Chapter 8 - troubles mentaux Flashcards Preview

Neuroscience du comportement et de la cognition > Chapter 8 - troubles mentaux > Flashcards

Flashcards in Chapter 8 - troubles mentaux Deck (91):
1

vrai ou faux : certaines peurs sont innées

vrai.

2

Comment s'appelle la phobie des serpents?

ophiophobie.

3

Quelle réponse physiologique reliée au stress peut on mesurer pour évaluer la peur?

dilatation de la pupille.

4

vrai ou faux : dans l'expérience de la falaise visuelle, les bébés avançaient vers leur mère sans hésitation.

faux.

5

vrai ou faux : les peurs peuvent être apprises.

vrai.

6

vrai ou faux : les peurs sont toujours justifiées et permettent a notre organisme une plus grande capacité d'adaptation à un environnement changeant.

faux.

7

Décrire les conditions requise pour émettre un diagnostic d'anxiété généralisé.

- plus d'une journée sur 2
- pendant 6 mois
d'anxiété persistante et excessive

8

Décrire ce qu'est une phobie spécifique.

anxiété significative provoquée par une frayeur liée a un objet ou une situation spécifique.

9

Qu'est-ce qui caractérise la phobie sociale? (description/définition)

Peur marquée et persistante des situations sociales ou de performance durant lesquelles la personnes est en contact avec des gens non familiers et/ou est exposée à l'observation d'autrui.
Personne préoccupée par le jugement des autres.

10

A quel type de comportement peut mener la phobie sociale et l'agoraphobie?

comportement d'évitement.

11

Qu'est-ce que l'agoraphobie?

anxiété sévère développée dans des situations où l'individu a la sensation de se trouver dans une situation où il lui semble qu'il aurait du mal a s'extraire si nécessaire.
- en général au milieu d'une foule

12

A quoi fait-on référence? : sensations soudaines de terreur intense qui surviennent sans avertissement.

attaques de panique.

13

Quels sont les principaux symptômes d'une attaque de panique?

palpitations, transpiration anormale, tremblements, respiration courte, douleurs thoraciques, nausée, sensation de vertige, picotement, pâleur/rougeur.

14

Quel est le trouble anxieux le plus fréquent?

agoraphobie.

15

vrai ou faux : une attaque de panique ne peut survenir sans stimulus.

faux.

16

Qu'est-ce que le trouble panique?

état où des attaques de panique surviennent spontanément, sans raison apparente et de façon récurrente avec une crainte quasi permanente que ces crises d'angoisse puissent survenir.

17

Nommez les caractéristiques du stress post-traumatique.

- anxiété accrue
- souvenirs intrusifs
- rêves/flashbacks de l'expérience traumatique
- irritabilité
- torpeur émotionnelle

18

vrai ou faux : les hommes sont généralement plus à risque de souffrir d'un trouble anxieux (surtout d'un choc post-traumatique).

faux!!!
> femmes presque toujours 2X plus a risque que les hommes pour tous les types de troubles anxieux.

19

Quel trouble anxieux est lié à un haut taux de dépression et à un haut taux d'alcoolisme (addiction)?

trouble panique.

20

A quoi fait-on référence? : idées récurrentes ou impulsions qui sont perçues de manière innappropriée, grotesque, voire interdit.
À quelle trouble anxieux est-ce rattaché?

- obsessions
- trouble obsessivocompulsif (TOC)

21

Pourquoi les gens atteints de TOC ont-ils des compulsions?

afin de réduire l'anxiété causée par les obsessions.

22

vrai ou faux : il est possible que les troubles anxieux aient une composante/prédisposition génétique.

vrai.

23

Nommez des réponses biologiques au stress (4).

- réaction d'évitement
- vigilance/éveil accru
- activation de la composante sympathique du SNA (dilatation de la pupille)
- sécrétion de cortisol

24

Quelle composante de l'encéphale joue un rôle central dans la coordination de la réponse à la peur?

Hypothalamus.

25

Décrivez le chemin parcouru de la perception d'un stimulus effrayant à la sécrétion de cortisol.

1. neurones parvocellulaires du noyau paraventriculaire de l'hypothalamus sécrète du CRH dans le système porte hypothalamo-hypophysaire.
2. hypophyse antérieure sécrète de l'ACTH.
3. glandes surrénales sécrètent cortisol en réponse à l'élévation du taux d'ACTH dans le sang.

26

Que se passe-t-il quand CRH est surexprimé chez une souris? Que se passe-t-il quand les récepteurs aux CRH sont supprimés chez la souris?

1. sensibilité accrue aux stimuli anxiogènes.
2. moindre propensions aux comportements anxieux.

