Schizophrénie Flashcards Preview

Adapt 2 > Schizophrénie > Flashcards

Flashcards in Schizophrénie Deck (54):
1

Trouble des rythmes du sommeil

Physique- Perturbation du sommeil

2

- Désorganisation
- Catatonie (syndrome - perturbation prononcée psychomotricité)
- Agitation, non influencé par des stimuli externe
- Expression faciale grimaçante

Physique- Catatonique

3

Absence d'activité psychomotrice; pas de relation avec l'environnement (il n'est pas barré, il est amorphe)

Physique- Catatonique- Stupeur

4

Induction d'une posture maintenue passivement et contre la gravité (reste dans une position incontrôlable, comme une statue)

Physique- Catatonique- Catalepsie

5

Résistance légère et nette lors du positionnement induit par l'examinateur (ex: retire l'oreiller et la personne reste dans la même position)

Physique- Catatonique- Flexibilité cireuse

6

Opposition ou absence de réponse à des instructions ou des stimuli extérieur

Physique- Catatonique- Négativisme

7

-Maintient actif, contre la gravité, d'une posture adopté spontanément (Empêche pas le mouvement ex: bras en l'aire et marche)
-il décide lui-même de lever son bras

Physique- Catatonique- Prise de posture

8

Caricature bizarre ou solenelle d'actions ordinaires (comme la GDTourette)

Physique- Catatonique- Manitérisme

9

Mouvement non dirigés vers un but, répétitif et anormalement fréquent (répétition geste comme tics moteur)

Physique- Catatonique- Stéréotypie

10

Imitation des mouvements d'un autre

Physique- Catatonique- Échopraxie

11

-Tendance réduite à poursuivre un comportement dirigé vers un but (ex: manque d'intérêt pour la nourriture, ou refus de manger)
- Manque d'énergie, de motivation, d'intérêt, d'initiative, de dynamisme
- Négligence de son hygiène personnelle ou de son apparence
- Difficultés et déclin capacité à terminer une tâche routinière (ex: prendre un bain)
- Faible implication dans mesures de maintient santé (ex: exercice, prise médicaments)

Physique- Aboulie (apathie ou avolution)

12

- L'espérance de vie= Réduite (gain de poids, diabète, syndrome métabolique et maladie cardiovasculaire et pulmonaires) Médicaments, style de vie, consommation de tabac/drogue, hygiène -> jouent un rôle
- Lésion de pression dues a l'immobilité ou les postures bizarre ou constipation

Physique- Problématique médicales

13

Discourt désorganisé et insolite

Intellectuel- Discourt désorganisé

14

Mélange de mots et d'expression qui n'ont pas de sens compréhensible ou de cohérence logique

Intellectuel- Discourt désorganisé- Salade de mots

15

La personne peut faire des association sans lien ou des associations sonores

Intellectuel- Discourt désorganisé- Relâchement des assoications

16

La personne s'éloigne de plus en plus de la question posé à un tel point qu'elle n'y répond jamais (toujours un fil conducteur d'une idée à l'autre)

Intellectuel- Discourt désorganisé- Tangentialité

17

Expression rapide et décousue, avec changement brusque de sujet qui ne s'ordonnent pas en une conversation sensée

Intellectuel- Discourt désorganisé- Fuite des idées

18

Passe par de nombreux détails superflus et qui met beaucoup de temps à arriver au but (tourner autour du pot)

Intellectuel- Discourt désorganisé- Circonstancialité

19

Les mots peuvent être purement imaginés par le client. Fabrication de nouveaux mots que personne ne comprend

Intellectuel- Discourt désorganisé- Néologisme

20

Loquacité excessive, surabondance démesurée du discours avec une vitesse accélérée (ex: Louis-José Houde)

