APP5- Dystocia & BB Marisolette Flashcards Preview

Soins inf. App session 4 > APP5- Dystocia & BB Marisolette > Flashcards

Flashcards in APP5- Dystocia & BB Marisolette Deck (53):
1

Avortement spontané ( fausse couche)
temps et ethiologie

Avant 20 semaines
-abération chromosomique (plus fréquent)
-facteurs génétiques tels que la trisomie
-syndrome des ovaires polykystiques
-anomalies métaboliques maternelles
-anomalies anatomiques de l’utérus
-perturbations de l’immunité humorale de la mère
-anomalies de la glandes thyroïdes
-diabète non maîtrisé
-cardiopathie cyanogène
-maladies inflammatoires de l’intestin
-phénylcétonurie
-infections maternelles
-substances chimiques dans l’environnement
-exposition aux rayons ionisants, la chimiothérapie

2

Menace d’avortement:
(SS, Tx)

SS
-saignements inexpliqués léger
-crampes et douleurs lombaires
- Col est fermé
-Saignements persistent plusieurs jours

TX
. Repos au lit avec absence de coït pendant 10 jours après l’arrêt des saignements
-déterminer groupe sanguin pour Winrho si négative
-échographie

3

Avortement imminent
(SS, Tx)

SS
-saignements et crampes augmentent
- l’orifice interne du col se dilate
-les membranes peuvent se rompres

TX
-Curetage,
-médication
-Winrho

4

Traitements cliniques Générale

-Échographie pour déceler la présence d’un sac gestationnel ou une activité cardiaque
-Hb et Ht pour évaluer la perte de sang, détermine le groupe sanguin et la compatibilité si on a besoin d’une transfusion
-Si les saignements persistent: traitement IV ou transfusions sanguines
-Recommande le repos au lit, pas de relation sexuelle allant jusqu’à 10 jours.
-Si la patiente est Rh négatif, WinRho dans les 72 heures

5

Rétention foetale

confirmée par échographie, si pas expulsé seule après 4-6 semaines, on fait une dilatation et un curetage ou curetage par aspiration

après 12 semaines aussi ou on déclenche le travail par l’administration endovaginale de misoprostol

6

Emotion et rôle de l'infirmiers

Mère anxieuse
-soutient,
-ressources offertes aux parents
-orienter vers de l’aide
-inciter à exprimer leurs émotions
-expliquer les procédures/enseignement
-les rassurer, normaliser

7

IVG médicamenteuse:

-l’évacuation du contenu de l’utérus au moyen de médicaments
- jusqu’à 7-8 semaines
-méthotrexate et misoprostol

- Au Canada, on utilise la première combinaison de médicament. De deux à trois semaines après l’intervention, on fait un examen de suivi pour assurer la réussite.

8

Méthotrexate

- injection ou PO
-interrompt la croissance du foetus
-recommandé de pas consommer d’alcool durant les deux semaines après l’intervention

9

Misoprostol

- Les comprimés sont insérés dans la vagin 5 à 7 jours après l’injection
-provoque des contractions utérine
-Médicaments sont prescrits pour soulager les douleurs provoquées par les crampes.

10

IVG chirurgicale

7-20 semaines
1er trimestre:
-mini-aspiration
-dilatation et curetage
-aspiration et curetage
-Anesthésie locale
-environ 10 min
-Salle de réveil pour repos 1 heure et surveillance des SV, saignements

risques:
-perforation de l’utérus
-les déchirures du col
-les réactions systémiques à l’anesthésique
-l’hémorragie
-l’infection`

2eme trimestre:
-emploi d’une solution saline hypertonique ou de prostaglandines. 20 semaines on accouche
-WinRho: donné aussi dès que la mère est négative

Complications:
-hémorragie
-infection
-débris

11

Grossesse ectopique:
description, ethologie

Lorsque l’ovule fécondée s’implante ailleurs que dans l’endomètre utérin.

se produit quand le passage de l’ovule fécondée dans la trompe utérine est ralenti ou génée: l’ovule s’implante alors hors de l’endomètre, souvent dans l’ampoule utérine.

