Séance 11 : Enrichissement du lexique (néologisme, emprunt) Flashcards Preview

Lexicologie examen 3 > Séance 11 : Enrichissement du lexique (néologisme, emprunt) > Flashcards

Flashcards in Séance 11 : Enrichissement du lexique (néologisme, emprunt) Deck (24):
1

Quelle est l'origine de la langue française?

= langue de la famille indoeuropéenne.

• Elle fait partie des langues romanes (comme l’italien,
l’espagnol, le roumain, le portugais, etc.) provenant de la langue latine (fille de la langue latine)

2

D'où provient la majorité du vocabulaire français?

87% du vocabulaire français provient du latin (langue courante, savant = grec (passe parfois par latin))

3

Comment différencier ce qui vient du grec et du latin?

Les voyelles de liaison :

Dès qu’il y a un /i/, c’est du latin. (agriculture)
Lorsqu’il y a un /o/, c’est du grec. (kilomètre)

4

Qu'est-ce qu'un néologisme?

Mot nouveau ou nouveau sens d’un mot déjà existant dans la langue .

5

Qu'est-ce que la néologie?

processus général de formation des néologismes.

6

Quels sont les types de néologismes?

Néologisme de forme :
• Emploi d'un nouveau mot créé soit par dérivation, composition,
troncation, siglaison, emprunt, etc.

ex: démondialisation

Néologisme de sens :
• Emploi d'un mot ou d'une expression préexistants dans un sens nouveau.

ex: Polluer l’atmosphère (au sens de kk1 qui dérange => rendre le climat de conversation difficile)

Néologisme de syntaxe :
• Nouvel emploi d’un mot soit par un changement de classe syntaxique (conversion), soit par changement de construction.

ex: À angoisser (cet endroit m’angoisse) s’ajoute une construction à sujet humain : j’angoisse (j’éprouve de l’angoisse). => ajout d'un sujet qui éprouve l'action, pas kkchose qui provoque

7

Vrai ou Faux : le néologisme est un processus naturel.

Vrai, il se produit chez l'enfant (pour exprimer son désir, les mots lui manquent)

ex: obus

Chez les adolescents, créer un langage propre à eux

Chez l'adulte, plus lié à l'invention (ex : égoportait)

8

Vrai ou Faux : Toutes les langues utiliser le néologisme.

Vrai, que ce soit par
les procédés morphologiques et sémantiques.

= sinon langue morte selon Quémada

9

Quels sont les moments importants dans la création lexicale pour l'acceptation du néologisme ?

-Celui de la production (créé dans l'usage, les textes... examiné par lexicographes qui décident de faire entrer dans dictio ou pas)

-Celui de la réception par les destinataires et de l’entrée dans un certain
lexique (accepté)

10

Les néologismes sont testés, examinés et discutés (jugés). Où est le lieu privilégié du jugement?

• La presse écrite et audiovisuelle
• Les dictionnaires
• La littérature
• Les instances officielles

=> lorsque acceptés dans tout là, entrent OFFICIELLEMENT dans le lexique

11

Combien de temps un néologisme est considéré comme nouveau?

Un peu plus de dix ans dans les années 1970 VS cinq ans au 21e siècle

Raison : L’univers marqué par l’omniprésence des médias et la diffusion instantanée des mots (mots se propagent plus rapidement et perdent plus vite ce caractère de nouveauté)

12

Qu'est-ce que l'emprunt linguistique ?

Processus lexicogénique externe, qui consiste à
intégrer dans une langue donnée des éléments
appartenant à une langue étrangère. (adoptent intégralement ou partiellement, une unité
ou un trait linguistique (phonologique, lexical,
sémantique, syntaxique, etc.) d’une autre langue.))

13

Vrai ou Faux : L’emprunt est le phénomène sociolinguistique le plus important dans tous les contacts de langues.

Vrai

14

Quelle est la langue la plus prêteuse pour le français?

L'anglais (environ 4000
mots en français ont été empruntés de l’anglais)

15

Vrai ou faux : les Les emprunt gardent toujours leur sens
original dans la langue emprunteuse

Faux. Par exemple : le mot bricole (= petit objet sans valeur, chose sans importance) vient de l’italien briccola (=machine de guerre).

16

Vrai ou faux : Un mot emprunté peut intégrer une classe différente de sa classe dans la langue d’origine.

Vrai, Le mot tollé (nom) est issu du verbe latin tollere.

17

Quels sont les types d'emprunts?

•L’emprunt lexical :

• L’emprunt
morphosémantique (intégral
ou hybride)

• L’emprunt formel ou « faux
emprunts »

• L’emprunt sémantique ou
le calque linguistique

• L’emprunt syntaxique

18

Qu'est-ce que l'emprunt morphosémantique?

Emprunt linguistique par lequel les locuteurs
d’une langue adopte intégralement (forme et sens) une unité lexicale d’une autre langue

Intégral : transfert complet de la forme et du
sens sans adaptation ou avec une adaptation graphique ou
morphologique minimale. (ex: leadership, feta-> féta)

Hybride : transfert partiel de la forme (ex: watcher)

19

Qu'est-ce que l'emprunt formel ou faux emprunt?

Emprunt lexical qui résulte d’un transfert de traits formels appartenant à une
langue étrangère et qui donne lieu à la création
dans la langue emprunteuse d’une nouvelle forme inexistante dans la langue prêteuse.

ex: moto-cross, brushing

20

Qu'est-ce que l'emprunt sémantique ou le calque?

Emprunt sémantique qui vise
à traduire littéralement un terme d’une langue source
dans la langue cible (transfert de sens par
traduction d’une unité lexicale étrangère et dont la forme est remplacée complètement par une forme préexistante ou nouvelle)

ex`: lune de miel ; gratte-ciel

21

Vrai ou Faux : le calque est une création lexicale véritable.

Faux, car le recours aux calques et aux
traductions résulte toujours du besoin de faire coïncider
les désignations de la langue étrangère et de la langue
emprunteuse

VS

dans création lexicale, analyse de la notion à exprimer par rapport aux possibilités de la langue (un nouveau phénomène existe, il faut le nommer)

??

22

Qu'est-ce que l'emprunt indirect?

Mot emprunté à
une langue a été précédemment emprunté par
cette langue à une autre

ex: tabou a été emprunté à l’anglais et l’anglais l’avait déjà emprunté d’une langue polynésienne.

23

Qu'est-ce que l'emprunt interne ?

Mot emprunté par la langue nationale à un dialecte, qui est ou a été en usage sur le territoire national (même langue, mais autres régions)

ex: beurre => emprunté du lorrain


*peut être d'un domaine à l'autre
ex: menu a été emprunté par l’informatique à la restauration

24

Qu'est-ce que l'emprunt syntaxique ?

reproduit en français les
éléments d’une structure syntaxique d’une langue étrangère (ex: emploi d’une préposition ou d’une conjonction différente de celle normalement employée en français)

ex: sièger sur un comité (à)
parler avec (à)