Orientation et fluidité sexuelle Flashcards Preview

Psychologie du développement 2 > Orientation et fluidité sexuelle > Flashcards

Flashcards in Orientation et fluidité sexuelle Deck (14):
1

Quelle est la vision de l'orientation sexuelle selon la théorie de l'essentialisme ?

L'OS est basée essentiellement sur des processus internes, intrinsèques et biologiques.

L'OS fait partie de la nature humaine.

2

Quelle est la vision de l'orientation sexuelle selon la théorie du socioconstructivisme ?

L'OS est une construction sociale, déterminée par les normes, la culture et les forces politiques en cours.

Notion même de nature humaine est remise en question - tout est question de socialisation.

3

Quelle période du développement pré-natal serait critique pour le développement de l'orientation sexuelle ?

De 2 à 5 mois.

Ce serait selon le niveau d'exposition aux hormones masculines et féminines.

4

Y'a-t-il une partie héréditaire à l'homosexualité ?

Oui, mais aucun argument validé scientifiquement ne permet de dire que l'homosexualité est exclusivement due à des causes biologiques (hormones, cerveau, gènes).

5

Quels facteurs peuvent déterminer l'orientation sexuelle ?

- hormonaux

- génétiques

- cognitifs

- environnementaux

6

Quels sont les termes utilisés dans l'échelle de Storm (1980) ?

Homo-érotisme et hétéro-érotisme.

7

Quelle est la caractéristiques qui différencie l'hétérosexualité des autres orientations sexuelles ?

C'est celle la moins susceptible de changer à travers le temps (plus stable).

8

À quel âge l'auto-identification LGB augmente ?

À l'adolescence.

Pour les hétérosexuels, ça augmente graduellement de l'adolescence à l'âge adulte émergent.

9

Quelles sont les 3 dimensions de l'orientation sexuelle ?

L'attirance sexuelle et romantique.

Les comportements sexuels.

L'auto-identification.

Pas toujours de cohérence entre ces dimensions, encore moins chez les femmes.

10

Quelles sont les étapes du développement de l'identité non-hétérosexuelle selon Cass ?

1. confusion identitaire (suis-je gay ?).

2. Comparaison de l'identité (je suis peut-être gay).

3. Tolérance de l'identité (je suis probablement gay).

4. Acceptation de l'identité (je suis gay).

5. Fierté identitaire (je dois faire connaitre aux autres qui je suis).

6. Synthèse de l'identité (je suis + que mon OS).

11

Quelles sont les critiques pour ces modèles de développement ?

Processus pas toujours stable/linéaire

Ne rendent pas compte de la complexité de l'interaction des composantes de l'OS.

12

Les différences de genre sont-elles constantes auprès des minorités sexuelles ?

Oui.

Les femmes lesbiennes rapportent généralement moins de partenaires sexuels que les hommes gays, seraient plus conservatrices et il y aurait plus de familles homoparentales lesbiennes.

13

L'orientation sexuelle est-elle plus fluide chez les hommes ou les femmes ?

Chez les femmes. Elles semblent plus affectées par la pression sociale, ce qui peut être une explication au plus grand patron de fluidité sexuelles chez les femmes LGBTQ.

14

Selon Diamond, à quoi réfère la fluidité sexuelle ?

Aux changements dans les attirances, attribuables à une sensibilité érotique élevée aux influences situationnelles et contextuelles.

La bisexualité serait plus stable, avec une préférence pour un des deux sexes.