APP3- Angino Boncoeur Flashcards Preview

Soins inf. App session 4 > APP3- Angino Boncoeur > Flashcards

Flashcards in APP3- Angino Boncoeur Deck (58):
1

Déterminer les donnée subjectives concernant le système cardiovasculaire qui devraient être obtenues auprès du client.

* Évaluation d’un symptôme*

- PQRSTU

- AMPLE : allergies, médicaments, passé médical, last meal, événements

- Activité et exercices : ont un effet positif sur la santé cardiovasculaire

- Sommeil et repos : problèmes cardiovasculaires affectent souvent le sommeil

- Cognition et perception : poser questions sur divers troubles de cognition/perception possibles

- Relations et rôles : sexe, race et âge jouent un rôle dans la santé cardiovasculaire

- Sexualité et reproduction : effet de la maladie sur sexualité

- Adaptation et tolérance au stress : ce qui lui cause du stress

2

Déterminer les données objectives concernant le système cardiovasculaire qui devraient être obtenues auprès du client.

* Examen physique (inspection)*

Inspection:

-Couleur de la peau: cyanose niveau langue/lèvre/membres distal

-Pilosité

-Veines: jugulaire distendue

-Extrémités des membres (œdème, froideur, rougeur, déformation au lit des ongles, varicosités, lésions (ulcères)

-Les grosses veines du cou lors de couché-assis

3

Inspection et palpation du coeur
( 1ère étape et utilité)

1e étape : effectuer une inspection et palpation globale des structures osseuses du thorax afin d’éliminer une douleur musculosquelettique ou une douleur liée à l’ostéoporose

4

Inspection et palpation du coeur
(technique foyer de la valve mitrale)

Client en décubitus dorsal et tête légèrement surélevée
Sert à établir le choc de la pointe du cœur (CPC) qui représente le pouls à l’apex du cœur

5

Valves cardiaques

B1 : fermeture des valves tricuspide et mitrale (son doux)
B2 : fermeture des valves aortique et pulmonaire (son clair)
B3 (galop ventriculaire) : vibration de faible intensité des parois ventriculaires (entendu peu après B2) infarctus et OAP
B4 : vibration de basse fréquence causée par la distension du ventricule à la suite de la contraction auriculaire contre un ventricule aux pressions élevées (précède B1) coronaropathie, sténose aortique

6

Effets du vieillissement sur le système cardiovasculaire (paroi de la cage thoracique)

changement :
cyphose (bosse du dos)

Observation au cours de l'évaluation :
Modification des points de repère anatomiques de la cage thoracique dans le cas de la palpation, de la percussion et de l'auscultation: bruits du coeur distants

7

Effets du vieillissement sur le système cardiovasculaire (coeur)

changement (Numero) Observation (Lettre)

1- Hypertrophie myocardiaque, augmentation du collagène et de la cicatrisation, diminution de l'élastine
A-diminution de la réserve de force du coeur, dysfonction ventriculaire

2-déplacement vers le bas
B-Difficulté à percevoir le pouls apical

3-diminution D.C/ F.C/ V.E.S, au moment de effort ou stress
C-diminution et ralentissement de la réaction à l'effort et au stresse : reprise au ralentie apres effort

4-Viellissement des cellules et fibrose du systeme de conduction
D- Diminution de l'amplitude du comples QRS et léger allongement des interval PR, QRS et QT, rythme cardiaque irrégulier, diminution de F.C. maximale, diminution de la variabilité de F.C

5-Rigidité valvulaire résultant de la calcification, d'une sclérose ou d'une fibrose, empêchant la fermeture complète des valves mitrale et aortique (qui sont plus prédisposées)
E-souffle diastolique et systolique pouvant être présent sans être un indice de pathologie cardiovasculaire grave telle que la sténose aortique

8

Effets du vieillissement sur le système cardiovasculaire (Vaisseaux sanguins)

changement (Numero) Observation (Lettre)
1- Durcissement des parois artérielle causé par la perte d'élastine,
A- diminution de la P.A systolique et possible augmentation ou diminution de la P.A diastolique: possible augmentation différentielle et diminution du pouls pédieux

2-Accroissement de la tortuosité veineuse
B-Varicosité enflammées, douloureuse, oedème orthostatique

9

Hypertension

PA = DC x RVS
DC = VES x FC

Résistance vasculaire systémique augmente continuellement
Pression augmente continuellement se qui créer des dommage au niveau des vaisseaux et le processus inflammatoire commence ce qui favorise les plaques d’athérosclérose

10

Coronaropathie (MCAS) et athérosclérose (*liée en jésus christ à la cigarette)

Manifestation et c'est quoi.

