Flashcards in Examen 1 Deck (37):
1

Définition du terme « sport »

ÉTYMOLOGIE = joie, s'ébatre
4 notions fortes: divertissement, plaisir, amusement, jeu

CONCEPT PROTÉIFORME
1. Activité physique = non-comp./mvmt du corps
2. Pratique sportive = spotnanée/libre
3. Exercice physique/sportive

Org. compétitive/libre et hédoniste

DIRECTION DU LOISIR' DU SPORT ET L'AP
- Activité physique
-habiletés techniques
-équipement et installations spécifiques
-ind. ou équipe
-Exerce sous la forme de compétitions, suivant des règles
-divers contextes (découverte, initiation, récréation, compétition et haut niveau)

2

Utilité de la philosophie pour comprendre le sport

Permet de comprendre l'essence du sport
Permet de cerner les valeurs du sport, la place du sport, les règles de jeu, l'éthique

3

Disciplines et leur vision du sport

SOCIOLOGIE
Depuis les années 60, éléments centraux à l'époque:
- Transformation de la culture sportive anglaise
- Rôle du sport au niveau éducationnel
- Affirmation du sport spectacle
- Développement de la société des loisirs
// Fonctionnaliste // Sport est utile (épanouissement, maintien d'une bonne santé, éduqué, intégration
// Compréhensive // Mise en scène d'un sport à travers le spectacle et ses codes, on s'intéresse aux sous cultures sportive
// Néomarxiste // Prolongement de la pensé marxiste. Sport = objet d'aliénation teinté de la société capitalisme néo-libérale
// Approche interprétative // Sports traditionnels (violence) vers sport encadré et raffiné (sport=facteur de l'évolution de la société)
// post moderne 80-90// Manufacture au cœur de l’évolution, mondialisation, évolution à travers des technologies et médias

GÉOGRAPHIE
Comment le sport s'établie dans un espace donnée, Affinée dans les années 70
-encrage territorial (présence caractéristique territorial influence le sport)
-flux ((déplacement sportif et échanges)
-Mouvement (dvlpmt de l'identité (histoire d'un territoire grâce au sport)
-hiérarchies : présent partout

HISTOIRE
Le sport évolue avec les régimes politiques, les avancements technos et tecniques et les meurs dans la société


4

Sphères de pratique

DÉCOUVERTE : Point de départ en lien avec la prise de contact pour le début du sport et sa pratique régulière
INITIATION : Acquisition des connaissances fondamentales nécessaires à la pratique, démarche pédagogique
RÉCRÉATION : Connaissance suffisante des règles et des techniques pour une pratique récréative libre, Logique non compétitive, plaisir du jeu = central
COMPÉTITION : Encadrement (entraîneur) centrée sur la performance la plus élevée pour atteindre l'excellence

5

Définition philosophique du sport

CORPS
Principe d'équivalence entre le corps et l'esprit
Universalité et usage du corps (corps moulé à la pratique)
COMPÉTITION
Agon et instinct de compétition = central
Mutualité, interaction et réciprocité
N'est pas l'essence du sport
Demande de l'entrainement (perfo/comp)
rendement/Séelection/hiéarchie/classement

6

Auteur clé : De Coubertin

Historien fondateur des olympiques modernes :
- remise de l'avant plan des olympiques (fin du 19e siecle)
- Éducation des valeurs d'une population marginalisée avec entraineurs
-Sport = travail intellectuel/meilleur jugement / gestion de sois

7

Auteur clé : Vigarello

Sport compris dans le volet éducationnel et le MYTHE SPORTIF
Amener des dérives (triche, dopage, etc)dans le but de suivre le mythe sportif du sportif (athlète qui se dépasse)
Conflit entre le mythe et les valeurs du sport

8

Auteur clé : Marx

Sport = objet du capitalisme évoluant dans le marché. Athlète = représentant des forces corporatives