12

Grossesse ectopique: causes

-une atteinte inflammatoire pelvienne
-intervention chirurgicale aux trompes
-anomalie du tube congénitale
-grossesse ectopique antérieure
-endométriose
-tabagisme
- le reflux menstruel
- l’usage d’un contraceptif à progestatif

13

Grossesse ectopique: manifestion clinique

Manif:
-Au début: symptômes normaux de grossesse notamment l’aménorrhée, la tension mammaire et les nausées.
-hCG plus bas présent dans le sang et l’urine

Lorsque l’embryon devient trop gros, la trompe se rompt et du sang se répand dans la cavité abdominale.

-Douleur unilatérale vive(si continue dévellopement)
-syncope
-douleur irradiant jusqu’à l’épaule
-Douleur abdominale basse
-saignement vaginaux (quand l’embryon meurt et que la caduque commence à se détacher)

14

Grossesse ectopique: diagnostic

-atcd menstruel dont la DDM
-examen pelvien
-échographie
- le taux de progestérone sérique
-mesure le taux de B-hCG
celui-ci double lors d’une grossesse normale

15

Grossesse ectopique:
Traitements et soins infirmiers

Traitement médical au méthotrexate pour les clientes qui désire une autre grossesse et qui répondent aux conditions suivantes: trompe intacte, l’ovule mesure moins de 4 cm, l’état de la cliente est stable, aucune activité cardiaque foetale et la cliente ne présente aucun signe de trouble sanguin ou de maladie hépatique ou rénale. L’infirmière surveille l’évolution de la douleur et les résultats du B-hCG qui devrait diminuer après 4 jours.

Un chirurgie est indiquée si la patiente souhaite mener à terme d’autres grossesses. On pratique alors une salpingotomie par laparoscopie. Si elle ne désire pas d’autres grossesses, on pratique une salpingectomie par laparoscopie en laissant l’ovaire en place sauf s’il est endommagé.

Pour les clientes qui sont Rh négatif, on donne un WinRho pour empêcher l’allo-immunisation.

Surveillance inf:
-évolution de la douleur
-évalue l’état émotionnel, la capacité d’adaptation de la cliente et son besoin d’information
-surveille le post-opératoire
-Deuil anticipé relié à la perte d’un bébé.

16

Placenta praevia:
Ethiologie

Il se caractérise par l’insertion du placenta sur le segment inférieur de l’utérus plutôt que sur le segment supérieur.

3 types de placenta praevia: non recouvrant, partiellement recouvrant, recouvrant.

ne connaît pas la cause du placenta praevia, peut etre associé à
-a multiparité
-l’âge avancé
-au placenta accreta
-u développement anormal des vaisseaux sanguins dans la caduque
- placenta de grande taille

17

Placenta praevia:
Signes & symptômes

Apparition: discrète et sournoise
- Saignement: externe, rouge clair
- Anémie et Choc: proportionnel à la perte de sang
- Douleur: seulement durant le travail
-Tonus utérin: mou et détendu

MAIS grand risque d’hémorragie et éviter souffrance foetale. donc césarienne

18

Placenta praevia: Tx et soins inf.

-echographie pour ne pas faire examen vaginal

avant 37 semaine, tx abstentionniste :
-repos au lit
-aucun toucher vaginal
-surveillance perte sanguine/DLR/contraction
-monitorage externe de la FCF
-LR en I.V
-préparer eventuelle transufusion

19

Décolement prématuré du placenta normalement inséré (DPPNI)

Aussi appelé hématome rétroplacentaire, consiste en la séparation prématurée d’un placenta normal de la paroi utérine

Les causes du DPPNI sont inconnues
-diminution de l’irrigation placentaire
- la pression intra-utérine excessive provoquée par l’hydramnios ou une grossesse multiple,
-l’HTA maternelle
-le tabagisme
- l’alcool
-l’âge avancé
-la multiparité
- les traumas
-les brusques changements de pression intra-utérine.

20

3 types DPPNI

Marginal: seuls les bords se décollent, le sang s’infiltre entre les membranes et la paroi utérine et s’écoule par le vagin.

Central: le centre se décolle, le sang s’accumule entre le placenta et la paroi utérine et le saignement est occulte.

