quiz 4 preparation (2e partie) sur le cours 10 intersectionnalité Flashcards Preview

sex1283 intersectionnalité > quiz 4 preparation (2e partie) sur le cours 10 intersectionnalité > Flashcards

Flashcards in quiz 4 preparation (2e partie) sur le cours 10 intersectionnalité Deck (28):
1

Qu’est-ce que la dichotomisation négative ?

(Dichotomisation veut dire : divisé en deux)
Utilisation du «Nous» VS «Eux» à des fins d’exclusion

Nous: ça laisse entendre qu’on a des choses en commun, qu’on est une majorité
Eux: ça laisse entendre qu’il s’agit des gens à l’extérieur de celui qui parle.

2

À quel concept parmi les mécanismes discursifs de la réthorique racisante dans le discours social correspond la définition suivant :

« … Dévalorisation des comportements, traits culturels ou linguistiques, croyances, institutions de l’Autre (perçus comme menaçants) et valorisation de ceux du groupe majoritaire. »

L’infériorisation.

3

Quand on parle de la généralisation (concept qui fait partie des mécanismes discursifs de la réthorique racisante dans le discours social) qu’est-ce qui est généralisé par rapport à un groupe entier. ?

La généralisation de certains « traits », comportements, croyances à un groupe entier

4

Qu’est-ce que la victimisation ?

ØL’accusation de l’Autre ou le désaveu du racisme :
« C’est l’Autre qui est raciste en ne respectant pas
NOS normes »

5

Dans le concept de catastrophisme, qu’est – ce qui peut être prévu ?

La violence ou de la guerre.
« Construction de scénarios apocalyptiques et prévision de la violence ou de la guerre »

6

En quoi consiste la diabolisation ?

Consiste à dépeindre l’adversaire comme l’incarnation du mal, à le transformer en ennemi, à le délégitimer en tant qu’acteur possédant une indépendance morale lui permettant d’adopter une position différente au sein d’un rapport social

7

À quel concept parmi les mécanismes discursifs de la réthorique racisante dans le discours social, on peut associe l’exemple suivant :

« Dire que les immigrantes sont responsables de la mouvais qualité de la langue, et que sont les immigrantes qui vont être responsables de la crise future au Québec. Tout ça pour montre une difficulté à assimiler les nouvelles arrivants »

La diabolisation

8

Qu’est-ce que La légitimation politique ?

Banalisation du discours d’intolérance et récupération politique, afin de construire un enjeu et de légitimer une situation aux yeux d’une partie de la population qui souhaite exprimer son exaspération

9

(« Retournez chez vous ») c’est un exemple de …. ?

Le désir d’expulser l’Autre et le refus du rapport social

10

Dire : « le mariage du même sexe c’est la fin du monde »
est un example que correspond à ……. ?

le catastrophisme

11

«Accommodements raisonnables, gangs de rue, terrorisme, les événements
des derniers mois ont accentué les malaises entre les Québécoise « de souche
» et les communautés culturelles» - Journal de Montréal, 16-01-2007
Le paragraphe anterieur c’est un exemple de …. ?

Dichotomisation négative

12

«[Il faut] faire échec aux groupes minoritaires qui voudraient transformer notre
société en une société médiévale et archaïque (…)» - André Arcelin, La Presse, 22-11-2006
Le paragraphe antérieur c’est un exemple de …. ?

Infériorisation

13

«Les immigrants qui veulent demeurer au Québec doivent s’adapter à nos
coutumes et non l’inverse. S’ils ne l’acceptent pas, ils n’ont qu’à retourner
dans leurs pays.» - Ginette Fortin, Le Journal de Montréal, 29-01-2007
Le paragraphe antérieur c’est un exemple de …. ?

Désir d’expulser
l’Autre ; refus du
rapport social

14

En classe on est arrivé à la conclusion que ce qu’on appelle « racisme sexuel » n’existe réellement pas. À l’origine de ce que nous appelons racisme sexuel se trouve un racisme déguisé fondé sur la racé/la position social/ l’éducation/ la nationalité. Etcetera. Donc, quelles sont les deux conclusions à faire du racisme sexuel ?

L’appartenance ethnoculturelle a une
valeur certaine sur le « marché sexuel »

L’appartenance ethnoculturelle peut être
hautement sexualisée et prisée

15

Selon le racisme sexuel, quelle est la caractéristique particulière à l’être humaine avec laquelle on peut déterminer le pouvoir érotique de une personne ?