Manifestations graves : angine, infarctus

Affection des vaisseaux sanguins faisant partie de la catégorie de l’athérosclérose
Athéro (bouillie) sclérose (dur) : dépôts de gras qui durcissent avec le temps
Athérosclérose est la principale cause de la coronaropathie
Dépôt local de cholestérol et de lipides sur la paroi interne de l’artère

11

Problèmes de santé reliés au système cardiovasculaire: Facteur non modifiables

-Âge (H > 50 ans, F > 60 ans: ménopause, moins à risque avant car oestrogène nous protège et elles déclenche le HDL, après ménopause l’oestrogène diminue)

-Sexe H > F jusqu’à 65 ans)

-Origine ethnique (noir et autochtone plus à risque)

-ATCD familiaux précoces ( en bas de 60 ans surtout)

-Hérédité (hypercholestérolémie familiale)

12

Problèmes de santé reliés au système cardiovasculaire: Facteur modifiables

-Lipides sériques (dyslipidémie: ldl trop haut donc augmente risque de plaques d'athérosclérose, hdl: plus haut possible: bonne forme physique/bonne alimentation), vdl, triglycérides)

-HTA

- Diabète: dégénérescence, risque former plaque d’arthérose

-Tabagisme: vasoconstriction causée par la nicotine , demande plus d’effort au coeur car pression et fréquence cardiaque augmente et consomme plus d’oxygène, augmente aussi le CO2 qui affecte la capacité de l’hémoglobine à transporter l’O2, nicotine: augmente aussi l’adhésion plaquettaire qui augmente le risque de faire des thrombus

-Sédentarité (activité physique augmente HDL/capacité cardiaque/augmente PA)

-Obésité abdominale: IMC à 27

-Syndrome métabolique

- État psychologique/Détresse: stress, anxiété sécréter adrénaline donc vasoconstriction

-Homocystéine: vient de l’alimentation et un taux élevé favoriserait l’athérosclérose

-Toxicomanie: peut amener un spasme coronarien (cocaïne, met)

13

SCA (syndrome coronarien aigüe)

Englobe angine instable, infarctus du myocarde sans sus-décalage du segment ST (NSTEMI) et l’infarctus du myocarde avec sus-décalage du segment ST (STEMI)

*pas soulagé par la nitro

14

Angine (chronique stable et instable)

Une hausse de la demande en O2 ou une baisse de l’apport en O2 peuvent conduire à l’angine (manque d'oxygène= ischémie)
Ischémie causée par rétrécissement des artères coronaires causée par l’athérosclérose (doit être bouchées à 75%)

Hypoxie du myocarde dans les 10 premières secondes suivant l’occlusion d’une artère coronaire

15

Angine stable: transitoire et réversible

-ischémie myocardique souvent secondaire a coronaropathie

-dure entre 5 à 15 minutes , souvent provoquer par un effort

-soulager par le repos et la nitro, réversible

-Peut être ressenti comme une pression ou de vague endolorissement à la poitrine

-sensation désagréable, comme une constriction, un serrement, une lourdeur, une suffocation ou un étouffement

-Se manifeste rarement comme une douleur vive ou un coup de poignard

-Les clients se plaignent souvent d’une douleur entre les omoplates

La douleur peut toucher le cou ou irradier vers divers endroits :
§ Mâchoire
§ Épaules
§ Bras

