L'examen moteur Flashcards Preview

Élo - MD2 - DC3 P1 > L'examen moteur > Flashcards

Flashcards in L'examen moteur Deck (62)
Loading flashcards...
1

Le système pyramidal est responsable de quoi? (2)

Motricité et force musculaire

2

Décrire : Trajet système pyramidal (6)

  • De 2 neurones moteurs
  • Le motoneurone supérieur provient du cortex moteur dans le lobe frontal et descend dans la capsule interne, puis dans la partie antérieure du tronc cérébral.
  •  Décussation à la jonction bulbo-cervicale
  • Motoneurone supérieur continue son trajet dans la substance blanche de la moelle latérale jusqu’à la région qu’il innerve.
  • À ce niveau, synapse dans la corne antérieure avec le motoneurone inférieur.
  • Le motoneurone inférieur quitte par la racine antérieure et chemine dans le nerf périphérique jusqu’à la jonction neuromusculaire.

3

Nommez les sx d'une atteinte du motoneurone supérieur (4)

  • Faiblesse
  • Spasticité
  • Réflexes vifs
  • Cutané plantaire en extension

4

Nommez les sx d'une atteinte du motoneurone inférieur (6)

  • Faiblesse
  • Hypotonie
  • Réflexes diminués
  • Cutané plantaire en flexion
  • Fasciculations
  • Atrophie musculaire

5

Le système extrapyramidal est responsable de quoi? (1)

Contrôle sur l’initiation et la suppression du mouvement.

6

Le système extrapyramidal siège où?

les ganglions de la base.

7

Une lésion du système extrapyramial peut se traduire par quoi? (3)

  • par un tonus anormal
  • des mvt involontaires
  • une lenteur extrême.

8

9

Nommez les types d'atrophie secondaire (3)

  • Atteinte neurologique (la + fréquente)
  • Dénutrition
  • Non-utilisation du muscle

10

Décrire : Atrophie musculaire d’origine neurologique (4)

  • Causée par une atteinte du motoneurone inférieur
  • Il se produit une interruption de l’influx nerveux au muscle -> dénervation des fibres musculaires -> fonte de la masse musculaire
  • Au niveau de la main
    • L’atrophie se voit surtout à l’éminence thénar ou aux interosseux (muscles entre les métacarpes de la main).
  • Peut se voir par une asymétrie de la circonférence d’un membre p/r au côté opposé.
    • Habituellement, la circonférence peut varier de 1,5 cm entre les 2 côtés. 79

11

Identifiez

atrophie de l’éminence thénar

12

Identifiez 

atrophie des métacarpes de la main.

13

Décrire : L’hypertrophie musculaire (2)

  •  Augmentation du volume musculaire.
  • Comme chez les athlètes.

14

Décrire : Les fasciculations (7)

  • Contractions involontaires et brèves impliquant seulement qq fibres musculaires à la fois.
  • Comme des sautillements sous la peau.
  • Paupière qui saute : myokymies.
  • Fasciculations sans autre signe neurologique : généralement bénignes.
  • Fasciculations s’accompagnant d’atrophie et de faiblesse musculaire : suspecter atteinte du motoneurone inférieur.
  • Plus facile à voir avec lumière tangentielle.
  • Possible de les déclencher en tapotant le muscle avec les doigts ou avec un marteau réflexe.

15

À la vue d’une atrophie musculaire, il faut rechercher des ____

fasciculations.

16

C'est quoi la provenance des fasciculations (2)

  • Lorsqu’une fibre musculaire est dénervée, elle devient hyperexcitable -> amène contraction spontanée de cette fibre et de ces voisines, aussi innervées par le même axone malade.
  • Cette contraction est très focale et visible sous la peau, mais n’est pas assez étendue pour entraîner un mvt du membre, sauf parfois au niveau des doigts.

17

Comment caractériser un tremblement? (6)

  • L’endroit (parties du corps qui tremble, la symétrie du mvt)
  • Les situations où il apparaît (posture, mvt, repos)
  • Type de mvt (rotation, flexion-extension, pronation-supination)
  • Fréquence (lente ou rapide)
  • L’amplitude (fin ou grossier)
  •  Les fluctuations avec le stress, l’alcool, l’activité, la fatigue et l’émotion.

