Examen 2 Flashcards Preview

Biodiversité 2 > Examen 2 > Flashcards

Flashcards in Examen 2 Deck (123)
Loading flashcards...
1

Arthropode comprend quelle groupe ?

Crustacé,
Chélicérates,
Hexapodes,
Myriapodes

2

Reproduction des Arthropodes

Gonochoriques (produit un seul type de sexe)

3

Excrétion des Arthropodes

Tube de Malpigien, sauf chez les crustacés (excrètent sous forme de déchets d’ammoniaque)

4

Respiration chez les Arthropodes

-Hexapodes et myriapodes : trachées et trachéoles

-Crustacés : branchies ou tégumentaire

-Arachnides : poumons « livre »

5

Système circulatoire chez les Arthropodes

ouvert

6

Sys. Nerveux et organes sensoriels chez les Arthropodes

La chaîne nerveuse est ventrale

7

Reproduction chez les Tardigrades

Gonochoristiques et des fois parthénogenèse

8

Locomotion chez les Tardigrades

Par 4 paires de pattes ventrolatérales

9

Sys. Nerveux et organes sensoriels des Tardigrades

La chaîne nerveuse est ventrale

10

Alimentation des Tardigrades

S’alimentent du liquide dans les plantes

11

Reproduction des Némadodes

Gonochorique ou dioïque

12

Excrétion chez les Nématodes

Ils n’ont pas de rein (hépatopancréas)

13

locomotion chez les Nématodes

Les muscles longitudinaux servent à la locomotion

14

Respiration chez les Nématodes

N’ont pas d’organe spécialisé pour l’échange de gaz

15

Système circulatoire chez les Nématodes

N’ont pas d’organe spécialisé pour la circulation / Seule la diffusion et les mouvements du liquide dans la cavité permettent la circulation

16

Sys. Nerveux et organes sensoriels chez les Nématodes

Ils n’ont pas de cerveau / système nerveux est composé d’un anneau nerveux antérieur

17

Alimentation chez les Nématodes

Carnivores, omnivores, herbivores, détritivores, parasites / système digestif est complet

18

Reproduction des Bryozoaires

Par bourgeonnement d’un individu produit sexuellement (ancestrula) / hermaphrodite protandriques

19

Excrétion des Bryozoaires

L’accumulation de produit d’excrétion aboutit à la dégénérescence du lophophore qui se transforme en corps brun

20

Respiration des Bryozoaires

Se fait par diffusion

21

Sytème circulatoire des Bryozoaires

Pas d’organe de circulation / échange se fait par diffusion

22

Sys. Nerveux et organes sensoriels Bryozoaires

Système nerveux simple

23

Alimentation des Bryozoaires

Se nourri par filtration, intestin en forme de U

24

Reproduction des Némertes

Gonochorique (dioïque), développement avec clivage holoblastique/ régénération partie postérieur (fragmentation) / d’autres sont hermaphrodites protandriques

25

Excrétion des Némertes

Des protonéphrédies (fonctionne comme des reins)

26

Locomotion des Némertes

Muscles circulaire ou longitudinaux

27

Respiration des Némertes

Pas de structure particulière / échanges s’effectuent par l’épiderme humide

28

Système circulatoire des Némertes

Système circulatoire fermé et certain ayant de l’hémoglobine / mouvement du corps qui bouge le sang / le sang peut aller dans les deux sens / pas de cœur

29

Sys. Nerveux et organes sensoriels des Némertes

Organes sensoriels se retrouvent dans la partie antérieur/ cil épidermiques le long du corps / yeux (ocelles) sur la partie antérieur

30

Alimentation des Némertes

Système digestif complet avec bouche et anus séparé / prédateurs, charognards / utilisation du proboscis pour apporter la proie à la bouche

31

Reproduction des Plathelminthes

Hermaphrodites et système reproducteur complexe / fission transversale

32

Excrétion des Plathelminthes

Protonéphrédies / nourriture non digérée est expulsée par la bouche

33

Locomotion des Plathelminthes

Déplace grâce à des cils et du mucus / parfois utilise ventouses et crochets

34

Respiration des Plathelminthes

Pas de système pour l’échange de gaz (diffusion)