9

Auteur clé : Brohm

Approche néo-marxisme : ça sert à rien de changer le sport, car o; est teinté du régime, il faut changer le régime

10

Auteur clé : Bale et Augustin

Bale : mise en scène des territoires pour accueillir du sport spectacle
Augustin : Aspect géo-politique du sport

11

Jeux traditionnels et sport moderne

TRADITIONNEL vs MODERNE
- Peu de règle // Écrite, légitimée
- Peu d'encadrement // encadrement, institutions
- Peu de distinction entre joueur et spectateur // distinction
- Violence et force physique // niveau bas, contrôle émotionnel, mise en valeurs des habileté au dessus de la force

12

Globalisation du sport : Étapes

ÉTAPES
1879-1925 : Développement massif des comm. Affirmation des traditions sportives nationales, affirmation des fédérations et manifestations nationales
1925-1969 : Développement du capitalisme, nationalisme, communisme, fascisme, etc. Mouvement politique et utilisation du sport. Résultat = utilisation du sport.
1969-2001 : Fin capitalisme/communisme = néo-libéral capitalisme. Sport corporatif et média
2001-ajd: Sport centré sur la compétition commandité, financé et sécurisé. Moyen de dvlpmt local. Catalyseur d'événements.

13

Globalisation du sport : Enjeux

POLITIQUES
Individuel: sport = moyen de développement utilsé en politique(communautaire, économique)
National : sport =nationalisation identitaire // afirmer un pays, une nation
International
Société civile : ONG rappelant les valeiurssportive

CULTURELS
Impérialisme : on tente d'imposer le même cadre/moule : un proccessus ou des sociétés domantes imposent une culture à travers le monde. ex: américanisation.
Créativité et hybridité : créolisation = acceoter le sport, mais on lui donne une saveur locale

14

Géopolitique et sport

Exemple de Quatar
Soft power : force de convaincre par un pouvoir monétaire et médiatique.
Contrôle les médias, les commandites, et plusieurs organisations sportives dans le monde

15

Types de supporteur

Dirigeants et joueurs : créateur du spectacle
Supporteur abonnés : suis l'équipe, dépense
Spectateur du dimanche : suis l'équipe dépense moins
Supporter occasionnels : ville devient public : méga événement
Nation : Supporteur, car atypique, mise en avant de la fibre patriotique

16

Sport et médias

Évolution des médias = role majeur dans l'évolution du sport
Presse écrite - Radio- Télévision (droit tv = financement colossal, chgmt des regles pour la tv) - Internet

CONVERGENCE

TRANSMÉDIA
Un message se diffuse sur toutes les plateformes de facons adaptés

17

Organisation du sport fédéré international et national

International : Comité int. olympique - fed. int.
National : Comité national ol. - Fed. nat. - Ligues
Régional : Comité régional ol. et sport - comité régional
Départmental: comité dép.
Local: clubs affiliés club pro.

18

Cas des fédérations québécoises

- Utilité publique : démontre qu'elle offre à l'ensemble (accessibilité)
- Fonctionnement et vie associative : lié au ministere de l'édication et la fédération nationnale, 2 années d'existance, enregistré au registre, OBNL
- Responsabilité et services en sport

Encourager la participation citoyenne
Regrouper et servir les diverses structures d’encadrement
Diffuser de l’information et faire de la promotion
Veiller à l’application des règlements
Promouvoir l’esprit sportif
Promouvoir le bénévolat
Participer à la vie démocratique de l’organisme sportif canadien
Favoriser la concertation
Agir et intervenir dans les quatre sphères sportives

19

Origines du sport moderne

Les origines du sport moderne peuvent être relevées en Angleterre au 18ème siècle (industrialisation, temps ouvrier, culture de quantification, visés paternaliste et hygiéniste, culture de la performance)

-Inhérent à la nature humaine
-Modernisation de jeux traditionnels (traditionnel vers codifié)
- Révolution industrielle (permission du dvlpmt du sport, étape charnière (évolution du transport,etc))

20

Histoire du sport moderne au Canada et au Québec et étapes charnières

Le jeu était au cœur des cultures autochtones (cérémonies et rituels) Il y avait même du gambling social, valorisation d'un bon gageur, connaissances.
LACROSSE
Emblème d'un sport amérindien, qui réglait des conflits.sans terrains précis. Réguler par les colons.

