Psycho de la Décision - Final Flashcards Preview

HEC Leadership Organisationnel > Psycho de la Décision - Final > Flashcards

Flashcards in Psycho de la Décision - Final Deck (25):
1

Quand survient la pensée de groupe?


Lorsqu'il y a :

- Forte cohésion entre les membres du groupe qui veulent en préserver l'harmonie
- Isolement du groupe
- Forte tension nerveuse au sein du groupe (l'importance de la décision, sa complexité et des délais serrés exercent une pression sur les membres du groupe)
- Un chef de groupe très directif qui indique ses préférences quant aux choix à faire

2

Par quoi ce caractérise la pensée de groupe?

- L'illusion d'invulnérabilité: ce qui crée un optimisme excessif et encourage les membres à prendre des risques.
- Des efforts collectifs pour rationaliser ou écarter les dangers
- Une croyance très forte que le groupe prendra des décisions éthiques; amène les membres a mettre de côté leurs propres convictions morales.
- Les personnes qui remettent en question le groupe sont vues comme des ennemis
- Une pression est directement exercée sur les membres du groupe qui remettent en question les stéréotypes, les illusions et les hypothèse que le groupe s'est données.
- Les membres du groupe s'autocensurent pour ne pas dévier du consensus apparent qui en émerge
- Les membres du groupes sont convaincues de leur unanimité, bien que celle-ci soit illusoire parce qu'elle repose sur l'autocensure et le désir de ne pas dévier des normes du groupe
- l'émergence de gardiens autoproclamé qui protègent le groupe d'informations pouvant remettre en question l'efficacité du groupe et la moralité de ses décisions

3

Quels sont les deux processus qui influence le conformisme groupal?

L'influence normative (les gens adoptent les normes du groupe dans le but d'obtenir des récompenses tangibles ou non)

L'influence informationnelle (les gens comparent leur réponses à celles des autres lorsqu'ils ne sont pas sur de leur exactitude. Les gens peu surs d'eux ou s'estimant moins aptes au jugement que les autres ont tendance à se conformer)

4

Expliquez l'incertitude liée à une situation

Plus l'incertitude augmente, plus les décisions qui sont prises dans cette situation seront risquées.
L'incertitude peut prendre plusieurs formes: incertitude quant aux conséquences possibles, des probabilités d'occurrence de certaines conséquences ou de la façon d'influencer l'occurrence de ces conséquences.

5

Expliquez pourquoi la perception du risque est influencée par les gains et les pertes possibles qui découlent de nos décisions


Plus la perte risque d'être importante, plus important est le risque inhérent à la décision.
Plus extrêmes sont les conséquences potentielles d'une décision, plus risquée sera la décision.

Lorsque nous évaluons le risque d'une décision, nous préférons des gains importants à des petits gains et de petits pertes à des pertes importantes. Le risque d'une décision augmente au fur et à la mesure que les gains diminuent et que les pertes augmentent comparativement aux gains. Nous ressentons 2.3% plus les pertes que les gains.

6

Expliquez comment le cadrage de la situation face à l'incertitude a un effet sur la décision

La façon de cadrer une situation a un effet sur la décision que nous prendrons, selon que celle-ci soit cadrée en termes de gains ou de pertes. Ainsi, les gens sont prêts à prendre des risque lorsque la conséquence de la décision est cadrée en termes de pertes, mais è éviter les risque si la conséquence est cadrée en termes de gains.

7

Expliquez l'expérience du décideur face à l'incertitude.

La tentative de contrôler l'incertitude peut amener l'illusion que nous pouvons influencer les chances que se produisent certains événement (ex: influencer le hasard à la loterie).

Les gens établissent souvent des liens entre des événements tout à fait aléatoires. Les gens essaient de rationaliser le hasard. Tel que soit le niveau d'incertitude, les gens restent convaincus qu'ils peuvent influencer le hasard.

Il est démontré que les décideurs exposés à des prises de décision en situation d'incertitude développent des stratégies de cueillette et d'utilisation d'informations qui sont supérieures à celles des décideurs qui n'ont pas été exposés fréquemment à décider dans des situations d'incertitude.

8

Expliquez les probabilités subjectives du décideur

Le décideur souhaite des conséquences heureuses à ses décisions. Cela l'amène à croire que les conséquences positives ont plus de chances de se produire que les conséquences négatives. Ce qui se traduit par le fait que le décideur aura tendance à surestimer les probabilités des événements heureux ou souhaitables. Et puisque ces estimations laissent croire que les gains ont plus de chances de se matérialiser que les pertes, cela amène généralement le décideur à éviter des risques

9

Expliquez le niveau d'implication du décideur

Certaines décisions ont un impact personnel sur le décideur. Les décideurs évitent le risque lorsque l'impact de leurs décision sur eux-mêmes augmentent. Les décideurs prennent plus de risques en faisant des choix organisationnels plutôt que personnels. Nous prendrons souvent des décisions plus risquées pour les autres que pour nous.

10

Qu'est-ce que le conformisme groupal

Lorsque les individus ne semblent pas capables d'établir des jugements ou des préférences sans être influencés par les opinions des autres. Les groupes créent des norment et sont consolidées par la socialisation des nouveaux membres du groupe.

