APP1 Flashcards Preview

Soins 4 - exam 1 > APP1 > Flashcards

Flashcards in APP1 Deck (72):
1

Différencier les 4 stades de la conception et du développement embryonnaire et fœtal

- Stade pré-embryonnaire : 14 premiers jours du développement de l’ovule
- Stade embryonnaire : semaine 3 jusqu’à semaine 8
- Stade fœtal : fin de la 8iem semaine jusqu’à la 40iem semaine

2

Stade pré-embryonnaire

- Jour 0-7 : multiplication cellulaire dans les trompes utérines et poursuit son développement dans l’utérus
- Jour 7-10 : implantation dans l’utérus
- Jour 10-14 : différenciation cellulaire – formation des feuillets embryonnaire primitifs et la membrane embryonnaire (chorion) commence à ce former

3

Stade embryonnaire

- L’embryon atteint une longueur de 3cm
- Très vulnérable aux agents tératogènes a ce stade
- 3iem semaine : débute de la formation de système circulatoire, urinaire, osseuse, digestif, neural
- 4-5iem semaine : colonne vertébral, cerveau, fermeture du moelle épinière, bourgeons des bras/jambes
- 6ieme semaine : début formation de poumons, mains/pieds on des doigts palmes
- 7ieme semaine : Peut détecter le battements cardiaque, gonades commence à se différencier
- 8ieme semaine : prend forme plus humain… doigts, orteils, os cartilagineux – possède touts structures externe, les appareils et systèmes sont présent

4

Stade Fœtal

- Perfectionnement des structures et des fonctions jusqu’à la naissance
- Peut déceler la sexe autours de 16 semaine
- Fœtus commence à bouger a partir 16-22 semaine

5

Fecondation

Spermatozoide + ovule = Zygote de 46 chromosomes
dans l'ampoule des trompes uterines
- fecondation arrive pendant une periode de 12 a 24hrs apres l'ovulation

6

l'ovulation arrive a quelle moment?

14 jours avant la derniere journee de menstruation

7

Expliquer le développement du placenta

- Commence à se former a la 3iem semaine et ce met a croitre ou l’embryons
- Son expansion se poursuit jusqu’à la 20iem semaine

8

Définir les principales fonctions du placenta

-Activité métabolique : fournit du glycogène, cholestérols et des acide gras au fœtus et la production d’hormones. Produit aussi plusieurs enzymes. Emmagasine le glycogène et le fer.
-Fonction de transport : eau, 02, sodium, chlorure, insuline, glucose etc.
-Fonctions endocrines : le placenta produit des hormones essentielle a la survie du fœtus ex : la gonadotrophine chorionique (hCG), l’hormone lactogène placentaire (hPL), ainsi œstrogènes et la progestérone.

9

Malaises durant le premier trimestre

- Nausées et vomissements
- Pollakiurie
- Fatigue
- Tension mammaire
- Pertes vaginales plus abondante
- Congestion nasale et épistaxis
- Ptyalisme

10

Malaise durant deuxième et troisième trimestre

- Pyrosis
- Œdème des chevilles
- Varices
- Hémorroïdes
- Constipation
- Lombalgie
- Crampes aux jambes
- Étourdissements
- Dyspnée
- Flatulence

11

Les moyens de soulager les nausée et vomissements

- Éviter les odeurs et les autres facteurs incommodants
- Manger des craquelins ou du pain grille avant de se lever le matin
- Prendre plusieurs petits repas
- Éviter les aliments gras ou très épices
- Ne pas boire en mangeant, mais plutôt entre les repas
- Prendre des boissons gazeuses

12

Les moyens de soulager pollakiurie

- Uriner dès que le besoin s’en fait sentir
- Augmenter l’ingestion de liquides pendant la journée
- Diminuer l’ingestion de liquides dans la soirée (seulement) pour prévenir la nycturie

