PAR Flashcards Preview

locomoteur-ish > PAR > Flashcards

Flashcards in PAR Deck (61):
1

V ou F : La PAR est l'arthrite inflammatoire la plus fréquente.

V

2

Quelle est la différence entre arthralgie et arthrite?

Arthralgie = Douleur articulaire
Arthrite = gonflement articulaire

3

Quel est le mode de présentation le plus classique de la PAR?

Le mode polyarticulaire symétrique.
Le plus souvent, elle se développe de façon insidieuse sur plusieurs mois, parfois de façon aigue.
Symptômes d'atteinte systémique.
Enraidissement matinal

4

Qu'est-ce que la présentation en palindrome?

Épisodes d'arthrite mono ou oligoarticulaire aigus de quelques heures à quelques jours entrecoupés d'intervalles asymptomatiques dont le tier évoluera vers la PAR

5

Quelle seront les Sx les plus fréquents lors d'une présentation extra-articulaire?

La péricardite et l'épanchement pleural.

6

Classer les articulations selon
a) Articulations typiquement touchées par la PAR
b) Articulations souvent touchées par la PAR
c) Articulation épargnées par la PAR

MCP
Coudes
IPD
Sacro-iliaques
Chevilles
IPP
Hanches
genoux
Rachis dorso-lombaire
Poignets
MTP
Rachis cervical
C1-C2

a) MCP, IPP, MTP, poignets
b) coudes, chevilles, hanches, genoux, rachis cervical
c) IPD, Sacro-iliaques, C1-C2, Rachis dorso-lombaire

7

Qu'est-ce que le nodule rhumatoide?

Un nodule sous-cutané que l'on peut retrouver en sous-cutané sur les points friction (proéminences osseuses et surface des tendons extenseurs) et sur des organes comme les yeux, le coeur, les poumons, les valves cardiaques, le cerveau et la plèvre.

8

Aller lire la section sur les critères de classification de la PAR!

pas si long, mais chiant à questionner

9

V ou F : Les manifestations extra-articulaires de la PAR sont plus fréquentes chez les patients séropositifs.

Vrai

10

Quelles sont les organes les plus fréquemment atteints par la PAR?

Yeux, poumons, coeur, vaisseaux sanguins, nerfs

11

Quelles sont les manifestations oculaires de la PAR?

Kératoconjonctivie sèche, sclérite, épisclérite, scléromalacie perforante.

12

Quelles sont les manifestations pulmonaire de la PAR?

Nodules pulmonaires, pleurésie et fibrose pulmonaire

13

Quelles sont les manifestations cardiaques de la PAR?

péricardite, myocardite, trouble de conduction, dysfonction valvulaire (nodule)

14

Quelles sont les manifestations neurologiques de la PAR?

Neuropathie de compression (tunnel carpien), neuropathie périphérique, mononévrite multiple, myélopathie par subluxation cervicale.

15

Comment survient la myélopathie par subluxation cervicale dans la PAR?

Entre l'odontoide et le ligament, il y a une bourse pour éviter le frottement.
Si cette bourse devient inflammée, elle détruit le tendon. Suite à cela, en flexion / extension, la dent n,est plus maintenue et elle peut accoter sur la moelle et donner des paresthésies.

16

Quelles sont les manifestations vasculaires de la PAR?

Raynaud, artérites digitales, ischémie et ulcération des doigts et ulcération des membres inférieurs

17

Comment la PAR peut-elle mener à l'ostéoporose?

Par l'inflammation et par la prise de corticostéroïdes.

18

Quelle est la triade du syndrome de Felty?

PAR
Splénomégalie
Neutropénie
(RARE)

19

Décrire histologiquement la membrane synoviale.

Est faite de villosités bordées de synoviocytes de type A et B.
Tissu conjonctif et adipeux.
Très vascularisé.

20

DOUBLE VRAI OU FAUX :

1) Il y a une prédisposition génétique à la PAR.
2) L'agent toxique le mieux défini en PAR est le tabac.

a) 1 est vrai et 2 est faux
b) 1 est faux et 2 est vrai
c) les deux sont vrais
d) les deux sont faux

c)
Prédisposition génétique : 70% des patients PAR sont HLA-DR4 ou HLA-DR1.

21

Expliquez la physiopathologie de la PAR.

Individus génétiquement prédisposés soumis à un agent initiateur qui active les lymphocytes T.