16

Angine instable

-Rupture d'une plaque épaisse exposant ainsi une surface thrombogène
-Douleur thoracique d’apparition récente qui survient au repos ou qui suit un profil d’aggravation
-Un client atteint d’ACS peut souffrir d’une AI ou l’AI peut être le 1er signe chronique de coronaropathie
-AI est imprévisible et représente une situation d’urgence
-Les crises surviennent de plus en plus souvent et se déclenchent au moindre effort, pendant le sommeil ou même au repos
-Également d’intensité plus importante et leur durée augmente ce qui amène le client à prendre ses dérivés nitrés à courte action plus fréquemment
-Pas de nécrose donc pas infarctus (différence)
-Souvent réfractaire à la nitro

17

Infarctus du myocarde

Survient en raison d’une ischémie prolongée qui entraîne la mort de cellules myocardiques ce qui cause la douleur du patient.
Le degré d’altération de la fonction dépend de la zone touchée du cœur et de l’étendue de l’infarctus (la plupart touche une partie du ventricule gauche)
L’infarctus prend du temps : cellules endurent l’ischémie pendant 20minutes -> mort cellulaire du tissu sous-endocarde (la plus interne du muscle cardiaque)
Si ischémie persiste, il faut de 4 à 6 heures avant que tout l’épaisseur du myocarde devienne nécrosée
Si thrombus n’obstrue que partiellement : nécrose complète peut demander jusqu’à 12 heures

Plusieurs types d’infarctus (paroi antérieure, inférieure, latérale, postérieure)
La région de l’infarctus est en corrélation avec la circulation coronarienne en cause

18

Manifestations cliniques infarctus

-Douleur

-Stimulation du système nerveux sympathique (peau pâle, moite, grisâtre, froide)

- Manifestations cardiovasculaires (élévation/chute de la PA, FC augmente)

- NoVo

- Fièvre

19

Complications de l’infarctus du myocarde

-Arythmies (fibrillation auriculaire, ventriculaire)

-Insuffisance cardiaque( Survient quand force systolique est amoindrie)
Manifestations de départ : dyspnée légère, nervosité, agitation, tachycardie

20

Arythmies: Causes

infarctus, déséquilibre potassium, drogue, tabac, stimulant, stress, médicament, hypoxie, état de choc, troubles pulmonaires, choc électrique

21

Bradycardie

bas de 60, Impulsions proviennent du nœud sinusal et qu’une dépolarisation auriculaire et ventriculaire surviennent successivement

22

Tachycardie

Fréquence des impulsions émises par le nœud sinusal augmente en raison d’une inhibition vagale ou d’une stimulation sympathique plus importante
Fréquence de 101 à 200 bpm

23

Fibrillation Ventriculaire

activité électrique cardiaque est désordonnée, ce qui empêche une contraction efficace du cœur.
trouble grave, peut mener à l'arrêt cardiaque

24

Fibrillation Auriculaire

-trouble du rythme du cœur lié à une contraction anarchique d'une partie du cœur appelée oreillettes
-entraine pere d'efficacité de la contraction auriculaire
-traité au anti-coagulant

25

Examen de laboratoire: CK-MB

La créatinine kinase est une enzyme que l’on observe principalement dans le myocarde et les muscles squelettiques, de même que dans le tissus cérébral, mais en moins grande quantité. Des taux élevé de CK sont généralement signe de blessure ou de stress dans un ou l’autre des tissus. CK-MB est surtout par le tissus cardiaque. Lorsqu’on soupçonne un infarctus dy myocarde, on fait ce test

Ces substances apparaissent dans la circulation sanguine 3 à 6 heures après le traumatisme et les pics maximums sont entre 18 et 24 heures.Peuvent demeurer durant 2-3 jours. Surveiller l’évolution. Première enzyme cardiaque à apparaître.

informer client que ce testt se pratique 3 jours consécutifs, puis une semaine plus tard (nmbr prélèvement

26

Examen de laboratoire: Troponines

Les troponines sont des protéines des muscles squelettiques et du muscle cardiaque. Il y a trois types de troponines: C, I et T. La I et la T cardiaque sont particuliers aux fibres musculaires cardiaques. On utilise le dosage de c’est deux types pour déterminer si une personne a subi un infarctus du myocarde ou tout autre lésion du muscle cardiaque. Apparaît après 4 à 6 heures dans le sang. On refait le dosage après 6 heure et après 12 heure. Demeure présent entre 10 et 14 jours.