Complet: se décolle complètement et entraîne un saignement abondant, sortir avant 20 min

21

DPPNI Signes & symptômes:

-Apparition: soudaine et franche
- Saignement: externe ou occulte de couleur rouge foncé
-Anémie et Choc: supérieure à la perte de sang apparente
-Douleur: intense et régulière
-sensibilité utérine: présente
-Tonus utérin: ferme et dure comme de la pierre

22

DPPNI conséquence

Mère: hémorragie, anémie, césarienne

BB: prématurité, anémie, hypoxie, risque de provoquer les lésions irréversible au cerveau ou la mort foetal

23

DPPNI Tx

si decollement modere ou grave cesarienne apres avoir tx hypofibrinenie

24

dystocie reliee a des contraction uterine dysfonctionelles definiton

plus frequent, contraction uterines dysfontionnelles qui font prolonger le travail

25

Hypertonie uterine

incoordination des contractions uterine( puisque contraction au milieu a la place du fond) nentrainent pas la dalatation et leffacement du cole , pendant la phase de latence

26

risque de l hyertonie uterine

mere:
-dlr accrue
-epuisement
-perturbation des strategie ddaptation
-deshydratation
-chance d infection accrue

foetus:
-souffrqance foetal
-pression prolongee sur tete foetus peut causer cephalhematome, bosse serosanguine ou un modelage excessif

27

hypertonie tx

-repos lit et admin sedatif
-encourager utilisation methode naturelle pour favoriser la relaxation et reduire la dlr
-amniotomie et administration ocytocine par IV

28

Hypotonie

-contraction uterine inneficace et faible
-phase active

29

risque de lhyppotonie uterine

mere:
epuisement
hemorragie de la delivrance
risque infection (toucher et temps)
formation anneau de retraction

foetus:
souffrance foetale du au travail prolonger
septicemie foetal

30

hypotonie uterine tx

-changement de position
-examen manuel
-TDM

31

positon dystocique

position occipitoposterieure est la plus frequente...occiput diriger vers l'arrière du bassin

32

Macrosomie
physio,facteur, complication, tx

macrosomie foetal si enfant plus de 4000g

facteur de risque:
-diabete
-grossesse prolongee
-grande multiparite

complication
mere:
-disproportion foetopelvienne
-travail dystocique
-dechirue des tissus mou pendant l'accouchement
-Hémorragie de la délivrance
-Césarienne

Foetus:
-inhaliation de méconium
- asphyxie
-Dystocies des épaules
-Hypoglycémie
-Fx clavicule (manipulation pour le sortir)
Tx: ccésarienne

33

Disproportion foetopelvienne
ethio, probleme, SS, complication, TX,

foetus plus gros que diamètre pelvien

(foetuse tente de s'adapter par changement postion (souvent dystociques)

DLR dos puisque tête comprime nerf

Complication mere: travail prolongé, lésions aux tissus mous de la mère (forceps)

Tx: Césarienne, faire tourner la mère, changement de position, 4 pattes

Examen : TDM,examen manuel

34

Hydramnios
physio,facteur, complication, tx

Plus 2000 ml (norme 1000)
Associé a des maladie congénitale graves, diabète, grossesse multipare

Conséquences chez la mère :
- Dyspnée
- Œdème aux membres inférieurs en raison de la compression de la veine cave
- Décollement du placenta s’il y a un prélèvement trop rapide de liquide amniotique

Conséquences chez le fœtus :
-Procidence du cordon
- Présentations dystociques

Traitement clinique : ponction du liquide amniotique par amniocentèse ,augmente risque d’une procidence du cordon

35

Oligoamnios
physio,facteur, complication, tx

Quantité extrêmement réduite de liquide amniotique concentré donc moins de 400 mL

Conséquence chez la mère :
-Travail dystocique
-Évolution lente

Conséquence chez le fœtus :
- Anomalies cutanées et squelettiques
- Hypoplasie pulmonaire
- Augmentation du risque de compression du cordon ombilical
- Compression de la tête et des pieds du fœtus

TX: Évaluer l’état du fœtus à l’aide de profils biophysiques, l’examen de réactivité fœtale et d’échographies périodiques.