Ceux ci entrainent la prolifération de cellules : macrophages, neutrophiles et synoviocytes A et B.

Ces cellules produisent les molécules qui stimulent la production d'auto-antigènes par les lymphocytes B.

Cette prolifération de cellules inflammatoires au sein de la membrane synoviale acquiert la capacité de détruire le cartilage et l'os, par une membrane nommée PANNUS.

22

Quelles trouvailles pourra-t-on faire au bilan de base de l'investigation de la PAR?

Anomalies non-spécifiques liées à l'inflammation :

Anémie inflammatoire
Leucocytose
Thrombocytose
Élévation de VS
Protéine C réactive
Diminution de l'albumine

23

V ou F : Le facteur rhumatoide peut être utilisé pour poser le diagnostic de PAR.

FAUX : Il a une faible sensibilité et spécificité, ce qui fait qu'il ne peut permettre de poser ou d'exclure un diagnostic. Par contre, sa présence nous oriente vers une arthrite plus sévère et une prévalence accrue des manifestations extra-articulaires.

24

Dans quelles autres situations pouvons-nous retrouver le FR?

Connectivites, inflammations chroniques, infections

25

V ou F : En présence de l'anti-CCP et d'un tableau clinique compatible, le diagnostic de PAR sera presque certain.

Vrai : Il a une très bonne spécificité (97%)

26

Quelles sont les indications de faire une ponction articulaire?

Monoarthrite ou oligoarthrite aigue
Polyarthrite fébrile

SI ON SUSPECTE UNE ATTEINTE INFECTIEUSE

27

Quels changements radiologiques peuvent être notés en PAR?

Gonflement des tissus mous, déminéralisation péri-articulaire, pincement articulaire, subluxations et ankylose.

28

Quelles sont les articulations les plus touchées par les atteintes radiologiques?

Apophyse styloide du coude, 2e et 3e MCP et 5e MTP

29

Quels sont les caractéristiques cliniques qui orientent vers un mauvais pronostic de la PAR?

Jeune âge au Dx
Incapacité fonctionnelle
Tabagisme
Faible degré de scolarité
Faible niveau socio-économique
Comorbidités
Persistances de l'inflammation après une année de traitement

30

Quelles sont les caractéristiques paracliniques qui indiquent un mauvais pronostic?

Présence de FR ou anti-CCP
VS ou Prot C élevé
Érosion précoce à la Rx
Manifestations Extra-articulaires (incluant les nodules rhumatoides)

31

V ou F : Le FR pourrait avoir un lien avec la physiopatho de la PAR.

VRAI : Il pourrait se lier aux complexes immuns à la surface du cartilage et entrainer l'activation du complément.

32

V ou F : Dans l'approche clinique de la PAR, l'étape la plus importante est l'imagerie pour confirmer le Dx.

FAUX : Pour établir le Dx, le plus important est l'histoire et l'examen physique. En effet, ceux-ci permettent d'établir le Dx le plus probable, les test de labo et l'imagerie aident à confirmer les hypothèses Dx ou à établir la gravité de la Mx.

33

En quoi consiste le traitement non-pharmacologique de la PAR?

1- Éducation du patient
2- Dépister les hépatites B et C et encourager la vaccination préventive.
3- Questionner la présence de tuberculose (utilisation d'agents biologiques)
4- Physiothérapie et ergothérapie
5- ENCOURAGER LE PATIENT À CESSER SA CONSOMMATION TABAGIQUE PUISQUE CETTE HABITUDE EST LIÉE À UN MOINS BON PRONOSTIC

34

Quels médicaments sont utilisés dans le traitement pharmacologique de la PAR?

Les AINS
Les anti-inflammatoires stéroidiens (cortico)
Agents de rémission non biologiques et biologiques

35

De quoi est responsable la lignée COX-1 des AINS?

Branche responsable de l'homéostasie.
-Fonction plaquettaire
-Régulation de la fonction rénale
-Protection de la muqueuse gastro-duodénale

36

De quoi est responsable la lignée COX-2 des AINS?

Voie médiatrice de l'inflammation.
Production des prostaglandines et de macrophages.