13

Les moyens de soulager la fatigue

- Prévoir une sieste ou une période de repos quotidienne
- Se couche plus tôt
- Demander de l’aide au proche pour pouvoir prendre plus de repos

14

Les moyens de soulager tension mammaire

- Porter un soutien-gorge adéquat et qui offre un bon maintien

15

Les moyens de soulager le pyrosis

- Manger peu, mais plus souvent
- Prendre des antiacides à faible teneur en sodium
- Ne pas manger avec excès; éviter les aliments gras et les fritures; ne pas s’allonger après les repas; ne pas prendre de bicarbonate de sodium
- Se coucher avec un oreiller supplémentaire, au besoin
- Prendre des antiacides d’hydroxyde de magnésium et d’aluminium ou de carbonate de calcium en liquide ou en comprimer

16

Les moyens de soulager l’œdème des chevilles

- Entrecouper les longues stations debout ou assise au moyen de dorsiflexions fréquentes des pieds
- En position assise ou couchée, sur lever les jambes
- Éviter les gaines trop serrées ou es bas munis d’une bande élastique

17

Les moyens de soulager les varices

- Surélever souvent les jambes
- Porter des bas de soutien et les enfiler avant de se lever
- Éviter de croiser les jambes et de rester longtemps debout
- Éviter les gaines trop serrées ou es bas munis d’une bande élastique

18

Les moyens de soulager hémorroïdes

- Prévenir et traiter la constipation
- Appliquer un sac de glace ou un onguent a base d’oxyde de zinc; prendre des bains d’eau tiédeur des bains de siège
- Si nécessaire, réinsère doucement dans le rectum

19

Les moyens de soulager la constipation


- Augmenter l’apport de liquides et de fibres
- Faire l’exercice
- S’efforcer d’aller à la selle régulièrement
- Prendre un supplément de fibres ou un émollient fécal selon les recommandations du médecin

20


Les moyens de soulager la lombalgie

- Appliquer correctement les principes de la mécanique corporelle
- Pratiquer la bascule du bassin
- Éviter de se fatiguer, de travailler à une hauteur inconfortable, de porter des talons hauts et de soulever des objets lourds
- Prendre de l’acétaminophène

21

Les moyens de soulager les crampes aux jambes

- Placer le pied en dorsiflexion pour étirer le muscle touche
- Revoir l’alimentation
- Appliquer de la chaleur sur le muscle

22

Les moyens de soulager l’étourdissements

- Se lever lentement lorsqu’on est assise ou coucher
- Éviter de rester longtemps debout dans un endroit chaud ou mal aère
- Consulter le médecin pour déterminer la présence d’anémie

23

Les moyens de soulager flatulence

- Éviter les aliments qui favorisent la formation de gaz intestinaux
- Bien mastiquer les aliments
- Faire de l’exercice quotidiennement
- S’efforcer d’aller à la selle régulièrement

24

Nommer les principaux signes alarmants pouvant apparaitre pendant la grossesse

- Jet de liquide s’écoulant du vagin
- Saignement vaginal
- Douleur abdominale
- Hyperthermie (> 38,3) et frissons
- Vomissements persistants
- Céphalée violente
- Œdème des mains, du visage, des jambes et des pieds
- Dysurie
- Oligurie
- Absence de mouvements fœtaux

25

Comparer les caractéristiques du vrai et du faux travail

Vrai/faux
Contractions réguliers/contractions irréguliers

Intervalle entre contractions diminue graduellement/aucun changement

Durée et intensité des contractions augmentent/ aucun changement

Douleur commence dans le dos et irradie vers abdo/ douleur abdominale seulement

Marche accentue douleur et intensité/marche diminue contraction ou n’a pas d’effets

Effacement et dilatation du col progressent/ aucun changement

Contractions ne diminue pas sous l’effet du repos ou d’un bain tiède/repos et bain font diminuer contraction

26

Évaluation maternelle de l’activité fœtale

- Comment : Mère enregistre mvmts fœtaux en remplissant une fiche. - But : Évaluer bien-être fœtal de la 28e à la 38e semaine de grossesse. * Fœtus actif pendant 40 min entre 21h et 1h du matin.

