1.4 Feux verticaux ( Edition juin 2016) Flashcards Preview

118.2 > 1.4 Feux verticaux ( Edition juin 2016) > Flashcards

Flashcards in 1.4 Feux verticaux ( Edition juin 2016) Deck (15):
1

Donner des exemples de feux verticaux

Cages d’escalier, gaines de monte-charges et d’ascenseurs, gaines de vide-ordures, gaines « techniques » (passage de canalisations électriques, gaz, etc.) et gaines de ventilation ou de climatisation constituent des cheminées ou des voies qui permettent le passage des fumées et gaz chauds vers les étages supérieurs et les combles.

2

Dans qu'elle direction et comment peuvent évoluer les feux verticaux

Elles peuvent cependant faciliter le transport du feu :

- vers le bas, par la chute de matières enflammées

- horizontalement par les circulations d’air des systèmes de ventilation ou les ouvertures diverses

3

Donner les caractéristique des cages d'escaliers:

Dans les immeubles anciens ou traditionnels, les escaliers sont souvent en bois et les cages d’escalier sont utilisées pour le passage des canalisations (gaz, eau, électricité, etc.).

Généralement, les appartements ouvrent directement sur la cage d’escalier ou sur une circulation non protégée, ce qui les rend vulnérables au feu et met en péril leurs occupants.

4

En cas de feu de cage d'escalier, comment ce comporte ces derniers et quels moyen est il utile de demander et pourquoi?

Ces feux, qui se propagent très rapidement, sont d’autant plus dangereux que les occupants des locaux menacés, bloqués chez eux, s’affolent et adoptent des comportements imprévisibles.

En cas de sinistre important, il y a lieu de demander les moyens nécessaires pour engager rapidement et si possible simultanément des missions d'extinction, de prise en charge de victimes et de reconnaissances, en s’appuyant, si besoin, sur le concept du Renfort Habitation.

5

Qu'elle est la conduite a tenir pour l'extinction d'un feu de cage d'escalier?

- rassurer à la voix et mettre en sécurité les occupants paniqués.

- barrer immédiatement la conduite de gaz montante de l’immeuble

- ramener dès que possible les cabines d’ascenseur au niveau d’accès des secours et les bloquer en position ouverte.

- si la cage d’escaliers dispose d’un jour, précéder si nécessaire l’attaque d’un jet bref de lance verticalementdans la cage, pour abattre les flammes, refroidir et préparer la progression des porte-lance

- progresser du niveau inférieur du feu vers le haut avec deux lances, l’une en avant, abattant les flammeset l’autre immédiatement derrière, en protection, pour combattre les réinflammations et terminer l’extinction

6

Qu'est ce qu'un feu de cheminée?

Tout feu existant dans un conduit d’évacuation desservant un foyer est dénommé feu de cheminée.

7

Donner les caractéristiques d'un feu de cheminée:

Ce type de feu résulte de l’inflammation des dépôts qui recouvrent l’intérieur des conduits. Il se caractérise par l’odeur qui s’en dégage, par le ronflement anormal dans le conduit, par la fumée abondante variant de l’ocre au noir qui en sort et par l’apparition d’étincelles, voire de flammes, au débouché supérieur.

Le feu peut se propager horizontalement ou verticalement vers les pièces de bois et les matières inflammables placées à proximité des conduits (planchers, combles, cloisons, etc.). En cas de chaleur importante, il pourra être nécessaire d’écarter les meubles situés au contact de la cheminée.

Sous l’effet de la chaleur, les conduits peuvent se fissurer. La propagation des fumées par les interstices ainsi formés constitue un risque d’intoxication pour les occupants des locaux voisins (monoxyde de carbone).

8

Donner la méthode d'extinction d'un feu de cheminée

Elle est souvent longue et difficile en raison de l’étroitesse et du cheminement irrégulier des conduits.


Après avoir déterminé rapidement le conduit intéressé par le feu (liaison à la voix par le conduit, envoi de petits objets à l’intérieur, ordre des conduits sur le toit), l’extinction se fera de la manière suivante :

- éteindre tout d’abord le foyer situé dans l’âtre. La vapeur dégagée par l’extinction peut, dans certains cas, suffire à éteindre le foyer à l’intérieur du conduit.