35

Système circulatoire des Plathelminthes

Pas de système circulatoire (diffusion)

36

Sys. Nerveux et organes sensoriels des Plathelminthes

Ganglions cérébraux antérieurs / ocelles sur la tête

37

Alimentation des Plathelminthes

Tube digestif incomplet car un seul orifice

38

Reproduction des Annélides

Gonochoristiques ou hermaphrodites / régénération de façon non sexuée

39

Excrétion des Annélides

Structure d’excrétion (métanéphridies 2 par segment) / sécrète de l’ammoniaque

40

Locomotion des Annélides

Muscles longitudinaux / parapodes et soies

41

Respiration des Annélides

Pas d’appendice pour les échanges gazeux. Les échanges diffusent au travers de la paroi du corps et les parapodes

42

Système circulatoire des Annélides

Fermé, possèdent des vaisseaux sanguins majeurs Mouvement du sang est assuré par l’action des muscles

43

Sys. Nerveux et organes sensoriels des Annélides

Système nerveux bien développé avec ganglion dorsal et cordon nerveux ventral / pas la tête qui coordonne le mouvement des segments / ocelles

44

Alimentation des Annélides

Intestin complet / système digestif complet / suspensivores, déposivores, prédateurs

45

Reproduction des Mollusques

Gonochoriques

46

Excrétion des Mollusques

Néphrédies (reins) / manteau pour l’excrétion / évacué par l’anus / possèdent sac rénal

47

Locomotion des Mollusques

Possèdent un pied distinct (sauf céphalopodes qui est modifié)

48

Respiration des Mollusques

Manteau pour les échange gazeux / ont des branchies

49

Système circulatoire des Mollusques

Système circulatoire ouvert (sauf céphalopodes) / possède cœur

50

Sys. Nerveux et organes sensoriels des Mollusques

Système nerveux construit autour de 3 paires de gros ganglions interconnectés

51

Alimentation des Mollusques

Système digestif complet / radula utilisée pour racle la nourriture / suspensivores, herbivore, prédateurs, filtreurs

52

Reproduction des Porifères

Asexué

53

Excrétion des Porifères

Par diffusion

54

Respiration des Porifères

Par diffusion

55

Sys. Nerveux et organes sensoriels des Porifères

Pas de système nerveux

56

Alimentation des Porifères

Par des enzymes

57

les types d'éponges (porifères)

Syconoïde, ascons, leucons

58

les groupes des Mollusques

Gastéropodes, bivalve, céphalopodes

59

Exemple Annélides

vers de terre, sangsues

60

les Plathelminthes sont ...

vers plats parasites

61

les Némertes sont ...

vers aplatis et allongés

62

Différence entre les Bryozoaires et les autres spiraliens

ne présente pas ce type de clivage en spirale

63

les groupes des Spiraliens

Annélides,
Mollusques,
Némertes,
Plathelminthes

64

Planctotrophiques, avantages et désavantages

sont toujours dans la colonne d’eau, s’aliment de ce qu’il y a dans le plancton / avantage: cout moindre pour l’adulte, elle peut rester dans les courants mais peuvent avoir de la prédation et si elle se déplace elle peut tomber dans un mauvais habitat

65

Lécitothrophiques, avantages et désavantages

Ne se nourri pas dans l’eau
Avantage: dans le bon habitat dès le départ
Désavantage: temps définit pour se déplacer car doit manger

66

Arthropodes, décrire est comprendre le fonctionnement du système digestif

élaboré et complet

67

Arthropodes, décrire est comprendre le fonctionnement du système nerveux et les organes

la chaîne nerveuse est ventrale. Les paires de ganglions se relient à la paire de ganglions antérieure et à la paire postérieure par de connexions longitudinales

68

Arthropodes, décrire est comprendre le fonctionnement du système excréteur

les tubes de Malpighiens servent à capter les produits d’excrétion dans l’hémocoele et à les diriger dans le système digestif

69

Arthropodes, décrire est comprendre le fonctionnement du système endocrine (la mue)

problème de base : croissance graduelle
- Contrôlée par les hormones et l’environnement

