Cours #12 Flashcards Preview

psychologie de la santé > Cours #12 > Flashcards

Flashcards in Cours #12 Deck (43):
1

Décrire le modàle linéaire de la communication?

Linéaire = pas de feedback, seulement message transmis de l'émetteur au récepteur.

2

Définir le modèle transactionnel de la communication?

Échange entre émetteur et récepteur, encoder et décoder un message. Composr d'un canal et de feedback.

3

Quels sont les connaissances, attentes. objectifs et état affectifs du professionnels?

1) Élevées , Validées, Théoriques
2) Réalistes , Positives
3) Changement à long terme, Changement
des habitudes
4) Neutre

4

Quels sont les connaissances, attentes. objectifs et état affectifs du patient?

1) Variables, Plus ou moins
validées, Personnelles
2) Variables, Excessives
ou insuffisantes
3) Changement rapide,
Soulagement de
la détresse
4) En déséquilibre

5

Quelles sont les diffilcultés du côté du patients ?

–Difficultés associées à:
•la compréhension
•l’interprétation
•la rétention de l’information
–Biais optimiste impliquant des mécanismes de déni
–Biais négatif impliquant des mécanismes de catastrophisation

6

Quelles sont les diffilcultés du côté du professionnel de la santé ?

–Difficultés associées à
•Désir d’efficacité (voire de performance)
•Connaissances très pointues
•Fatigue, accumulation,
etc

7

Quelles sont les 4 clés pour une communication efficace ?

1. Faire preuve d’empathie
2. Écouter plus, parler moins
3. Vérifier la compréhension: la nôtre et celle
du patient
4. Promouvoir la participation du patient

8

1. Communiquer avec empathie,
ça veut dire quoi?

•Empathie = expérience humaine de base
•Rejoindre l’autre sur son terrain: comprendre comment elle perçoit et
sent les choses
•Qu’est-ce que le patient veut me communiquer?
•Attitude d’accueil
(dans les mêmes souliers...)

9

2. Écouter plus, parler moins?

•Le silence n’est pas nécessairement un temps
mort
•Certains silences sont productifs.
•On n’est pas en train de ne rien faire:
–On le regarde patient, on observe sa réaction
–On l’invite à poursuivre
–On réfléchit!!

10

3. Vérifier la compréhension?

•On prend pas pour acquis que chacun se
comprend
•Intention ≠ effet
•Situation propice aux incompréhensions
: Si vous êtes perdu ou ne comprenez pas ce que
le patient vous dit, il vaut mieux l’arrêter et lui
demander de clarifier que de continuer sans rien dire

11

Quels sont les 3 stratégies pour vérifier ma compréhensions?

1) Reformulation
2) Éclaircissement
3) Vérification du niveau d'adhérence

12

4. Promouvoir la participation du patient, c'est quoi ?

c'est Permettre au patient de prendre part
active
au traitement

13

Comment promouvoir la paricipation du patient ?

–Encourager le patient à poser des questions, lui laisser suffisamment de temps pour le faire, explorer ses attentes
–Accepter que le patient peut questionner vos interventions/informations
: encourager son affirmation
de soi
–Donner des choix
–Ne pas infantiliser le patient; éviter de «faire à sa place

14

Quelles sont les 6 stratégies pour promouvoir la participation du patient ?

1) contextualiser
2) situer
3)prendre soin de la fierté
4) ouvrir notre esprit
5)voir les forces, les utiliser
6) donner un plan

15

Définition des troubles de la perosnnalité?

Cognitions et émotions à propos de soi et des autres qui influencent significativement le fonctionnement de l,individu dans plusieurs sphères de sa vie.

16

Quelles sont les troubles de la personnalité?

•Trouble de la personnalité limite
•Trouble de la personnalité
antisociale
•Trouble de la personnalité
évitante
•Trouble de la personnalité
narcissique
•Trouble de la personnalité
schizotypique
•Trouble de la personnalité
obsessionnelle-compulsive

17

(patient avec tr. personnalité) : Quels peuvent être les impacts potentiels sur la relation avec le professionnel?

•Difficulté à créer un lien de confiance
•Conflits avec les professionnels ou entre les
professionnels (clivage)
•Partage du sentiment d’incompétence
•Perturbations
des priorités de traitement

18

Quels sont les défis de la maladie chez les enfants ?

•Impacts sur toute la famille
•Réactions émotionnelles
fortes
•Influence des parents hors
du contrôle des professionnels
•Développement cognitif non-achevé
•Communication
pose des défis

19

En quoi la communication avec un jeune patient pour être difficile?

•Désirabilité sociale
•Vocabulaire limité
•Croyances erronées
(ex. Si je dis que je n’ai pas mal, je vais sortir de
l’hôpital plus vite)
•Développement de la pensée
(ex. concept de la mort)

20

Quels sont les 4 stratégies pour aider les enfants à décrire les symptômes ?

1) Neutralité dans la formulation des questions
2) Explications claires
3) Écouter, croire et valider sa réponse
4) Utiliser des outils visuels

21

Quels sont les impacts sur les enfants (selon l'âge) ?

•Bouleversement dans le parcours scolaire
•Maturité émotive vs infantilisation
•Ajustement psychologique difficile

22

Quels sont les impacts sur la fratrie ?

