Protozoaires Flashcards Preview

Parasitologie > Protozoaires > Flashcards

Flashcards in Protozoaires Deck (21)
Loading flashcards...
1

Sarcodina et Straménophiles

Amibes
Utilisation d'organites locomoteurs de type pseudopode
multiplication asexuée par bipartition simple, parfois sexuée avec gamètes
plupart des espèces libres mais quelques espèces parasites provoquant des amibiases humaines et animales

2

Mastigophora

Flagellés
présence d'un ou plusieurs flagelles assurant la locomotion insérés sur le kinétosome
peuvent être parasites d'animaux et/ ou de végétaux, peuvent être intracellulaires = rhizoplastes
multiplication asexuée, parfois sexuée

3

Trypanosoma

milieu tropical
corps allongé, unique flagelle libre dirigé vers l'avant, membrane ondulante parfois réduite
transmission directe (vénérienne) ou indirecte (mécanique, biologique : forme immature évoluant dans partie postérieure du vecteur (punaise) = déjections contaminantes / partie antérieure du vecteur (glossine) = piqûre)
parasites obligatoires, plasma sanguin des vertébrés (extracellulaire), pathogène seulement chez les MM
H : apathie = maladie du sommeil
BV = fièvre, anémie, dénutrition pouvant aller jusque la mort

4

Trypanosoma brucei

Maladie du sommeil
trypomastigotes injectés par une glossine infectée dans le tissu cutané de l'hôte > système lymphatique puis sang > réplication > mouche tsé-tsé s'infecte en prenant un repas sanguin > parasite évolue dans les glandes salivaires et se divise
parasite extracellulaire pendant tout le cycle, situé entre les érythrocytes chez l'H et identifiable grace à un frottis sanguin
période latente (jusque 3sem) pendant laquelle l'insecte n'est pas infectant

5

Trypanosoma cruzi

Maladie de Chagas
amastigote, parasites de plusieurs espèces
vecteur = punaise

6

Leishmania sp

forme flagellée promastigote : pharynx du vecteur (évolue dans son intestin puis migre et diminue de taille, 19-20j)
forme ronde amastigote : parasites du système des phagocytes mononucléés (rate, foie, ganglions, moelle épinière, derme, moins dans le sang)
immobile, flagelle intracellulaire
empêche la fusion avec les lysosomes
vecteur = insecte hématophage (Phlébotome femelle)
L. infantum = leishmaniose viscérale médierranéenne (H), leishmaniose générale du chien
chats, rongeurs = réservoir sauvage
les leishmanies récupèrent des composés métaboliques dans le cytoplasme par pinocytose
diagnostic de certitude se fait par isolement par biopsie ou sérologie, maladie très difficile à guérir

7

O. Retortamonadida

parasites des MM et Oiseaux
pas de kinétoplaste ni d'axostyle, 4 flagelles
forment des kystes véritables
faiblement pathogènes et peu fréquents
Famille des Rétortamonadidés :
- genre Retortamonas (caecum des MM, dont H)
- genre Chilomastix (gros intestin des MM (dont H) et Oiseaux

8

F. Trichomonadidés
Genre Trichomonas

Beaucoup d'espèces responsables de protozooses cavitaires (génitale, buccale, nasale) chez les MM (dont l'H), d'autres responsables de protozooses digestives à localisation buccopharyngée (rapace) et partie intestinale du TD des oiseaux
visibles au microscope optique (flagelles en mouvement)
Trichomonoses buccales : H, chien, chat
Trichomonoses digestives : oiseaux, chat
Trichomonoses génitales : H, BV

9

F. Monocercomonadidés
Genre Histomonas

Parasite de volaille
flagelle non visible au microscope optique
forme flagellée : lumière caecale et milieu de culture
forme amiboïde : paroi caecale, foie et milieu de culture
forme ronde : réfringente dans le caecum et fientes
Transmission par un Nématode (Heterakis), peu pathogène (sauf chez le dindon = crise du rouge = entéro-hépatite infectieuse, pas de traitement) mais très résistant (oeuds de Nématodes infestés)
2 possibilité d'infestation : voie caeco-orale et remontée de fiente fraîche

10

Giardia sp = Lamblia sp

parasite de l'IG de MM dont chien et H, se fixe à la bordure en brosse de la muqueuse du duodénum
pas de distinction morpho entre les différentes espèces en copro
MM : G. duodenalis, zoonotique, on ne parle pas d'espèce hôte mais d'assemblages (ass. A et B : nombreuses espèces dont MM et H, ass. C et D : chien, E : BV, F : chat)
cycle monoxène simple, kystes ingérés par l'intermédiaire de l'eau, des végétaux ou fèces > forme trophozoïte dans TD > les 2 formes sont éliminés dans les fèces mais seuls les kystes résistent dans le milieu extérieur
Pathogénie : malabsorption, diarrhées chroniques ; élément infestant = kyste

