intra 3 Flashcards Preview

lng2400 > intra 3 > Flashcards

Flashcards in intra 3 Deck (51):
1

différence dbHL - dbSPL

dbHL : lien entre intensité ET fréquence
- l'être humain ne perçoit pas toutes les fréquences à la même intensité
- le seuil de l'audition n'est pas le même pour toutes les fréquences

2

perte de conduction aérienne

pb de l'oreille externe

3

perte de conduction neurosensorielle

perte de l'oreille interne (plus grave)
- appui du diapason sur le mastoide
- conduction osseuse

4

échelle de mels (tonies)

- basée sur les différences de son perçue
- échelle subjective
- en dessous de 500 mels : linéaire
- au dessus de 1000 mels : logarithmique (oreille humaine a une plus grande acuité dans les basses fréquences que dans les hautes)
- plus précis que l'échelle des octaves

5

échelle de bark (sones) / phones

- échelle subjective d'intensité
- le seuil d'audition n'est pas le même pour toutes les fréquences
- lignes de phonies, zone rouge pour partie ou l'humain entend

6

test identification

- indiquez si les sons que vous allez entendre appartiennent à A ou à B
- pas de bonne réponse
- mesuré par % d'identification
- ex : modification graduelle de la F2 (b - d- g)

7

test discrimination

- indiquez si les paires de sons sont semblables ou différentes
- il peut y avoir une bonne réponse (soit le meme son, soit pas le meme son)

8

pb méthodologiques avec les tests de discrimination

- charge sur la MCT
- effet de l'ordre de la présentation

9

discrimination ABX

1. son A
2. son B
3. son X

-- identifiez si X est = à A ou = à B

10

servosystème

= self-regulating (thermostat)
- système boucle fermée (feedback)
- info afférente et efferente

11

avantages oreille droite

- dans la perception des traits non steady-state (consonnes)
- aucun avantage pour les voyelles
- exception : dans les langues tonales, avantage pour la perception des tons

12

avantages oreille gauche

- perception des traits suprasegmentaux (sauf rythmes)

13

pourquoi y-a-t'il un avantage de l'oreille droite ?

- explicable par le parcours du nerf cranien auditif (VIII)
- la majorité des fibres afférentes issues de l'organe de Corti sont reliées à l'hemisphere cortical contralatéral
- zones du langage à gauche dans le cerveau

14

gyrus de Heschl

- ds le cortex auditif primaire, gyrus temporal transverse
- a une organisation tonotopique (réponse divisée selon la fréquence)

15

couplage motosensoriel

= couplage entre les modèles en mémoire et les attributs sensoriels en pratiquant la production des sons
- se développe avec l'expérience
- s'établit par rétroaction

16

composantes oreille externe

- canal auditif
- pavillon
- tympan

17

fonction oreille externe

- filtrage passif
- atténuation des basses

18

fréquences amplifiées par l'oreille externe

3000-4000 Hz

19

composantes oreille moyene

- marteau
- enclume
- étrier

20

fonctionnement oreille moyenne

- tympan actionne les osselets qui appuyent sur la porte ovale de la cochlée
- filtre passe bas

21

reflexe stapédien

- par l'oreille moyenne
= diminue la réponse du système auditif en présence d'un son fort

22

fréquences amplifiées par oreille moyenne

1000 Hz

23

fonctionnement oreille interne

- chaque point de la membrane basilaire = filtre passe-bande pour une fréquence spécifique
- la cochlée fait une analyse de fourier (spectrale)
- filtrage actif

24

différence de vibration de la membrane basilaire en fonction des fréquences

- une pus grande étendue de la membrane vibre pour les fréquences basses que pour les fréquences hautes

25

transduction

- organe de Corti : sur la membrane basilaire
- les cellules ciliées permettent de transformer le signal mécanique en signal électrique pour que le nerf auditif le transmette au cerveau

26

masquage

- les basses fréquences masquent les hautes
- pour qu'il soit entendu, un son à fréquence plus haute doit avoir une plus grande intensité que le son à fréquence basse qui le masque
- c'est un effet de la membrane basilaire

27

cochléogramme

- reflète davantage les effets du système auditif que le spectrogramme FFT
- pcq l'oreille modifie le signal en faisant une meilleure résolution pour les fréquences basses

28

comment faire un spectrogramme qui pourrait approximer les effets accoustiques ?

- spectrogramme avec une échelle logarithmique
- pcq il comprime les hautes fréquences comme la cochlée

29

raisons qui invalident l'hypothèse des templets

- la perception est liée à la production
- il y a une grande plasticité dans le domaine perceptif/auditif
- on cherche à catégoriser en tant qu'invariables des aspects qui en réalité varient énormément (différences dans taille/forme des appareils de la parole, etc)
- absence d'invariance dans : les steady-state (vot), la production

30

hypothèse des templets

idée que les langues sélectionnent dans un répertoire limité de traits universaux

31

problème de la segmentation

- coarticulation
- biais de l'écriture

32

rétroaction proprioceptive

donne info sur :
- vitesse
- direction du mouvement
- emplacement des organes de la parole

33

sources d'info proprioceptive

spindles : recepteurs sur les tendons des muscles striés (volontaires)

34

effet du développement de la parole sur la perception de traits distinctifs chez les enfants

- avec dev. de la parole, les enfants arretent de différencier des paires minimales dans les autres langues que la leur (6-8 mois vs 10-12 mois)

35

comment fonctionne l'expérience d'eimas sur la perception de la VOT chez les nourrissons ?

- sucking rate diminue par habituation à un VOT
- réaugmente face à un changement de VOT
- nourrissons de 1 mois discriminent aussi bien que les adultes

36

étapes d'acquisition d'une langue

1. entendre sons
2. stocker cibles auditives en mémoire
3. couplage entre cibles en mémoires et attributs sensoriels en pratiquant les sons
4. si sons produits sont conformes au modèle, stocker à long terme les attributs moto-sensoriels associés aux sons ciblés

37

close loop feedback

- présence d'un comparateur qui corrige l'info efferente en fonction de l'effet sensoriel voulu
- rôle du cervelet chez l'humain

38

feed forward

= contrôle en boucle ouverte
- output préprogrammé, pas de feedback nécessaire

39

acquisition des cibles

1. stockage de modèles de son
2. rodage par essai-erreur

40

rôle du cervelet dans le rodage des cibles

- comparel a copie de l'efferent aux effets sensoriels lors de la production

41

l'apprentissage d'une cible comment est il

- procédural
- implicite
- inconscient

42

effet de la lésion du cortex somatosensoriel

- nuit à l'accomplissement de comportements moteurs appris
- pcq on expérimente les effets du comportement dans les aires somatosensorielles à chaque fois qu'on accomplit l'activité --> permet l'enregistrement de l'engramme

43

dbHL

hearing level

44

perte d'audition quand presque toute la parole est perdue

70dbHL, perte modérée-sévère

45

perception continue

- études psychoacoustiques
- avec des tons purs
- objet : les capacités perceptives en général

46

perception catégorique

- études de la perception de la parole
- suppose la présence de catégories

47

perception de la parole

+ catégorique
- universel
+ central

48

perception acoustique

+ continue
+ universel
+ périphérique

49

leçon de l'effet McGurk

la perception n'est pas une simple détection d'indices acoustiues dans un signal

50

normalisation

on normalise les sons par rapport aux sons «extrêmes» prononcés par le même individu (i ,a )

51

biais de l'écriture

on projette des notions (idées, catégories) issus de nos systèmes orthographiques (mot, phrase, lettre)