37

Décrives la pharmacocinétique des AINS :

a) Durée d'absorption
b) Métabolisme
c) excrétion

a) rapide
b) hépatique
c) rénale

38

Classez les facteurs de risque suivant selon qu'ils constituent un facteur de risque modéré ou élevé de complications gastro-intestinales associés à la prise d'AINS:

a) Âgé entre 65 ans et 75 ans
b) Âgé de plus de 75 ans
c) ATCD d'ulcus compliqué
d) ATCD d'ulcus non-compliqué
e) Comorbidités
f) Médicaments concomitants
g) Warfarine

Risque modéré : a) d) e) f)

Risque faible : b) c) g)

39

Quels sont les 2 types de patients à risque de complications rénales lors de la prise d'AINS?

Les patients avec un volume circulant diminué (cirrhotiques, insuffisants cardiaques et prise de diurétiques) et les patients souffrant de maladies rénales chroniques.

40

Quel est le principal avantage de l'utilisation d'un coxib?

Sa sécurité gastro-intestinale.

41

Dans quels cas sont indiqués les corticostéroides dans le traitement de la PAR?

En début de traitement en attendant l'effet maximal des agents de rémission qui peuvent prendre jusqu'à deux mois avant d'être efficaces.
Aussi, ils permettent un soulagement rapide des Sx en cas d'inefficacité des AINS.
Aussi, il sont indiqués pour traiter les manifestations extra-articulaires sévères.

42

V ou F : L'utilisation de corticostéroides sera pour une durée la plus courte possible et à la plus faible dose efficace.

VRAI : parce que les effets secondaires sont nombreux

43

Quelle est la principale contre-indication aux corticostéroides?

Présence d'une infection

44

Quand les agents de rémission doivent-ils être débutés?

Au moment du diagnostic, car ils ont tous un délai d'action.

45

Lequel des 2 antimalariques est le plus fréquemment utilisé entre le sulfate d'hydroxychloroquine et le phosphate de chloroquine?

L'hydroxychloroquine parce que son profil de sécurité est légèrement plus élevé.

46

Quelle analyses périodiques sont indiquées avec la prise d'antimalariques?

Un examen ophtalmologique annuel parce qu'il y a des risques de toxicité rétinienne.

47

Quel agent de rémission non-biologique est le plus utilisé en traitement de fond?

Le méthotrexate, qui est considéré comme l'agent ayant le meilleur rapport efficacité / tolérance et le meilleur taux de maintenance de la PAR.

48

Quel est le délai d'action des antimalariques vs le méthotrexate?

Antimalariques : 3-6 mois
Méthotrexate : 4-8 semaines

49

Pourquoi dit-on qu'il faut ajuster les doses de méthotrexate chez les insuffisants rénaux?

Parce que les complications du traitement sont plus graves en IR (intolérance digestive, stomatite, aphtes, macrocytose, cytopénies, perturbations hépatiques et fibrose pulmonaire)

50

Quel médicament est prescrit de façon concomitante aux méthotrexate pour réduire les effets secondaires?

L'acide folique

51

En raison de ces effets tératogènes, quelles sont les recommandations concernant la prise de méthotrexate chez les femmes enceintes?

Arrêter la prise 3 mois avant la grossesse.

52

V ou F : Tous les agents biologiques ont la même efficacité clinique en 1ere ligne.

Vrai

53

V ou F : Tous les agents biologiques doivent être jumelés à un anti-rhumatismal modificateur de la maladie.

Vrai : le méthotrexate est le meilleur choix, il augmente l'efficacité et la rétention à long terme.

54

Quels sont les agents biologiques les plus utilisés?

Les anti-TNF alpha

55

Comment administre-t-on les anti-TNFa?

Par voie parentérale

56

Dans quels cas un anti-TNFa sera-t-il indiqué?

Si le patient ne démontre pas une réponse adéquate après 3 ou 6 mois de traitement avec 2 agents de rémission non-biologique à doses thérapeutiques

57

Pourquoi un test cutané à la tuberculine est-il indiqué avant la prise d'un agent biologique?

Parce qu'ils augmentent la susceptibilité aux infections, particulièrement la tuberculose.

58

À quoi servent les traitements locaux?

Permet de contrôler une ou quelques articulation qui n'auraient pas répondu au traitement de base. Utile en cas de ténosynovites.

59

Quelle est la contre-indication à l'infiltration de stéroïdes?

L'infection de la peau ou de l'articulation

60

En raison de la lourdeur des traitements, à quelle fréquence faut-il faire des bilans?

aux 4 semaines

61

Que faire avec un patient qui ne répond pas au traitement?

Référer en rhumatologie