Cours 9 Flashcards Preview

Situation de crise - Examen 2 > Cours 9 > Flashcards

Flashcards in Cours 9 Deck (15):
1

L'intervention en situation de crise psychosociale doit être axée sur quoi?

-Objectif: Rétablissement de l’équilibre
-Moyen: Expression des émotions
-Moyen: Compréhension des événements qui ont mené à la crise et recadrage cognitif (perception plus réaliste de l’événement)
-Moyen: Apprentissage de nouvelles habiletés de résolution de problème

2

Quels sont les quatre modèles d'intervention pour une crise psychosociale?

1) Modèle de résolution de problème
2) Modèle d’intervention de crise classique
3) Modèle d’intervention axé sur les solutions
4) Modèle de résolution de problème interpersonnel

3

Décrire le modèle de résolution de problème.

Cadre
-Type humaniste
-Objectif: Aider une personne en crise à définir et à évaluer les différentes solutions possibles à son problème
-Peu structuré
-Entretien (position en L), téléphone
-Nombre de séances varie selon les besoins de la personne

Critiques du modèle p/r au client
-Possible dépendance
-Régression (manque de confiance dans l’acquisition des
nouveaux mécanismes d’adaptation)

Critique du modèle p/r à l’intervenant
-Possibilité d’épuisement professionnel

4

Décrire le modèle d'intervention de crise classique.

Cadre
-Découle des travaux de Caplan (1964), Messick et Aguilera (1976) et Aguilera (1995)
-Objectif: Résoudre immédiatement la crise Davantage structuré:
• 1) Rééquilibre par l’expression de la souffrance
• 2) Restructuration cognitive
• 3) Mobiliser la composante du soutien social
• 4) Utiliser les mécanismes d’adaptation passés
• 5) Aider à acquérir de nouveaux mécanismes d’adaptation efficaces
-Nombre de séances limité (bref)

5

Décrire l'approche orientée vers les solutions.

Cadre
-Approche cognitive (Shazer et al., 1985)
-Objectif: Se centre sur les forces de l’individu et oriente ses interventions vers les objectifs futurs
-Interventions brèves

Approche de plus en plus utilisée
Enseignée dans plusieurs centres de crise

Critique
-Peu d’études empiriques sur l’efficacité du traitement

6

Décrire le modèle de résolution de problème interpersonnel (RPI).

Cadre
-Approche cognitivo-comportementale (d’Zurilla & Goldfried, 1971)
-Objectif: Diriger la personne qui vit une crise dans une série d’étapes cognitives et comportementales qui augmentent ses chances de trouver une solution
-C’est un modèle complet, intégratif et polyvalent (flexible) en ce qui concerne la gestion de crise psychosociale
-Utilisation en individuel ou en groupe
-Enfants, adolescents, adultes, enseignants, parents, intervenants, ou même auprès de populations présentant un retard mental moyen
-Efficacité prouvée (Malouff, Thorsteinsson & Schutte, 2007; Nezu, 2004): réduction du stress (lien n’est pas démontré d’une façon causale)
-Pas démontré comme supérieur aux autres interventions mais, ce modèle procure une intervention métacognitive (elle enseigne à la personne comment réfléchir)
-Deux parties au RPI:
• A) L’orientation de la résolution de problème
• B) La résolution de problème

7

Qu’est-ce qui influence la perception d’une crise?

-Attitudes préexistantes d’une personne (Bandura, 1997)
• Connaissance et confiance de ses propres capacités (cela se travaille mais,
prend du temps)
• Anticipation des résultats

-Motivation à consacrer du temps et de l’énergie à la poursuite des étapes pour faire face à la crise (pas toujours le temps de travailler cette composante)

-Le modèle RPI se base plutôt sur les principes d’habiletés d’acceptation et sur un style de résolution rationnel
• 1) Volonté de considérer les crises comme des défis plutôt que des menaces
• 2) Accepter que du temps et des efforts sont nécessaires pour gérer une crise

8

Quelles sont les huit étapes de la résolution de problème?

1) Reconnaître et accepter une situation de crise au moment où elle survient
2) Définir une crise en l’expliquant dans ses propres mots
3) Comprendre la situation de crise
4) Se fixer des objectifs atteignables (sur le plan comportemental ou affectif)
5) Trouver plusieurs solutions pour gérer la crise (sur le plan comportemental ou affectif)
6) Évaluer les solutions trouvées et choisir la plus prometteuse
7) Mettre la solution choisie en œuvre
8) Évaluer l’efficacité de l’ensemble de la démarche et, au besoin, prendre des mesures correctives à l’une ou l’autre des étapes précédentes

9

4. Se fixer des objectifs atteignables (sur le plan comportemental ou affectif): Quels sont les deux ensembles d'objectifs?

A) Adaptation centrée sur le problème
On s’efforce de modifier la situation externe de manière à régler la crise ou l’atténuer

B) Adaptation centrée sur l’émotion
On s’efforce plutôt de rendre la situation assez supportable pour influencer la réponse affective à la crise de manière à parvenir à vivre avec la situation même si elle ne peut être modifiée « la situation souhaitée »

10

5. Trouver plusieurs solutions pour gérer la crise (sur le plan comportemental ou affectif): Quelles sont les quatre règles proposées?

1) Plus le nombre de solutions possibles est grand, mieux c’est (la quantité génère la qualité)
2) Ne pas juger les solutions trouvées (processus créatif)
3) Penser à une variété de moyens possibles
4) On peut allier différentes possibilités et en faire la synthèse

Surtout doivent être générées par la personne (bien mettre en place une attitude de non-jugement)

11

6. Évaluer les solutions trouvées et choisir la plus prometteuse: Que faire lors de prises de décisions en situation de stress?

-Effet du stress sur la prise de décision
-Deux processus déficients résultant d’un stress affectif élevé
• Évitement défensif (remet la décision à l’autre)
• Hypervigilance (saute impulsivement d’une solution à l’autre)
-Prendre la décision sous supervision ou avec l’aide d’une personne de confiance
-Loi de Yerkes-Dodson

12

7. Mettre la solution choisie en œuvre: Comment avoir du succès?

Il faut que l’individu dispose des habiletés affectives ou comportementales nécessaires dans son répertoire pour mettre la solution en œuvre

13

Quels sont les événements déclencheurs de la crise familiale?

-Transitions auxquelles sont confrontées toutes les familles (ex., naissance d’un enfant etc...)
-Impasses relationnelles et le dysfonctionnement qui émergent au sein des familles lors de ces transitions ou lorsque les familles sont confrontées à des événements traumatiques

14

Les interventions systémiques doivent être axées sur...

-Objectif: Rétablissement de l’équilibre du système
-Moyen: Définir le problème en termes relationnels

15

Qu'est-ce que l'hypothèse circulaire ou systémique?

-Une fois confirmée, l’hypothèse systémique constitue un moment charnière
-Sculpture familiale peut le favoriser
-Elle permet de passer de la phase de l’exploration à la phase de l’intervention
-Aide à recadrer le problème présenté
-Aide à donner un sens nouveau à ce qui se vit
-À initier un nouveau type de relation