FT02 2013-2014 Flashcards Preview

DMS 2014 > FT02 2013-2014 > Flashcards

Flashcards in FT02 2013-2014 Deck (70)
1

Quels sont les 2 facteurs qui permettent d’appréhender le brouillard de la guerre (p8) ?

o Le facteur humain,
o Les frictions du champ de bataille.

2

Quels sont les 3 types de confits dans lesquels s’inscrivent les interventions militaires (p11) ?

o Asymétrique,
o Symétrique,
o Dissymétrique.

3

Qu’elles sont les 3 options politico-stratégiques possibles pour atteindre un objectif (p12) ?

o La participation à un règlement pacifique,
o Le maniement de pressions et de sanctions,
o L’option de recours à la force armée.

4

Qu’elles sont les 3 options stratégiques militaires possibles pour régler un conflit (p12) ?

o Le soutien à la prévention et la sécurité,
o La maîtrise de la violence,
o Les actions de force.

5

Citez les 3 niveaux des opérations menées par une force nationale ou multinationale (p13) ?

o Stratégique,
o Opératif,
o Tactique.

6

L’engagement militaire est décrit dans sa globalité selon un continuum des opérations. Quel est-il (p14) ?

o L’intervention,
o La stabilisation,
o La normalisation.

7

Qu’elles sont les 3 types d’opérations qu’il est possible de mener en simultané sur un même théâtre (p14) ?

o Des opérations de coercition,
o Des opérations de restauration de la sécurité générale,
o Des opérations de participation des forces armées à la reconstruction.

8

L’ambivalence des conflits astreint les forces terrestres à respecter une triple posture opérationnelle : quels types d’actions sont menés simultanément (p 14) ?

o Force,
o Sécurisation,
o Assistance.

9

Quel est l’objectif de la phase d’intervention (p15) ?

o Imposer la décision militaire

10

Quel est le but de la stabilisation (p15) ?

o Instaurer les conditions nécessaires à la paix

11

Quelles sont les contraintes de l’engagement terrestre (p 20) ?

o La non linéarité (du champ de bataille),
o La lacunarité (zones vides).

12

Quelles sont les 3 finalités tactiques des forces terrestres engagées en opération (p20) ?

o Contraindre l’adversaire,
o Contrôler le milieu physique,
o Influencer les perceptions.

13

Pour s’assurer la maîtrise du milieu que doit préserver e permanence la force (p24) ?

o Sa légitimité

14

Quels sont les 3 principes de la guerre reconnus par l’armée de terre (p28) ?

o Liberté d’action,
o Concentration des efforts,
o Economie des moyens.

15

Sur quoi repose la liberté d’action (p29) ?

o La sureté,
o La prévision et l’anticipation,
o La capacité de prendre l’ascendant et d’imposer sa volonté à l’adversaire.

16

Que doivent privilégier les 3 principes de la guerre (p28) ?

o La surprise chez l’adversaire afin de lui imposer un retard permanent dans l’action.

17

17- Qui est Tamerlan (p28) ?

o Chef de guerre Turco-mongol (1336-1405)

18

18- En quoi consiste la liberté d’action (p29) ?

o Garder l’initiative par rapport à l’adversaire pour permettre de « maîtriser le coup suivant » et de saisir les opportunités.

19

Quel est le premier principe de la guerre (p28) ?

o La liberté d’action

20

Quel est le principe de concentration des efforts (p30) ?

o Convergence dans l’espace et le temps des actions et des effets des foncions opérationnelles.

21

Quel est le principe d’économie des moyens (p31) ?

o Répartition et application judicieuse des moyens en vue d’obtenir le meilleur rapport capacités/effets pour atteindre le but assigné

22

Quels sont les instruments de l’économie des moyens (p31) ?

o La modularité,
o L’articulation des forces,
o Le soutien.

23

Quelles sont les 2 corollaires qui accompagnent la liberté d’action (p32) ?

o La légitimité de l’action,
o La réversibilité de l’action.

24

Quelles sont les 2 corollaires qui accompagnent la liberté d’action (p32) ?

o La légitimité de l’action,
o La réversibilité de l’action.

25

Pour faire face à la menace quelles sont les deux approches des principes de la guerre (P35) ?

o L’approche directe,
o L’approche indirecte.

26

Que privilégie l’approche indirecte (p36) ?

o Une manœuvre globale qui cherche à briser la cohésion adverse

27

Qu’appelle-t-on centre de gravité (p37) ?

o Source de puissance matérielle ou immatérielle, d’où sont tirées la liberté d’action, la force physique et la volonté de combattre.

28

Quels sont les principes de la manœuvre globale des forces terrestres (p37) ?

o La recherche d’un centre de gravité,
o L’expression d’un effet majeur.

29

Donnez la signification de l’acronyme EFR (p38) ?

o Etat final recherché

30

Quel est le meilleur point d’application de l’effort principal (p40) ?

o Celui qui fait basculer la volonté de l’adversaire.

31

Lorsque la zone des objectifs est confiée aux « petits échelons tactiques », quel est le type de commandement qui prend de l’importance (p43)?

o Le commandement par objectif.

32

Quel est le commandement qui s’oppose au commandement par objectif (p43) ?

o Le commandement par ordre.

33

L’efficacité du commandement par objectifs repose sur 4 éléments complémentaires lesquels (p44) ?

o L’idée de manœuvre du chef,
o La capacité des subordonnés à la comprendre et à y adhérer,
o Leur esprit d’initiative,
o La qualité des ordres.

34

Les principaux procédés de l’incertitude reposent sur (p46) :

o La déception,
o La destruction,
o La désinformation,
o La mobilité.

