Fonda Flashcards Preview

Endocrinologie > Fonda > Flashcards

Flashcards in Fonda Deck (25):
1

La neurohypophyse

Uniquement des prolongements axonaux des neurones

PAS DE CORPS CELLULAIRES DES NEURONES

NOYAUX supra optiques ou paraventriculaires de l'hypothalamus

Axones non myélinisés => hormones hydroSOLUBLES dans des vésicules de sécrétion

Regroupement des vésicules de sécrétion => corps de Herring (visible en ME)

Vasopressine et ocytocine

Axones entoures de cellules gliales: les pituicytes => rôle de soutient aux prolongements axonaux

Capillaires de type FENESTRES

HORMONES SECRÈTES DANS LE MILIEU INTERSTITIEL PUIS DANS LE SANG

2

HIStophysiologie TRACTUS HTHP

Corps cellulaire des neurones --> hypothalamus

Hormones synth au niveau du corps cellulaire
Véhicules dans des vésicules de sécrétion suivant l'axone

Terminaison axonale : excrétion --> capillaire sg --> lobe post --> diffusion à tout l'organisme
Exocytose stimulé par influx nerveux

3

Adenohypophyse

*organisation générale
3 lobes mal délimitées
- lobe tuberal (s'adosse à la tige pituitaire)
- lobe antérieur (la + importante)
- lobe intermédiaire (j° lobe ant lobe post)

** structure
- Épith glandulaire
- Cellules épith Organisées en cordons pelotonnes anastomoses
- gl trabeculaire
- TC forme le stroma richement vascularisé par des cap sg de types fenestres

1) cellules chromophiles
Vesicules de sécrétion
- colorants basiques : basophiles / cytoplasme bleu - cellules corticotropes thyréotropes et gonadotropes
- colorants acides : acidophile / cytoplasme orange
cellules somatotropes + cellules qui sécrètent la prolactine

2) cellules chromophobes
Pas colorés
- cytoplasme clair SANS VÉSICULES DE SÉCRÉTION
- précurseurs des cellules glandulaires chromophiles
- cellules vieillissantes
- cellules follicule stellaire : NON glandulaire étoilées trouvées au niveau des cordon ! Fonction inconnue

*** différents types cellulaires :
Les cellules glandulaires :
1) cellules somatotropes : cellules acidophiles
50% des cellules
GH > tissu osseux et musculaire
NON GLANDOTROPES CAR N'AGISSENT PAS SUR UNE GLANDE

2) cellules à prolactine : cellules acidophiles
15%
Période gestation/lactation > 50%
NON GLANDOTROPES CAR N'AGISSENT PAS SUR UNE GLANDE

3) corticotropes : BASOPHILES
15%
POMC > ACTH - MSH - lipotropine... ACTH --> corticosurrénale > glucocorticoides

4) thyréotropes : BASOPHILES
10%
TSH

5) gonadotropes : BASOPHILES
10%
FSH ET LH

Les cellules non glandulaires :
Cellules folliculo stellaires : cellules chromophobes
Pas de VS
FORMÉ ÉTOILÉE
Phagocytose

4

Attention piège tyreoliberine TSH Etc ...

L'hormone thyréotrope (TRH, de l'anglais : thyrotropin-releasing hormone), également appelée thyréolibérine ou protiréline sous sa forme synthétique, est une hormone peptidique produite par l'HYPOTHALAMUS

qui stimule la synthèse et la libération de la thyréostimuline (TSH) et de la prolactine par l'ADENOHYPOPHYSE

5

Vascularisation HTHP

Hypothalamus : plexus ou réseau capillaire primaire

Veines portes

Adenohypophyse : plexus ou réseau capillaire secondaire

6

Thyroïde organisation générale

Capsule :
- couche externes TCD
- couche interne TCL

Cette capsule envoies des travées conjonctives --> parenchyme en lobules irréguliers

SEULE GLANDE AVEC UNE STRUCTURE FOLLICULAIRE

follicules séparés par du TC qui formé le stroma (capillaires de type fenestrees)

7

PARENCHYME GLANDULAIRE : follicule thyroïdien

Sphères limites par un épith simple à sa partie EXTERNE

REPOSE SUR MB

TC SOUS JACENT = stroma

Centre : cavité folliculaire correspondant a du milieu extra cellulaire remplie de colloïde (stockage Hormones)

Taille et morphologie des follicules thyroïdiens variées en fonction de l'activité du follicule
- activité = petites tailles > sécrétion hormones thyroïdiennes (PEU DE STOCKAGE)
- repos : stockage > grande taille

8

Épithélium folliculaire thyroïde

Simple : pavimenteux cubique ou prismatique

Taille lie à l'act de la cellule

LA PARTIE LA PLUS EXTERNE EN CONTACT AVEC LE STROMA FORME LE PÔLE BASAL !!