18

Définir 

  • Suffixe - plégie
  • Suffixe - parésie
  • Préfixe tétra,para,hémi

  • Suffixe –plégie : indique une perte totale de force musculaire.
  • Suffixe –parésie : indique une faiblesse musculaire.
  • Préfixe : indique quelle partie du corps est atteinte.
    • Tétra : 4 membres
    • Para : 2 membres inférieurs
    • Hémi : bras et jambe d’un côté du corps.

19

Une faiblesse musculaire d'atteinte centrale va ressembler à quoi à l'examen physique? (5)

  • Faiblesse diffuse d’un ou de plusieurs membres
  •  Prédominance proximal ou distale
  • Tableau typique = hémiparésie pour une atteinte du cerveau
  • Paraparésie pour une atteinte médullaire
  • Atteinte du motoneurone supérieur -> faiblesse prédomine svt aux muscles extenseurs

20

Une faiblesse musculaire d'atteinte racine ou nerf périphérique va ressembler à quoi à l'examen physique? (3)

  • Distribution bien précise, correspondant aux muscles innervés par cette même racine ou ce même nerf
  • Un muscle très faible peut ainsi être adjacent à un muscle normal
  • Ex : atteinte du nerf radial peut causer une faiblesse sévère de l’extension des doigts avec une flexion et une abduction des doigts qui sont normales. Cela ne serait pas possible avec une atteinte centrale, qui serait + homogène avec les muscles adjacents.

21

Une faiblesse musculaire d'atteinte musculaire va ressembler à quoi à l'examen physique? (3)

  • généralement proximale
  • diffuse
  • plutôt symétrique.

22

Aux membres supérieurs, une atteinte du motoneurone supérieur donne quoi? 

  • a) Faiblesse qui prédomine aux muscles extenseurs et qui est + marquée distalement

  • b) Faiblesse qui prédomine aux muscles extenseurs et qui est + marquée proximalement

a) Faiblesse qui prédomine aux muscles extenseurs et qui est + marquée distalement

23

Décrire : L'échelle MRC (Medical Research Council)

  • 0/5 Absence de contraction musculaire
  • 1/5 Contraction musculaire visible sans mvt du membre
  • 2/5 Mvt actif du membre, mais ne vainc pas la gravité
  • 3/5 Mvt actif du membre qui vainc la gravité, mais aucune résistance contre l’examinateur
  • 4/5 Mvt actif du membre et maintien d’une certaine résistance
  • 5/5 Force musculaire normale (examinateur incapable de vaincre le patient, sauf pour certains muscles dans mains et des pieds)

24

Nommez muscles, enrfs et racines pour : Abduction de l’épaule

 

  • Deltoïde
  • Nerf axillaire

  • C5-C6

25

Nommez muscles, enrfs et racines pour : Flexion de l’avant- bras

  • Biceps
  • Nerf musculo- cutanée
  • C5-C6

26

Nommez muscles, nerfs et racines pour : Extension de l’avant-bras

  • Triceps
  • Nerf radial
  • C6-C7-C8

27

Nommez muscles, nerfs et racines pour : Extension du poignet

Long et court extenseur radial du carpe

Nerf radial

28

Nommez muscles, nerfs et racines pour : Flexion du poignet

  • Fléchisseur radial du carpe
  • Nerf médian
  • Nerf médian

29

Nommez muscles, nerfs et racines pour : Abduction des doigts

  • Interosseux dorsaux
  • Nerf ulnaire
  • C8-T1

30

Nommez muscles, nerfs et racines pour : Flexion distale du pouce et de l’index

  • Fléchisseur superficiel des doigts et court fléchisseurs du pouce
  • Nerf médian
  • C8-T1

31

Nommez muscles, nerfs et racines pour : Flexion de la hanche

  • Psoas-iliaque
  • Nerf fémoral
  • L2-L3

32

Nommez muscles, nerfs et racines pour : Adduction de la hanche

  • Muscles
    • Long adducteur
    • Grand adducteur
    • Court adducteur
    • Gracile
  • Nerf obturateur

  • L2, L3 et L4

33

Nommez muscles, nerfs et racines pour : Abduction de la hanche

  • Muscles
    • Petit glutéal

    • Moyen glutéal

  • Glutéal sup.