Facteurs influençant activité fœtale :
- moment de la journée
- état de sommeil du fœtus
- bruits
- glycémie
- consommation maternelle tabac ou autres substances psychotrope

27

Battement du cœur fœtal

- Méthode priorisée : Échographie Doppler
- But : Détecter battements du cœur fœtal entre la 8e et la 12e semaine de grossesse.
- 2e Méthode si pas de Doppler : Foetoscope, qui permet d’entendre battement du cœur fœtal parfois dès 16e semaine grossesse.

28

Échographie chez la femme enceinte

Fait a 20 semaine de grossesse
Avantages :
- Non effractive
- Indolore
- N’irradie pas femme enceinte ni fœtus
- Aucun effet nocif connu
But :
- Permet de différencier les masses de tissus mous
- Confirmer précocement la grossesse
- Visualiser fœtus
- Détecter grossesse multiple
- Suivre croissance fœtale
- Observer battements du cœur fœtal et mouvements respiratoires fœtaux.
- Évaluer longueur du col et la possibilité de béance isthmique
- Détecter certaines anomalies fœtales
- voir liquide amniotique
voir fentes palentin ou autre anomalie

29

Examen de réactivité fœtale (ERF)

Définition :
- Technique d’évaluation du bien-être fœtal.
- Si oxygénation du fœtus est adéquate et que son système nerveux central est normal, les mvmts fœtaux (MF) s’accompagnent d’accélérations de la fréq cardiaque fœtale (FCF).
But :
- Observer et enregistrer (avec moniteur électronique du fœtus) les accélérations de la FCF.
Avantages :
- Rapide, facile à interpréter et peu couteux.
- Peut se pratiquer dans un cabinet médecin ou dans une clinique.
- Aucun effet secondaire connu.
Désavantages :
- Difficile d’obtenir tracé adéquat (parfois).
- femme doit rester immobile pendant au moins 20 mins. Procédé :
- Placer 2 ceintures élastiques sur abdo, une portant capteur des mvmts utérins ou fœtaux et l’autre, un capeut de la FCF.
- Si des décélérations se produisent, avertir méd. ou sage-femme.
*Femmes qui présentent facteur de risque élevé passeront ERF entre 30e et 32e semaine.

ERF réactif : Présence d’au moins 2 accélérations de 15 bpm pendant au moins 15 secondes au cours d’une épreuve de 20 mins est un signe de bien-être fœtal.

ERF non réactif : L’absence d’accélérations indique soit que le fœtus est à risque, soit qu’il dort.

ERF insatisfaisant : Résultats impossibles à interpréter ou activité fœtale insuffisante.

30

Vélocimétrie Doppler ombilicale

Définition : Examen échographique non effractif, mesure les modifications du flux sanguin dans la circulation maternelle et fœtale afin d’évaluer le fonctionnement placentaire.

Enregistrement de ce son produit une image qui ressemble à une série de vagues. Le pic de haute vélocité des vagues = la mesure systolique Le creux des vagues = la mesure diastolique.

Interprétation de l’image : Diviser le pic systolique par composante diastolique. On obtient alors le ratio systolique-diastolique.

But :
Évaluer les grossesses où on soupçonne une insuffisance utéroplacentaire et, éventuellement, pour les prendre en charge avant l’asphyxie.

Procédure :
- Enduire abdo d’un gel de transmission réchauffé.
- Dure 15-20 min
- Pratiquer entre la 16e et 18e semaine.

31

Amniocentèse

But : Prélever un peu de liquide amniotique pour analyses.