- à l’aide d’un miroir, tenté de localiser le foyer à l’intérieur du conduit.

- si l’action n’a pas été suffisante, procéder à l’extinction complète sur toute la hauteur du conduit, endéversant de l’eau par petites quantités (éviter un refroidissement trop rapide du conduit, ce quipourrait provoquer son éclatement) le long des parois internes du conduit au moyen du seau-pompeou de la LDT en jet diffusé. Cette manoeuvre nécessite au préalable de protéger l’âtre desdéversements d’eau mélangée de suie, et de mettre en place un dispositif de liaison (canal tactiquepar exemple) entre les deux extrémités du conduit, afin de coordonner l’envoi de l’eau.

- s’il persiste un point de chaleur anormale et inaccessible depuis une trappe de ramonage, il pourra être nécessaire de pratiquer une trouée de dégagement. Cette trouée, dont la section doit permettre l’enlèvement aisé des matières en ignition, sera réalisée légèrement en dessous du point où la chaleur est la plus intense.

9

A quoi servent les gaines techniques?

Les gaines techniques servent à distribuer les conduites entre les différents niveaux ou volumes d’un
bâtiment.

10

Comment sont traités les feux de gaine technique?

Ces feux sont traités selon les mêmes principes que les feux de cheminée, en insistant sur la visite des locaux
où débouchent les parties haute et basse de ces gaines.

11

Lors d'un feu de gaine technique, qu'elle attention particulière doit être porté?

Une attention particulière doit être portée sur le transport possible des fumées et gaz chauds en des points très éloignés du foyer initial.

12

Donner les descriptif et les caractéristique d'un feu de façade

Certains immeubles bénéficient d’une isolation thermique par l’extérieur sur façade. Elles sont composées de laines minérales ou de plaques de mousse de polystyrène expansé M1 sur cornières PVC, le tout recouvert d’une toile de verre ou de lattis de bois enduit d’un crépi. Ce type d’isolation concerne parfois des immeubles de plus de dix étages.

Lors d’un feu d’appartement, les flammes s’échappant des baies attaquent le revêtement sur sa tranche, ce qui entraîne un effet de mèche qui consume l’isolant, créant ainsi un espace vide faisant effet de cheminée. Quel que soit son classement, l’isolant brûle en produisant une épaisse fumée.

Dans d’autres cas, la propagation résulte d’un feu survenu sur la VP, par exemple d’un feu de poubelle ou d’un feu de véhicule.

En fonction de la configuration des bâtiments (renfoncement de façade, angle de mur, etc.), ainsi que de la présence et de la nature des ouvrants (fenêtre en PVC, etc.) pouvant s’y trouver, le feu peut se propager verticalement à grande vitesse sous forme de langue de feu, brisant les fenêtres à chaque niveau, favorisant ainsi la propagation du feu et des fumées toxiques à l’intérieur du bâtiment.

13

Qu'elle est l'attitude des occupants lors d'un feu de façade? Qu'elle conséquence cela peut il induire?

Ces feux à cinétique rapide sont d’autant plus dangereux que les occupants, bloqués chez eux, s’affolent et adoptent des comportements imprévisibles, comme descendre par les escaliers, gênant la progression des équipes de reconnaissances et/ou d’attaque.

14

Dans le cas d'un feu de façade important, sur qu'elle moyen s'appuie le COS et pourquoi?

En cas de sinistre important, il y a lieu de demander les moyens nécessaires pour engager rapidement des missions d’extinction, de prise en charge des victimes et de reconnaissances, en s’appuyant si besoin sur le concept du renfort habitation.

15

Qu'elle est la conduite a tenir lors d'un feu de façade?

- rassurer à la voix et mettre en sécurité les occupantspaniqués

- barrer le gaz sur rue

- ramener dès que possible les cabines d’ascenseur auniveau d’accès des secours et les bloquer en position ouverte

- l’attaque est réalisée par l’intérieur selon les règles habituelles, mais aussi de plain-pied et au moyen deséchelles afin d’éviter la propagation rapide du sinistre etde limiter la production de fumée qui s’engouffre àchaque niveau par les baies brisées

- reconnaître tous les locaux
porter une attention particulière au dégarnissage des parties de façade non brûlées. L’utilisation de la camérathermique est fortement conseillée.