27

Quelles sont les 2 structures qui régules les neurones CRH de l'hypothalamus?

- amygdale
- hippocampe

28

a. Décrire les réponses biologiques du conditionnement à la peur. (chemin, structures, réponses)

b. Où est-ce que le conditionnement modifie les connexions neuronales?

a.
1. information sensorielle parvient au thalamus
2. info sensorielle se rend à la région basolatérale de l'amygdale
3. noyau central de l'amygdale
= activation de la réponse au stress
I. hypothalamus
= réponse SNAP + réponse axe hypothalamohypophysaire corticotrope
II . substance grise périacqueducale
= réponse comportementale d'évitement
III. systèmes modulateurs diffus
= vigilance accrue

b. noyau central de l'amygdale

29

De quelle structure dépend l'expérience émotionnelle?

cortex cérébral.

30

Les axones du noyau du lit de la strie terminale innerve des neurones CRH de l'hypothalamus. Quelle est son effet?

active l'axe hypothalamohypophysaire
= ultimement sécrétion de cortisol

31

Quelle est l'effet principale de l'hippocampe sur les neurones à CRH?

effet inhibiteur de la sécrétion de CRH.

32

Que se passe-t-il lorsque quelqu'un est exposé continuellement au cortisol?

dégénérescence des neurones hippocampiques
(réduction du volume hippocampique)
= réduction de l'inhibition de CRH
= plus de cortisol produit
> cercle vicieux

33

Quelles sont 2 origines physiologiques des troubles anxieux?

- suractivation de l'amygdale
- sous-activation de l'hippocampe

34

Quel partie du cortex préfrontal peut aussi inhiber l'amygdale?

CPF ventromédian.

35

vrai ou faux : dans l'expérience de Milad et al. :
a. les sujets avec un PTSD ont eu plus de difficulté avec l'extinction d'un conditionnement à la peur.
b. leur CPF ventromédian était plus activé que le groupe contrôle.
c. leur amygdale était plus activé que le groupe contrôle.

a. vrai.
b. faux (moins activé).
c. vrai.

36

Une désensibilisation systématique est utilisée dans quel type de traitement des troubles anxieux?

psychothérapie.

37

A quoi sert le neurofeedback?

activer certains circuits associé à la phobie sous le seuil de la conscience.

38

Quelles sont les 2 classes pharmacologiques distinctes utilisées pour le traitement des troubles anxieux?

- benzodiazépines
- inhibiteurs de la recapture de sérotonine

39

Quel neurotransmetteur joue un grand rôle dans le traitement pharmacologique des benzodiazépines?

GABA.

40

Quel est l'effet de trop de GABA?
Quel est l'effet de pas assez de GABA?

- trop d'inhibition = coma
- pas assez d'inhibition = épilepsie

41

Que fait les benzodiazépines ?

molécule se fixe à l'un des sites modulateur et potentialise l'effet du GABA
= inhibition ++

42

vrai ou faux : on ignore la substance endogène à l'organisme qui utilise les sites modulateurs du GABA.

vrai.

43

vrai ou faux : l'éthanol potentialise l'effet du GABA.

vrai.
= explique pourquoi abus d'alcool et troubles anxieux vont souvent ensemble.

44

Où sont localisé les groupes de neurones sérotonergiques?

dans les 9 noyaux du raphé.

45

a. Que se passe-t-il avec la sérotonine chez quelqu'un souffrant de TOC?
b. quel est le rôle des ISRS?

a. recapture trop efficace de la sérotonine.
b. prolonger l'action de la sérotonine dans l'espace synaptique en réduisant sa recapture.

46

a. vrai ou faux : l'effet anxiolytique des ISRS est immédiat.
b. L'effet anxiolytique des ISRS est du a quoi?

a. faux.
b. à une neurogénèse hippocampique.

47

Quel est le trouble de l'humeur le plus fréquent?

dépression majeure.

48

a. Nommez les caractéristiques principales de la dépression. (3)

b. Nommez d'autres symptômes de la dépression aussi présents. (7)

a. - détresse psychologique
- perte d'intérêt pour toutes les activités
- présent au moins 2 semaines, sans rapport immédiat avec un événement de la vie

b. - perte d'appétit
- insomnie
- fatigue générale
- perte de confiance en soi
- sentiment d'inutilité
- faculté à se concentrer fortement réduite
- pensées récurrentes de mort

49

vrai ou faux : la dépression est la principale cause des suicides.

vrai.

50

À quoi fait-on référence? : épisodes répétés de manie ou épisodes alternés de manie et de dépression.

troubles bipolaires.