  • L4, L5 et S1, S2

34

Nommez muscles, nerfs et racines pour : Flexion du genou

  • Ischio-jambiers
  • Nerf sciatique
  • L4,L5, S1 et S2

35

Nommez muscles, nerfs et racines pour : Extension du genouQuadriceps

 

  • Quadriceps
  • Nerf fémoral
  • L3 et L4

36

Nommez muscles, nerfs et racines pour : Dorsiflexion

  • Tibial antérieur
  • Fibulaire profond
  • L4 et L5

37

Nommez muscles, nerfs et racines pour : Extension du gros orteil

  • Long ext. De l’hallux
  • Fibulaire profond
  • L5 et S1

38

Nommez muscles, nerfs et racines pour : Flexion plantaire

  • Muscles
    • Gastrocnémien

    • Solaire

    • Poplité

  • Tibial

  • S1-S2

39

Le tonus peut être comment? (4)

  • normal
  • hypotonique
  • flaccide
  • hypertonique.

40

Décrire : Tonus normal (2)

  • Légère résistance au mvt dans toutes les directions.
  • La résistance est uniforme tout au long du mvt et ne varie pas selon la vitesse du mvt passif.

41

Décrire : Hypotonie (3)

  • Diminution du tonus musculaire.
  • Le membre semble lourd et trop mou.
  • Peut se retrouver dans une atteinte du motoneurone inférieur ou du cervelet.

42

Décrire : Flaccidité (2)

  • Correspond à l’extrême de l’hypotonie.
  • C’est l’absence de tonus musculaire.

43

On divise l’augmentation du tonus en 3 catégories.

Nommez les.

  • Spasticité
  • Rigidité
  • Paratonie

44

Décrire : Spasticité (3)

  • Augmentation du tonus, plus marqué dans les muscles extenseurs (triceps, extenseurs du poignet, quadriceps).
  • Vélocité-dépendante, c’est-à-dire que la raideur dépend de la vitesse du mvt.
    • Plus le mvt passif est rapide, plus le tonus paraît augmenté.
    •  Un mvt lent peut paraître normal.
  • Associé à une atteinte du motoneurone supérieur et s’accompagne généralement de réflexes vifs.

45

Décrire : Rigidité (3)

  • La résistance au mvt passif est exagérée, mais cette résistance est plutôt fixe et survient pendant tout le mvt, peu importe la vitesse.
  • La rigidité est exagérée par la réalisation d’un mvt volontaire d’un autre membre, comme faire lever l’autre bras en l’air et faire des cercles dans le vide (signe de Froment) ou taper l’autre main sur la cuisse de façon répétée.
  • Caractéristique d’une atteinte du système extrapyramidal comme la maladie de Parkinson.

46

Décrire : Paratonie (5)

  • Augmentation du tonus seulement lors du mvt.
  • La résistance au mvt est + importante lorsque le mvt est rapide et répété, mais se retrouve aussi dans un mvt lent.
  • Donne l’impression que le pt fait exprès pour ne pas relâcher et même s’il s’oppose au mvt passif, ce qui n’est pas le cas !
  • Caractéristique d’une atteinte des lobes frontaux.
  • Souvent observée chez les pts atteints démence.

47

Décrire : Réflexe

contraction involontaire d’un muscle à la suite d’une stimulation (étirement ou stimulation cutanée).

48

3 types de réflexes. Nommez les. 

