tp cluster A Flashcards Preview

Perso > tp cluster A > Flashcards

Flashcards in tp cluster A Deck (58)
Loading flashcards...
1
Q

quels sont les éléments clés du diagnostique de la schizophrénie ?

A

-idées délirantes
-hallucinations
-discours désorganisé
-comportement moteur anormal
-symptômes négatifs

2
Q

nommer les idées délirantes

A

persécution
de grandeur (mégalomaniaque)
érotomaniaques
de référence

3
Q

nommer des types d’hallucinations

A

-visuelles
-auditives
-kinésthésiques

4
Q

nommer des sx négatifs ?

A

-alogie
-affect plat
-anhédonie
-associabilité
-perte de motivation

5
Q

qu’est-ce que le trouble délirant ?

A

présence d’une ou + idées délirantes pendant au moins 1 mois

6
Q

comment diagnostiquer le trouble délirant du trouble de la schizophrénie? (diag.différentiel)

A

Critère A de la schizophrénie n’est pas rempli

7
Q

nommer quelques critères du diagnostique du trouble délirant

A

C. Malgré la présence d’idées délirantes - le fonctionnement n’est pas altéré
D. possibilité de trouble de dépression/maniaques en concomitance de très brève durée
E. Perturbation pas imputable aux effets d’une substance/autre affect médicale

8
Q

décrire les critères du trouble psychotique bref

A

A. au moins 1 des 3 : idées délirantes, hallucinations, discours désorganisé
B. La perturbation = au moins un jour mais moins d’un mois
C. pas mieux expliqué par autre trouble, ni par substance ou autre affect. mental

9
Q

Critères diagnostiques pour le trouble schizophrénifome ?

A

A. Présence au moins 1 des 3
idées délirantes, hallucinations, discours désorganisé
B. Perturbation dure au moins 1 mois mais moins de 6 mois
C. Éliminer schizoaffectif / dépressif / bipolaire avec caractéristiques psychotiques
D . pas imputable aux effet d’une substance/ autre affect médical

10
Q

Critères dx de la schizophrénie

A

A. Au moins un des 3 sx présent : hallucination, discours désorganisé et ou idées délirantes (comportement désorganisé, symptômes négatifs)
B. Affecte significativement le fonctionnement (plusieurs sphères - travail, social, relations)
C. Sx persistent au moins 6 mois
D. Élimination trouble schizoaffectif,bipolaire et dépression
E. pas imputable aux effets substance / autre affect médicale

11
Q

v ou f : la schizophrénie est un diagnostique à vie

A

vrai - on n’en guérit pas ! on réduit les sx et améliore la qualité de vie à l’aide de médic

12
Q

Quels sont les troubles e la personnalité cluster A dans le DSM ?

A

TP schizoïde
TP schizotypique
TP paranoïaque

13
Q

Quels sont les troubles de la personnalité cluster A dans le PDM ?

A

style paranoïaque
style schizoïde

14
Q

DSM : TP schizotypique critère A

A

Mode général de déficit social + interperso = gêne aiguë et des compétences équités dans les relations proches, par des distorsions cognitives / perceptibles + conduites excentriques

15
Q

nommer quelques critères diagnostiques pour le TP schzotypique (DSM)

A

idées de référence
croyances bizarres (6 sens)
idéation méfiante/ persécutrice
absence d’amis proches / confidents en dehors des parents
anxiété excessive en sit sociale (qui ne diminue pas!)

16
Q

PDM : Style Schizotypique

A

Le PDM ne reconnaît PAS la schizotypie comme un TP - c’est un MARQUEUR DE SÉVÉRITÉ

«plus la présentation du patient = schizotypique —> + niveau sévère»

vu + comme un trait commun des patho schizoïdes

17
Q

DSM : TP paranoïaque (critère A)

A

Méfiance soupçonneuse envahissante envers les autres - leurs intentions sont interprétées comme malveillantes…

+ 4 manif de sx:

  • la pers s’attend à se faire exploiter sans raison de la part des autres
    -préoccupé par des doutes injustifiés (loyauté, fidélité, etc)
    -réticente à se confier (utilisation info contre la pers)
    -garde rancune
    -prompte à réagir avec colère + contre-attaque
18
Q

qu’est-ce qui pourrait rendre le suivi difficile avec une personne paranoïaque ?

