quiz 4 preparation ! Intersectionnalité Flashcards Preview

sex1283 intersectionnalité > quiz 4 preparation ! Intersectionnalité > Flashcards

Flashcards in quiz 4 preparation ! Intersectionnalité Deck (37):
1

Qu’est-ce que la reconnaissance territoriale ?

+ une marque d’hommage et de respect envers les peuples autochtones.

2

Quels processus en lien avec les peuples autochtones en résulte de la reconnaissance et le respect de leur territoire ?

+ processus d’établissement de relations saines et réciproques
+ processus de réconciliation avec les peuples autochtones.

3

Quel est l’enjeu politique et historique inscrit en la reconnaissance du territoire et des premières Nations ?

+ Colonialisme
(Développer une véritable compréhension de l’enjeu et éradiquer les séquelles du colonialisme.)

4

Quel est le nom avec lequel est parfois aussi appelé colonialisme ?

« âge de la découverte »

5

Nommez 2 caractéristiques résultantes du colonialisme ?

- Répandre les institutions et la culture européennes blanches
- Via la domination des peuples non blancs et des Autochtones mondialement.

6

Qu’est-ce que l’on appelle nation Empire dans le Colonialisme ?

On appele nation Empire à la relation politique et économique dans laquelle la souveraineté d’un peuple est soumise au pouvoir d’un autre peuple ou d’une autre nation.

7

Dans l’Ethnocentrisme, À quels éléments à l’intérieure d’une communauté on attribue une supériorité absolue ?

- Aux normes de la communauté.
- Aux valeurs de la communauté.

8

quel publique vise spécifiquement le nationalisme xénophobe (Néoracisme) ?

- Visant spécifiquement l’immigration

9

Quel est le thème dominant du racisme dans le nationalisme xénophobe (Néoracisme) ?

Un racisme dont le thème dominant n’est pas l’hérédité biologique, mais l’irréductibilité des différences culturelles.

10

À quoi fait référence l’expression « un racisme différencialiste » dans la définition de Néoracisme (Nationalisme Xénophobe) (diapo 8) ?

Fait référence À un racisme qui, à première vue, ne postule pas la supériorité de certains groupes ou peuples par rapport à d’autres, mais « seulement » la nocivité de l’effacement des frontières, l’incompatibilité des genres de vie et des traditions.

11

À quel concept fait référence la suivant définition : « étude spécifique de la manière dont le racisme a été institutionnalisé par les puissances colonisatrices d’Europe de l’Ouest envers les peuples « de l’Orient » ?

- Orientalisme

12

Dans l’orientalisme, De quelles puissances colonisatrices ( d’où ) provient le racisme institutionnalisé, qui touche les peuples « de l’orient » ?

Les puissances colonisatrices D’Europe de l’ouest

13

D’où proviennent les représentations de l’histoire, de la culture, de la langue et de la littérature étudies par les savants de l’Orientalisme ?


- du Proche-Orient
- du Moyen-Orient ou
- de l’Extrême-Orient

14

Quelle est la question à laquelle répondent les savants de l’orientalisme en étudiant l’orientalisme et ses représentations de l’histoire, la culture, la langue et la littérature ?

- Répondent à la question : Comment ces représentations ont influencé les relations passées et actuelles. ?.

15

À quoi réfère le racisme aux États-Unis et au Canada ?

Le racisme au États-Unis est au Canada Réfère aux préjugés et aux discriminations raciales et culturelles promus par les Blancs, soutenus par le pouvoir et l’autorité institutionnels des Blancs, utilisés au profit des Blancs et qui désavantagent les peuples de couleur.

16

Quels sont les concepts qui englobe le racisme ?

Le racisme englobe les actions, les croyances économiques politiques, sociales et institutionnelles qui perpétuent une distribution inégale des privilèges, des ressources et du pouvoir entre les Blancs et les peuples de couleur.

17

Dans le concept de « suprématie Blanche » de quelles dimensions (3) globales s’agit-elle ? (diapo 9)

- Dimensions globales du privilège blanc,
- Dimensions globales de la domination
- Dimensions globales de la supériorité assumée dans la société en général.