Procédure :
- Aiguille de calibre 22 est introduite dans la cavité utérine
- Prélèvement liquide amniotique (15-20 mL)
- Évaluer FCF et SV de la mère.
- Administrer immunoglobuline Rho(D) à toutes les femmes Rh-.

Évaluation santé fœtale : Les concentrations de certaines substances dans le liquide amniotique nous renseignent sur l’état de santé du fœtus.

Évaluation de la maturité fœtale : On peut évaluer la maturité pulmonaire fœtale en déterminant le rapport entre deux composants du surfactant.
Rapport = Lécithine / Sphingomyéline

32

Quadruple test (Analyse sanguine effectuée entre 15e et 20e semaine)

But : Évaluer 4 facteurs : alphafoeto-protéine sérique, oestriol non conjugué, hCG et inhibine-A.

Anomalies et causes possibles :
- Taux d’alphafoetoprotéine élevé = anomalie tube neural, sous-estimation de l’âge gestationnel, grossesse multiple.
- Faible taux d’alphafoetoprotéine = trisomie 21, trisomie 18.
- Taux d’hCG et d’inhibine-A élevés = trisomie 21. -

Faible taux d’oestriol non conjugué = trisomie 21.

Recommandé pour femmes :
- Dont l’âge est de 35 ans et plus
- ATCD familiaux d’anomalies congénitales
- Autre enfant atteint d’une anomalie congénitale
- Diabète insulinodépendant prégestationnel.

33

Profil biophysique

Définition : Évaluation approfondie de 5 variables :
- mvmts respiratoires fœtaux
- mvmts du corps ou des membres fœtaux.
- tonus fœtal (extension et flexion des extrémités
- vol de liquide amniotique
- réactivité de la FCF aux mvmts (ERF réactif)
* 4 premières variables sont évaluées avec échographie. 5e variable avec ERF. Ces 5 variables permettent de confirmer que le fœtus se porte bien ou que son bien-être est compromis.
A l’aide d’un tableau, on assigne 2 points à chaque manifestation normale et aucun point aux manifestations anormales pour un total maximal de 10 pts.
Profil biophysique indiqué en présence d’un risque d’insuffisance placentaire ou d’atteinte fœtale, associé aux facteurs suivants :
- diabète maternel
- cardiopathie maternelle
- mortinaissance lors d’une grossesse précédente
- hyperthyroïdie
- maladie rénale
- ERF non réactif, etc...

34

Premier stade du travail

1. Phase de latence : Femme se montre souvent souriante et loquace, répond volontiers aux questions.
(0-4cm)

2. Phase active : Femme se montre plus anxieuse, car sent contractions et douleur s’intensifier. Elle commence à bouger plus souvent pendant la contraction. (4-7 cm)

3. Phase de transition : Anxiété souvent marquée au début de cette phase. Femme peut devenir agitée et changer souvent de position. On observe une augmentation de la pression rectale, une envie irrépressible de pousser, une augmentation de l’écoulement sanguin associé à l’étirement du col. Femme risque de devenir craintive et irritable, se replier sur elle-même, demande d’analgésiques, hoquet, nausées, vomissements, sueur perlant sur front. (8-10 cm)

35

deuxieme stade du travail

Commence lorsque col est complètement dilaté (10 cm) et se termine par naissance de l’enfant.
dure 30min a 3 heures

36

troisieme stade du travail

S’étend de la naissance de l’enfant jusqu’à la délivrance complète du placenta.

- Décollement placentaire : Les signes du décollement placentaire apparaissent environ 5 minutes après la naissance de l’enfant. Ces signes sont :
- utérus globulaire
- montée du fundus de l’utérus dans l’abdo
- un jaillissement ou un suintement de sang
- présence d’une plus longue partie du cordon ombilical à l’extérieur du vagin

37

quatrieme stade du travail

Dure de 1 – 4 heures après naissance.
Femme perd de 250 – 500 mL de sang.
Cette perte sanguine et la disparition de la pression exercée par le poids de l’utérus gravide sur les vaisseaux et entrainent une redistribution du sang dans lits veineux.
Résultat :
- une baisse des pressions systoliques et diastoliques
- une augmentation de la pression différentielle
- une tachycardie.
Nausées et vomissements cessent habituellement. Faim et soif souvent ressentie. Parfois de grands frissons.