A

-peur de se confier en raison crainte injustifiée que info utilisée de manière perfide contre elle
-garder rancune
-perçoit toute comme une attaque & réagit fortement

19
Q

PDM : Quels sont les éléments centraux du style paranoïaque

A

Conflit principal —> attaquer l’autre
Affects principaux —> peur, honte, rage
pensée pathologique à propos de soi —> je suis constamment en danger
pensée patho à propos des autres —> le monde = agresseurs
défenses principales : projection, identif. projective, déni, formation réactionnelle

20
Q

nommer le conflit principal chez style paranoïaque PDM

A

attaquer l’autre VS être attaquée

21
Q

nommer les affects principaux du style paranoïaque PDM

A

peur, honte, rage, mépris

22
Q

style paranoïaque PDM : nommer la pensée patho à propos de soi

A

je suis constamment en danger

23
Q

style paranoïaque PDM : nommer la pensée patho à propos des autres

A

le monde est rempli de potentiels agresseurs

24
Q

défenses principales style paranoïaque PDM

A

projection, identification projective, déni + formation réactionnelle

25
Q

PDM : quelles sont les attentes de pers style paranoïaque + détails du type de comportement (nommer 3 choses)

A

-s’attendent à se faire humilier
-attaquent l’autre en premier
-suspicion + hypervigilence

26
Q

PDM style paranoïaque : leur personnalité est organisée autour de quelle thème ?

A

pouvoir + danger

27
Q

quel est le conflit (clivage) que vivent les personnes de style paranoïaque (PDM)

A

angoisse conflictuelle entre SOLITUDE & RELATIONS

28
Q

quel est le contre-transfert vécu par le thérapeute avec son client de style paranoïaque (PDM)

A

intense
reflète l’impuissant, terreur, sensation d’être critiqué par le patient

29
Q

que dit la littérature PDM en ce qui consiste l’attitude à adopter avec le patient (style paranoïaque) ?

A

attitude respectueuse, maintenir la communication (force!), fournir des infos factuelles lorsque les patients nous posent des questions + accorder une attention particulière au fait que les patients sont convaincus que leurs émotions + leur expressions = dangereux

30
Q

qu’est-ce qui est recommendé au thérapeute qui travaille avec un patient de style paranoïaque ? (PDM)

A

pas être trop chaleureux ou sollicitant = crainte des intentions du thérapeute

31
Q

donner exemple de la logique paranoïaque PDM ?

A

«mon thérapeute se moque-t-il de moi?»

32
Q

TP schizoïde (DSM) critère A

A

Mode général de détachement par rapport aux relations sociales et de restriction de la variété des expressions émotionnelles

33
Q

nommer quelques manifestations du TP schizoïde DSM (il en faut combien aussi pr un dx) ?

A

au moins 4 manif présentes

-la personne ne recherche, n’apprécie les relations proches + intra familiales
-choisir presque tjrs les act solitaires
-peu intérêt pour relations sexuelles avec autrui
-éprouve du plaisir que dans de rares activités
-pas d’amis proches/confidents
-indifférents au éloges des autres
-froid, détaché, émoussé

34
Q

qu’elle est une différence entre PDM & DSM quant au détachement face aux autres dans TP schizoïde ?

A

PDM dit que ce n’est pas vrai qu’ils veulent être détachés des autres ! il y a conflit entre peur + proximité

35
Q

quels sont les critères d’exclusion du TP schizoïde DSM ?

A

Pas pendant évolution d’une schizophrénie, trouble de l’humeur [dép, bipo] avec caractéristiques psychotiques OU D’UN TSA

Pas imputable autre affect médicale

36
Q

Quand marque-t-on le terme «prémorbide»

A

quand on voit la personnalité AVANT l’apparition de la pathologie ! (personnalité de l’ind sous-jacente au développement du trouble)

37
Q

v ou f : les personnes de style schizoïde (PDM) peuvent être retrouvés à tous les niveau d’organisation ? [psychotique, limite, névrotique]

A

vrai !

38
Q

STYLE SCHIZOÏDE - PDM : conflit principal ?