27

Examen de laboratoire: ALAT/ASAT

Alanine aminotransférase (ALAT) est une enzyme présente dans les reins, le coeur et les muscles squelettiques, mais surtout dans le tissus hépatique. Il est un catalyseur des acides aminés. L’aspartate aminotransférase (ASAT) est une enzyme présente dans les cellules cardiaques, hépatiques, rénales, pancréatique et musculaires. Ils sont mesurés ensemble afin de détecter les troubles hépatiques.

28

Examen de laboratoire: LDH

La déshydrogénase lactique est une enzyme principalement présente dans le coeur, le foie, les muscles squelettiques et les érythrocytes. Est libérée à la suite de dommage tissulaire

29

Examen de laboratoire: Bilan lipidique

LDL (mauvais)

HDL (bon)

Cholestérol:permet de mesure le potentiel de risque de maladies cardiaques, d’aider à choisir les traitements et d’évaluer leur efficacité.

Triglycérides:
sque se présente le besoin d’une source d’énergie

LDL = Cholestérol total - HDL - (triglycérides)

30

Examen de laboratoire: CPR (protéine C réactive)

Une protéine synthétisée par le foie qui est normalement absente de la circulation sanguine. Des taux élevées annoncent des accidents vasculaires cérébraux, des maladies vasculaires périphériques et le diabète.

31

Examen de laboratoire: Hb

Baisse d’hémoglobine pourrait être un facteur déclenchant de l’angine ou l’infarctus

32

Examen de laboratoire: Ht

L’hématocrite est le rapport du volume des globules rouges et du plasma dans le sang. Permet de déterminer la quantité de sang perdu par une personne.

33

Examen de laboratoire: Plaquettes

Les plaquettes sont essentielles pour l’hémostase et la coagulation du sang

34

ECG/Moniteur cardiaque/Télémétrie

Télémétrie: La surveillance par télémétrie permet d’observer à distance la F.C. et le rythme cardiaque d’un client. Peut diagnostiquer rapidement l’arythmie, l’ischémie ou l’infarctus.

Moniteur cardiaque: Affiche le rythme cardiaque, se retrouve à l’unité coronarienne ou au chevet du patient, une bande de rythme peut sortir sur papier

ECG: ça démontre l’activité électrique du coeur, pour détecter les arythmies, segment St va décaler si STEMI

35

Méthode de Holter

On pratique cette méthode en reliant le patient à plusieurs électrodes thoraciques à un petit appareil enregistreur porté par le client. On procède au monitorage pendant une période de 24 à 48 heures. Le client note dans une journal toutes ses activités et les symptômes qu’il ressent.

36

ECG à l’effort

Mesure l’efficacité du coeur lors d’un stress physique. Même si un client à un électrocardiogramme normal au repos, il peut présenter un ECG à l’effort anormal, attribuable au besoin accru d’oxygène.

Valeur normale: pas de symptôme ou d’anomalie avant d’atteindre 85% du rythme cardiaque maximum établi pour ce client en tenant compte de son âge et de son sexe.

37

Examen de laboratoire: Échocardiographie

temps-mouvement (™): un unique faisceau d’ultrasons enregistre le mouvement et les dimensions des structures intracardiaques en un tracé linéaire.

bidimensionnelle: le faisceau ultrasonore effectue un balayage suivant un arc, donnant une vue du coeur en coupe transversale.
*Permet d’évaluer le fonctionnement du muscle cardiaque et des valves ainsi que de calculer la fraction d’éjection(ventricule gauche) du coeur qui se situe normalement de 60% et 70%.*

38

Procédures:
Cathétérisme cardiaque (coronarographie)

Client qui présente une AI (angine instable) ou un NSTEMI peut subir une coronarographie pour évaluer l’ampleur de l’affection et déterminer la démarche thérapeutique la mieux adaptée