51

Quels sont des comportements caractéristiques d'un trouble bipolaire? (9)

- surestimation de soi
- besoins de sommeil fortement diminué
- loquacité augmentée
- idées qui fusent
- expérience subjective exacerbée
- défaut de concentration/grande distraction
- propension à se donner des objectifs au dessus de ses moyens
- erreurs de jugement
- comportement très désinhibés

52

a. combien y a-t-il de types de de troubles bipolaires?
b. quels sont-ils? qu'est-ce qui les caractérise?

a. 2
b. - type I : épisodes de manies avec ou sans dépression majeure
- type II : épisodes hypomaniaques
= forme de manie sans les erreurs de jugement, avec dépression

53

Si les périodes de d'hypomanie dans les troubles bipolaires de type II alternent avec des épisodes dépressifs qui ne sont pas suffisant pour être qualifiés de dépression majeure, de quoi parle-t-on?

cyclothymie.

54

a. vrai ou faux : les artistes présentent 30X plus de troubles bipolaires que le reste de la population.
b. vrai ou faux : Edgar Allan Poe, Robert Burns, Scoot Fitzgerald et Jean Leloup sont tous des exemples d'artistes présentant des troubles bipolaires.

a. vrai.
b. vrai.

55

vrai ou faux : le troubles de l'humeur reflète un dysfonctionnement simultané de plusieurs régions cérébrales.

vrai.

56

Nommez 2 systèmes/structures déficients dans les troubles de l'humeur.

- systèmes modulateurs diffus du système nerveux central (système sérotonergique et noradrénergique)
- axe hypothalamo-hypophysaire corticotrope

57

Quelle est la première hypothèse sur les bases biologiques des troubles de l'humeur? Décrivez la. (évidences, effet de l'administration des médicaments)

HYPOTHÈSE MONOAMINERGIQUE
systèmes monoaminergiques qui jouent un rôle dans la dépression
> 3 évidences :
- réserpine : origine de l'état dépressif chez 20% des patients traités pour l'hypertension artérielle
--> produit une forte déplétion en catécholamines et en sérotonine en interférant avec les mécanismes de remplissage des vésicules synaptiques en NT
= - de sérotonine et noradrénaline

- médicaments pour traiter tuberculose : amélioration de l'humeur des patients
--> inhibe l'enzyme monoamine oxydase qui dégrade les catécholamines et la sérotonine
= + de sérotonine et de noradrénaline

- imipramine : inhibe la recapture de la serotonine et de la noradrénaline

> administration de ces méd. = origine de processus adaptatifs de la communication intercellulaire à long terme
= responsable des effets antidépresseurs.

58

Où se produirait les adaptations dans l'hypothèse monoaminergique?

au niveau de l'axe hypothalamo-hypophysaire.

59

Quel enzyme est inhibée par les médicaments utilisés contre la tuberculose?

monoamine oxydase.

60

Quelle est la deuxième hypothèse sur les bases biologiques des troubles de l'humeur? Décrivez la.

HYPOTHÈSE STRESS-DIATHÈSE DES TROUBLES DE L'HUMEUR
> prédisposition génétique (diathèse)
> hyperactivité de l'axe hypothalamus-hypophysaire dans la dépression
> boucle inhibitrice de l'hippocampe fonctionne moins bien

61

Quel serait le site principal de convergence des influences génétiques et environnementales à l'origine des troubles de l'humeur?

axe hypothalamo-hypophysaire.

62

vrai ou faux : il y a une comorbidité importante entre les troubles anxieux et la dépression.

vrai.

63

Pourquoi la boucle inhibitrice de l'hippocampe fonctionne moins bien chez les personnes dépressives?

réduction du nombre de récepteurs au cortisol.

64

Comment est régulé le nombre de récepteurs au cortisol dans l'hippocampe? (3)

- gènes
- monoamines
- expérience précoce au cours du développement

65

Par quoi est caractérisé le cortex cingulaire antérieur chez une personne déprimée?

augmentation de l'activité du CCA.

66

Le cortex cingulaire antérieur est un noeud dans un réseau qui inclue : ... ? (5)

- CPF
- hippocampe
- amygdale
- hypothalamus
- certaines régions du tronc cérébral

67

Par quoi est activé le cortex cingulaire antérieur?

rappel de souvenirs autobiographiques tristes.

68

À quel type de traitement des troubles de l'humeur fait-on référence? : décharge électrique appliquée entre 2 électrodes placées sur le scalp.

électrothérapie convulsive.

69

vrai ou faux : l'électrothérapie convulsive peut produire des pertes de mémoire.

vrai.