A

peur VS désir de proximité

39
Q

STYLE SCHIZOÏDE - PDM : affects principaux ?

A

souffrance émotionnelle générale lorsque trop stimulés : intensité des affects débordantes
ceci amène la personne à vouloir les SUPPRIMER

40
Q

STYLE SCHIZOÏDE - PDM : pensée pathologique à propos de soi

A

la dépendance et l’amour = dangereux

41
Q

STYLE SCHIZOÏDE - PDM : pensée pathologique à propos des autres

A

le monde social = envahissant + engloutissant

42
Q

STYLE SCHIZOÏDE - PDM : défenses principales

A

retrait (withdrawal) physique et psychologique
(repli autistique)

43
Q

qu’est-ce que le replis autistique ?

A

se retirer dans sa bulle + monde interne —> ressemble au TSA mais conservent leur compréhension des attentes sociales + théo de l’esprit

44
Q

quel style de personnalité (PDM) n’est pas associé à la pauvreté intérieure des cognitions et affects associé avec son dx du dsm ?

A

Le style schizoïde

45
Q

comment devrait-on comprendre la construction psychologique du style schizoïde PDM VS DSM ?

A

PDM : comprendre leur construction psychologique comme un conflit (peur proximité VS désir proximité) plutôt qu’un déficit (ce que stipule DSM)

46
Q

quelle sont les grandes craintes des individus de style schizoïde (PDM) ?

A

engouffrement, enchevêtrement, intrusion + sur-stimulation
TOUS LES DANGERS RELIÉS À LA PROXIMITÉ RELATIONNELLE

47
Q

V ou f : les personnes de style schizoïde (PDM) apparaissent toujours investis dans leurs relations sociales ?

A

faux ! ces individus semblent détachés ou agir de façon adéquate en ÉTANT PRÉOCCUPÉ PAR LEUR MONDE INTERNE

48
Q

À qui attribut-on le terme : «hermit-like reclusiveness» (PDM) et expliquer pk?

A

Les personnes de style schizoïde - psq ils semblent reclus dans leur monde + vie solitaires

49
Q

de quelle autre façon que physique est-il possible de se détacher pour les personnes de style schizoïdes ? (PDM)

A

psychologiquement, monde de fantasmes !

50
Q

l’apparente indifférence des personnes de style schizoïdes (PDM) de leur rejet social est considéré comme … ?

A

une façon d’établir une distance tolérable entre eux et les autres (plutôt qu’un déficit dans la compréhension des attentes sociales)

51
Q

v ou f : le PDM rejette l’idée que les personnes ayant un style de personnalité schizoïde puissent être TSA

A

vrai ! ils diffèrent significativement des individus TSA puisqu’ils comprennent les attentes sociales —> basé plutôt sur un conflit (peur et désir de proximité)

52
Q

v ou f : Le PDM rejette l’idée de deux formes de schizoïdie (conflit / déficit)

A

faux ! le pdm suspecte que ces deux formes pourraient exister sur l’ensemble du continuum d’organisation de la personnalité
[psychotique, limite, névrotique]

53
Q

PDM : la version «conflictuelle» des personnes ayant un style de personnalité schizoïde correspondrait à … (organisation personnalité)

A

meilleur niveau d’organisation ! (névrotique)

54
Q

v ou f : PDM stipule que certains patients schizoïdes ressentent des émotions d’une intensité dévastatrice que cela requiert le détachement que l’on observe chez eux

A

vrai ! ce détachement permet d’endurer ces états de débordements

55
Q

PDM : si les personnes ayant un style de personnalité schizoïde sont organisés à un niveau limite ou psychotique… montrent quoi ?

A

un déficit social - signes de troubles de la pensée + anxiété persécutrice

56
Q

PDM : quelle thérapie est appropriée pour les patients schizoïdes ?

A

thérapie qui permet une intimité relationnelle tout en respectant leur espace personnel
[charles]

57
Q

PDM : de quelle façon les patients schizoïdes ont-il tendance à exprimer leurs émotions ?

A

via des métaphores, art, littérature, etc

58
Q

PDM : les patients limites et schizoïdes (présente un déficit) peuvent-ils être conscients de leur monde affectif et des liens entre les sujets discutés

A

non