ÉTAPES
1647-1896 (héritage britannique s'impose)
- Premiers sports et récréations physiques
- Canadiens francais

1896-1943
- Sport spectacle et médias
- 1900 Présentation des IIe
Jeux olympiques d’été à Paris
- 1930 inauguration du Colisée de Québec.
- 1937 L’Association des sports d’hiver aménage un tremplin au Mont Murphy (Mont-St-Castin) et
donne un trophée pour des concours de saut à ski, de slalom et de descente.

1943-1960
Sport et enjeux publics
- 1948 Présentation des XIVe
Jeux olympiques d’été à Londres. Douglas H. Bennett est le seul
Québécois à se démarquer en obtenant le deuxième rang à l’épreuve du C-1 1000m en
canoë/kayak. Présentation des Ve
Jeux olympiques d’hiver à Saint-Moritz. L’équipe de
hockey sur glace obtient à nouveau du succès en remportant la médaille d’or. Deux Québécois
font partie de cette équipe gagnante : André Lapierre et Louis Lecompte.

1960-1975
-État providence (légiférer le domaine sportif)
-Provinces et municipalités
1964 - Création d’un Service des loisirs et des sports par le ministère de l’Éducation du Québec.

1975-1993
-Retrait de l'état privatisation et auto-suffisance
-Nationalisme québécois (identité et promotion)

1993-AJD
- Restructuration de l'action publique
- Activité physique et saines habitudes de vie

21

Cas emblématique : Hockey

ORIGINE
Adapter d'un sport britannique à MTL au 19e

ÉVOLUTION
1970-1900 : the gazette MCGill Création d'une ligue compétitive, règlements, médiatisation et équipement

SPORT NATIONAL
Début du 20e, hockey > la crosse

LORD STANLEY
Personnage britannique, gouverneur du canada, remet une coupe au meilleur club amateur au Canada

22

Cas emblématique : Participaction

Marketing social, relations publiques et activité physique
Mission = amaner les canadiens à bouger plus
Emblème de l'état providence
Enjeu du bilinguisme canadadien
Véritable marque

23

Cas emblématique : Jeux du Québec

Origine
- État-providence/néocapitalisme
-Nationalisme québecois (67 jeux du canada a qc, 71 jeu du Qc rdl)
- Dvlpmt territoiral et économique moyen de se développer (ville d'acceuil)
-cohésion sociale et jeunesse

24

L'éthique en sport

DÉFINITION
Éthique appliquée, lié à des problèmes tangibles
- Respect des personnes et regles
- Comportements éthiques
- Honnêteté
- Équité
- Liberté

Responsabilités socialesdes entreprises
Ambassadeurs de l'Esprit Sportif

25

Sport Canada

Organisation centrale dans le sport fédéré
Mise en valeur, appui et développement du sport
MOTS D'ORDRE
-participer
-tenir en forme
-exceller
PERSPECTIVES
- Géopolitique : affirmer la nation canadienne (internationale)
- Politique/socio: cohésion sociale, mutliculturalisme
-Géographie: dvlpmt territorial et des communautés (événements)
- Santé : population en santé,-$$$
- Éducative
PROGRAMMES
-Programme d'aide aux athlètes de haut niveau/excellence (optention de medailles)
-Prog. d'acceuil : soutien les prog. et fed. pour l’accueil d’événement internationaux
-Programme soutien au sport : formation des entraîneurs
-Sport pour le dvlpmt et la paix:utilisé le sport pour dvlper d'autres sociétés (éducation et économie)