AVANT: vérifier si allergie, doser créatine, signes neurovasculaires, pas prendre metformine cessez deux jours avant à cause risque acidose lactique du à l’iode, plavix si mettre des stents

APRÈS: retour: signe neuro/sang/hématome/encourager à boire/SV

39

Procédures:
Pontage aortocoronarien par greffe (PACG)

consiste à mettre en place de nouveaux vaisseaux pour permettre la circulation du sang entre l’aorte, ou d’autres artères importantes, et le myocarde, situé en aval de l’artère ou des artères coronaires obstruées
Cette intervention se fait en une ou plusieurs greffes

40

Procédures: Cardioversion synchronisée

Traitement de choix pour le patient qui présente une tachyarythmie ventriculaire , supraventriculaire hémodynamiquement instable et fibrillation auriculaire
un circuit synchronisé présent dans le défibrillateur envoie

***une décharge électrique externe qui est programmée pour se reproduire sur l’onde R du complexe QRS de l’ECG

41

Procédures: Défibrillateur implantable

pour briser le rythme pour donner la chance au coeur de repartir sur un rythme normal

42

Procédures: Stimulateur cardiaque (pacemaker)

Dispositif électronique utilisé pour stimuler le cœur lorsque la voie de conduction normale fonctionne de façon inadéquate

43

Lopressor

indication:
traitement de l’hypertension légère à modérée, traitement prolongé de l’angine de poitrine, prévention infarctus du myocarde

Mode d’action:
blocage de la stimulation des récepteur bêta1 (myocardiques) sans toucher les bêta 2 (pulmonaires, vasculaires, utérin) (diminution du pouls)

Effets thérapeutiques:
abaissement de la P.A et diminution de la F.C en premier donc surveiller le pls (sup à 50), diminution de la fréquence des crises d’angine de poitrine et diminution des infarctus récurrents

Effets secondaires/indésirables:
fatigue, faiblesse, impuissance, bradycardie, hypotension, insuffisance cardiaque, oedème pulmonaire, bronchospasme, toux sèche

44

Altace

Indications:
réduction risque de décès ou d’apparition d’une insuffisance cardiaque par suite d’un infarctus du myocarde, ralentissement de l’évolution du dysfonctionnement du ventricule gauche vers une insuffisance cardiaque, prévention des troubles cardiaques

Mode d’action:
Inhibition de la transformation de l’angiotensine I en angiotensine II, qui est un vasoconstricteur.

Effets thérapeutiques:
abaissement T.A

Effets secondaires/indésirables:
hypotension,

45

Antagonistes des récepteurs de l’angiotensine II (ARA, alphabloquant- antihypertenseurs)

indications:
Traitement de l’hypertension

Mode d’action:
Inhibition des effets vasoconstricteurs

effets thérapeutiques:
abaissement de la P.A

effets secondaires/indésirables:
étourdissements, céphalées, hypotension

46

Bloqueurs des canaux calciques (BCC):

Indications:
Traitement de l’hypertension

Mode d’action:
Blocage de l’entrée du calcium dans les cellules du muscle lisse vasculaire et du myocarde

Effets thérapeutiques:
diminuer le pouls et la PA

47

Lasix

Indications:
Traitement de l’oedème dû à l’insuffisance cardiaque, une maladie rénale ou hépatique, traitement de l’hypertension

Mode d’action:
Inhibition de la réabsorption du sodium et des chlorures au niveau de l’anse de Henle

Effets thérapeutiques:
Diurèse et élimination des liquides en excès, abaissement de la P.A

Effets secondaires/indésirables:
déshydratation, déséquilibre électrolytique

*surveiller la PA et la déshydratation

48

Lipitor

Indications:
Traitement d’appoint de l’hypercholestérolémie et des dyslipidémies mixtes, en association avec la diétothérapie et la modification des habitudes de vie.

Mode d’action:
Inhibition de l’enzyme HMG-CoA réductase qui catalyse une étape précoce de la synthèse du cholestérol.