36

Souffrance fœtale
physio, facteurs,

Apport en oxygène insuffisant pour répondre aux besoins physiologiques du fœtus

Facteurs :
- Compression du cordon
- Insuffisance utéroplacentaire
- Anomalies placentaires
- Maladies préexistantes

Lorsque l’hypoxie qui en résulte persiste et qu’une acidose métabolique

Les premiers signes de la souffrance fœtale sont la présence de méconium (hypoxie=stress=relâchement sphincter) dans le liquide amniotique et des tracés de FCF inquiétants

Conséquences chez la mère :
- Césarienne
- Craintes
- Frustration
- Anxiété

Conséquences chez l'enfant :
- augmente risque asphyxie
-souffrance foetal
-acidose foetal
-aspiration méconium

37

Accouchement par césarienne

1. Indications: Se pratique en présence de divers problèmes maternels et fœtaux

- Placenta praevia
- Disproportion foetopelvienne
- Décollement prématuré du placenta
-Herpès génital actif (valtrex)
- Procidence du cordon
- Arrêt du travail
- Souffrance fœtale
- tumeurs bénignes ou malignes qui obstruent la filière
pelvigénitale
- Présentation du siège
- Césarienne antérieure

Incisions de la peau
Incision cutanée transversale (peut accrocher la vessi)
rachidienne ou péri

Tx:
hypo= L.R
sonde 24h
NPO 4-6h?
depression respi (24h surveillance)
constipe= hémolient

38

Infection puerpérale

Infection des voies génitales reliée à l’accouchement et survenant au cours des 6 premières semaines du post-partum.

On parle d’infection puerpérale quand la température de la cliente s’élève à 38°C ou plus pendant 2 jours consécutifs

il y en a 3 principarle

39

Endométrite (plus fréquente), Inflammation de l’endomètre
Facteur, SS, TX

Facteurs de risques : (endométrite)
- Accouchement par césarienne
- Rupture prématurée des membranes
- Très long travail avant une césarienne
- Diabète
- Vaginite bactérienne
- Mauvais état de santé

SS: Il peut avoir des la tachycardie et des frissons, et des lochies nauséabondes, oedème, douleur.

Traitement: antibiotiques, analgésiques

40

Infection d’une plaie périnéale
SS,TX

Signes :
-rougeur,
-chaleur,
-œdème,
-écoulement purulent,
-écartement des lèvres de la plaie qu’on avait rapprochées

TX:
-drainer le pu
-retirer suture
- antibiotique large spectre
-laisser plaie ouverte

41

Infection de l’incision de la césarienne

Facteurs prédisposants :
- Obésité
- Diabète
- Hospitalisation postnatale prolongée
- Rupture prématurée des membranes
- Endométrite
- Travail très long
- Anémie
- Traitement aux stéroïdes
- Immunosuppression
Signes :
- érythème
- chaleur
- changement de coloration de la peau
- œdème
- sensibilité
- écoulement purulent parfois mêlé de liquide sanguinolent
- ouverture de la plaie

42

Infection urinaire :

près l’accouchement la femme présente:
-une augmentation de la diurèse et de la capacité vésicale
- une diminution de la sensibilité vésicale due à un étirement ou à un traumatisme
-une inhibition du contrôle nerveux de la vessie consécutive à une anesthésie locale ou régionale
-une contamination due au cathétérisme

Manifestations :
-dysurie
-polyurie
-hématurie
-fièvre
-pression dans le bas du ventre

Soins infirmiers :
-Aller souvent uriner
-Boire beaucoup d’eau
-Avoir une bonne hygiène
-Se mobiliser

43

Le Prématuré

Naissance avant la fin de la 37eme semaine de gestation. Son principal problème est l’immaturité de tous les appareils et systèmes de son organisme

44

Évaluation de la maturité physique

Position au repos
-Peau: mince et transparente

-Lanugo: fin duvet abondant entre 28/30 semaine, disparaît ensuite

-Plis plantaire : donnent bons indice sur l’âge gestationnel, plis près des orteils et desquamation

-Forme et consistance de l’oreille relativement informe et plate, peu de cartilage donc reste plié sur elle même.

-clitoris proéminent, grande lèvre peu développées

45

Perméabilité des voies respiratoires:

V.R si étroite que mucus obstrue les conduits, inf. doit maintenir dégagées les V.R.

