable de dire le jour exact)

5

VF
Les personnes âgées souffrant du TAG présentent les mêmes caractéristiques démographiques et psychologiques que les adultes plus jeunes atteints du TAG.

F
• Les thèmes d’inquiétude changent (maladie, problème cognitif)

6

VF
Les gens tendent à consulter pour le TAG quand la comorbité apparaît

V
(le plus souvent la dépression).
• Pourquoi? Les symptômes sont plus incommodants
• Vient brouiller les cartes pour le diagnostiques
• Les gens croient que ça fait parti d’eux, normalisation de l’inquiétude (grandit dans un environnement qui dit que c’est bien de s’inquiéter)

7

VF¸
Le TAG est un trouble égo syntone = cohérents avec les valeurs de la personne

V
• L’inquiétude est en même temps vue comme un aspect positif

8

Consultations TAG

• Consultent davantage en médecine générale que les gens atteints d'un autre trouble d'anxiété
Prise de médication qui vise des symptômes physiologiques précis et visant moins le TAG dans son ensemble. (ne visant pas l’anxiété)

9

DX différentiel TAG

Il faut faire attention de ne pas surdiagnostiquer! Attention à :
• Phobie social (peut du jugement de l’autre peut être une peur comme une autre s’il n’y a pas de cpt d’évitement social)
• Phobie simple (si c’est plusieurs phobies, peut commencer à ressemble à TAG)
• Dépression
• Anxiété face à la santé (hypocondrie)

10

Anxiété et axe II (trouble de personnalité dans le DSM)
Dans l’axe II, c’est un _______ qui provoque l’anxiété et leurs pensées associées. Par exemple:

filtre très global
Personnalité dépendante
Personnalité évitante
Personnalité obsessionnelle

11

Temps thérapie en TAG

14 semaines
(vs 1-2 ans pour trouble de personnalité)

12

Dans le TAG, la rigidité et le manque de souplesse sont expliqués par:
• Le désir d’éviter les _____
• Le désir d’éviter la ______
Dans la personnalité obsessionnelle la rigidité est expliquée par:
• Le désir de _______

imprévus, nouveauté et l’incertitude.
respecter les règles de façon dogmatique.

13

TAG
Borkovek: l’évitement des images menaçantes
Selon cette théorie, l’inquiétude se présente principalement dans un contenu verbal pour éviter l’effet des ______

images mentales.
L’image mentale stimule les sensations physiologiques davantage que les contenus abstraits et verbaux.
L’inquiétude serait donc un fouillis de mots, hypothèses, solutions mentales visant l’évitement des images qui déclenchent la peur et les sensations désagréables qui l’accompagnent.

14

Dans cette théorie, on doit aussi considérer l’effet rebond des pensées:
• Plus je chasse une image, une pensée, plus celle‐ci revient et plus elle devient intrusive.
• Exemple du chameau
Dans cette optique, ________ a été proposée et depuis, elle est de plus en plus utilisée dans la TCC du TAG.

l’exposition cognitive à l’inquiétude

15

Théorie de Riskind: Looming cognitive style
La tendance à l’imminence de la menace (traduction libre!).
L’idée centrale propose que la perception de la menace soit _____ et non ______

dynamique et non statique.

16

TAG
L’évaluation des sources de danger et du scénario de chaque catastrophe est constamment en changement :
• L’individu ne peut s’habituer à l’objet de la peur comme dans d’autres phobies.
• La restructuration cognitive de l’évaluation de la probabilité et la gravité du danger ne fonctionne pas. (intolérance à l’incertitude, les peurs bougent trop)
Il faut trouver un moyen pour _______

‘’stabiliser’’ la peur, au lieu de toujours avoir des scénarios découlant : faire écrire la peur en histoire avec un début et une fin