70

Arthropodes, décrire est comprendre le fonctionnement du système reproducteur

Les arthropodes sont gonochoriques (produit un seul type de sexe). Fertilisation normalement interne suivie d’une forme de couvaison ou d’une forme de soin parental durant le jeune développement

71

identifier les 6 caractères majeurs de l'ancêtre commun des hexapodes qui ont mené à leur succès

a. Subdivision du corps en 3 tagmes : la tête, 3 segments thoraciques avec une paire de pattes uniramées et 11 segments abdominaux
b. Évolution des parties buccales externes
c. Évolution des mandibules dicondyliques
d. Évolution des ailes
e. Évolution des ailes qui se rabattent
f. Évolution « holométabole »

72

Définitions: Holométabole, Amétabole, Hétérométabole (paurométabole et hémimétabole)

- Holométabole: larve et adulte sont complètement différente (cocon)
- Amétabole : larve directement un adulte, elle fait simplement grandir (développement direct)
- Hétérométabole :
• Paurométabole : segment ajouté, les larves ressemblent petit à petit aux adultes
• Hémimétabole : transformation progressive, les larves sont différentes et n’ont pas la même écologie (alimentation et habitat) que les adultes

73

Noms des deux classes de Myriapodes

Chilipodes et Diplopodes

74

Décrire et comprendre les caractéristiques des Chilipodes dans Myriapodes

prédateurs nocturnes, endroits humides, les pattes sont sur le côté et non en dessous pour un mouvement plus rapide, une seule paire d’appendices par segments, crochets à venin, les juvéniles sont identiques aux adultes mais ajoutent des segments (Paurométabole)

75

Décrire et comprendre les caractéristiques des Diplopodes dans Myriapodes

deux pattes par segment sous le corps pour avoir de la force et non de la rapidité, vivent dans des habitats humides, sont des détritivores, portent deux paires d’appendices, le développement des œufs aux juvéniles est direct, les juvéniles vont développer des segments et des pattes supplémentaires jusqu’au stade adulte (Paurométabole).

76

Qu'est ce que l'eusosialité

C’est un mode d’organisation sociale chez certains animaux qui possèdent des castes d’individus fertiles et d’autres non fertiles

77

Nommer les classes et les ordres des crustacés

- Classe des Malacostracé (décapodes, isopodes, amphipodes, euphausiacés)
- Classe des Thécostraca (balanes)
- Classe des Copépodes
- Classe des Branchiopodes (cladocères/daphnies)

78

Décrire l'ordre des Crustacés, les décapodes

5 paires de pattes d’appendices / branchies/ les pattes qui sont appelées péréiopodes chez un crustacé décapode / Les 2 paires d’antennes / sont dioïques / exosquelette / yeux sur pédoncule avec rostre / 2 sortes de branchies

79

Décrire l'ordre des Crustacés, les isopodes

vivent dans l’eau et sur terre / n’ont pas de carapaces / sont aplatis dorso-ventralement / possèdent une paire de maxillipèdes (deux petites antennes près de la tête) et des pléopodes biramés / sont les crustacés terrestres les mieux adaptés / développement direct (amétabole) / présence d’une cuticule et d’un organe d’échange d’air (pseudotraché)

80

Décrire l'ordre des Crustacés, les amphiopodes

n’ont pas de carapace / sont aplatis latéralement / une paire de maxillipèdes / des yeux composés sessiles / aquatiques avec des espèces semi-terrestres

81

Décrire l'ordre des Crustacés, les Euphausiacés (krill)

ne possèdent pas de maxillipèdes / leurs branchies thoraciques sont externes à la carapace / péréiopodes sont biramés / sont suspensivores

82

Décrire l'ordres des Crustacés, les balanes

des larves pélagiques avec des antennes préhensiles pour localiser les adultes / sont sessiles ou parasites et marin / thorax possède 6 segments avec des paires d’appendices biramés / hermaphrodites

83

Décrire la classe des Crustacés, les Copépodes

aquatique / corps cylindrique / pas de carapace / la première paire d’antennes et les appendices thoracique biramés sont adaptés pour la nage / possèdent des maxillipèdes / deux paires d’antennes / les sexes sont séparés / abdomen n’a pas d’appendices

