OIA Flashcards Preview

Chir > OIA > Flashcards

Flashcards in OIA Deck (16):
1

Diagnostic d’une OIA: plusieurs étapes successives

Reconnaître l’OIA

Evaluer le retentissement

Diagnostic du mécanisme de l’OIA
Mécanique ou fonctionnelle
Si mécanique, par obturation ou strangulation

Diagnostic de siège: Grêle ou colon

Identifier l’étiologie de l’OIA.

2

4 SIGNES CARDINAUX de l’OIA

VOMISSEMENT
DOULEUR
AMG
METEORISME

3

Au cours d’une OIA, l’arrêt des matières
et des gaz

Est d’autant plus précoce que l’obstacle est bas

Peut être masqué par la vidange du segment d’aval

4

DECRIRE Douleur abdominale

installation brutale, rapide ou progressive
intense, parfois modérée
paroxysmes sur fond continu
diffuse, parfois plus intense en un point précis

5

DECRIRE LES meteorismes

localisé ou diffus, immobile ou animé d’ondulations
résistance élastique avec parfois tension intermittente
indolore, parfois douleur localisée
tympanique
bruits hydroaériques accentués
ou affaiblis voire absents

6

Decrire les Vomissements

précédés de nausées
alimentaires puis bilieux puis fécaloïdes
ne soulagent pas la douleur
parfois très tardifs voire absents

7

Decrire l'AMG

arrêt des gaz plus net que celui des matières
peut être masqué par la vidange de l’intestin d’aval

8

Quel examen demandez-vous pour confirmer le diagnostic d’OIA ?

Rx d’ASP debout et couché

9

Au cours d’une OIA fonctionnelle :

La distension abdominale est au premier plan

Il y a un silence auscultatoire

Il existe des niveaux hydro-aériques du grêle et du colon

10

OIA fonctionnelle CLINIQUE?

EXPRESSION VARIABLE
Les douleurs = Crampes paroxystiques , rares

Des vomissements

Une distension abdominale plus ou moins prononcée

11

OIA Fonctionnelle Radio?

RADIOLOGIQUE
Prédominance des images gazeuses par rapport aux images hydro-aériques

Le caractère modéré de la dilatation intestinale

Le caractère global de l'occlusion qui intéresse le grêle et le côlon

12

Quelles sont les étiologies possibles d’une OIA fonctionnelle

La colique néphrétique

La pancréatite aigue

Les hémopéritoines

Les foyers septiques intra péritonéaux = occlusions fébriles : appendicite méso-coeliaque, sigmoïdite diverticulaire…

La distension vésiculaire ou vésicale

L'iléus témoin d'une pathologie vasculaire ischémique intra péritonéale ou rétro péritonéale

Les hématomes rétropéritonéaux spontanés ou traumatiques.

Certaines affections médicales rares : tabès, hyperparathyroïdisme, porphyrie, saturnisme, etc.

13

Quel intérêt à distinguer une occlusion par obturation d’une occlusion par strangulation

La nécrose est plus fréquente en cas de strangulation(compression de méso)

14

L’occlusion intestinale aigue par
Obturation

Est une occlusion organique

Peut être:
extrinsèque
pariétale
endoluminale

15

Au cours d’une occlusion colique :

La distension abdominale est importante
Le toucher rectal est systématique
Les niveaux hydro-aériques sont plus hauts que larges, volumineux et périphériques

16

Sonde naso-gastrique?

Quantifier le 3ème secteur

Eviter les vomissements

Réduire la distension abdominale

Eviter l’inhalation au moment de l’induction anesthésique

Suivre l’évolution en appréciant la quantité et la qualité du liquide aspiré.