38

Engagement

lorsque la plus grand diametre de la tete atteint le station zero

39

Station

station: -5 a +5
Relation entre la présentation et une ligne imaginaire qui relie les épines ischiatiques du bassin maternel.

Quand la présentation se situe au-dessus des épines, un nbr négatif indique la distance en cm qui la sépare de la station zéro; quand la présentation a dépassé les épines, ce nbr devient positif.

Au cours de l’accouchement, la présentation devrait progresser des stations négatives à la station zéro, puis aux stations positives

40

Effacement

0-100%
Disparition progressive du relief de l’orifice interne et du canal cervical dans les parois latérales de l’utérus. Le col, structure épaisse et longue devient graduellement aussi mince qu’un mouchoir de papier. A chaque contraction, l’utérus s’allonge et son diamètre horizontal diminue.

41

Présentation

Déterminée par :
- Orientation fœtale
- Partie du corps fœtal qui s’engage la première dans la filière pelvigénitale

42

Repère de présentation

On distingue 3 types :
- présentation céphalique (longitudinale) = la plus fréquente et propice
- présentation du siège (longitudinale)
- présentation de l’épaule (transversale)

43

Position fœtale

On situe le repère de présentation dans de quadrants imaginaires du bassin : antérieur gauche, droit / postérieur gauche, droit.
1. Orientation : vers l’os iliaque droit (ID) ou vers l’os iliaque gauche (IG)
2. Repère de présentation : Occiput (O), menton (M), sacrum (S) ou acromion (A).
3. Position dans le bassin : Antérieure (A), postérieure (P) ou transverse (T).

44

Forces du travail

Contraction comporte 3 phases :
1. Phase ascendante (la plus longue)
2. Acmée (sommet de la contraction)
3. Phase descendante (diminution de la contraction)

- Fréquence : mesure temps qui sépare le début d’une contraction du début de la contraction suivante.
- Durée : de chaque contraction du début de la phase ascendante à la fin de la phase descendante.
- Intensité : force à l’acmée

45

Causes du travail

Progestérone détend tissu musculaire lisse de l’utérus. L’œstrogène stimule les contractions du muscle utérin et le tissu conjonctif se relâche pour permettre ramollissement, amincissement et ouverture du col.

*Si col n’est pas entièrement dilaté, les efforts expulsifs du travail risquent de provoquer un œdème cervical (qui retarde dilatation), des contusions et des déchirures au col, ainsi que l’épuisement de la mère.

46

hemorragie post-natale immediate

Se produit pendant ou après le troisième stade du travail

cause:
atonie uterine
Déchirures des voies génitales
L’épisiotomie (acte chirurgicale qui ouvre le périnée) Rétention de fragments placentaire
Hématomes vulvaires/ vaginaux/sous-péritonéaux L’inversion de l’utérus

ce manifest par:
Écoulement de sang rapide ou non
Caillots (observables dû à l’accumulaiton de sang dans l’utérus)
Douleur intense, voir démesurée (parfois ou les poins de sutures) à la palpation ou non
Sentiment de pression rectale (si hématome région vaginal postérieur)
Miction difficile (si hématome dans la portion supérieur du vagin)
Ecchymose
Oedème
Tissus tendus
Masse bombée et mobile à l’orifice du vagin
Fatigue
Pâleur
Mal de tête
Soif

47

hemorragie post-natale tardive

- Peut apparaitre 24 heures après l’accouchement jusqu’à la 6e semaine du post-partum (plus fréquent 1-2 semaines après accouchement)
- cause:
- retention de fragments placentaires
- complication de subinvolution uterine