84

Décrire la classe des Crustacés, les Branchiopodes

vivent dans l’eau douce / possèdent tous des appendices aplatis foliacés / abdomen n’a pas d’appendices / peut avoir une carapace ou non / n’ont pas de maxillipèdes / développement est uniforme à travers le groupe avec des nauplii

85

Décrire l'ordres des Crustacés, les cladocères (daphnies)

possèdent une carapace / les femelles se reproduisent par parthénogénèse au printemps lorsque les conditions sont maximales et ne donne que des femelles / autre reproduction quand les conditions environnementales sont défavorables : reproduction sexuée qui donne les deux sexes et résistent aux dures conditions environnementales

86

Décrire les adaptations aux habitats aquatiques des crustacés

•Les isopodes possèdent des pléiopodes biramés (pour la natation et respiration cutanée)
•Les larves pélagiques des Thécostraca possèdent des antennes préhensibles spécialisées pour localiser les adultes dans le substrat
•Les Copépodes ont leur première paire d’antennes et les appendices thoraciques biramés sont adaptés pour la nage
•Les Branchiopodes possèdent des appendices aplatis foliacés impliqués dans la respiration, la nutrition par filtration et la locomotion.
•Les femelles cladocères se reproduisent par parthénogénèse lorsque les conditions environnementales le permettent

87

Décrire les adaptations des arachnides à la vie terrestre

grâce au développement de poumons livres, plusieurs yeux, la vision nocturne, mandibules malpigiens

88

Comment une araignée (chélicérate) forme une toile (étapes)?

a. Araignée produit un fil qui flotte au vent et vient s’attacher à un support éloigné
b. Elle parcourt ce pont en le remplacent par un fil plus solide. Puis elle repart encore en sens inverse en accrochant au pont un fil encore plus solide
c. Au milieu de ce pont, elle se laisse tomber en produisant un fil qu’elle accroche à un support en contrebas. Le nœud du « Y » ainsi formé sera le centre de la future toile
d. Elle rejoint une des pointes du « Y » en produisant un fil qu’elle tend qu’en arrivant à destination. Ce fil forme un bord vertical au cadre
e. Puis le premier rayon est tendu entre le milieu de ce bord vertical et le centre
f. Cette manœuvre est répétée pour l’autre branche du Y, ce qui finit le cadre et le deuxième rayon
g. Elle file les rayons en repassant par le centre à chaque fois. Les directions successives des rayons permettent d’équilibrer la toile au fur et à mesure de sa construction, en fonction du poids de l’araignée qui circule
h. Elle tisse une spirale serrée autour du centre pour consolider cette charpente : c’est le moyeu. Ce fil est non collant et très solide
i. Elle construit plus loin une spirale non collante qui « piège » en mesurant la régularité de l’écartement des spires grâce à ses pattes. Elle mange au fur et à mesure la première spirale
j. Elle attend au centre de sa toile les vibrations des proies futures

89

Quels organes utilise l'araignée pour faire des fils ?

Les deux derniers segments abdominaux sont modifiés en filières qui sécrètent les fils de soie (spinerets et glande à sois), il y a une a quatre paires de filières sur les araignées

90

Quels sont les classes et les ordres de Chélicérate

- Classes des Pycnogonides (araignées de mer)
- Classe des Euchélicerates (Xiphosures (limules), Aranea (araignée), Scorpionides (scorpions))

91

Quels sont les caractéristiques de la classe des Pycnogonides (araignées de mer) chez les chélicérates

sont exclusivement marins et à travers les océans / comporte un corps comprenant quatre segments, chacun d’entre eux portant une paire de pattes de marches (8 pattes) / ont un tubercule oculaire à quatre yeux / ont des diverticules intestinaux / petit abdomen avec un anus / utilisent les mouvements intestinaux pour le transport interne de l’oxygène / sont dioïques / suce leur proies avec le proboscis

92

Quels sont les caractéristiques de la classe des Xiphosures (limules) chez les chélicérates

souvent vu comme un fossile vivant / se nourrissent des organismes sous la surface du sable / 4 espèces vivantes sur Terre