26

Politique canadienne du sport

Emphase sur la litératie physique : capacité pratique d'une vaste gamme d'activité physique)
Le Québec reconnaît l’impact positif qu’exerce le développement du sport
sur le développement économique et social, cependant, dans le cadre d’une
politique canadienne du sport, il ne peut souscrire à cet objectif

L’INITIATION AU SPORT :
Les Canadiens possèdent les habiletés fondamentales, les connaissances et les attitudes essentielles à une pratique sportive, organisée ou non
LE SPORT RÉCRÉATIF : Les Canadiens ont la possibilité de faire du sport pour le plaisir, la santé, l’interaction sociale ou la détente.
LE SPORT COMPÉTITIF : Les Canadiens ont la possibilité de continuellement s’améliorer et de se mesurer à d’autres athlètes dans un contexte sécuritaire et éthique.
LE SPORT DE HAUT NIVEAU : Les athlètes canadiens obtiennent systématiquement d’excellents résultats aux plus hauts niveaux dans le cadre de compétitions internationales, et ce, de manière juste et éthique.

LE SPORT POUR LE DÉVELOPPEMENT : Le sport est mis à profit pour favoriser le développement économique et social et promouvoir des valeurs positives sur la scène nationale et internationale. Modèle centré sur l'Excellence Modèle englobant, peu appuyer par des modèles empiriques

27

Modèle du developpement de l’athlète CAN vs QC

CANADA
Centré sur l'excellence, englobant
1. Développer littératie physique : enfant actif, s’amuser grâce au sport, apprendre a s’entraîner -premiere participation, prise de conscience
2, Litératie physique pour la vie (vie active) ou Excellence (s'entrainer à s'entrainer, compétition. gagner)

QC
Dvlpmt hétérogène en fonction de chaque sport
Stades différents

28

Principales organisations canadienne

Comité olympique canadien et le comité paralympique canadien

Centre canadien du sport et institut canadien du sport : soutien infrastructures / formation entraineurs / M-O

Association canadienne des entraîneurs : aide à la formation d’entraîneurs et leurs compétition

À nous le podium : Harmoniser les org. et le support aux athlètes mondiaux

Centre canadien pour l'éthique dans le sport : rôle de réflexion, sensibilisation et soutien dans l'éthique du sport

ParticipAction

Sport inter-universitaire canadien : Support et encadrement des championnats inter-universitaires

29

Système sportif canadien et populations autochtones

Politique de la participation sportive des nations
- Logique de gouvernance conjointe : fédéral avec les nations
ORIGINE
- état de santé de la population
- Obstacle de participation au sport ($$)
- Racisme
-Entraineurs ? Officiel ?
-probleme de transport

30

Organisation du système sportif québécois

Grande diversité d'organisations.
Les responsabilités et les rôles de chacun de définissent pas le palier provincial

Le rôle du ministère : Responsabilité de promouvoir et de soutenir la pratique livre et organisée du sport, loisir et activité physique. Dans un cadre sein et sécuritaire encourageant la participation bénévole et le développement des athlètes

Ministre de l'éducation, loisir et sport --- Loisir, sport et aide financière aux études et puis finalement Sport loisir et activité physique -- Direction promotion de la sécurité (pratique, recherche) -- Direction de gestion adminiistrative des programmes (gestion, adm. comptable de tous les programmes)

31

Système sportif québécois : Programmes en place

Fédérations sportives (programme de soutien et de reconnaissance des fédérations)

Excellence (dvlpmt de l'excellence et soutien aux coach)

Placements Sports (2012, supoporter fed. de plus petites envergures avec dons)

Jeux du québec (aider/soutenir endroit qui acceuille les jeux, logistique, planif, $$$

Unité régionales des services : récréation/éducation/soutien au bénévolat, soutien a la formation de coach, animateur et officiel, qualification d'athlàtes, promotion AP, P-A.