18

Quels sont les caractéristiques différenciatrices de las dimensions globales du concept de suprématie blanche ? ( diapo 9)

Ces dimensions sont notamment :
- idéologiques
- institutionnelles
- sociales,
- culturelles,
- historiques,
- politiques
- interpersonnelles.
*Ne réfère pas aux personnes blanches individuellement ou à leurs intentions.

19

Quels sont les trois groupes principaux de peuples Autochtones reconnus Aujourd’hui au Canada ?

+ les Premières nations
+ les Inuits
+ les Métis

20

À quel pourcentage de la population canadienne équivalent le total des communautés autochtones de canada ?

Le 4%
Les Autochtones comptent pour environ 4 % de la population totale du Canada d’un recensement à l’autre.

21

Quel été le but de la stratégie de coexistence mis en place pour le gouvernement et les institutions religieuses en 1957 « Acte pour encourager la civilisation graduelle des tribus sauvages en cette Province » (renommé ultérieurement en Acte pour encourager la civilisation graduelle) et quel était le mécanisme pour ce faire ?

But = réformer « l’Indien sauvage » et l’aider à s’intégrer
dans la société coloniale.

Mécanisme : système des pensionnats
mission = « civiliser » les enfants autochtones; fréquentation obligatoire des pensionnats pour les enfants autochtones de 7 à 15 ans

22

à quoi rattachons-nous la brèche générationnelle créée au sein des communautés autochtones ?

- Aux pensionnats -


•Ces enfants ont été retirés de force à leurs familles, emmenés dans des pensionnats, interdits de (et punis pour) parler leur langue maternelle, forcés de se convertir au christianisme et interdits de voir leur famille pendant de longues périodes; dans de nombreux cas, ils ont été abusés physiquement, sexuellement et émotionnellement.
- Taux de mortalité dans certaines écoles > 50 %
- Fermeture de la majorité des écoles = années 1960 (dernière école fermée en 1996)
-
- L’histoire, l’héritage et les traumatismes créés par les pensionnats sont profondément liés aux taux plus élevés d’alcoolisme, de toxicomanie et de suicide chez les Autochtones

23

Nomes au moins trois des points contenues dans déclaration de la loi de 1985 sur le maintien et la valorisation du multiculturalisme au Canada — Politique canadienne du multiculturalisme ?

Déclaration
3 (1) La politique du gouvernement fédéral en matière de multiculturalisme consiste :
a)à reconnaître le fait que le multiculturalisme reflète la diversité culturelle et raciale de la société canadienne et se traduit par la liberté, pour tous ses membres, de maintenir, de valoriser et de partager leur patrimoine culturel, ainsi qu’à sensibiliser la population à ce fait;
b)à reconnaître le fait que le multiculturalisme est une caractéristique fondamentale de l’identité et du patrimoine canadiens et constitue une ressource inestimable pour l’avenir du pays, ainsi qu’à sensibiliser la population à ce fait;
c) à promouvoir la participation entière et équitable des individus et des collectivités de toutes origines à l’évolution de la nation et au façonnement de tous les secteurs de la société, et à les aider à éliminer tout obstacle à une telle participation;
d)à reconnaître l’existence de collectivités dont les membres partagent la même origine et leur contribution à l’histoire du pays, et à favoriser leur développement;
e) à faire en sorte que la loi s’applique également et procure à tous la même
protection, tout en faisant cas des particularités de chacun;
f) à encourager et aider les institutions sociales, culturelles, économiques et politiques canadiennes à prendre en compte le caractère multiculturel du Canada;
g) à promouvoir la compréhension entre individus et collectivités d’origines différentes
et la créativité qui résulte des échanges entre eux;
à favoriser la reconnaissance et l’estime réciproque des diverses cultures du pays, ainsi qu’à promouvoir l’expression et les manifestations progressives de ces cultures dans la société canadienne;
parallèlement à l’affirmation du statut des langues officielles et à l’élargissement de
leur usage, à maintenir et valoriser celui des autres langues;
à promouvoir le multiculturalisme en harmonie avec les engagements nationaux pris
à l’égard des deux langues officielles.

24

Quelle est la critique faite par Sensoy et DiAngelo (2017) quant à la loi de 1985 sur le maintien et la valorisation du multiculturalisme au Canada — Politique canadienne du multiculturalisme ?