•Sentiment d’abandon, séparations possibles
•Sentiment de peur, rejet
•Émotions contradictoires
•Sentiment de différence
•Adoption d’un rôle de parent

23

Quels sont les impacts sur les parents ?

•Vision en tunnel
•Émotions ++
•Cycles de forces et d’épuisement
•Impacts sur l’emploi et la routine familiale

24

Quels sont les impacts sur le couple?

•Éloignement des conjoints
–Manque d’intimité, blâme, compétition
•Rapprochement des conjoints
–Admiration, alliance, travail d’équipe

25

Vrai ou faux? L'impact d'une maladie chronique ou aigue ne dépend pas du stade de développement dans lequel elle apparait.

faux

26

Il y a le stade de développement ? et ?

physiologiques et psychosociaux

27

Aux stade psychosociax, la maladie chronique ou aigue chez les enfants et ado rement en question les stades précédents et force ?

force le passage vers les stades ultérieurs

28

À la petite enfance (o-12mois), qu'elle est la crise identitaire et la résolution positive? Donner un exemple de l'impact de la maladie?

confiance vs méfiance
espoir

Exemple : Perception
de mauvais traitements (ex. douleurs des prises de sang) entraîne de la méfiance

29

À l'enfance (1-3ans), qu'elle est la crise identitaire et la résolution positive?Donner un exemple de l'impact de la maladie?

Autonomie vs doute
volonté

Exemple : Séparations
prolongées à cause des hospitalisations forcent l’autonomie et le rôle de bon(ne) garçon/fille

30

À l'enfance (4-5ans), qu'elle est la crise identitaire et la résolution positive?Donner un exemple de l'impact de la maladie?

Initiative vs culpabilité
intention positive

Exemple : Régression vers une perte d’autonomie, sentiment de ne pas pouvoir être seul (ex. terreurs nocturnes)

31

À l'âge primaire (6-11ans), qu'elle est la crise identitaire et la résolution positive?Donner un exemple de l'impact de la maladie?

travail vs infériorité
compétence

Exemple : Absences = difficultés scolaires qui remettent en question le sentiment de compétence

32

À l'adolescence (12-20...ans), qu'elle est la crise identitaire et la résolution positive?Donner un exemple de l'impact de la maladie?

Identité vs confusion
construction

Exemple : Identité de malade (ex. je suis une anorexique)

33

Au début de l'âge adulte (20-34ans), qu'elle est la crise identitaire et la résolution positive?Donner un exemple de l'impact de la maladie?

intimité vs isolement
affiliation

Exemple : Difficultés liées
à l’image corporelle
Retard ou isolement par rapport aux autres
Décisions par rapport à la fertilité

34

À l'âge adulte moyen (35-65ans), qu'elle est la crise identitaire et la résolution positive?Donner un exemple de l'impact de la maladie?

générativité vs stagnation
accomplissement, sollicitude

Exemple : Rupture dans les projets professionnels ou personnels

35

À l'âge adulte avancé (1-3ans), qu'elle est la crise identitaire et la résolution positive?Donner un exemple de l'impact de la maladie?

intégrité vs désespoir
sagesse

Exemple : Sentiment d’urgence de résoudre ce stade.

36

Définir l'évolution du concept de mort chez l'enfant?

Avant 2 ans : Absence = mort, permanence de l’objet se développe, réagissent à l’absence physique
2 à 5 ans : Compréhension limitée de la mort (pas définitive), pas réelle
6 à 8 ans : Intégration de l’irréversibilité de la mort
10 ans :Compréhension complète

37

quels sont les 2 objectifs en fin de vie ?

1) Soulager la douleur et la détresse
–Physiquement et psychologiquement
–Avancées pharmacologiques
2) Aider à trouver un sens
–Comment utiliser le temps qui reste
–Compléter quelque chose d’inachevé
–Retour sur les moments importants
–Legs

38

Qu'est-ce que sont les soins palliatifs ?

Soins destinés à assurer le confort, soulager la douleur et la souffrance et assurer la meilleure qualité de vie possible en dépit de la maladie, à une étape où
les soins ne visent plus le
contrôle ou le traitement de la maladie.

39

Quelles sont les 5 dimensions du deuil (Ross)

•Refus, déni (choc)
•Colère
•Négociation/marchandage
•Tristesse
•Acceptation

40

Quels sont les mythes par rapport au deuil ?

•Ça prend 1 an.
•Le deuil passe par différents
stades et finit par l’acceptation.
•La vie doit reprendre son cours normal

41

Quels sont les difficultées du à l'intervention en fin de vie ?

DIFFICULTÉS
•Identification
•Sentiment d’impuissance

42

Comment bien réussir intervention avec une personne en fin de vie?

•Écouter plus que rassurer, poser des questions larges
•Rassurer seulement sur des aspects concrets
•Encourager l’initiative, l’autonomie et le sentiment de contrôle dans les
limites imposées par la maladie

43

Technique d'intervention auprès des endeuillés?

•«Je suis désolé pour...»
•Poser des questions plutôt que «tu dois...»
•Aider concrètement
•Ne pas minimiser ou rassurer excessivement