35

Quels sont les procédés utilisés en déception (p46) ?

o La dissimulation,
o La diversion,
o L’intoxication

36

Quel est le dernier outil pour exploiter une opportunité ou parer au hasard (p47) ?

o Les réserves

37

Qu’est ce qu’une réserve tactique (p47) ?

o Elément de manœuvre tenu à la disposition du commandement lui permettant d’influer sur le déroulement du combat.

38

La force armée ne peut s’employer que dans quel double cadre (p48) ?

o Légal
o Ethique.

39

Comment est appelé plus communément le « jus ad belleum » (p48) ?

o Le droit à la guerre

40

Comment est appelé plus communément le « jus in bello » (p48) ?

o Le droit dans la guerre

41

Quels effets doivent être combinés pour réussir la manœuvre (p52) ?

o Le mouvement,
o Le feu effectif ou potentiel,
o Les effets immatériels.

42

Quelle structure d’organisation des unités d’exécution doit être privilégiée dans la manœuvre (p53) ?

o La structure quaternaire

43

Quel est le préliminaire obligatoire et déterminant pour l’efficacité de l’action ultérieure et sur lequel se fonde la décision du chef (p55) ?

o Le renseignement.

44

Quelles sont les trois phases successives de déroulement de la manœuvre (p55)?

o La préparation (modelage de l’adversaire et du milieu),
o L’effort (effet majeur),
o La consolidation (exploitation des résultats obtenus).

45

En remplissant les obligations de défense des lignes de communication, que préserve le soutien pour l’élément manœuvrant (p56)?

o La liberté d’action

46

Quelle est la finalité de « prendre l’ascendant » (p57)?

o Maîtriser le milieu et contraindre l’adversaire

47

« Produire les effets » -Effort et consolidation, quelles sont les 3étapes nécessaires pour atteindre cet objectif (p60) ?

o Mouvement tactique,
o Choc,
o Exploitation.

48

Dans l’utilisation de l’espace, que signifient les acronymes (p61) : ZOR, ZOP, ZR ?

o ZOR : zone d’opérations rapprochées,
o ZOP : zone d’opérations dans la profondeur,
o ZR : zone de responsabilité,

49

Dans l’utilisation de l’espace, que signifient les acronymes (p61) ZI, ZA ?

o ZI : zone d’intérêt,
o ZA : zone d’action,

50

Dans l’utilisation de l’espace, que signifient les acronymes (p61) ZL, ZCOM ?

o ZL : zones lacunaires,
o ZCOM : zone des communications.

51

En phase de stabilisation quelle opération permet de concilier efficacité militaire et action politique (p66) ?

o Le quadrillage opérationnel du territoire en secteurs.

52

En phase de stabilisation que permet le quadrillage opérationnel du territoire en secteur (p66) ?

o De concilier efficacité militaire et action politique

53

Citez les 4 modes tactiques des forces terrestres (p68) ?

o L’offensive,
o La défensive,
o La sécurisation,
o L’assistance.

54

Qu’est ce que le mode d’action générique (MAG) (p68) ?

o Dominante permettant de choisir les moyens nécessaires et de combiner leurs capacités en vue de réaliser un effet sur l’ennemi ou le milieu.

55

Quel est le but de la « prise d’ascendant » sur l’adversaire (p68) ?

o Lui interdire toute initiative

56

Quelles sont les étapes d’une manœuvre offensive (P68)?

o Prise d’ascendant,
o L’effort,
o La consolidation.

57

En phase offensive, quel est le rapport de force (p69) ?

o Il s’agit de contraindre un ennemi symétrique ou dissymétrique, rapport de force 1,5 contre 1 est globalement suffisant.

58

Comment sont déclinés les modes tactiques des forces terrestres (p68) ?

o Modes d’action génériques (MAG),
o Missions.

59

Effort : Comment se conçoit le mouvement offensif (p70) ? 2 façons :

o Le débordement par enveloppement ou contournement,
o La pénétration.

60

En phase de consolidation, quel est le rapport de force (p71) ?

o Face à un ennemi symétrique ou dissymétrique, le rapport de force global à préserver est de 3 contre 1.

61

61- Citez les manœuvres en zone urbaine (p75)?

o Tête de pont,
o Déborder,
o Couvrir,
o Désorganiser,
o Décevoir.

62

Offensive en zone urbaine : les modes d’actions y seront adaptés, quel doit être le rapport de force (p74) ?

o 10 contre 1

63

Modes tactiques des forces terrestres : Quelles sont les 2 étapes de l’action défensive (p76) ?

o La valorisation et l’affaiblissement,
o L’arrêt.

64

Lors de la phase de stabilisation, quelle est la composante majeure de l’action (p82) ?

o La sécurisation.

65

En assistance, quelles sont les actions principales des forces terrestres (p91)?

o De secours,
o D’information,
o De réorganisation.

66

Selon quels principes se déclinent les modes d’action génériques (p92) ?

o Secourir,
o Informer,
o Réorganiser la vie de la citée

67


On distingue 2 types de logistique, lesquels (p95) ?

o Amont : sur le théâtre national sous la responsabilité des états-majors,
o Aval : sur le théâtre d’opérations, repose sur une organisation interarmées

68

La logistique opérationnelle s’articule en 2 volets, quels sont-ils (p95) ?

o L’administration et la logistique.

69

Quelles sont les priorités de la logistique en phase de normalisation (p96) ?

o Recourt aux responsabilités offertes par le terrain (économie de moyens)

70

Quelles sont les phases de pics d’activité de la logistique ?

o Projection,
o Déploiement,
o Désengagement.