  • Réflexes ostéotendineux (ROT)
  • Réflexes cutanés
  • Réflexes primitifs (ils ne font pas partie de l'examen moteur) 

49

Décrire : Réflexes ostéotendineux

  •  Survient à la suite d’un étirement brusque d’un muscle.
  • L’étirement soudain est perçu par les fuseaux musculaires situés dans le muscle lui-même, puis l’information est transmise à la moelle épinière par la racine dorsale -> synapse-> influx est généré vers la racine ventrale pour la contraction du muscle étiré et la relaxation des muscles antagonistes. -> voir image p.308

50

Vrai ou Faux

Il n'existe pas de chevauchement des racines nerveuses qui innervent un même réflexe.

Faux

Il existe toutefois un certain chevauchement des racines nerveuses qui innervent un même réflexe.

51

Nommez le nerf et les racines des réflexes : 

  • Stylo-radial

  • Bicipital

  • Tricipital

  • Rotulien

  • Achilléen

52

Pour le réflexe stylo-radial, on percute où? (2)

  • Avec le marteau, frappez l’avant-bras latéral supérieur à environ 2 pouces du poignet. Le tendon est parfois difficile à percuter.
  • Alternativement, percutez beaucoup plus haut, là où le galbe musculaire de l’avant-bras est le + évident. C’est souvent plus facile et moins douloureux pour le patient.

53

Pour le réflexe rotulien, on percute où? (2)

Percutez le tendon rotulien, entre la rotule et l’épine tibiale antérieure.

54

Décrire : Gradation des réflexes

  • 0 : Absence de réflexe : aréflexie
  • 1 : Ébauche de réponse ou mvt obtenu avec manœuvre de renforcement seulement
  • 2 : Réflexe normal
  • 3 : Réflexe vif (hyperréflexie)
  • 4 : Réflexe très vif ou avec clonus inépuisable

55

Les personnes âgées peuvent avoir en vieillissant une diminution de quel réflexe?

du réflexe achilléen.

On peut mettre le réflexe en évidence la plupart du temps avec la technique de renforcement

56

Vrai ou Faux

Des réflexes faibles ou vifs sont automatiquement des sources d'inquiétude.

Faux

  •  Certaines personnes ont de façon physiologique des réflexes faibles ou des réflexes vifs.
  • C’est une asymétrie ou une modification des réflexes dans le temps qui doit attirer l’attention

57

Le réflexe cutané plantaire est altéré quand? 

lors d’une atteinte du motoneurone supérieur (ex : ACV).

58

Le tremblement d’action se divise en 4.

Nommez et definissez les. 

  • Tremblement postural : Au maintien de la posture
  • Tremblement kinétique d’intention : Dont l’amplitude augmente à l’approche d’une cible
  • Tremblement kinétique simple : Au mouvement
  • Tremblement isométrique : À la contraction musculaire soutenue sur un objet, comme tenir un verre sans bouger

59

Remarquez que la spirale tremblante présente un ___, qui est habituellement de ___ pour la main droite et vers ___ pour la main gauche.

Remarquez que la spirale tremblante présente un axe, qui est habituellement de 2h pour la main droite et vers 4h pour la main gauche.

60

Nommez les causes de tremblement (6)

  • Idiopathique (tremblement essentiel)
  • Médicamenteux (lithium, acide valproïque, etc.)
  • Métabolique (hyperthyroïdie)
  • Associé à une maladie extrapyramidale (dystonie, parkinsonisme)
  • Atteinte cérébelleuse
  • Sevrage (alcool, benzodiazépines)

61

Décrire : Tremblement typique de la mx de Parkinson (5)

  • Tremblement de repos asymétrique de type pronation-supination au membre supérieur, et qui peut aussi atteindre les membres inférieurs ou le menton, mais jamais la tête.
  • Il est plutôt lent (3-6 Hz)
  •  Peut être discret ou très ample
  • La mx de Parkinson s’accompagne également d’une bradykinésie et de rigidité.
  •  Donc triade classique du Parkinson :
    • Tremblementderepos
    • Bradykinésie
    • Rigidité

62

Décrire : Tremblement essentiel (3)

  •  Survient principalement aux membres supérieurs et parfois au niveau de la tête ou de la voix, mais très rarement aux membres inférieurs.
  • C’est un tremblement d’action qui est plus rapide (4 à 12 Hz).
  •  Peut aussi être asymétrique.