11

Balantidium sp

Hôte banal du GI du porc
le kyste est l'élément infestant, zoonotique
seuls les kystes résistent dans le milieu extérieur
la forme végétative se trouve dans les intestins et peut parfois envahir la paroi et devenir pathogène = balantidiose du porc (et de l'H)
B. coli peut participer à des syndromes entériques et même entrainer des thyphlocolites ulcératives avec dysentérie, parasite de la partie postérieure du TD qui peut aussi, chez l'H provoquer des ulcères du colon

12

F. Eimériidés

espèces agents de coccidioses intestinales, hépatiques, ou urinaires
protozoaires spécifiques : pas de transmission inter-espèces
se développent dans les cellules épithéliales des organes creux et surtout des intestins, contamination par voie orale
responsables de troubles dig, saignements, retards de croissance, amaigrissement, surtout chez les jeunes
Eimeria/Isospora : cycle monoxène, HD = chien (contamination par ingestion de kystes sporulés présents dans l'environnement)
cf cycle p.18
stades pathogènes = schizontes et gamontes
stades immunogènes = surtout schizontes
oocystes peu sensibles aux agents chimiques et physiques
cf tableau espèces p.19

13

Cryptosporidium sp

parasites de très petite taille, plus difficiles à dépister
absence de spécificité d'hôte = forte incidence zoonotique
HD = poissons, oiseaux, reptiles, MM
développement intra et extra-cellulaire (bordure en brosse des entérocytes ou autres épithéliums dont estomac)
Maladie touche surtout le jeune, traitement très difficile
cycle monoxène et auto-infectieux

14

Sarcocystis sp

cycle dixène, HD = chien, chat, H (gamontes présents dans les cellules épithéliales de l'IG, oocystes sporulés chez l'hôte), HI = BV (pseudokystes à tachyzoïtes dans les endothéliums vasculaires : foie, rein, encéphale ; et macrophages / kystes à bradyzoïtes dans fibres musculaires détectables à l'abattoir)
coccidiose intestinale chez l'HD, le plus souvent asymptomatique chez HI mais peut être pathogène
espèces : cf tableau p.22

15

Besnoitia sp

cycle inconnu
HI = BV surtout mais aussi CV : pseudokystes à tachyzoïtes dans les endothéliums vasculaires et monocytes + kystes à bradyzoïtes dans les histiocytes et fibroblastes (yeux et mamelles)
Transmission via les mouches = vecteur
pathogénie : anasarque, globidiose cutanée = Elephantiasis

16

Toxoplasma gondii

un des agents de zoonose les plus répandus dans le monde
3 types de cycles :
- cycle coccidien (monoxène) classique
- cycle hétéroxène = cycle long
- cycle hétéroxène par carnivorisme
HD = chat, peut contaminer sujets immunodéprimés ou enfants in utero : attention femme enceinte
toxoplasmose sévère locale (principalement oculaire ou cérébrale) ou généralisée
HI = H, MM, oiseaux

17

Neospora sp

N. canicum :
cycle dixène, HD = chien, HI = chien, BV
Non zoonotique
la transmission in utero chez l'HI est responsable d'avortements et malformations foetales
coccidiose intestinale chez le chien et de néosporose chez HI

18

Hepatozoon canis

cycle dicène, HI = chien (polynucléaires)
protozoose asymptomatique ou protéiforme (fièvre anémie, douleurs muscu) surtout en région méditerranéenne
HD = Rhipicephalus sanguineus (le chien ingère la tique, contamination ne se fait pas par morsure)

19

Plasmodium sp

Très nombreuses espèces, touche les amphibiens, reptiles, oiseaux, MM et H
Afrique, mais retour possible dans le sud de la France : maladie vectorielle (Anophèle = HD) la plus importante dans le monde
paludisme = épisodes de grosse fièvre, anémie et troubles neurologiques
5 espèces chez l'H dont les plus dangereuses sont P. vivax et P. falciparum
H : le parasite réalise une schizogonie dans le foie puis globules rouges ou il y aura aussi gamétogonie

20

Babesia sp

parasite des hématies des vertébrés HI
Transmission par Ixodidés qui peut être aussi transovarienne ou trans-stadiale
spécificité souvent étroite mais B. divergens = potentielle zoonose
HI = extrêmement fréquent chez chien et CV, BV possible
syndrome fébrile hémolytique avec manifestation rapide pouvant entrainer la mort

21

Theileria sp

parasite se développe dans les lymphocytes puis hématies
transmission par les tiques, affecte les MM (ruminants, CV, rongeurs) et l'H dans certaines conditions
zones tempérées et surtout tropicales
protozoose du système lymphoïde = syndrome fébrile, anémie, fièvre, hémorragie, signes nerveux...
cycle dixène