La vision Flashcards Preview

Biologie de la cellule, ex 3 > La vision > Flashcards

Flashcards in La vision Deck (10):
1

Que font les battonets?

lumière faible à large
spectre (clair de lune)
• Un seul bâtonnet peut
compter jusqu’à 100
millions de molécule de
rhodopsine sur les disques
de son segment externe.
• +++ sensibles

2

Que font les cones?

vision de la couleur

• 3 types: bleus, verts,
rouges
• - sensibles

3

Que sont les opsine et comment fonctionnent-elles?

Les opsines sont des GPCR
• Ces GPCR ne se lient pas a des ligands
mais sont actives par des photons
• Les photons sont captés grâce au rétinal,
une molécule associée au GPCR

4

Comment le rétinal est-il influencé par la lumière?

Le rétinal est un chromophore dérivé de la vitamine A
Il change de conformation (cis->trans) en fonction de la lumière

5

Ou sont situés les photopigments des cones?

Les trois photopigments des cônes
(opsines) chez les humains sont codés
par des gènes positionnés sur les
chromosomes 7 et X

6

Quels protéines permettent de voir la lumière?

Rhodopsine: récepteur couplé à une
protéine G activé par la lumière (opsine +
rétinal)
Transducine (Gt
): protéine G trimérique (α
+βγ)
couplée à la rhodopsine (GPCR) localisée
exclusivement dans les bâtonnets

7

Que se passe-t-il dans les batonets apres avoir percu de la lumière?

Potentiel de la membrane d’un bâtonnet
Obscurité:
- -30 mV
- Stimulation continue des neurones
- Canaux ioniques non-sélectifs ouverts qui
admettent le Na+, Ca2+, et le K+
Absorption de la lumière:
- fermeture des canaux et potentiel plus
négatif
Hyperpolarisation
Le GMP cyclique (GMPc) est le messager
secondaire entre l’opsine et les canaux
cationiques
Le signal est amplifié tout au long de la voie


1. La rhodopsine est acCvée par la lumière.
2. La rhodopsine acCvée dévoile un site qui fixe une protéine G, la
transducine composée de trois sous-unités.
3. La transducine acCvée, en fixant un GTP, libère sa fracCon alpha.
4. La fracCon a de la transducine acCve à son tour la
phosphodiestérase, composée elle-même de trois sous-unités.
5. La phosphodiestérase hydrolyse le GMP cyclique en 5'-GMP.
Le GMPc, fixé sur les canaux Na+ est responsable de son ouverture. Quand il est
hydrolysé, le canal se ferme, provoquant l’hyperpolarisaCon de la membrane.

8

Comment les opsines peuvent-elles s'adapter à l'intensité lumineuse?

1. Chaque molécule d’opsine a trois sérines qui peuvent être
phosphorylées par la rhodopsine kinase
2. Plus il y a de sites phosphorylés, moins l’opsine activée est capable
d’activer la transducine et ainsi d’induire la fermeture des canaux
dépendats du GMPc
3. Le degré de phosphorylation de l’opsine est proportionnel au temps
qu’elle passe activée par la lumière (mesure de la lumière ambiante)
4. En condition de forte luminosité, une augmentation prononcée du
niveau de luminosité sera nécessaire pour générer un signal
5. Quand la lumière est très intense, le degré de phosphorylation de
l’opsine est tel que la β-arrestine se lie à l’opsine et prévient
l’interaction de l’opsine avec la Gt ,
ce qui suspend l’activité des
bâtonnets

9

Décrire un autre mécanisme d'adaptation à l'intensité lumineuse?

La sensibilité à la lumière est modifiée à
moyen terme. Elle est ajustée par la
concentration d’arrestine et de transducine
dans le segment externe du bâtonnet.
En obscurité, la transducine se trouve à
90% dans le segment externe et l’arrestine à
10%. Cela permet une sensibilité maximale
à des petits changements.

10

Comment se fait la vision par la chaleur?

La chaleur réchauffe les
membranes de l’organe « puits »
et déclenche éventuellement
l’ouverture des canaux TRPA1.