93

Quels sont les caractéristiques de la classe des Aranea (araignée) chez les chélicérates

glandes venimeuses / tête porte 4 paires de yeux / respirent à travers les poumons livres / soies et ocelles / les sensiliums permettent de déterminer la taille et la position de la proie dans la toile / les deux segments abdominaux sont spécialement modifiés en filières qui sécrètent les fils de soie / la soie sert au transfert de spermatozoïdes, la protection des œufs et la construction de terriers / certaines araignée ne filent pas des toiles, mais traque ou tendre une embuscade à leurs proies / ces araignées sont rapides et leur poison paralyse leur capture

94

Quels sont les caractéristiques de la classe des Scorpionides (scorpions) chez les chélicérates

nocturne / vivent dans les régions tropicales à climat tempéré chaud / sont divisés en trois régions / petites chélicères / pédipalpes sont de grande tailles et servent de pinces / les fentes des poumons livre / se termine par un aiguillon qui renferme des glandes à venin et une pointe creuse

95

Caractéristique des Ecdysozoaires

Ils muent / n’ont pas de larve avec un organe apical / ne passent pas par un clivage en spirale (groupe frère des Spiraliens)

96

Caractéristiques supplémentaire des Tartigrades

peuvent être anabiose (un état de dormance qui conduit à un métabolisme ralentit durant des périodes de conditions environnementales difficiles) ou être cryptobiose (situation extrême d’anabiose, durant laquelle les signes métaboliques sont absentes)

97

Nommer des nématodes parasitaires

Ascaris, Trichinella spiralis, Wuchereia bancrofti

98

Décrire le cycle de vie du nématodes parasitaires, Ascaris

a. Les vers adultes vivent dans l’intestin grêle
b. Une femelle pond des œufs qui sont transmis avec les excréments
c. Les œufs fertiles peuvent donner des embryons et deviennent infectieux
d. Ingestion des œufs infectieux
e. Larves éclosent
f. Ils envahissent la muqueuse intestinale et sont transportées jusqu’aux systèmes circulatoires vers les poumons
g. Les larves mûrissent dans les poumons, remontent jusqu’à la gorge et sont avalées
h. Dans l’intestin grêle, elles se développent en vers adultes (étape a.)

99

Décrire le cycle de vie du nématodes parasitaires, Trichinella spiralis

a. Les larves sont ingérées dans la viande crue ou insuffisamment cuite et se transforment en adultes dans l’intestin grêle
b. Les adultes sont attachés dans la muqueuse intestinale
c. Ils s’accouplent
d. Une femelle produit des jeunes pendant quelques semaines
e. Les larves pénètrent dans les vaisseaux lymphatiques et les veines mésentériques, voyagent dans tout le corps et s’enkystent dans les muscles striés

100

Décrire le cycle de vie du nématodes parasitaires, Wuchereia bancrofti

a. Lorsqu’un insecte pique un humain, il introduit des larves de troisièmes stade filaire sur la peau où elles pénètrent dans la morsure
b. Elles se développent chez les adultes qui résident dans les vaisseaux lymphatiques
c. Les microfilaires migrent dans les canaux lymphatiques sanguins
d. Un moustique ingère les microfilaires pendant une piqûre pour avoir du sang
e. Après l’ingestion, les microfilaires perdent leurs gaines et certaines d’entre elles traversent la partie cardiaque du moustique
f. Les microfilaires se développent en larves de premier stade jusqu’au 3ième stade
g. Les larves infectieuses du 3ième stade migrent jusqu'au prosbocis du moustique
h. Infecte un autre humain lorsque le moustique le piquera

101

Caractéristiques des nématodes qui sont impliquées dans la locomotion et les comparer (+ tableau)

Les muscles longitudinaux servent à la locomotion des nématodes et leurs contractions se distribuent selon des vagues ondulatoires de l’avant vers l’arrière (rampe pas comme des vers)

102

est ce que les nématodes sont de bon parasites, si oui, pourquoi ?

oui, car :
• La durabilité des œufs dans diverses conditions environnementales
• Nombre élevé d’œufs produit par parasite
• Les mauvaises conditions socio-économiques qui facilitent sa propagation
• Les humains peuvent être infecté de façon asymptomatique et ainsi continuer à pondre des œufs pendant des années