Sport-études : reconnaissance et soutien des sports étude

AUTRES
P. soutien aux événements sportifs
P soutien aux org. multi-sport
P. équipe QC

32

Politique de l’activité physique, du sport et du loisir

BREF
Politique = discours généraliste
On ne parle plus de temps libre, le sport s'integre a tout moment
Loisir, sport, AP = instrument pour amener une meilleure santé
Sport municipal = loisir englobe le sport (décalage entre local et gouv)
Décloisonner les instances pour agir
Scolaire/para scolaire & utilisation d'infrastructures scolaire

HISTOIRE
1978-Kino QC
1979: Livre Blanc sur le loisir au QC
1987: Politique du sport
2013: livre vert

PRINICIPE ET CONTEXTE
Idée de faire bouger le monde pour etre en santé. Santé physique et mentale. Enphase sur le milieu LOCAL et son POUVOIR de direction.

PORTÉE
Tous les ages, les milieux de vie et moment de la vie

MILLIEUX VISÉES
Petite enfance, Écoles, milieu de travail, municipalité, milieu associatif

MOYENS 64 million sur 3 ans

ENJEUX
Accessibilité : physique et $$$
Qualité de l'expérience : ludique, gouts, besoins
Promotion : ciblé, faire comprendre, conscientiser
Leadership et concertation : mobiliser et travailler ENSEMBLE





33

Principales organisations québécoise

KINO-QUÉBEC
Promotion de l'AP, veille documentaire, comités/groupes sur l'AP, travail avec URLS, +activités libres

URLS
Org. autonome sous OBNL, soutenir millieu associatif, communication milieu municipaux et scoalire, délégation, jeu du QC

INSTITUT NATIONAL DU SPORT DU QC
Rendre accessible des plateaux sportifs aux athlètes de haut niveau, services médicaux, formation d’entraîneurs

SPORTS QC
Représenté les fédérations sportives au QC et au CAN, corporation privé SBL, représente le gouv., s'occupe des JDQ, formation entraineurs et officiels,

CENTRES RÉGIONAUX D'ENTRAINEMENT MULTISPORT
8 centres au QC centré sur les athlètes d'élite et relève, formation des entraîneurs

AGENCE SPORTCOM
Accroite la visibilité des athlètes de haut niveau, communication et relations publiques

QUÉBEC EN FORME
AP chez les moins de 18 ans, + activités libres

34

Sport et milieu de l'éducation

TYPES D'ACTIVITÉS
Activités parascolaires au primaire et secondaire
Concentration sportive dans l'horaire régulier (secondaire)
Sport-Étude (label officiel, ententes entre MEES, fed. sportive, commission scolaires et mendataires sportifs

RSEQ
Favoriser le dvlpmt du sport et AP au niveau scolaire
Coordoner des prog. d'initiation
Rediger ententes de coop avec coop. fed et le gouv.
Financement variable en fonction des région (superficie, #école, #participant)

35

Événement sportif de compétition : Étapes de planification et enjeux d’action

Connaitre son territoire, les parties prenantes, son mandat, Organigramme

Les services et secteurs
- Programmation sportive
- Services aux participants
- Soutien logistique
- Programmation complémentaire
- Finance et qualité
- Ressources humaines/Bénévoles
- Communication/protocole

Caldandrier
Modèle de gestion
Gestion de crises

36

Le cas des Jeux du Québec à Alma

LA GESTION PAR SITE
Décentralisation du pouvoir
Une gestion + autonome
80% des problèmes réglés sur les sites

37

Sport fédéré et populations vulnérables : Principaux enjeux

3 mots d'ordre
Reconnaissance
Inclusion (sociale, culturel, identitaire)
Accessibilité

Population vulnérable
-économique
-géographique
-politique
-symbolique (référent culturel)

On vise à améliorer le vivre ensemble, société inclusive, épanouissement