Ces politiques promeuvent l’idée que tous les groupes sont répartis également dans la société canadienne (les pays colonisateurs d’Angleterre et de France et leurs
langues respectives, les personnes d’origine autochtone et la multitude de communautés immigrantes du pays) sans toucher aux inégalités structurelles.

25

Qu’est-ce que la Nationalité ?

Dimension qui peut servir à désigner des identités et des groupes qui sont perçus comme (LÉGITIME) légitimement citoyens ou non.

26

Qu’est-ce que la Nationalité xénophobe ?

•axe de différenciation (le nationalisme) qui oppose personnes citoyennes et personnes immigrantes, peuples colonisateurs et peuples autochtones.

27

Qu’est-ce qui peut émerger d’une interaction xénophobe entre la race, l’ethnicité et la nationalité (xénophobe) ?

Peuvent émerger le racisme, la xénophobie, l’ethnocentrisme

28

Que pouvez- vous dire sur la Race ?

Ne correspond à aucune réalité biologique; il n’y a qu’une
race humaine.

Construit social visant à différencier, inférioriser et exclure
pour pouvoir asservir.

Pour asservir (soummetre par la force ) les peuples colonisés, il faut décrire l’autre comme un sous-humain, permettant de justifier un traitement différent et un système esclavagiste

Mission civilisatrice de l’homme blanc, sous-tendant l’idée d’une supériorité européenne, justifiant la conquête du monde par l’Occident

Même si les races n’existent pas, le racisme existe bel et
bien!

29

Qu’est-ce que le racisme ?

Attitudes, représentations stéréotypées fondées sur la croyance en la supériorité d’un groupe sur un autre, mais aussi…

La production sociale d’une inégalité fondée sur la race… l’inégalité raciale est le résultat de l’organisation de la vie économique, culturelle et politique d’une société (Barreau du Québec)

30

Ensemble de structures, d’actions et de croyances qui systématisent et perpétuent la répartition inégale des privilèges et des ressources

Un système qui maintient des inégalités dans la répartition des ressources (emplois, logements, soins de santé, etc.) et du pouvoir et qui défavorisent les personnes racisées

Et avantage les personnes blanches…

31

Le racisme classique continue à … (4) ?

•marquer notre conception du monde
•définir notre rapport avec les Premières Nations
•engendrer des rapports inégalitaires entre « blancs » et « non-blancs »
•postule l’inégalité des « cultures », des coutumes
« ethniques » et des religions (antisémitisme, islamophobie)

32

qu’est-ce que le Colorblindness (D.23.ppt9) ? )

« C’est mettre l’accent sur la race qui nous divise »
EXEMPLE :
« Nous sommes tous des êtres humains »/« Je ne vois pas la couleur de la peau »

33

Qu’est-ce que la Blanchitude ( SUPRÉMATIE BLANCHE )?

Terme utilisé pour saisir ( referirse a algo ) les dimensions englobantes du privilège blanc, de la domination et de la supériorité assumée dans la société. Ces dimensions sont notamment idéologiques, institutionnelles, sociales, culturelles, historiques, politiques et interpersonnelles. La blanchitude confère des avantages matériels et psychologiques (privilège blanc) souvent invisibles et tenus pour acquis par les Blancs (Sensoy et DiAngelo, 2017)

34

En la nature structurelle de l’oppression, que croyances et/ou actions englobe le Racisme ?

•Économiques
•Politiques
•Sociales
•Institutionnelles

… qui perpétuent une distribution inégale des privilèges, des ressources et du pouvoir entre les Blancs et les peuples de couleur.

35

Où se voit-il des disparités raciales ?

Le travail
L’économie
La santé
La sécurité
L’éducation
La criminalité
La représentation dans les institutions

36

Qu’est-ce que distingue le racisme systémique de la définition de base sur le racisme ?

Se distingue de la conception du racisme comme série de comportements individuels répréhensibles basés sur des préjugés qu’un individu peut avoir ou ne pas avoir.

37

Qu’est-ce que le racisme systémique ?

Découle de politiques, pratiques et comportements qui font partie des structures sociales et administratives de l’organisation et dont l’ensemble crée ou perpétue une situation désavantageuse pour les personnes racisées.

systémique ≠ systématique