Chapter 9 - Prise de décision Flashcards Preview

Neuroscience du comportement et de la cognition > Chapter 9 - Prise de décision > Flashcards

Flashcards in Chapter 9 - Prise de décision Deck (64):
1

Comment pourrait-on décrire l'homo economicus de façon générale?

homme capable de maximiser sa satisfaction en utilisant au mieux ses ressources.
sait analyser et anticiper le mieux possible la situation et les événements du monde qui l'entoure afin de prendre les décision permettant cette maximisation.

2

Par qui l'économie classique a-t-elle été fondée?

Adam Smith et David Ricardo.

3

Nommez un père de l'école d'économie néoclassique.

Alfred Marshall.

4

vrai ou faux : selon Herbert Simon, l'homo economicus est un bon modèle de l'humain.

faux.

5

Nommez 2 théories développées par Amos Tversky et Daniel Kahnman sur les limites de la rationalité.

- théorie des perspectives
- illusions cognitives

6

À quoi fait-on référence? : somme de la probabilité de chaque événement X la valeur économique qui lui est associée.

valeur espérée.

7

Qui a développé les fondements de la théorie des probabilité?

Blaise Pascal.

8

vrai ou faux : la notion de valeur espérée est trop simple pour décrire le comportement humain.

vrai.

9

a. Quelle théorie propose qu'il faut utiliser l'utilité plutôt que la valeur pour prédire le comportement humain?
b. qu'est-ce que cette théorie propose?
c. de quoi cette théorie tient-elle compte spécifiquement?
d. par qui cette théorie a-t-elle été proposée?

a. théorie de l'utilité espérée.
b. le logarithme de la valeur.
c. de la richesse de l'individu.
d. David Bernouilli

10

Qui a gagné un prix Nobel d'économie en 2002 pour ses travaux sur la théorie des perspectives?

David Kahneman.

11

À quoi réfère-t-on dans la théorie des perspectives lorsqu'on parle de perspective?

situation dans laquelle les valeurs économiques et probabilités des événements sont connues.
= situation sans incertitude.

12

De quelles manières (2) la théorie de l'utilité de Bernouilli diffère de la théorie des perspectives de Kahneman?

1. dépendance à la référence
2. Probabilité pondérées

13

À quoi fait-on référence lorsqu'on parle de dépendance à la référence?

les gens font des choix en fonction des gains et des pertes par rapport à leur état présent, sans tenir compte de leur richesse.
> gens cherchent davantage a éviter les pertes qu'a faire des gains.

14

À quoi fait-on référence lorsqu'on parle de probabilités pondérées?

surestimation des probabilités faibles et sous-estimation des probabilités élevées.

15

Quels sont les 4 patrons distinctifs de comportement en lien avec les probabilités pondérées?

1. aversion pour le risque quand gain hautement probable.
> sous-estimation du gain
> surestimation de la perte
= aversif

2. aversion pour le risque quand perte peu probable.
> surestimation de la perte
= aversif

3. attirance pour le risque quand gain peu probable.
> surestimation du gain
= attrayant

4. attirance pour le risque quand perte hautement probable.
> sous-estimation de la perte
> surestimation du gain
= attrayant

16

Quels sont les 2 origines du systèmes modulateurs diffus de la dopamine?
Qu'est-ce qu'il innerve?
Quel est le nom de chaque système?

1. substance noire dans le mésencéphale
> projette sur le striatum
= système dopa nigostrié

2. aire tegmentale ventrale
> innerve cortex frontal et certaines parties du cortex limbique
= système dopa mésocortico
(système de la récompense)

17

À quoi l'aire tegmentale ventrale est-elle reliée/connectée? (4)

- noyaux accumbens (dans ganglions de la base)
- amygdale
- hippocampe
- régions corticales (lobe frontal médian)

18

Nommez 3 évidences que le système dopaminergique mésocorticolimbique est impliqué dans le circuit de la récompense.