Intellectuel- Discourt désorganisé- Logorrhé

21

Répétition des paroles d'un autre

Intellectuel- Discourt désorganisé- Écholalie

22

-La personne ne trouve plus ses mots
-Donne des réponses brèves
-Blocage: irruption brusque au milieu d'une phrase ou avant la fin d'une idée
-Mutisme: absence ou quasi-absence de réponse verbale

Intellectuel- Alogie ou pauvreté du discourt

23

Perte du sens de la réalité qui se traduit par un ensemble de conviction fausse et irrationnelles auxquelles le client adhère de manière inébranlable

Intellectuel- Idées délirantes

24

La personne a la conviction que l'on essaie de lui nuire physiquement (idée d'empoisonnement, d'agression) et moralement («on» l'insulte, «on» veut l'expulser de son appartement) (ex: un méchant essaie d'empoisonner son jus d'orange)

Intellectuel- Idée délirantes- Idées de persécution

25

Croyance qu'une parole, une image, un signe ont une signification majeure qui vise personnellement le client. La personne est convaincue que les autres parlent d'elle ou lui font signe dans la rue, à la télévision ou ailleurs (ex: «à la télévision les gens parlent de moi»)

Intellectuel- Idée délirantes- Idée de référence

26

La personne a des idée de richesse et de surestimation de ses capacités personnelles (ex: «je suis conseiller du premier ministre et ils ne peuvent plus se passer de moi. »)

Intellectuel- Idée délirantes- Idée de grandeur ou mégalomanie

27

La personne entretien des idées en liens avec le fonctionnement de son corps, qui comprennent plusieurs thèmes variant selon les périodes. La personne pense être atteinte d'une imperfection physique ou d'une maladie médicale générale (ex: Je suis diabétique, car lorsque j'ai faim, je tremble et j'ai de la difficulté à marcher.)

Intellectuel- Idée délirantes- Idées coorporelle ou somatiques

28

La personne croit qu'une personne ou une puissance extérieure gouverne ses pensées ou activités (ex: « J'ai un fil dans la tête par lequel ma famille guide tous mes geste. »)

Intellectuel- Idée délirantes- Idées d'influence ou de contrôle

29

La personne a des fausses croyance liées è des thèmes religieux ou spirituels. Ces idées sont fréquentes (ex: tant que je portes ces dix médailles, il ne peut arriver aucun mal) (Jésus)

Intellectuel- Idée délirantes- Idées mystique

30

Croyance que la pensée produit des résultats (ex: « mes mauvaises pensée sont responsable de ma maladie ») (ex: il m'arrivera jamais d'accident donc je roule vite)

Intellectuel- Idée délirantes- Pensée magique

31

Phénomène de dépersonnalisation (être détaché de soi) et de déréalisation (sentiment d'irréalité)

Intellectuel- Symptôme psychotique

32

Perception anormales sans sources externes connues qui peuvent faire intervenir un ou plusieurs sens. Expériences perceptuelles inhabituelles qui monopolisent l'attention

Intellectuel- Hallucinations

33

Implique la perception du son, le plus souvent de voix (qui n'est pas la sienne) qui émet des commentaires ou profère des insultes, des menaces ou qui donne des ordres (ex: tout parles, les murs les meubles, je sais qu'ils parlent; J'entend le diable parler. Dieu l'interrompt et le diable lui dit de fermer sa gueule) Dans la majorité des cas, la voix est négative et menaçante plus rarement, elle est neutre ou bienveillante

Intellectuel- Hallucinations- Auditives

34

consistent en la perceptino d'un stimulus (taille normal, géante ou réduite) en son absence (ex: visons, apparitions de personnages ou de scènes plus ou moins animées, parfois plaisante ou désagréables)

Intellectuel- Hallucinations- Visuelles

35

Correspondent à des saveurs désagréable et des odeurs de putréfaction et de décomposition

Intellectuel- Hallucinations- Olfactive et gustative

36

Concenent les sensations corporelles internes (sensation de brûlures, fourmillement, impression d'insectes grouillant sous la peau)