103

Décrire le développement d'une colonie de bryozoaires (coraux)

• Se reproduisent de façon asexuée, par bourgeonnement et parfois de façon sexuée
• Individus hermaphrodites protandriques (mûrissement des gonades décalées)
• La nouvelle colonie va débuter par la métamorphose d’une larve et le premier zoïde sera appelé l’ancestrula
• L’ancestrula produit des zoïdes sœurs par bourgeonnement
• Les bryozoaires font simultanément des gamètes mâles et femelles dans la logette
• La fécondation est interne, les œufs restant au sein du géniteur où ils poursuivent leur maturation
• L’œuf deviendra une larve ciliée en forme de cloche qui sera expulsée et donnera naissance à une autre colonie

104

Décrire le fonctionnement des échanges gazeux chez les Bryozoaires

o Ils n’ont pas de structures pour la circulation et les échanges de métabolites s’effectuent par diffusion
o Les échanges gazeux s’effectuent directement dans le liquide

105

Décrire comment s'effectue le rejet des produits d'excrétion chez les Bryozoaires

o Les particules non ingérées et les produits d’excrétion s’accumulent dans les cellules de la paroi intestinale qui joue le rôle d’accumulateur des déchets azotés
o L’accumulation de ces produits aboutit à la dégénérescence du lophophore qui se transforme en un corps brun
o Le corps brun sera évacué et remplacé par un nouveau lophophore formé par bourgeonnement

106

Caractères structurels des Némertiens du système circulatoire

Présence d’un système circulatoire qui a permis le développement de 3 choses :
a. Il a fourni une solution au dilemme surface/volume (ils sont plus gros et robustes que les vers plats)
b. Le système digestif est complet
c. Ils ne sont pas limités par la diffusion pour les échanges à travers le mésenchyme (il y a eu développement d’organe spécifique)

107

Nommer des espèces parasites chez les Plathelminthes

le ténia et la douve

108

le cycle de vie du Ténia chez les Plathelminthes

• Les bovins et les porcs sont infectés par l’ingestion de végétaux contaminés par des proglottis gravides (remplit d’œufs)
• Dans l’intestin de l’animal, les oeuf éclosent, envahissent la paroi intestinale et migrent vers les muscles striés
• Les humains deviennent infectés en ingérant de la viande contaminée crue ou mal cuite
• Les adultes s’attachent à l’intestin grêle
- Les adultes produisent des proglottis qui mûrissent, deviennent gravides, se détache du ténia et migrent vers l’anus où ils passent dans les selles

109

le cycle de vie de la douve chez les Plathelminthes

• Les œufs remplis d’embryons sont libérés dans les canaux biliaires et dans les selles
• Les œufs sont ingérés par un hôte intermédiaires approprié comme les gastéropodes. Chaque œuf libère un miracida qui traverse plusieurs étapes de développement
• Les cercaires sont libérées du gastéropode puis, pénètrent dans la chair des poissons d’eau douce, où elles s’enkystent en métacercaires
• L’infection des humains se produit par l’ingestion de poisson d’eau douce mal cuit, salé, mariné ou fumé
• Après l’ingestion, les métacercaires sont excystées dans le duodénum et remontent les voies biliaires. Les douves adultes résident dans des canaux biliaires de petite et moyenne taille

110

Fonction du parenchyme chez les Plathelminthe

• C’est la masse spongieuse de cellules peu ou pas différenciées qui remplit les espaces autour des viscères, des muscles et entre les épithéliums
• Il peut servir à l’entreposage des aliments et de l’oxygène, au soutien, au déplacement, à mettre en réserve des cellules de régénération, à assurer le transport des nutriments ou à établir un soutien structural avec d’autres tissus

111

Décrire les 3 états de la cavité remplie de liquides appelée cœlome chez les animaux triploblastiques

a. Acœlomate : on ne retrouve pas de cavité corporelle autre que digestive chez l’animal. Le parenchyme remplit tout l’espace entre l’épiderme et le gastroderme. Les plathelminthes sont tous des acœlomates
b. Pseudo coelomate : la cavité se développe entre le mésoderme et le gastroderme
c. Eucœlomate : la cavité corporelle est un cœlome développé dans le feuillet mésodermique

