Cours 1 Flashcards Preview

Victimologie > Cours 1 > Flashcards

Flashcards in Cours 1 Deck (17):
1

D'ou vient le terme victime

Il entre dans la langue française en 1495

son sens étyomologique est '' sacrifices / offrandes ''



en 1660 le mot victime a commencer à désigner une personne mise à mort, torturée ou grièvement blessée

1782 on utilise le terme victime dans son sens plus moderne : une personne qui subit la haine, les tourments, les injustices....

on est victime de QQCH ou de QQN

2

le terme victime de crime remonte a quant ? /

18e siècle, donc c'est récent

3

Mal en soi en latin

MALA IN SE

4

quels sont les crimes faisant des victimes dans l'histoire ??

Les vendettas familiales

la sédentarisation

Code de Hammourabi et la loi du Talion

5

Pourquoi une victime souhaite-elle être reconnue comme tel ?

pas de réponse a cette question, tout dépend de la victime
certaines veulent un statut, d'autres des droits, d'autres une reconnaissance. L'important c'est pas la gravité du crime mais cmment la victime se sent avec ça

6

quel est l'enjeu principal de la victimo

L’enjeu principal de la victimologie est finalement un travail de qualification
(de définition et de redéfinition permanente): de la définition qui est donnée
à une personne découlent les droits et devoirs qui lui seront accordés.

7

quelles sont les 5 définitions théoriques de la victimisation

1. Positiviste

2. Féministe

3. Radicale-Critique

4. Interactionniste

5. Phénoménologique

8

Parle un peu de la définition posititiviste

on se base sur les CAUSES de la victimisation

cela teinte la victimologie: pk cette personne est une victime

dans le code criminel, tu es une victime de crime seulement.

la victime doit faire partie de la scène du crime (c'est un peu de sa faute)

relation obligatoire entre la vic et son agresseur

9

parle moi de la définition féministe

elle est teintée d'un certain militantistme (mvmt de femmes qui veulent plus de droits)

def de victime + élargie (pas juste victime de crime)

s'étend à la discrimination sexuelle, tous les types de harcèlement, l'atteinte a la sécurité et au développement de l'enfant

toute forme de violence commise par les hommes en général et par un système social conçu à leur avantage (système patriarcal)

10

parle moi de la définition radicale-critique

politiquement orientée (inégalités sociales)

définition poussée à l'extrême, incluant toutes formes de souffrance humaine

la violation des droits et libertés humaines par les institutions devient aussi une rme de victimisation

victimisations causées par des groupes sociaux dominants

c'est la lutte des classe

plusieurs formes de victimisation pas juste crime
lutte et militantisme extreme

11

parle moi de la définition interactionniste

être défini par les autres: Étiquette selon le code criminel

l'évènement de la victimisation est avant tout perçu et repensé puis étiqueté comme tel par ceu qui ont le pouvoir d'en d.cider ainsi

pas de refus des catégories légales mais de evenementsnon inscrits dans la definition penale peuvent tres bien etre definis comme des victimisations

etiquette de victime que tu le veuilles ou non

12

parle moi de la définition phénoménologique

Se définir soi-même

la victimisation est une cnstruction individuelle productrice d'un sens

que l'évenmenent soit defini ou non comme une victimisation est accessoire, ce qui importe, c'est le sens que la personne donne a l'évènement

importance de la personne et des significations existentielles de ce qui est perçu comme étant une victimisation

13

Résolution 40/34 du 11 décembre 1985 de l’assemblée Générale des Nations
Unies portant déclaration des principes fondamentaux de justice relatifs aux
victimes de la criminalité et aux victimes d’abus de pouvoir :

On entend par victimes (de la criminalité) des personnes qui, individuellement
ou collectivement, ont subi un préjudice, notamment une atteinte à leur
intégrité physique ou mentale, une souffrance morale, une perte matérielle,
ou une atteinte grave à leurs droits fondamentaux, en raison d’actes ou
d’omissions qui enfreignent les lois pénales en vigueur dans un État Membre,
y compris celles qui proscrivent les abus de pouvoir…

14

quelle est la définition de victime de Mendelsohn

«La victime est une personne se situant individuellement ou faisant
partie d’une collectivité, qui subirait les conséquences douloureuses
déterminées par des facteurs de diverses origines : physiques,
psychologiques, économiques, politiques et sociales, mais aussi
naturelles (catastrophes)».

15

Quelle est la définition de victime de Cario

• «La victime s’entend de toutes personne ou groupe de personne ayant
souffert, directement ou indirectement, d’un acte prohibé par la loi
pénale.»
• De telles souffrances doivent être personnelles (que la victimisation soit
directe ou indirecte, individuelle ou collective, atteigne une personne
physique ou morale);
• Réelles (c’est-à-dire se traduire par des blessures corporelles, des
traumatismes psychiques ou psychologiques, des dommages matériels
et/ou sociaux avérés)
• Socialement reconnues comme inacceptables

16

quelle est la définition de victime selon la loi sur l'aide aux victimes d'actes criminels du Québec

“Dans la présente loi, est considérée comme une victime d’un acte
criminel toute personne physique qui, à l’occasion d’un acte criminel
commis au Québec, subit une atteinte à son intégrité physique ou
psychologique ou une perte matérielle, que l’auteur de cet acte
criminel soit ou non identifié, arrêté, poursuivi ou reconnu coupable. La
famille immédiate et les personnes à charge de la victime sont
également considérées des victimes.

17

quelle est la définition de victime selon la Charte canadienne des droits des victime

Une personne qui a subi des
dommages – matériels,
corporels ou moraux – ou des
pertes économiques par la suite
d’une perpétration ou prétendue
perpétration d’une infraction.