bases stat MR Flashcards Preview

Stat MR > bases stat MR > Flashcards

Flashcards in bases stat MR Deck (12):
1

Pour déterminer si 2 variables numériques sont corrélées, on calcule

le r de Bravais-Pearson

2

Le r de Bravais-Pearson varie de

-1 à 1

3

Pour un plan d'expérience structuré par une relation d'emboitement
les deux variables sont des variables numériques dichotomiques
quelles sont les grandes étapes pour conclure sur une relation d'inférence ou non ?

- calculer le X2
- calculer le nombre de degrés de liberté à utiliser : toujours 1 pour variables dichotomiques
- chercher dans la table de X2 la valeur correspondant au X2 trouvé et le comparer au seuil repère de 0,05
- sous le seuil repère de 0,05, on conclut à une corrélation
- au-dessus du seuil repède de 0,05 on ne peut conclure à une corrélation

4

Pour un plan d'expérience structuré par une relation d'emboitement
les deux variables sont numériques
la variable dépendante est dichotomique
la variable indépendante a 3 modalités
quelles sont les grandes étapes pour conclure sur la relation d'inférence ?

- calculer le X2 et le nombre de degrés de liberté à utiliser : ici (2-1)x(3-1) = 2. Avec 2ddl, pas besoin de faire de correction de continuité, il faut seulement vérifier qu'il n'y a pas plus de 20% des effectifs théoriques < 5
- calculer les effectifs théoriques = total colonne * total ligne
- calculer la contribution au X2 dans chaque case : (eff obs - eff théo)2/eff théo
- faire la somme des contributions au X2 et comparer ce X2 au seuil de référence de 0,05 dans la ligne 2ddl
- Si X2 calculé > X2 lu alors interdépendance des variables / si X2 calculé < X2 alors on ne peut pas conclure à l'interdépendance

5

Pour un plan d'expérience structuré par une relation d'emboitement
- la variable dépendante est numérique
- la variable indépendante est nominale dichotomique
quelles sont les grandes étapes pour conclure sur la relation d'inférence ?

calculer le T de student pour groupes indépendants :
- calculer la variance corrigée pour chaque groupe d'échantillon, formule : variance corr = sum(xi-m)2/(n-1)
- calculer l'écart commun entre les deux groupes, formule : s com = sqrt((var corr 1*(n1-1) + var corr 2 * (n2-1))/(n1+n2-2))
- t = (m1-m2)/var com * sqrt(1/n1 + 1/n2)
- calculer le degré de liberté = n1-1+n2-1
- se reporter à la table du t de student (ddl < si pas la ligne du ddl précis) pour conclure

6

Pour un plan d'expérience univarié structuré par une relation de croisement
- la variable dépendante est numérique
- la variable indépendante est nominale dichotomique
quelles sont les grandes étapes pour conclure sur la relation d'inférence ?

calculer le T de student pour groupes appariés :
- faire le protocole dérivé des différences individuelles, c’est-à-dire ajouter une colonne avec R2-R1
- calculer l'écart type corrigé de cette nouvelle variable différence (d) :
* calculer la moyenne des différences : md
* ajouter une colonne avec la différence entre d et md
* ajouter une colonne avec (d-md)2
* écart-type corr d = sd = sqrt(sum(d-md)2/(n-1))
- t= md/(sd*1/sqrt(n))

7

protocole

ensemble d'observations sur une ou plusieurs variables

8

échantillon

ensemble d'individus statistiques sur lesquels sont recueillies les données constituant le protocole. L'échantillon est un sous-ensemble de la population

9

population parente

également appelée population, c'est l'ensemble des individus statistiques d'où est extrait l'échantillon. La population parente est de taille finie.

10

différence entre échantillonnage dans une population et dans une distribution

dans une population : extraction d'un échantillon dans un ensemble de référence de taille finie. tirage sans remise
dans une distribution : extraction d'un échantillon dans un ensemble de référence de taille infinie. Tirage avec remise

11

quel est le principe général de l'inférence ?

consiste à situer un échantillon dans l'espace des échantillons

12

espace des échantillons

c'est l'ensemble de tous les échantillons possibles obtenus par combinatoire