Position: décubitus dorsale,surélevée tête, erviette sous les épaules. s’assurer que la position du prématuré facilite l’écoulement du mucus et de lait régurgité.

surveiller réflexes nauséeux, signe de détresse respiratoire: Cyanose, tachypnée, tirages, geignements expiratoires, battement des ailes du nez, épisodes d’apnée, râle ou ronchi à l’auscultation, diminution de l’entrée d’air

Acrocyanose: manque de circulation periphérique, normal au début

46

Maintien d’un milieu Thermique Neutre:

Milieu thermique neutre
-réduit la consommation d’oxygène nécessaire au maintien de la température profonde
-prévient stress hypothermique
-favorise croissance puisque diminue la dépense énergétique.

47

Maintien d’un milieu Thermique Neutre (techniques)

-Contacte peau à peau
-réchauffer et humidifier l'oxygène
-Réchauffer l'humidité ambiante
-Placer BB incubateur
- éviter placer BB surface froide
-garder peau sèche et tête couverte
-éviter perte de chaleur par radiation en éloignant bébé de enetre ou mur, (éviter courant d'air)

48

Maintien de l’équilibre hydroélectrolytique

Un apport liquidien adéquat doit compenser l’accroissement des pertes insensibles et l’excrétion rénale des métabolites

vérifier état hydration
-dépression des fontanelles
-perte pndérale
-faible élasicité de la peau
-sécheresse des muqueses
-diminution de la diurèse
-augmentation densité des urine
-S.V tachycardie

49

Alimentation adéquate sans fatigues

-Gavage
- allaitement alternance puisque exigent
-regrouper soins

INF reste affut intolerence alimentaire
-augmentation résidu gastrique
-distension abdominale (mesure avant chaque tété)
-Sang oculte dans selles
-lactose dans selles
-VO
-diarrhée
-selles aqueuse

50

Hypoglycémie:

Si 2,2 mmol/L et moins, exige traitement d’hypoglycémie néonatale

Facteur:
Apport nutri insuffisant
Diabète gestat

SS:
-léthargie, agitation
-diff. alimentation
-VO
-Paleur
-apnée, respi irréguliere, detresse resi, cyanos
-hypotonie
-tremblements
-cris percants
-exagération reflex moro

si pas tx, lésion cérébrale- coma- MORT

51

Prévention infection chez BB

-tx antibio 7-14 jour ( prévenir résistence)

52

Syndrome de détresse respiration

Causé par : une insuffisance de surfactant (phospholipides tapissant les alvéoles et empêchant leur affaissement) et par le système respiratoires immatures

Manifestations cliniques :
Cyanose (grave si généralisée)
Tachypnée (+ 60 respi/min après 4h de vie)
Tirage
BAN
Épisodes d’apnée
Geignements expiratoires
Râles ou ronchis à l’auscultation
Diminution de l’entrée d’air
Hypoxie

Traitement :
Oxygène selon ordonnance médecin pour soulager l’hypoxémie, surfactant exogène (donner endotrachéal et peut avoir plusieurs doses, plus on donne plus la période de ventilation/intubation est courte), ventilation assistée, intubation.

Moyens de prévention :
Corticostéroïdes à la mère avant accouchement.

Évaluer par :
Rapport L/S. un rapport 2 :1 indique un faible risque de détresse respiratoire

53

Syndrome de détresse respiration

Causé par : une insuffisance de surfactant (phospholipides tapissant les alvéoles et empêchant leur affaissement) et par le système respiratoires immatures

Manifestations cliniques :
Cyanose (grave si généralisée)
Tachypnée (+ 60 respi/min après 4h de vie)
Tirage
BAN
Épisodes d’apnée
Geignements expiratoires
Râles ou ronchis à l’auscultation
Diminution de l’entrée d’air
Hypoxie

Traitement :
Oxygène selon ordonnance médecin pour soulager l’hypoxémie, surfactant exogène (donner endotrachéal et peut avoir plusieurs doses, plus on donne plus la période de ventilation/intubation est courte), ventilation assistée, intubation.

Moyens de prévention :
Corticostéroïdes à la mère avant accouchement.

Évaluer par :
Rapport L/S. un rapport 2 :1 indique un faible risque de détresse respiratoire (à 35 semaines)