Biomes et réseaux alimentaires Flashcards Preview

Écosystèmes marins > Biomes et réseaux alimentaires > Flashcards

Flashcards in Biomes et réseaux alimentaires Deck (43)
Loading flashcards...
1

Chaîne alimentaire

Voie de transfert linéaire et direct de matière et d’énergie entre producteurs primaires, herbivores et carnivores. Chaque organisme occupe un niveau trophique donné.

2

Réseau alimentaire

Ensemble des échanges complexes et souvent non-linéaires de la matière et de l’énergie dans l’écosystème. Un organisme peut occuper plus d’un niveau trophique simultanément ou selon la disponibilité des proies ou son cycle vital. Une même proie peut être consommée par plusieurs organismes différents.

3

Quels sont les avantages et les désavantages d'étudier les contenus stomacaux des poissons ?

- Avantage : les proies peuvent être identifiées et dénombrées.
- Désavantages : biais de digestion différentielle, travail ardu, image fixe, limité aux grands organismes.

4

Quels sont les avantages et les désavantages d'utiliser les isotopes stables pour étudier une chaîne alimentaire ?

- Avantage : s'applique à toutes les tailles d'organismes.
- Désavantage : les proies ne sont pas identifiées directement.

5

Quelles sont les propriétés structurantes qui influencent les réseaux alimentaires ?

- Intensité de la production primaire.
- Taille des producteurs primaires.
- Répartition de la production primaire dans le temps.
- Type de nutrition (herbivore, omnivore, carnivore)
- Comportement/adaptations (mode d'alimentation, évitement des prédateurs/ capture des proies, migrations verticales et horizontales).

6

Comment s'alimentent les petits et les gros consommateurs ?

Petit : capture
Grand : filtration (petits individus), capture (grands individus).

7

Expliquer la capture et la filtration chez les copépodes.

Ils peuvent alterner entre filtration et captation selon les proies. L'animal génère un courant avec son orifice buccal.

8

Picophytoplancton

Très petits, dominent la biomasse de phytoplancton dans les océans.

9

Quels sont les principaux consommateurs du picophytoplancton ?

- Flagellés
- Dinoflagellés hétérotrophes ou mixotrophes
- Ciliés

10

Ciliés

Se protègent avec une lorica, utilisent un réseau de cils pour l'alimentation et la locomotion. Peuvent faire de la photosynthèse en retenant les chloroplastes de leurs proies.

11

Expliquer le concept de la boucle microbienne.

Le picophytoplancton consomme du CO2 et des nutriments -> les hétéro/mixotrophes les consomment -> tous les organismes relâchent de la MOD -> les bactéries consomment de la MOD et recirculent les nutriments.

12

Les appendiculaires (court-circuit)

Sécrètent une enveloppe gélatineuse, peuvent produire et larguer une enveloppe par jour, font circuler l'eau en battant de la queue, capturent les particules sur un filet de mucus, nutrition par filtration.

13

Les fomaninifères (court-circuit)

Grande taille, capturent leurs proies avec des réticulopodes. Les fossiles sédimentaires sont très utiles pour les reconstructions paléo-climatiques de la température de l'eau.

14

Les copépodes

Taille variable, herbivores/carnivores/omnivores. Font des réserves de lipides pendant la saison d'alimentation.

15

Donner les causes hypothétiques des migrations journalières des copépodes.

- Éviter les prédateurs visuels le jour.
- Éviter les dommages causés par les rayons UV.
- Maximiser le succès d'alimentation.
- Limiter l'exposition aux toxines algales le jour.
- Conserver l'énergie.
- Rétention en milieu estuarien.

16

Expliquer les migrations verticales ontogéniques et leurs déclencheurs.

- Liées aux cycles vitaux et à la saisonnalité des proies.
- Lorsqu'il y a peu de nourriture l'hiver, plusieurs organismes migrent en profondeur.
- Les taux métaboliques sont réduits.
- Déclencheurs : baisse/hausse température, disponibilité de nourriture, état des organismes, stade ontogénique.

17

Quels sont les prédateurs visuels des copépodes ?

- Larves de poisson.
- Juvéniles et adultes des poissons planctivores.

18

Les chétognathes (non-visuels).

Carnivores, détectent le mouvement des proies avec des mécanorécepteurs, restent immobiles et attaquent par impulsions rapides, capturent leurs proies avec des crochets, effectuent des migrations nocturnes.

19

Les annélides

Non-visuels, parapodes aplatis pour la nage.

20

Cténophores

Carnivores, se déplacent en battant des cils, capturent leurs proies avec les colloblastes de leurs tentacules, leur prolifération pose de nombreux problèmes écologiques.

21

Énumérer les poissons épipélagiques importants.

- Planctivores : anchois, sardine, hareng, alose.
- Piscivores : saumon, maquereau, thon.

22

Pourquoi les poissons planctivores ont une coloration argentée ?

Pour réfléter efficacement la lumière, ce qui peut confondre un prédateur.

23

Quelles sont les fonctions de se tenir en banc ?

- Favorise la reproduction.
- Favorise la nutrition.
- Diminue la probabilité de rencontre avec les prédateurs.
- Peut donner l'ilusion d'un énorme organisme aux prédateurs.
- Confondre les prédateurs (plusieurs cibles).

24

Pourquoi les poissons piscivores ont un contre-gradient de couleur ?

Parce qu'une coloration foncé sur le dessus permet de se fondre avec les profondeurs et une teinte pâle en dessous permet de se fondre avec la surface et le ciel.

25

Les céphalopodes

Capturent leurs proies avec tentacules et ventouses, limitent leur visibilité par mimétisme et dissimulation.

26

Les différents cétacés.

- Odontocètes : prédateurs capable d'écholocation.
- Mysticètes : filtreurs de grande taille.

27

Quels sont les critères et les impacts qui définissent les grands biomes pélagiques ?

- Critères : latitude, vents, température, proximité des côtes.
- Impacts : intensité de la productivité biologique, cycle annuel de cette productivité, structure et fonctionnement des réseaux alimentaires.

28

Quels sont les 4 grands biomes pélagiques ?

1. Biome des vents Alizés.
2. Biome des vents d'ouest.
3. Biome polaire.
4. Biome côtier.

29

Classer en ordre croissant la productivité primaire des biomes.

Biome des vents alizés < Biomes des vents d'ouest < Upwelling côtier < Zones eutrophisées.

30

Biome côtier

Les processus, les activités anthropiques et les réseaux alimentaires varient en fonction de la côte.