Ce manifeste par:
Saignement excessif rouge vif (lochies persistent 2-3 semaines après accouchement) continue ou non Leucorrhée Maux de dos inhabituel
Lochies malodorantes (indique une infection)
Utérus hypertrophié et plus mou que la normal
Fatigue
Mal de tête
Soif
Baisse de la PA
Accélération du pouls

48

atonie uterine

(relâchement de l’utérus): lorsque le placenta se décolle de la partie utérine et est expulsé lors de l’accouchement les muscles utérins se contractent normalement pour refermer les vaisseaux sanguins. L’absence des contractions utérines et soutenues produit atonie utérine

49

facteurs de risque d' atonie uterine

-surdistension uterine
-travail tres rapide ou tres long
-origine asiatique ou hispanic
- retention des fragments placentaires
-stimulation ou declenchement du travail a l'aide d'ocytoxine

50

manifestation d'atonie uterine

hemorragie lente et reguliere ou soudaine et abondantes
- sang peut s'ecouler rapidement par le vagin ou s'accumuler dans luterus
- formation de caillots
-l'uterus et mou

51

Traitement d'atonie uterine

Prevention demeure la meilleure traitement (alimentation adequate, bon soins prenataux, evaluations de risque, diagnostique et traitement precoce)
- massage uterine (palpation du fundus)
- administration de stimulants uterins: ocytoxine ou tromethamine de carboprost (Hemabate)

52

role du liquide amniotique

- coussin protecteur contre les chocs qui pourraient endommager l'embryon
- regultion de la temperature embyonnaire
- croissance externe symetrique du foetus
- liberte de mouvement qui favorise la developpement de son systeme musculosquelettique

53

evolution de liquide amniotique

10 semaine = 30 ml
20 semaine = 350 ml
apres la 20iem semaine 700-1000 ml
proche de la naissance la volume du liquide diminue a 500ml et continue a descendre jusqu'a la naissance

54

GTPAV

nombre total de grossesse
nombre total de grossesse rendues a terme (37 semaine)
nombre total de grossesse prematures (entre 20 - 37 semaine)
nombre total de grossesse qui son terminees par un avortement avant 20 semaine
nombre d'enfant vivants

55

dipstage des risques prenataux

- mauvaise alimentation
-poids
-age
-consommation drogue ou alcool
- diabete
-cardiopathie
- anemie
-hypertension
-troubles thyroidiens

Donnees obstetricales
- rubeole
-ITSS
-steptocoque B

56

enseignement pour les activites sexuelle

• Rappeler que les changements physiologiques ( seins, nausées, fatigue, changements abdominaux et périnéaux, la leucorhée, vasocongestion pelvienne et les réponses orgasmiques) peuvent perturber la sexualité et son fonctionnement.
• Discuter des réactions du partenaire à la grossesse
• Garder à l’esprit la culture et les interdits de certains clients
• Baisse de la libido durant le premier trimestre mais augmente au cours du 2 et 3 ème .
• Explorer d’autres types d’activités sexuelles ( masturbation mutuelle, massage, affection), autres positions.
• Préciser que les rapports sexuels sont sécuritaires dans la mesure ou ils ne causent pas de malaise, aucune preuve de fausse couche.
• S’abstenir si crampes utérines ou saignements vaginaux, il faut le signaler le plus rapidement possible aux professionnel. • S’abstenir de tout rapport sexuel aboutissant a une orgasme si antécédant de béance du col.