11

Quels sont les 5 éléments inhérents aux risques

- L'incertitude liée à la situation
- Les gains possibles
- Les pertes possibles
- Le cadrage du problème
- L'exposition du décideur au risque, son évaluation des probabilités et son niveau d'implication personnelle

12

Quels sont les 6 phénomènes décisionnels complémentaires qui expliquent les interactions entre les systèmes 1 et 2?

- Approbation
- Substitution
- Minimisation
- Perméabilité
- Information
- Autonomie

13

Expliquer le processus de l'Approbation entre les Systèmes 1 et 2

Le système 1 est le siège des désirs et des pulsions.Lorsque ces désirs et ces pulsions sont activés dans une situation particulière, ils sont évalués par le Système 2 duquel la décision de succomber èa ces désirs et ces pulsions sera prise. Le système 2 représente donc la barrière. Le système 2 n'a que reconnu la réaction du systèeme 1 et a permis èa cette réaction de se traduire par un choix, celui de poser les actions pour satisfaire ces désires et ces pulsions. C'est le Système 1 qui a pris la décision, qui a par la suite été entérinée, appouvée, par le système 2.

14

Expliquer le processus de la Substitution entre les Systèmes 1 et 2

Ce phénomène se produit lorsqe le Système 2 empêche de prendre une action sur la base de ce que propose le Système 1, et y subsitut une action que le système juge pous adéquate. Le Système 2 contraint en quelque sorte le Système 1. Le Système 1 a pris la décision, décision qui a été renversée par le Système 2 qui lui a substitué une autre décision. Les individus diffèrent d'ailleurs dans leur propension a donner préséance au Système 2 dans leur prise de décision.

15

Expliquer le processus de la Minimisation entre les Systèmes 1 et 2

C'est le Système 1 qui détermine seul la décision qui doit être prise; le rôle du Système 2 est minimisé puisque ce dernier se consacre au même moment a d'autres tâches, est distrait, est épuisé ou incapable de pleinement jouer son rôle sous l'influence de divers facteurs. Le Système 2 tient compte d'intentions plus nobles, c'est a dire de décisions qui sont jugées plus raisonnables, intentions dont il ne tien plus compte s'il est distrait, occupé èa d'autres tâches ou fatigué.

16

Expliquer le processus de la Perméabilité entre les Systèmes 1 et 2

Ici, le Système 2 rejette ce que lui propose le Système 1, mais ce dernier influence la réponse du Système 2 en induisant des biais, de façon insidieuse (piège) dans la décision que prendra le Système 2.

17

Expliquer le processus de l'Information entre les Systèmes 1 et 2

Le Système 1 informe le Système 2 lorsque celui-ci pose un jugement et prend une décision. Le Système 1 peut informer le Système 2 de la difficulté a se remémorer un évènement et a générer des options a partir desquelles un choix sera fait.

18

Expliquer le processus de l'Automie entre les Systèmes 1 et 2

Les deux systèmes peuvent générer des choix sans qu'ils aient a entrer en intéraction. Même si le Système 1 soit un système complexe, il ne peut prendre toutes les décisions; le Système 2 peut alors prendre des décisions sans l'intervention du Système 1. Par exemple, l'intuition (générée par le Système1) ne sera d'aucune utilité lorsque vient le temps de calculer ses revenus et ses dépenses. Si le Système 1 n'a pas été préparé a réaliser certaines tâches (le Système 2 ne lui a pas appris), alors le Système 2 devra réaliser ces tâches de façon autonome.

19

Quels sont les 6 facteurs qui doivent être considéré dans la prise de décision éthique?

- L'importance éthique
- La probabilité de l'effet
- Le consensus social
- L'immédiateté temporelle
- La proximité
- La concentration des effets

20

Expliquer L'importance éthique

Cela constitue le degré d'importance morale donnée à une question. Elle se définit par l'ampleur des conséquences qui réfère aux dommages ou aux avantages causés aux personnes affectées par une décision. Ce sont les conséquences sur autrui

21

Expliquer La probabilité de l'effet

Réfère a la probabilité de la mise en oeuvre d'une décision et du dommage ou de l'avantage prévu qu'elle entrainera. Par exemple : la vente d'une arme a feu a un individu qui a enfreint la loi a plusieurs reprises risque de créer plus de dommages que la vente de cette arme a un chasseur respectueux de la loi.

22

Expliquer Le consensus social

Cela réfère a la proportion de l'accord général de la population sur la nature de la mauvaise ou la bonne décision qui est proposée (conventions morales)

23

Expliquer L'immédiateté temporelle

Cela réfère au délai qui sépare la prise de décision des conséquences qu'elle entraine. Un délai plus bref implique une immédiateté plus grande, a quelle moment les conséquence pourront être observer.

24

Expliquer La concentration des effets

Cela réfère èa la fonction inverse du nombre de personnes affectées par une décision, combien de personnes pourront-être impactées..

25

Expliquer La proximité

Cela réfère èa la parenté (sociale, culturelle, psychologique ou physique) que ressent l'auteur de la décision avec les victimes ou les bénéficiaires de celle-ci.