112

Les avantages de la métamérisation

1er avantage : Les segments peuvent être contrôlés indépendamment et les muscles peuvent agir de façon antagoniste dans un segment
2ème avantage : la diminution des effets des blessures ou des lésions.
3ème avantage : permet la spécialisation de régions du corps pour la réalisation de fonctions spécifiques comme la locomotion, la reproduction et l’alimentation

113

Identifier les muscles servant à la locomotion chez les Annélides et décrire ce type de locomotion

Ils utilisent les muscles longitudinaux

• Un côté du corps les muscles vont se contracter alors que ceux du côté inverse vont se relâcher.
• Ces mouvements vont créer des ondes qui vont se propager le long du corps comme chez les nématodes
• La force de propulsion est fournie par les parapodes et les soies qui touchent le substrat à travers les muscles obliques

114

Décrire les modes d’alimentation des annélides

Il y a les suspensivores, les dépositoires, les ectoparasites et les prédateurs.

Les prédateurs possèdent des « crocs » qui sortent par une contraction des muscles antérieur
Lorsque la proie est positionnée entre les crocs, le ver n’a qu’à relâcher la pression hydrostatique et la proie est capturée.

les déposivores : Le ver arenicole construit un tube en U ou L dans lequel l’eau va percoler à travers le sable qui est liquéfié.
Le ver de terre est un autre exemple d’un ver qui utilise ce type d’alimentation.
Le ver amphitrite va étendre des tentacules en forme de gouttières sur le substrat.
Une fois étendu, son épithélium va sécréter un mucus sur lequel la matière organique qui tombe va se coller.
Les tentacules possèdent des cils qui vont transporter la nourriture vers la bouche.

les suspensivores créent un mouvement d’eau par des cils ou tout simplement par le courant naturel dans l’eau

les sangsues sont des prédateurs:
Pour se nourrir de sang, elles possèdent des glandes salivaires qui sécrètent un anticoagulant.
Ce blocage permet à la sangsue de se nourrir.

115

Les modes de reproduction chez le clade Clitella

- Elles sont hermaphrodites (vers de terre et sangsues) et les structures de reproduction sont associées à des segments précis
- La fertilisation est croisée suivie de l’encapsulation et de la déposition des œufs fécondées (zygotes)
-le clitellum forme un cocon qui va recevoir les œufs

116

Différence entre les nématodes et les annélides pour le déplacement

les muscles longitudinaux des nématodes ne sont pas indépendants alors que dans les annélides oui

117

Le fonctionnement de la radula chez les mollusques

• Elle est utilisée chez les herbivores et pour la prédation
• C’est un ruban recourbé de dents de chitine qui fonctionne comme un grattoir
• La radula est déplacée en mouvements d’aller-retour par une série de muscles rétracteurs et protracteurs
• Certaines radulas sont venimeuses

118

Identifier le type de cellules importantes chez les porifères

• Les pinacocytes qui sont des cellules fines, aplaties et formant la surface externe des éponges
• Les choanocytes sont des cellules flagellées formant un col entourant le flagelle

119

Les trois types d’éponges

Ascon, Syconoïde, Leucon

120

Décrire les éponges Ascons

la forme la plus simple, possédant un spongocèle (atrium) central / ont la forme d’un vase / une seule sortie d’eau très clair /pinacocytes toujours à l’extérieur / cellule mésenchymateuses à l’intérieur pour alimentation et reproduction

121

Décrire les éponges Syconoïdes

a des parois plissées (S) / l’eau entre par des pores dermiques / pinacocytes toujours à l’extérieur / cellule mésenchymateuses à l’intérieur pour alimentation et reproduction

122

Décrire les éponges Leucons

ont un système de canaux très ramifiés qui a mené à la disparition du spongocèle / pinacocytes toujours à l’extérieur / cellule mésenchymateuses à l’intérieur pour alimentation et reproduction

123

L’importance des éponges sur la planète

• Plusieurs éponges on des agents antimicrobiens
• La recherche des éponges a permis d’identifier des produits inflammatoires qui sont maintenant commercialiser