57

benefices de l'exercice pour la femme enceinte

- l'image de soi
-favorise la regularite intestinale
- donne de l'energie
-ameliore le sommeil
-soulage les tensions
-contribue a la maitrise du poids
-facilite la retablissement apres l'accouchement

58

enseignement sur l'exercice

-eviter les sports de contact et perte d'equilibre
-au moins trois ois par semaine
- apres la premier trimestre on devrait eviter les exercices en decubitus dorsal
-modifier l'intensite des exercices selon leurs symptomes
- porter les vetements amples et comfortables et s'hydrater comme il faut
-les femmes enceintes ne devrait pas pousser leur corps a fournir un effort physique maximal

59

expliquer les complications possibles de la presence de streptocoque du groupe B chez la mere et le nouveau-ne

Fièvre lors de l’accouchement de la mère
Rupture de la membrane précédant la naissance de plus de 12 à 18 heures
Bactériurie au SBG pendant la grossesse
prematurite

complications pour le nouveau-ne:
- Maladie précoce
Détresse respiratoire
Pneumonie Apnée et choc
Maladie Tardive
Méningite

60

agents teratogene

• Tabac ( nuit à la fertilité, peut abaisser l’âge de la ménopause, entrave la perfusion placentaire, naissance de faibles poids)
• Caféine ( anxiété, perturbe le sommeil, arythmies, augmentation du risque de fausses couches si plus de 450 mg , 4 tasses)
• Alcool
• Médicaments (Psychotropes créé des dépendances)
• Drogue
- Cocaïne accroit risque de fausse couche
- Héroïne entrave la croissance fœtale, déclenchement avant terme et prématuré
- Marijuana peut provoquer anomalies fœtales, diminution de l’oxygène vers le fœtus
- Carences nutritionnelles
- Obésité
- Anorexie
- Boulimie
- Stress
- ITSS

Stade pre-embryonnaire: 'tout ou rien' ...une dose suffisament forte va entrainer la mort du embryon

stade embrionnaire: deformation au niveau de l'anatomy

stade foetal: problemes de croissance et development du cerveau

61

besoin nutritionnels de la femme enceinte

- 300 kcal de plus durant la deuxieme et troisieme trimestre

62

alimentation avant la fecondation

-Poids santé car à risque si insuffisance ou excès pondéral majeur.
-Régime alimentaire sain avant la conception représente la meilleure façon de s’assurer que le fœtus en développement dispose des éléments nutritifs nécessaires.
-Acide folique (B9 / Folate ) Se trouve naturellement sous la forme de folate dans les aliments, acide folique = forme employée pr enrichir les produits céréaliers ou d’autres aliments comme les suppléments vitaminiques.
Une carence cause des anomalies du tube neural plus fréquemment chez femme en carence.
Recommandation = 400 mcg d’acide folique

63

Fer

FER
-Nécessaire au besoin du fœtus et pour l’expansion de la masse des globules rouges de la mère. L’ANR de fer pendant la grossesse est de 27 mg par jour.
-Prise de multivitamines contenant de 16 à 20 mg de fer à compter de la 12 e semaine de grossesse.
-Diminution des risques de naissance de nouveau- né de faible poids.
Absorption du fer
-Favorisé par un régime riche en vitamine C (agrumes, poivrons rouges, kiwis, fraises) en fer hémique (viandes rouges , poisson, volaille)
-Mieux absorbé quand l’estomac est vide ( entre les repas avec des boissons autre que le lait thé et café)
-Occasionne souvent de la constipation
-Garder hors de portée des enfants à la maison ( occasionne intoxication aigue au fer et mm la mort)
-Fer rend les selles noires et goudronneuses.

64

Epreuves de laboratoire

hemoglobine
FSC
depistage des ITSS
analyse d'urine
glucemie
titrage des anticorps de la rubeole
groupe TORCH (Toxoplasmose, Rubeole, Cytomegalovirus, herpes)

65

Contractions de Braxton-Hicks :

Contraction utérine irréguliers causée par la distension importante de l’utérus et habituellement indolores qui se manifeste tout au long de la grossesse. De plus en plus que la grossesse avance les contractions devienne plus forte au point qu’on peut les confondre avec des contractions à vrai travail. N’entraine pas la dilatation du col d’utérus.