1. toutes les drogues d'abus rendent l'utilisateur dépendant en modifiant ce circuit.
2. les patients qui ont le parkinson subissent une dégénérescence de l'autre système dopaminergique
3. stimulation de ce circuit sert de renforcement particulièrement puissant.

19

Qu'est-ce qui pourrait être défini de cette manière? : stimulus qui augmente la probabilité d'un comportement dans une situation d'apprentissage opérant.

renforcement.

20

Quels sont les 4 types de renforcement?

1. primaire
2. secondaire
3. positif
4. négatif

21

vrai ou faux : la dopamine est le circuit du plaisir.

faux.

22

Selon l'étude de Berridge et Robinson, dans quoi serait impliqué la dopamine? (2)

- désir
- motivation à obtenir un renforcement ou à éviter une punition

23

Quelle structure est activée par un ensemble de stimuli qui ont une pertinence émotionnelle?

noyau accumbens.

24

Que se passe-t-il dans le phénomène de dévaluation de la récompense?

perte de motivation due à la diminution de l'activité dans le système dopaminergique.

25

Quelle structure est associée avec l'effet de dévaluation de la récompense?

striatum ventral.

26

Que se passe-t-il avec les neurones de l'aire tegmentale ventrale en réponse à des récompenses?

neurones changent leur fréquence de déclenchement.

27

Dans l'étude de Schultz et al., que se passe-t-il au fur et à mesure que les singes apprennent la tâche?

neurones du VTA répondent de moins en moins à la récompense et de plus en plus à l'indice annonçant la récompense.

28

vrai ou faux : le signal d'erreur de la prédiction de la récompense module l'information essentiellement de tout le cerveau.

vrai.

29

À quoi fait-on référence? : décision qui a plusieurs conséquences avec des probabilités connues ou estimables.

risque.

30

Quelles sont les 4 régions impliquées dans l'évaluation du risque?

- CPF dorsolatéral
- CPF dorsomédian
> seulement quand incertitude des conséquences liées à des actions
- cortex pariétal postérieure
- insulta antérieure
> aversion au risque

31

Comment pourrait-on décrire une situation ambiguë? (comparativement à une situation risquée)

situation ambigue si la probabilité des différents événements possibles ne peut pas être estimée.

32

Quelles régions semblent être plus activée par une situation ambiguë qu'une situation risquée?

CPF orbitofrontal.
CPF latéral.

33

vrai ou faux : les humains ont tendance à préférer une plis grosse récompense plus tard qu'une plus petite récompense maintenant.

faux.
> contraire.

34

Comment pourrait-on décrire notre tendance à ignorer une récompense future?

on juge une récompense à venir comme ayant moins d'utilité qu'une récompense immédiate.

35

Quelle courbe pourrait décrire la tendance à ignorer une récompense future?

hyperbolique.

36

a. Décrire le système 1 du dual-system model de la tendance à ignorer une récompense.
b. Quelles sont les régions impliquées dans ce système?
Dépendant/indépendant du délai?

a. - automatique, rapide et inconscient
- heuristique chaud
- émotions, stéréotypes

b. - striatum ventral
- CPF médian
- cortex cingulaire postérieur
** dépendant du délai

37

a. Décrire le système 2 du dual-system model de la tendance à ignorer une récompense.
b. Quelles sont les régions impliquées dans ce système?
Dépendant/indépendant du délai?

a. - contrôlé, conscient, lent
- heuristique froid
- logique, systématique

b. - CPF dorsolatéral
- cortex pariétal postérieure
- régions associées aux fonctions exécutives
**indépendant du délai

38

Quel système est engagé lors d'une récompense immédiate?

système 1.
= explique préférence pour récompenses smaller sooner

39

Quel système est engagé lors d'une récompense future?

système 2.
= explique préférence pour récompense larger later

40

Quelles sont les 2 régions activées lors de récompenses sociales?

- aire tegmentale ventrale
- CPF ventromédian

41

Quelle partie du cortex est impliquée dans les tâches de cognition sociale?

cortex pariétal latéral.