La partie la plus interne = apical

* cellule active : sécrétion de Thyroglobuline RE, Golgi développe, VS ÉPITH CUBIQUE OU PRISMATIQUE
* c inactive : épith pavimenteux

2 types cellulaires :
1) cellules folliculaires
les plus abondantes
Épith folliculaire simple
Sécrétion T3 et T4 --> thyreocytes
Sécrétion Thyroglobuline
Capture ions iodures
Activite : cubique et prismatique sinon pavimenteux

2) para folliculaire
Peu abondantes
Entre les cellules foll et la lame basale
CYTOPLASME TRÈS CLAIR ET DE GRANDE TAILLE PÉRIPHÉRIQUES (++++++)
noyau central
cellules claires ou C
Sécrétion calcitonine (hypocalciemiante qui Inh les ostéoclastes)
SANS CONTACT AVEC LA CAVITÉ FOLL LES CELLULES PARAFOLLICULAIRES N'ONT PAS UN ÉPITH SIMPLE (annale) ce sont les cellules folliculaires +++

9

Cavité folliculaire

**Centre du follicule : MEC > colloïde
Stockage de la Thyroglobuline iodée = précurseur des hormones thyroïdiennes

En activite : cavité foll petite vésicules vacuoles de résorption (endocytose/pinocytose)
Inactifs : grande taille / épith pavimenteux

Pôle apical : colloïde
Sécrétion --> pôle basal !!!!!

10

Parathyroïde

*organisation générale :
Fine capsule --> fines travées conj
Parenchyme gland organisé en cordons --> GLANDE TRABECULEE

CORDONS ANASTOMOSÉES ET IRRÉGULIERS

STROMA (TC riche en capillaires sg fenestres).
Il s'enrichit en adipocytes avec l'âge

11

Embryo HTHP

Formation d'un bourgeon à partir de l'HT > infundiculum > neurohypophyse
Relié à HT par tige pituitaire

Adenohypophyse ant : se formé à partir du Stomodeum : épith cavité buccale qui s'invagine et formé la poche de Rathke et perd ensuite toute connexion avec cet épith

12

Tractus HTHP


Neurones HT vont
- inhiber : statines

- stimuler : liberines

Rétrocontrôle par les hormones hypophysaires aussi +++

13

Surrénales

*2 parties :
1) corticosurrénales : Cortex surrenalien
Couleur JAUNE (lipides +++)
Origine MÉSOBLASTIQUE
HORMONES STÉROÏDES
ÉPITH GLANDULAIRE

2) medullosurrenale :
Centre BRUN
assimilable à gg symp
Dérive des crêtes neurales : NEUROECTODERME
CATECHOLAMINES
VEINE CENTRALE MÉDULLAIRE
Capsule conj --> travées conj PERPENDICULAIRES

PAS D'ORGANISATION EN LOBULES IL ME SEMBLE QUE LOBULE C'EST QUE LA THYROÏDE +++

14

Corticosurrénales

Cordons de cellules glandulaires donc glande TRABECULEE

3 niveau :
1) externe glomérule
Cordons cellulaires agglomérées pelotonnes formant de petits amas arrondies ou ovalaires
Cellules ACIDOPHILES
MINERALOCORTICOIDES (aldostérone)
5-10% : très fine
Eosinophiles peu riches en gouttelettes

2) intermédiaire fasciculée
La plus épaisse
FAISCEAUX parallèles entre eux / perpendiculaire à la capsule
Cellules très claires : les spongiocytes riches en gouttelettes lipidiques
Glucocorticoïdes
70% du cortex

3) interne : réticulée
CORDONS CELLULAIRES => anastomose => RÉSEAU très irréguliers
ACIDOPHILES : glucocorticoides et androgènes riches en pigments de lipofushine
Peu de gouttelettes lipidiques
20% du cortex