66

changement Col de l’utérus durant la grossesse

- Les glandes endocervicales sécrétant une glaire épaisse et visqueuse qui protège l’utérus de toute contamination. La femmes durant la grossesse peut avoir des perte abondante du a ces glandes. Ce bouchon muqueuse est expulser lorsque il y'a une dilatation du col de l’utérus.
- La vascularisation accrue ramollit le col ( signe de goodell ) et lui donne une coloration violacée (signe de chadwick)

67

changement vagin durant la grossesse

- Muqueuse vaginale s’apaisait et le muscle lisse devient plus hypertrophier causé par l’oestrogènes. Il y a aussi une hypervascularisation de la région pelvienne qui entraine une coloration de la muqueuse vaginale.
- Il y'a une augmentation de la sensibilité et une augmentation de l’écoulement vaginale (pas de sang) blanchâtre et ses sécrétion prédisposant les femmes enceintes d’avoir CANDIDOSE du au PH de 3,5 à 6,0 des sécrétions.
- La muqueuse du vagin s’assouplit tout au long de la gestion.

68

changement au sein durant la grossese

- Transformation des glandes mammaire ( Oestrogènes et progestérone ), les seins gonflent et devient plus nodulaire car le nombre et le volumes des glandes sécrétrices de lait augmente. L’érectilité du mamelons augmente et l’aréole prend un teint plus foncées.
- Vergetures sont possibles.
- Liquide jaunâtre riche en anticorps peut être écouler spontanément ou être exprimer du seins au dernier trimestre mais quel que jours après l’accouchement il se transforme en lait.
cholostrum

69

changement au systeme respiratoire

respiration thoracique

70

changement systeme cardiovasculaire

- Le volume sanguin s’accointer dès le premier trimestre et augmente lors du deuxième trimestre et ensuite atteint un plateau. Irrigation aux organes et au reins augmente énormément lors de la grossesse.
- la fréquence cardiaque d’une femme enceinte augmente au début et reste élever à la fin. 10-15Batt/min
- La PA diminue légèrement en début de grossesse est remontre peu a peu.
- La compression de l’utérus sur les vaisseaux peux provoquer de l’oedème sus pubien et au membre inf. ainsi qu’au jambes est peux causé des hémorroïdes.
- L’hypotension orthostatique chez la femme enceinte est du de la compression de la veine cave inf lorsque la femme est coucher en décubitus dorsal. le débit diminue est la PA diminue. la Circulation du bébé est aussi modifié. = Syndrome de compression de la veine cave peux être evité en se couchant sur le coté gauche ou en glissant un oreiller sous la hanche droite.
- Érythrocytes: augmente de 30-33% chez la femme qui prend de supplément de fer mais seulement de 18% chez les femmes qui en prennent pas. Les besoins de fer sont d’environs 1000mg pendant la grossesse et 300mg va au foetus par le placenta. Important pour la transportation O2

71

changement au systeme digestif

- Nausée + vomissement très fréquent lors du premier trimestre cause par les forte concentration de hGc (gonadotrophines) et la transformation du métabolisme des glucide.
- Prolongement du vidage gastrique et diminution du péristaltisme causé par la progestérone ( relâchement muscle lisse)
- Femmes enceinte plus susceptible d’être constiper et avoir du ballonnement du a l’utérus qui repousse l’estomac vers le haut et le intestin vers l’arrière.
- Peux aussi avoir des RGO et hémorroïdes.
- Il sont aussi plus disposer au calculs biliaires

pyrosis
ptyalisme

72

changements au systeme urinaire

- L’utérus comprime la vessie qui provoque la pollakiurie.
- Diabète de grossesse peut être vue par une glycosurie car les reins son incapable de réabsorber toute le glucose filtré par les glomérule.

1 trimestre: pollakiurie
2iem trimestre: diminution de la pollakiurie
3ieme trimestre: augmentation de la pollakiurie