C Troubles Névrotiques Flashcards Preview

L2 Sémiologie & Psychopathologie > C Troubles Névrotiques > Flashcards

Flashcards in C Troubles Névrotiques Deck (14):
1

Dans la nosographie classique, on parle généralement de névrose quand les symptômes
névrotiques sont associés à:
a) une structure névrotique
b) une organisation limite
c) une personnalité névrotique

Réponse c
personnalité névrotique.

2

Quel sentiment est-il généralement présent dans tous les troubles psychiques?
a) l’anxiété
b) l’angoisse
c) la peur

Réponse b
l’angoisse

3

La névrose d’angoisse associe :
a) peur/angoisse
b) angoisse/anxiété
c) angoisse/tristesse

Réponse b
angoisse et anxiété
L’anxiété est présente en dehors des crises d’angoisse.

4

Quand un sujet phobique anticipe une confrontation à l’objet phobogène, il peut recourir à :
a) un objet contraphobique
b) une conduite d’évitement
c) une conduite contraphobique

Réponse a, b, c
Il peut recourir potentiellement aux trois: éviter la situation angoissante (évitement), se précipiter au devant (conduite contraphobique), se faire accompagner ou prendre avec lui un objet qui le rassure (objet contaphobique).

5

Parmi ces phobies, quelles sont celles que l’on peut qualifier de phobie simple ?
a) l’hématophobie
b) l’arachnophobie
c) l’éreutophobie
d) la stomatophobie

Réponse a, b et d
respectivement phobies du sang, des araignées et des soins dentaires. L’éreutophobie (peur de rougir), fait partie des phobies sociales

6

Le mécanisme de défense princeps impliqué dans la phobie est :
a) l’imagination
b) le déni
c) la peur
d) le déplacement

Réponse d
Le déplacement
l'investissement d'un objet est transféré vers un objet substitutif lié par association mais moins conflictuel (même s'il suscite une crise d’angoisse).

7

Une angoisse suscitée systématiquement par la représentation/ l’idée d’une arme à feu relève d’une :
a) obsession phobique
b) phobie des armes

Réponse a
obsession phobique: à la différence de la phobie, la peur intervient en dehors de la présence de l’objet photogène puisqu’elle est suscitée par la seule pensée de ce dernier. Notons toutefois, que les obsessions phobiques classiques portent sur la maladie, la souillure, la contamination.

8

La vérification itérative par un sujet qu’il a bien fermé sa porte s‘appelle une :
a)impulsion
b)compulsion
c)pulsion

Réponse b
compulsion: acte répétitif qui s’impose au sujet et qu’il se sent obligé d’accomplir.

9

Le mécanisme de défense princeps impliqué dans les syndromes obsessionnels-compulsifs est :
a) la projection
b) l’interprétation
c) le déplacement
d) l’annulation

Réponse d
annulation: une représentation conflictuelle pour la conscience (l'obsession) est "annulée" par un acte mental ou un comportement symboliquement opposé (la compulsion)

10

Qu’est-ce qui différencie une cécité d’une cécité hystérique ?
a) Le sujet qui souffre d’une cécité hystérique voit partiellement
b) Le sujet qui souffre d’une cécité hystérique voit parfaitement, mais fait semblant de ne pas voir
c)La cécité hystérique n’a pas de soubassement organique

Réponse c
Il n’y a jamais de lésion concernant une conversion somatique, le bilan médical est toujours négatif

11

Une pathomimie est :
a) une pathologie touchante
b) une pathologie volontairement induite
c) un trouble factice

Réponses b et c
(reste à appréciation )
la pathologie est volontairement induite par le sujet.
Trouble factice est synonyme de pathomimie.

12

Quand un sujet présente une conscience obscurcie et centrée sur une idée fixe subconsciente associée à une dépersonnalisation et à une déréalisation, il souffre d’un :
a) état crépusculaire
b) état peu clair
c) état lunaire
d) état second
e) état premier

Réponse a
un état crépusculaire.

13

Dans la nosographie classique, on parle de névrose hystérique lorsque les syndromes conversifs sont :
a) multiples et persistants, au centre du tableau clinique, avec un retentissement important sur la vie du sujet.
b) multiples et résistants, au centre du tableau clinique, avec un retentissement important sur la vie du sujet.

Réponse a
multiples et persistants

14

Dans les Troubles de la personnalité psychopathique ou border-line,
la conversion somatique ou psychique relève plutôt d’une angoisse :
a) de culpabilité
b) d’abandon
c) de castration
d) de morcellement

Réponse a
Angoisse d'abandon