Intellectuel- Hallucinations- Cénesthésiques

37

Manifestent pas une simple sensation de tremblement ou par l'impression de s'enfoncer dans le sol ou de s'élever dans les airs

Intellectuel- Hallucinations- Kinesthésiques

38

Concernent les sensations corporelles externes: impression de brûlure, de piqure, sensation de froid ou de chaud sur la peau

Intellectuel- Hallucinations- Tactiles

39

- Baisse de la mémoire ainsi que d'autre fonction exécutive (planification, organisation, raisonnement, pensée abstraite, résolution de problèmes)
- Anomalie de traitement des infos senso et capacités inhibitrices
- Diminution de l'attention et difficultés de concentrations
- Ralentissement de la vitesse de traitement de l'information. Incapacité à planifier leurs journées
- Difficultés majeures à comprendre les émotions

Intellectuel- Déficit cognitifs

40

Déficit dans la capacité à comprendre les intentions des autres

Intellectuel- Déficit de la cognition social

41

Méconnaissance des symptômes de la schizophrénie. L'anosognosie n'est pas une stratégie de défense. Elle est comparable à l'absence des déficits neurologiques après une lésion cérébrale

Intellectuel- Faible insight

42

- Ne réussit plus a communiquer ses émotions
- À l'enfance seulement: Exprime les expériences intérieur qui le perturbent plus facilement au travers de dessin que de mots

Affectif- Perturbation de l'expression émotionnelle

43

Aucune expression des émotions

Affectif- Perturbation de l'expression émotionnelle- Affect plat

44

Ne correspond pas aux émotions ressenties (ex: rire immotivés, la personne rit même si elle est triste)

Affectif- Perturbation de l'expression émotionnelle- Affect inaproprié

45

Expression restreinte des émotions. Réaction émotives passive ou indiférentes

Affectif- Perturbation de l'expression émotionnelle- Affect émoussé

46

Changement rapide de l'expression des émotions

Affectif- Perturbation de l'expression émotionnelle- Affect labile

47

Peut prendre la forme d'une dépression, d'un état anxieux ou de colères. La personne peut se montrer agressive

Affectif- Humeur dysphorique

48

Incapacité de ressentir du plaisir

Affectif- Anhédonie

49

- Phobie, angoisse
- Sentiment intense d'anxiété (lors des hallucinations)
- Peut être souvent tendu et demeure sur ses gardes

Affectif- Anxiété

50

- Enfance & Ado: Environ 38% expriment des idées suicidaires et tentent de se suicider
- Adulte & Vieux: Environ 20% tentent de se suicider en une ou plusieurs occasions. Un plus grand nombre encore a des idées suicidaires très significatives. Environ 5-6% meurent par suicide

Affectif- Détresse

51

- Les progrès scolaires et le maintient d'un emploi sont souvent compromis par l'aboulie et les autres manifestations du trouble
- Difficultés à entamer une conversation et d'établir des relations avec les autres. Tendance à être timide, froid et distant avec les autres. Difficultés à entretenir des relations intimes ou étroite.
- Pauvreté du contact visuel et de l'expression gestuelle
- Les interactions avec les autres s'avèrent rigides
- Enfance: manque d'indépendance dans la réalisation de leurs devoirs et peu de camarade du même âge, si non aucun
- Ado: Plupart ont un emploi qui se situe à un niveau plus bas que celui des parents, plupart se marient pas, diminution des activités sexuelles

Social- Perturbation professionnelle ou relationnelle

52

- Contact sociaux limité en dehors de la famille
- Se replier par rapport à leurs activité antérieur (loisir ou sexuels). Préfaire passer la majeur partie de la journée isolé. Côtoie plus ses amis.

Social- Isolement

54

Symptôme positif

Comportement ou attitude observable et anormal qui apparaît chez une personne. Réflètent l’excès ou la distorsion des fonctions normales

55

Symptôme négatif

Réflètent le déclin ou la perte de fonction normales