70

vrai ou faux : les mécanismes d'action de l'électrothérapie convulsive sont principalement inconnus mais pourrait être du a son effet sur l'hippocampe.

vrai.

71

Quel est l'objectif principal de la psychothérapie dans le traitement des troubles de l'humeur?

aider le patient à surmonter l'opinion négative qu'il a de lui et de son avenir.

72

vrai ou faux : les mécanismes d'action de la psychothérapie sont inconnus mais pourrait être dû à la reprise de contrôle sur le plan cognitif de l'activité des circuits affectés dans la dépression.

vrai.

73

Nommez 4 types de médicaments antidépresseurs et leur effet.

- composés tricycliques (imipramine) : bloque la recapture de sérotonine et de noradrénaline
- ISRS (fluoxétine) : inhibe sélectivement la recapture de sérotonine
- inhibiteurs de la recapture de sérotonine et de noradrénaline (venlaxine)
- inhibiteurs des MAO (phénelzine) : réduisent le dégradation enzymatique de sérotonine et de noradrénaline

74

Quel est le rôle principal des antidépresseurs?

réduire l'hyperactivité de l'axe hypothalamo-hypophysaire,

75

Quel traitement de la dépression est maintenant accepté par Santé Canada depuis 2002?

stimulation du cortex préfrontal dorsolatéral gauche.

76

Quel élément chimique a un effet sur les troubles bipolaires? Quel est cet effet?

a. lithium.
b. effet tranquillisant

77

vrai ou faux : aucune composante génétique n'est a l'origine de la schizophrénie.

faux.
> forte composante génétique.

78

Les gènes impliqués dans la schizophrénie jouent un rôle dans : ...? (3)

- transmission synaptique
- neuroplasticité
- maturation synaptique

79

Quelles sont les causes environnementales possibles de la schizophrénie?

- infection virale chez le foetus
- problèmes de malnutrition de la mère
- exposition à des facteurs stressant tout au long de la vie
- consommation de marijuana pendant l'adolescence

80

La schizophrénie se traduit par une perte de contact avec la réalité et une rupture par rapport à la norme au niveau : ...? (5)

- du raisonnement
- de la pensée
- de la perception
- de l'humeur
- des mouvements

81

Quels sont les 2 grands types de symptômes de la schizophrénie ?

symptômes positifs et négatifs.

82

a. nommez quelques symptômes positifs de la schizophrénie.

b. nommez quelques symptômes négatifs de la schizophrénie.

a. - pensées délirantes
- hallucinations
- incohérence des propos
- comportement désorganisé

b. - expression réduite de l'émotion
- discours appauvri
- difficulté à initier des comportements volontaires
- troubles de la mémoire

83

Nommez 3 caractéristiques de l'organisation cérébrale d'un patient schizophrène.

1. dilatation des ventricules latéraux.
= rétrécissement du tissu environnant.
2. différences au niveau de la structure fine des aires corticales et de leurs connexions
> troubles de myélinisation des axones du cortex
> neurones regroupés en amas
= problème de migration des neurones au cours du développement
3. cortex globalement moins épais, défaut d'organisation des couches corticales

84

Quelles sont les régions les plus touchées par l'amincissement corticale chez le schizophrène?

- cortex pariétal
- cortex moteur
- cortex temporal

85

Quelle est la première hypothèse de la schizophrénie?

HYPOTHÈSE DOPAMINERGIQUE
> lien entre schizophrénie et système dopaminergique mésocorticolimbique
> 2 observations :
1. effets des amphétamines agissent au niveau des neurones catécholaminergiques
= favorise leur action en augmentant le taux de dopamine extra cellulaire

2. chlorpromazine efficace pour réduire les symptômes positifs
= bloque le sous-type D2 des récepteurs dopa

86

Comment les amphétamines agissent sur les neurones catécholaminergiques selon l'hypothèse dopaminergique?

favorise leur action en augmentant le taux de dopamine extra cellulaire.

87

Sous quel grand nom pouvons-nous regrouper la chlorpromazine et d'autres types d'antipsychotiques?

neuroleptiques.

88

Quelle est la deuxième hypothèse de la schizophrénie?

HYPOTHÈSE GLUTAMATERGIQUE

89

vrai ou faux : la dopamine semble être le seul NT impliqué dans la schizophrénie.

faux.

90

a. Quel est l'effet du PCP et de la kétamine sur le cerveau?
b. Quels sont les effets comportementaux?

a. bloquent les canaux récepteurs NMDA.
b. paranoia, hallucinations

91

Sur quoi est fondé le traitement de la schizophrénie?

administration de neuroleptiques et intervention psychosociale.