Cours 11 Flashcards Preview

Situation de crise - Examen 2 > Cours 11 > Flashcards

Flashcards in Cours 11 Deck (18):
1

EMDR: De quoi s'agit-il?

EMDR: Désensibilisation et reprogrammation par des mouvements oculaires

2

EMDR: Principe.

Principe: «Si un événement douloureux a été mal «digéré», les émotions se réactivent au moindre rappel du traumatisme. Le mouvement oculaire débloque l’information traumatique et réactive le système naturel de guérison du cerveau pour qu’il complète le travail»

3

EMDR: Description de l'intervention.

8 phases: lien thérapeutique, évaluation, stratégie de gestion des émotions, phase active de l’EMDR, méthode d’association libre

4

EMDR: Types de problématiques.

Validés empiriquement
• Traumatismes (TSPT) (Études empiriques)
• Trouble panique avec agoraphobie
• Phobie spécifique

À éviter (contre-indications)
• Psychose
• États suicidaires
• Troubles cardiaques

5

EMDR: Postulat.

L’esprit possède une capacité à s’auto-guérir.

6

EMDR: Hypothèse à vérifier.

Le mouvement oculaire débloquerait l’information traumatique en dissociant l’émotion et le souvenir et réactiverait potentiellement le système d’encodage en mémoire (ressemblance au cycle de sommeil paradoxal = rêves)

7

EMDR: Avec qui?

-Choisir un thérapeute agréé!
-Cette technique doit s’intégrer à l’intérieur d’un suivi thérapeutique adapté aux besoins de chaque client.
-Le clinicien doit avoir une expérience clinique suffisante pour travailler avec les émotions intenses qui surgissent lors de la phase de désensibilisation.
-Parfois, un traumatisme peut en cacher un autre

8

EMDR: Controverse.

-Vive polémique
-Important de conserver un esprit critique et de faire des recherches qui soutiennent l’efficacité de cette méthode
-Une méta-analyse montre que l’EMDR et les diverses formes de TCC produisent un taux de changement diagnostique similaire (EMDR=59,85%, TCC avec exposition=52,62%, TCC sans exposition=46%) (Bradley et al., 2005).
-Certains disent que ce serait une forme de thérapie basée sur l’exposition (Spates & Koch, 2003)

9

Crise psychopathologique: Modèles d'interventions pour le type 1.

• Recevoir de l’aide dans un temps relativement court +
• Miser sur l’engagement d’une psychothérapie à plus long terme

10

Crise psychopathologique: Quatre modèles européens.

• Modèle d’intervention psychodynamique ultrabref (Despland et al., 2005)
• Modèle d’intervention de crise bref (Pavan et al., 2003) Italie
• Paramètres de l’intervention de crise auprès de personnes
ayant un trouble de personnalité (Rudnick, 1998) UK
• Modèle interaction-intervention de crise (Andreoli et al., 1986)

11

Crise psychopathologique: Modèle d’intervention psychodynamique ultrabref.

-Conversation téléphonique: Affecter un clinicien pour répondre à l'appel (exploration des difficultés et présentation des modalités thérapeutiques)
-Première séance: Émettre une hypothèse psychodynamique basée sur la relation entre la personne et le clinicien. Cette hypothèse est liée à la crise actuelle, à la personnalité et au patron relationnel
-Deuxième et troisième séance: Travail initial avec la personne en lien avec l'interprétation clinique
-Quatrième séance: Synthèse des trois premières séances et prise de décision pour savoir si un travail psychothérapeutique ultérieur est requis et pour déterminer l'approche thérapeutique qui serait le plus bénéfique

12

Crise psychopathologique: Modèle d’intervention de crise bref.

1. Contenir le sentiment d'impuissance
2. Aider la personne à maintenir des frontières entre le monde intérieur et le monde extérieur
3. Promouvoir la tolérance à l'ambivalence
4. Explorer l'histoire de l'événement
5. Soutenir l'expérience de souffrance et de dépression

À la fin de l'intervention, la personne devrait suivre un traitement psychothérapeutique à long terme.

13

Crise psychopathologique: Intervention de crise auprès de personnes ayant un trouble de personnalité.

-Durée: Quelques mois plutôt que quelques semaines
-Problème: Événement à l'origine de la crise et enjeux entourant cette situation
-Lieu: Hospitalisation partielle ou équipe multi. ambulatoire
-Intervention: Soutien, approche cognitive comportementale, traitement des symptômes, habiletés de coping
-Centration: Obstacles développementaux et émotionnels.

Ce modèle se distingue par une durée prolongée, une intensité plus grande, un recours possible à la pharmacologie, une centration sur le cognitif comportemental et une compréhension psychodynamique

14

Crise psychopathologique: Modèle interaction-intervention de crise.

-Premier module: Cible l'origine de la crise
-Deuxième module: Intervention à plus long terme axée sur les problèmes sous-jacents
-Ce modèle a été élaboré pour les personnes en crise aiguë (passage à l’acte) nécessitant une hospitalisation (pas les types 2: cas de décompensation psychiatrique). Favorise le suivi étroit!

15

Quels sont les modèles d'intervention pour les crises psychopathologiques de type 2?

• Le modèle d’intervention de crise classique n’est pas recommandé
• Objectifs:
- Prévenir l’hospitalisation et la détérioration des symptômes
- Établissement du réseau de soutien en lien avec les proches
• Services de crise accessibles à la communauté
- Modèle de la résolution de crise et du traitement ambulatoire
- Offrir un milieu de vie résidentiel aux personnes en crise qui sont atteintes de troubles mentaux graves

16

Qu'est-ce que l'urgence psychiatrique?

Situation imprévisible et intense qui exige une réponse immédiate (danger pour elle-même, un danger pour autrui ou en décompensation psychiatrique)

17

Si vous travaillez dans un centre de crise au Québec, quel est le pourcentage des personnes présentant un problème de santé mentale antérieur à la crise?

71%

18

Quels sont les éléments favorisant le dénouement positif?

- Pour une personne vivant une crise psychopathologique de type 1 sans trouble de personnalité?
- Avec trouble de personnalité?
- Pour une personne vivant une crise psychopathologique de type 2, on vise la stabilisation psychiatrique et l’acceptation du suivi dans la communauté?