42

Dans quelle partie du cortex son activité corrèle-t-elle avec les dons altruistes et le temps consacrer à aider les autres?

CPF médian.

43

Nommez 3 jeux utilisés pour évaluer la coopération sociale?

- dilemme du prisonnier
- jeu de l'ultimatum
- jeu de la confiance

44

Quel jeu est décrit? : situation où 2 homo economicus aurait intérêt à coopérer, mais où, en l'absence de communication entre les 2 joueurs, chacun choisira de trahir l'autre.

dilemme du prisonnier.

45

Quelle structure la coopération active-t-elle? Pourquoi?

noyaux accumbens.
parce qu'une coopération est prédictive d'une récompense future.

46

Quelle structure est associée avec l'intention de faire confiance?

striatum dorsal (noyaux caudés)

47

À quoi réfère-t-on? : punir quelqu'un qui ne respecte pas les normes sociales même si on y perd.

punition altruiste.

48

Quelle structure s'active dans la punition altruiste?

striatum ventral.

49

Comment devrait se dérouler le jeu de l'ultimatum selon le modèle de l'homo economicus?

- le répondant devrait accepter toute offre supérieure à 0
- le proposeur, anticipant la réponse du répondant, devrait faire la plus petite offre possible.

50

Quelle région s'active chez le répondant lorsque le proposer propose trop peu dans le jeu de l'ultimatum?

insula
> système 1 de la théorie des 2 systèmes.
= activité corrélée avec l'ampleur de l'injustice.

51

Quelle région s'active peut importe si l'offre est acceptée ou pas?

CPF dorsolatéral.
> système 2 de la théorie des 2 systèmes.

52

a. Quelle région lorsque stimulée augmente la probabilité d'accepter une offre injuste?
b. Est-ce que la stimulation a un effet sur l'impression de justice de cette offre?

a. CPF dorsolatéral droit
b. non

53

vrai ou faux : des patients avec lésions préfrontales ventromédianes sont relativement insensibles à des rétroactions négatives dans le Iowa Gambling Task.

vrai.
> patients ignorent les signaux physiologiques d'alarme ou de risque

54

Que suggère donc une lésion dans le CPF ventromédian?

problème de comparaison et d'intégration de gains et de pertes.

55

vrai ou faux : il a été montré que la fréquence de déclenchement de neurones dans le cortex orbitofrontal corrèle avec l'utilité relative des récompenses quand on donne le choix entre 2 récompenses.

vrai.

56

À quoi fait-on référence? : opérations mentales automatiques, intuitives et rapides pouvant être statistiques ou non statistiques.

heuristiques de jugement.

57

Quel est le but des heuristiques de jugement?

simplifier les opérations mentales dans le but de répondre aux exigences de l'environnement.

58

vrai ou faux : en utilisant un heuristique, on tient compte de toute la complexité des informations pertinentes à la situation.

faux.
> on ne tient pas compte

59

Quelles sont les 4 principales heuristiques?

heuristique de :
- la représentativité
- la disponibilité
- l'ancrage
- cadrage

60

À quelle heuristique fait-on référence? : règle qui consiste à estimer la probabilité d'appartenance d'une objet à une classe d'objets à partir de sa ressemblance avec un cas prototypique de cette classe.

heuristique de représentativité.

61

À quelle heuristique fait-on référence? : consiste à juger la fréquence ou la probabilité d'un événement en fonction de la facilité avec laquelle on peut se remémorer des exemples de cet événement.

heuristique de disponibilité.

62

À quelle heuristique fait-on référence? : grandeur d'un nouvel événement est souvent estimée à partir d'information qui peuvent être pertinentes ou non.

heuristique d'ancrage.

63

À quelle heuristique fait-on référence? : gens réagissent différemment à un choix tout dépendant de comment ses conséquences sont présentées.

heuristique de cadrage.

64

Quelle région est activée par des décisions incohérentes avec l'effet du cadrage?

CPF dorsomédian.