Retinopathie hypertensive Flashcards Preview

Ophtalmologie > Retinopathie hypertensive > Flashcards

Flashcards in Retinopathie hypertensive Deck (6)
Loading flashcards...
1

Rétinopathie hypertensive : généralités ?

- Atteinte ophtalmologique liée à l’HTA : causée par une HTA sévère (réversible) ou par l’artériosclérose (irréversible)
=> Peu fréquente chez les patients traités pour HTA : FO non systématique en l’absence de baisse d’acuité visuelle

2

Rétinopathie hypertensive : physiopathologie ?

- Autorégulation = aptitude spécifique des vaisseaux rétiniens à réagir aux modifications tensionnelles, permettant le maintien d’un débit vasculaire rétinien stable par la vasoconstriction artérielle => occlusion artériolaire : nodules cotonneux, hémorragies profondes
- Barrière hémato-rétinienne => rupture : hémorragies rétiniennes superficielles, œdème rétinien, exsudat profond

3

Rétinopathie hypertensive : clinique ?

- Retentissement fonctionnel tardif : acuité visuelle longtemps conservée

Vasoconstriction artériel
= Diminution du calibre artériel : 1er signe
- Difficile à apprécier si diffus, plus apparent en cas de vasoconstriction focale
- Réversible avec le traitement de l’HTA

Rupture de la barrière hémato-rétinienne
- Hémorragies rétiniennes superficielles : en flammèches, péri-papillaires
- Exsudats secs : situés dans les couches profondes, souvent de disposition stellaire dans la région maculaire (image « d’étoile maculaire »)
- Œdème papillaire : papille hyperhémiée et agrandissement de la tâche aveugle, jusqu’à l’atrophie papillaire avec BAV si persistant
- Œdème maculaire

Occlusion des artérioles pré-capillaires
- Nodules cotonneux (accumulation de matériel axoplasmique dans les fibres optiques) : lésion de petite taille, blanche, d’aspect duveteux, à contours flous
- Hémorragies rétiniennes profondes (infarctus rétinien) : rondes, sur toute la rétine

=> Très évocateurs d’HTA si plusieurs signes associés
=> Rarement responsable d’une baisse d’acuité visuelle

4

Rétinopathie hypertensive : choroïdopathie hypertensive ?

Vaisseaux choroïdiens : vasoconstriction dépendante du système nerveux sympathique en présence d’HTA => occlusions de la choriocapillaire => ischémie et nécrose de l’épithélium pigmentaire

Phase aiguë :
- Lésions profondes, blanchâtres au FO
- Cicatrisant en taches pigmentées profondes = taches d’Elschnig

- Forme sévère = ischémie choroïdienne étendue : décollement de rétine exsudatif du pôle postérieur, responsable d’une baisse de l’acuité visuelle => normalisé par le traitement de l’HTA

5

Rétinopathie hypertensive : artériosclérose ?

= Lésions chroniques, irréversibles, asymptomatique en dehors des complications
- Accentuation du reflet artériolaire par épaississement pariétal : aspect argenté ou cuivré des artères, avec des engainements artériels
- Signe du croisement = par une gaine adventitielle commune à l’artère et à la veine : veine rétinienne écrasée au niveau d’un croisement artério-veineux et dilatée en amont
- Pré-thrombose : présence d’hémorragies rétiniennes au niveau du signe du croisement
- Occlusion d’une branche veineuse de la rétine au niveau d’un croisement

6

Rétinopathie hypertensive : classification de Kirkendall ?

RETINOPATHIE HYPERTENSIVE
Stade I
- Rétrécissement artériel sévère disséminé

Stade II
- Hémorragies rétiniennes
- Exsudats secs
- Nodules cotonneux

Stade III
- Œdème papillaire

ARTERIOSCLEROSE RETINIENNE
Stade I
- signe du croisement arério-veineux

Stade II
- signe du croisement marqué, avec rétrécissement artériolaire localisé en regard

Stade III
- Engainements vasculaires ou occlusion de branche
veineuse au niveau d’un croisement artério-veineux