17

TAG
Les théories sur le biais cognitif envers la menace
Dans l’ensemble, on s’entend sur les points suivants:
Le biais est un mécanisme _______ et _______ (non contrôlé).
Le traitement de l’information menaçante est influencé par ______
Donc, la personne qui souffre d’un TAG n’a pas un contrôle parfait de son_______

-automatique et inconscient
-l’anxiété situationnelle:
• Plus l’individu est anxieux plus il a de chance de traiter les stimuli menaçants de l’environnement.
• Plus l’individu est anxieux et moins les informations ont besoin d’une valence menaçante pour déclencher un processus motivationnel de danger.
-attention.
• Le biais agirait malgré elle.
• Le biais explique pourquoi ils ont tendance à trouver toujours la bête noire potentielle.

18

TAG
Modèle proposé par Dugas et ses collègues.

l’intolérance à l’incertitude

19

L’individu qui s’inquiète de façon excessive présente des croyances erronées concernant les ______ de l’inquiétude

fonctions

20

TAG
5 types de croyances face aux inquiétudes:

• Résolution de problèmes (non diminue les facultés attentionnelles)
• Protection d’émotions négatives
• Motivation (la motivation sera présente quand même)
• La pensée magique (si dois vivre plein de petites inquiétudes pour e protéger d’un gros malheur)
• Personnalité (me permet de m’organisée)

21

VF
Les TAG ont des bonnes capacités de résolutions de problèmes

V
mais devant un problème réel ils figent et envisagent des scénarios catastrophiques pour les solutions possibles

22

TAG
5 types de stratégies d’évitement cognitif:

• La substitution de pensées (je pense au problème comme si ça arrivait à quelqu’un d’autre)
• La distraction
• La suppression de pensées (se motiver à ne pas penser à ça)
• L’évitement de stimuli déclenchant les pensées désagréables
• La transformation d’images en pensées (choses abstraites au lieu de voir les images)

23

Modèle du trouble d’anxiété généralisée
Situation et 4 étapes suivantes

si .. ? (hypothèses catastrophiques)
inquiétudes
anciété
démoralisation/épuisement

24

TAG
L’auto‐enregistrement des inquiétudes
Cet outil est utile pour aider l’individu à faire des liens entre ses comportements quotidiens et ses inquiétudes.
Permets au patient de distinguer les 2 types d’inquiétudes.
Pourquoi trois heures précises?
• Éviter de parler que _______
• Voir l’étendue de tous les ________

des pires inquiétudes
thèmes d’inquiétudes

25

TAG objectifs de la thérapies
1er objectif
2e objectif
3e objectif
4e objectif
5e objectif
6e objectif

Les symptômes du TAG
L’intolérance à l’incertitude
Les croyances face aux inquiétudes
La résolution de problèmes
L’exposition cognitive
Prévention de Rechute

26

TAG
Apprendre à être plus tolérant à l’incertitude (3 moyens)

Par l’exposition in vivo à la nouveauté
Prévention de la réponse (couper dans la prévention)
Se choisir un modèle de tolérance à l’incertitude (une personne)
apprendre à aimer l'incertitude

27

TAG
3e objectif: Les croyances face aux inquiétudes
Obstacles à l’application efficace du traitement

Appliquer les stratégies de restructuration cognitive pour remettre en question la croyance

Attention, ne pas se limiter aux 5 croyances du modèle… cherchez plus loin
• Un bon parent doit s’inquiéter.
• Si je ne m’inquiète pas, comment vont‐ils savoir que je les aime?

28

TAG
Objectif 4: La résolution de problèmes

seulement pour problème réel (type 1)
Habiletés de résolutions de problèmes
orientation aux problèmes (réactions)

29

TAG
5e objectif: L’exposition cognitive
Stratégie spécifique pour les inquiétudes concernant un problème ______

éventuel (type II)

30

TAG
5e objectif: L’exposition cognitive
Technique de la flèche descendante

(aller jusqu’au bout de la peur, l’écrire ou l’enregistrer et faire face à la situation pour s’habituer)