15

Structure des cellules glandulaires de la corticosurrénale

Cytoplasme troue cf lipides
Ressemble à une Éponge
Cytoplasme spongieux ou spumeux --> spongiocyte --> zone fasciculée
Zone glomérule et réticulée : cytoplasmes avec moins d'inclusion lipidiques
Acidophiles


ZONE RÉTICULÉE : pigments de lipofushine
REL développe
Mitochondries à crête tubaire
Liposomes
Pas de VS dans ces cellules
Synth contrôlée par relarguage

16

Aldostérone

TCD
Reabs Na
Excrétion K+
Sécrétion contrôlée par le SRAA

17

Medullosurrenale

Dérive des crêtes neurales qui forment un gg sympath
Formée de neurones sympathiques qui ont perdu leurs dendrites et leurs axones et qui ont une act sécrétoire

NEUROSECRETOIRE CATECHOLAMINES
- adrénaline (80%)
- nor adrénaline (20%)

Stress : augm DC et PA

VÉSICULES DE SÉCRÉTION = cellules à cœur dense

coloration ACIDOPHILE / EOSINOPHILES AU CYTOPLASME

cellule polyédrique
REG
CELLULES COLORÉES EN BRUN PAR LES SELS DE CHROME --> cellules PHEOCHROMES OU CHROMAFINES
Stroma organisé en cordons qui forment des amas autour des vx sg



18

Adrénaline

Augmente glycémie
Glycogenolyse et lipolyse +++

19

SED

APUD dérivent des crêtes neurales
Fond des épith de revêtement et des glandes

2types de c :
- ouvertes : pôle apical atteint la lumière
- fermes : pôle apical n'atteint pas la lumière (base de l'épith)

Sécrétion amines biogènes ou polypeptides (synthèse dans le REG)

VS PEU COLORABLES AU PÔLE BASAL !!!!!!

Polarité inversée
Colorable au sel de Chrome et sels d'argent

VS à cœur dense

Hormones agissent à courte distance
Récepteurs cibles sont MEMBRANAIRES

20

Ménopause précoce ou IOP : insuffisant ovarienne périphérique

Mp : 40-45 ans

IOP : avant 40 ans

21

Dysgenesie

La dysgénésie gonadique (DG) complète à 46,XY est une anomalie du développement sexuel (ADS) associée à un développement anormal des gonades qui se traduit par la présence d'organes génitaux féminins externes et internes malgré le caryotype masculin 46,XY.

22

Sd de PEUTZ JEGHERS

Tumeur gonadique + lentiginose (tache bleutée au niveau peri buccal) + polypose colique

23

Hyperplasie congénitale des surrénales


L’hyperplasie congénitale des surrénales (HCS en français et CAH en anglais) est une maladie secondaire à un déficit de la synthèse du cortisol dans la zone fasciculée de la glande corticosurrénale. La production déficiente de cortisol par la surrénale entraîne une surproduction d'ACTH par l'hypophyse à cause d'un manque de feedback (rétrocontrôle) négatif, ce qui entraînera alors en réponse à cet excès d'ACTH, une sécrétion excessive d'androgènes par les surrénales. Chez les garçons, cela n'entraînera pas de problèmes majeurs, mais chez les filles, il y aura des signes d'androgénisation prénatale, dont le développement d'organes génitaux ambigus (hypertrophie clitoridienne).

L'enzyme impliquée dans plus de 95 % des cas (la pathologie majoritaire donc) est la 21-hydroxylase responsable de la transformation de la progestérone en désoxycorticostérone.

Il existe deux formes de déficit en 21 hydroxylase :

1) Forme classique avec déficit enzymatique sévère et début néonatal avec deux sous-types :
- Forme se manifestant par des signes de virilisation à la naissance (1/4 des cas).
- Forme se manifestant par un syndrome de perte de sel avec risque vital dans les premières semaines de vie (3/4 des cas).

2) Forme non classique à début tardif et présenteront seulement des signes de virilisation à la puberté.

24

Taux de testos élevé !
Que recherche t on?

Cause tumorale +++ testicule ou surrénale

Cause hépatique : cirrhose (ASAT, ALAT, phosphatases alcalines, gamma GT)

Testotoxicose (puberté précoce)

25

Sémiologie de la post hypophyse = sémiologie de l'ADH

2 cas :
- defaut de production et/ou d'action de l'ADH --> osm u < 150 mOsm/L et osm sg N
Diabète insipide

- SIADH = rétention d'eau