2.5 Sauvetage nautiques (Edition Juin 2016) Flashcards Preview

118.2 > 2.5 Sauvetage nautiques (Edition Juin 2016) > Flashcards

Flashcards in 2.5 Sauvetage nautiques (Edition Juin 2016) Deck (21):
1

Pourquoi les interventions a caractère " sauvetage nautiques multiples" sont elles particulières?

Les interventions à caractère « sauvetages nautiques multiples » sont particulières en raison de la nature du milieu et de l’incidence qu’ont les conditions météorologiques sur les chances de survie des personnes (victimes et sauveteurs).

2

Quels sont les types d'accidents possibles?

- ERP flottant menaçant de couler ou ayant sombré 
- collision entre plusieurs bateaux ou ouvrage d’art

3

Quels sont les risques?

- difficultés pour les intervenants terrestres d’effectuer les sauvetages et mises en sécurité. 

- survie brève liée aux conditions climatiques (victimes et sauveteurs).

-dispersion des victimes liée à la force du courant .

-visibilité réduite et localisation difficile des victimes (période nocturne) .

- incapacité des sauveteurs terrestres (courant, froid...) .

-nombre de victimes potentiellement élevé et impossible à connaître. 

-sur-attentat

4

Quels sont les 3 premières actions a mener?

- sauvetage rapide de toutes victimes visibles (dans l’eau et sur l’embarcation menaçant de sombrer) 

- prise en charge des victimes

- recherche des corps

5

L'urgence de la situation ne permettra pas l'hésitation et le premier COS aura pour mission:

L’urgence de la situation ne permettra pas l’hésitation et le premier COS aura la mission de sectoriser immédiatement l’intervention en engageant, si possible, les premiers sauveteurs des engins d’incendie

6

Quel est la priorité des 1er intervenants?

Les sauvetages sont la priorité absolue des premiers intervenants.

7

Quels sont les principes respectés par le COS?

- localisation du sinistre (utilisation éventuel de la CTHE, des phares directionnels des engins) 

- engagement immédiat des primo-sauveteurs avec un niveau de sécurité minimal : bouées, commande 

- moyens de fortune : matelas immobilisateurs à dépression, barques, réquisition si nécessaire d’une embarcation, mise à l’eau de tous les radeaux de sauvetages des embarcations voisines du sinistre, etc. 

- mise à l’eau des échelles portatives et déploiement des MEA vers la surface de l’eau  sectorisation immédiate : secteur aquatique et terrestre

8

Quels sera le secteur et les missions du 1er engin présenté?

Secteur aquatique:

engager des sauveteurs amarrés avec tous moyens de flottaison, commande

9

Quels sera le secteur et les missions du 2ème engin présenté?

Secteur terrestre:

- mise à l’eau des échelles (crochet, coulisse) 
- récupération des victimes 
- reconnaissance rapide des berges pour extraction

10

Quels moyens peuvent être demandé pour la prise ne charge des victimes?

Un groupe PMA ou un plan rouge

11

Quels sont les pathologies majeurs des victimes?

Probablement l'hypothermie et la noyade avec ACR

12

Pour la prise en charge des victimes, quels sont les points a respecter dans la mesure du possible?

Les points suivants seront à respecter dans la mesure du possible : 

- identifier rapidement les espaces destinés à mettre à l’abri les victimes : tout endroit protégé des intempéries (commerce, hôtel, etc.) qui permettra les première opérations de déshabillage et séchage de fortune. L’emploi de la BUMD et de ses douches chaudes peut s’avérer être un plus si elle est activée immédiatement. 

- organiser immédiatement les opérations de transfert des victimes des berges vers ces lieux.

13

Comment se passe la recherche de corps?

Cette opération du domaine exclusif des spécialistes nautiques ne pourra s’effectuer qu’avec des moyens spéciaux et des techniques particulières. L’emploi de l’échosondeur de la Brigade fluviale sera à privilégier, en complément des reconnaissances des berges avals au sinistre par les EMF ou ESAV. L’emploi de la caméra thermique peut également être de nature à faciliter ces opérations (une victime immobile est visible à 50 m avec la CTHE des EP).

14

Les circonstances d'une personne menacée par la noyade peuvent être liées a:

- un accident sportif ou de loisir (chute dans l’eau fatigue, etc.) 

- un acte volontaire ou malveillant 

- un véhicule tombé à l’eau 

-une inondation

15

Quels est le facteur essentiel de ce type d'intervention?

La rapidité

16

La manoeuvre de sauvetage de personne en milieu aquatique est dangereux pour le sauveteur, dans quels cas tout est mis en œuvre?

Seule l’intervention au profit de personnes vivantes ou pour lesquelles une manœuvre de réanimation est envisageable justifie une prise de risques du niveau d’un sauvetage, car le danger de noyade est également omniprésent pour le sauveteur dès lors qu’il n’est pas spécialiste et qu’il ne dispose pas d’un équipement adéquat. Le danger d’hydrocution est également à prendre en compte.

17

Quel est la conduite à tenir si la personne est proche de la rive?

Si la personne est près de la rive, lui tendre une perche ou lui lancer une corde, une bouée ou tout autre objet flottable auquel elle est susceptible de pouvoir s’accrocher afin de la tirer jusqu’à la berge.

18

Quel est la conduite à tenir si la victime est éloignée de la rive?

- d’opérer à la nage, le sauveteur étant amarré 
-d’utiliser une embarcation (barque, canot pneumatique) 
-de faire intervenir les spécialistes en interventions aquatiques et/ou subaquatiques

19

Quel est la conduite à tenir si la personne a coulé avant l'arrivée des spécialiste?

Si la personne a coulé avant l’arrivée des spécialistes, les recherches peuvent être entreprises, en priorité à l’aplomb du point où la personne a disparu, puis en aval :

- par sondage à l’aide de la gaffe si les eaux sont peu profondes 
- en apnée par un sauveteur amarré 
- à l’aide des spécialistes cynotechniques

La recherche du point de chute revêt une importance toute particulière pour les spécialistes et doit être une des actions premières du COS

20

Lorsque l'intervention nécessite l'emploi d'une embarcation quels sont les mesures de sécurité a respecter? Et par temps de froid?

Lorsque l’intervention nécessite l’emploi d’une embarcation, les mesures de sécurité suivantes doivent être respectées : 

- n’engager que le personnel strictement nécessaire 

- alléger autant que possible l’équipement individuel (casque, ceinturon, veste d’intervention) 

- équiper si possible le personnel de gilets de sauvetage

Par temps froid, en cas de prise des eaux par la glace, les plus grandes précautions sont à observer pour progresser sur la surface, notamment en utilisant des dispositifs augmentant au maximum la surface portante (échelle posée à plat sur la glace par exemple) et en s’amarrant systématiquement

21

Quel est la conduite a tenir pour un véhicule tombé a l'eau?

Dans le cas d’un véhicule tombé à l’eau :

- faire préciser par témoin le nombre de personnes à bord 

- plonger pour dégager les victimes prises dans le véhicule ou éventuellement éjectées aux abords

- rechercher en aval du point de chute les victimes qui auraient pu être entraînées par le courant.