L’appartenance ethnoculturelle

• L’appartenance ethnoculturelle a le potentiel de déterminer le pouvoir érotique d’une personne
•L’appartenance ethnoculturelle comme déterminant crucial dans les négociations ou rencontres sexuelles renvoie au concept de racisme sexuel
Acquiert une valeur sur le marché sexuel

16

Quels sont les Trois grands domaines dans lesquels sévit (punir) le racisme sexuel ?

Les stéréotypes ethnosexuels

Le fétichisme racial

Le rejet sur la base de la race

17

Qu’est-ce que les stéréotypes ethnosexuels ?

Les stéréotypes ethnosexuels concernent l’attribution de certaines caractéristiques sexuelles selon la race de l’individu (Plummer, 2007; Wilson et al., 2009).

18

Dans la définition de « stéréotypes ethnosexuels » se attribue à un individu certains caractéristiques sexuelles selon : ?

A – La nationalité
B- le privilège
C- la Race
D- sa position social

C- la Race.

19

Qu’est-ce que le fétichisme racial ?

Préférence claire et explicite pour les gens d’une appartenance ethnoculturelle spécifique

Préférence racial (égal) fétichisme racial

20

Qu’est-ce que le rejet sur la base de la race ?

Aversion et/ou exclusion systématique des personnes d’un groupe ethnoculturel spécifique de la sphère relationnelle ou sexuelle

21

Quelles sont les Conséquences du racisme sexuel ?

Le fétichisme racial ou le rejet sexuel sur la base de la race chez les HARSAH noirs peuvent avoir d’importantes répercussions sur certains indicateurs de santé mentale

• baisse de l’estime de soi, plus grande propension à la dépression (De Santis et Vasquez, 2011)
• doute quant à leur désirabilité (Ro et al., 2013)
• sentiment d’être objectifiés (Husbands et al., 2013)
• impression d’être déshumanisés (Wilson et al., 2009).

22

Qu’est-ce que ce que les Frontières ethnosexuelles (Les frontières ethniques sont aussi sexuelles) ?

Les frontières ethnosexuelles constituent des espaces sensuels, physiques et symboliques où l’imagination et les contacts sexuels se produisent entre des membres de différents groupes enthnoculturels.

Parfois perçu comme une trahison

23

Frontières régulent les relations sexuelles, à
travers… ?

fantasmes
Un désir subversif ou la peur de l’Autre peuvent surgir en fonction d’un contrôle exercé (attirance de l’interdit)

choix de partenaires
crainte du métissage
double standard
dans certaines sociétés, il est plus accepté que les hommes transgressent les frontières ethnosexuelles que les femmes

24

Quelles seraient les Conséquences du passage des frontières interdites en contexte de conflit interethnique ?

Au niveau individuel :
Émotions contradictoires

Au niveau collectif :
Stéréotypes
Renforcement des frontières ethniques
Conduites sexuelles

25

Comment le colonialisme façonne-t-il notre vision du monde aujourd’hui ?

Les approches post/dé-coloniales critiquent les théories occidentalo-centriques qui tendent à rejeter l’altérité et à essentialiser l’Autre, à homogénéiser les groupes (par exemple, les femmes) et à occulter leur diversité

26

lesquelles sont les critiques faites par Gayatri Spivak (1988) et Chandra Mohanty (1988) aux Approches féministes postcoloniales ?

L’idée d’une condition
féminine universelle

Les représentations que les féministes occidentales entretiennent à propos des
«femmes du tiers-monde»

L’empressement de l’homme blanc à sauver la femme de couleur de l’homme de couleur

27

En quoi consiste l’humilité culturelle ?

L'humilité culturelle consiste à s’engager continuellement dans la réflexion et l'autocritique. Elle interpelle tant les individus que les institutions pour s'attaquer aux inégalités.

28

Dans un dynamique d’humilité culturelle, nommez au moins 3 Questions essentielles pour favoriser l’autocritique/réflexion au niveau individuel ?

Quelles sont mes identités culturelles?
Comment mes identités culturelles façonnent-elles ma vision du monde?
Comment mon background aide-t-il ou entrave-t-il ma connexion aux clients / communautés?
Quelles sont mes réactions initiales aux clients, en particulier ceux qui sont culturellement différents de moi?
Combien j'apprécie, je valorise l’opinion de mon client?
Comment puis-je faire de l'espace dans ma pratique pour que les clients nomment eux-mêmes leurs
propres identités?
Qu'est-ce que j'apprends de moi-même en écoutant les clients qui sont différents de moi?