Effets thérapeutiques:
Abaissement des concentrations de cholestérol total et de LDL, légère élévation des concentrations de HDL et abaissement du cholestérol VLDL et de triglycérides

Effets secondaires/indésirables:
crampes abdominales/musculaires, constipation, diarrhée, flatulence, brûlures d’estomac,

49

Inhibiteurs de l’agrégation plaquettaire (antiplaquettaire) - Plavix

Indications:
Prévention secondaire des épisodes vasculaires ischémiques chez les patients ayant des antécédents de maladies athéroscléreuses symptomatique. En association avec l’aspirin, prévention secondaire précoce et à long terme des complications athérothrombotiques chez les patients présentant un syndrome coronarien aigu.

Mode d’action:
Inhibition de l’agrégation plaquettaire

Effets thérapeutiques:
Diminution du nombre d’épisodes vasculaires ischémiques chez les patients à risque.

Effets secondaires/indésirables:
hémorragie,

50

Inhibiteurs de l’agrégation plaquettaire (antiplaquettaire) - Aspirin

Indications:
Réduction du risque de mortalité dans le traitement de l’infarctus du myocarde(IM) aigu confirmé ou soupçonné. Prophylaxie de la thromboembolie veineuse.

Mode d’action:iminution de l’agrégation plaquettaire.

Effets thérapeutiques:
diminution de l’incidence des ICT, AVC et IM.

Effets secondaires/indésirables:
hémorragie,

*Prophylaxie* potentialise effet avec plavix

51

Nitroglycérine

Indications:
Soulagement rapide des crises d’angine et prophylaxie de courte durée de l’angine de poitrine.

Mode d’action:
Favorise la vasodilatation es artères coronaires.

Effets secondaires/indésirables:
hypotension, étourdissements, céphalées, faiblesse, vision trouble, tachycardie, no/vo

Mode administration: sublingual en spray ou en comprimé, patch, IV.. après avoir donner une puff, reprendre sv et pqrstu 5 min après, si encore douleur redonner une puff, on peut se rendre à 3 puff aux 5 minutes

***Prendre les signes vitaux avant d’administrer surtout PA (haut de 100) et Pls (haut de 50) puisque c’est un vasodilatateur

52

Antiarythmique

Indications:
Soulagement des arythmies cardiaques.

Mode d’action:
Corrige les arythmies cardiaques par divers mécanismes

Interventions infirmières: surveiller les signes vitaux

53

Thrombolytique:

Indications:
Traitement d’urgence de la thrombose coronarienne associé à un infarctus du myocarde.

54

Héparine IV:

Indications:
Prophylaxie et traitement des divers troubles thromboemboliques.

ffets thérapeutiques:
Prévention de la formation de thrombus.

55

Traitement angine et infarctus

Morphine:
diminue consommation oxygène, donc travail du coeur, (F.C), diminution douleurs.

Nitro: pqrstu, assise, signes vitaux (PA, PLS car nitro est un vasodilatateur) avant donner nitro

oxygène d'appoint

*prendre fréquament signe vitaux

56

Enseignement suite a SCA

-Signe et symptôme d'angine et d'infarctus du myocarde et ce qu'il faut faire s'il surviennent (nitro)

-moment et façon demander de l'aide (911)

-anatomie et physiologie du coeur et artères coronaires

-Cause et effets de la coronaropathie

-Définition de certains terme

-détermination des facteurs de risque et manière de les réduire

-justification des examens et traitements, de la limitation des activité et du repos, du régime alimentaire et des médicaments.

-Attentes réaliste quant au rétablissement et à la réadaptation

-Reprise travail, activité physique et sexuelle

-Mesure visant à favoriser le rétablissement et la santé

-importance d'une reprise graduelle et progressive des activités

57

Activité sexuelle

-Même chose que lavant
-préliminaire pour augmenter graduellement F.C
-ambiance relaxante et non propice au stress est optimal
-relation buccogénitale n'exigent pas d'effort excessif de la part du coeur
-environnement et partenaire familier réduisent l'anxiété

58

Échelle de Borg

Quantifier la dyspnée (grade 1 à 5 )
5= essoufflé 1= ne s'essouffle pas