Cours #8 Flashcards Preview

psychologie de la santé > Cours #8 > Flashcards

Flashcards in Cours #8 Deck (43):
1

La douleur est...?

Universelle
Complexe
Invisible
Source de détresse
Adaptative

2

Qu’est ce que la douleur ?

Expérience sensorielle et émotionnelle désagréable ou d’inconfort, généralement associé au dommage ou à l’irritation d’un tissu

3

Qu’elles sont les 2 sortes de douleur?

Aiguë
Chronique :
- récurrente
-benible
-progressive

4

Qu’est-ce que la douleur organique ?

Douleur clairement lié à un dommage ou un contrainte exercée sur les tissus du corps

5

Qu’est-ce que la douleur psychogénique ?

Douleur sur laquelle aucune cause physique n’a été mise en évidence

6

Comment perçoit on la douleur ?

- la stimulation douloureuse déclenche l’activité chimique autour du site affecté (sérotonine, histamine, bradykinine)...
- et l’activité des fibres nerveuses pour signaler le problème

7

Quelles sont les 3 premières théories de la douleur ?

- modèle simple de stimulus réponse
- la douleur est une réponse automatique à un stimulus externe
- il existe une voie directe entre la source de la douleur et une aire cérébrale qui détecte cette sensation

8

Limites des première modèle de la douleur ?

- ne peuvent pas expliquer la variabilité interindividuelle dans l’expérience de la douleur
- ne prend pas en compte les facteurs psychologiques dans l’expérience de la douleur

9

Expliquez la théorie de portillon:

-le circuit neuronal de la douleur n’est pas un (one way)
-un (portillon) situé dans la moelle épinière ouvert ou fermé à différents degrés MODULE l’expérience de douleur détectée par le cerveau

10

Quelles sont les 3 caractéristiques qui ouvrent et/ou ferme la porte dans la moelle épinière ?

- l’activité des fibres de la douleur tend à ouvrir la porte
- l’activité des fibres périphériques tend à fermer la porte
- les influences cérébrales descendante du cerveau des circuits efférents peuvent ouvrir et fermer la porte

11

Dans les influences descendantes du cerveau, quelles sont celles qui ouvrent la porte ?

- anxiété, inquiétude, tension
- dépression
- focus sur la douleur
- ennui, désœuvrement

12

Dans les influences descendantes du cerveau, quelles sont celles qui ferment la porte ?

- émotions positives
- relaxation
- repos
- concentration ou distraction
- engagement dans des activités significatives

13

Quelles sont les 4composantes de l’approche bio psychosociale de la douleur ?

Psychologique
Affective
Cognitive
Comportementale

14

Parmi les approches psychologiques, quel est le modèle mieux validé sur le plain scientifique dans la prise en charge de la douleur ?

TCC

15

Quelles sont les caractéristiques de l’approche TCC?

- fondée sur les principes d’apprentissage
- court et moyen terme
- volet psycho éducatif
- exercices à la maison

16

La première vague : axée sur ?

Comportement

17

Le conditionnement opérant : le ? Positif et Négatifs et la ? Positive et négative

Renforcement
Punition

18

Le traitement de la thérapie comportementale (conditionnement opérant) vise à?

-diminuer les comportements douloureux
-augmenter les comportements reliés au mieux-être

19

Stratégie pour désapprendre la douleur ?

-identifier les renforçateurs dans l’environnement
-utiliser les principes de renforcement, punition et d’extinction
-impliquer l’entourage

20

Interventions ? Quels sont les 3 règles (douleur et relation thérapeutique)

1) Observer les cpts douloureux
2) Renforcer naturellement les cpts reliés aux mieux être
3) Ne pas renforcer les cpts douloureux

21

Situation + stimulus aversif mène à PEUR = apprentissage

Situation mène à ANXIÉTÉ (a cause appris) mène à ÉVITEMENT DE LA SITUATION mène à ???

Renforcement du comportement d’évitement

22

DOULEUR ➡️ anxiété ➡️ inactivité (évitement de situations) ➡️ diminution de la forme et force physique ➡️ DOULEUR!

Cercle vicieux

23

Qu’est-ce que signifie le mot : kinesiophobie?

Se définit comme la peur du mouvement ou de se blesser

24

La kinésiophobie provoque quels comportements ?

-anticipation de la douleur
-évitement
-généralisation à toutes les activités
-hypervigilance à toutes activités physiques

25

Stratégie de la thérapie comportementale?

-la réassurance verbale
-donner des informations justes
-le reprise graduelle des activités (alternance entre activités et repos)
-l’exposition graduée
-la relaxation musculaire progressive
-le biofeedback
-les habiletés à la communication

26

Le deuxième vague : quel est la thérapie ?

Thérapie cognitive et comportementale

27

Que signifie la dramatisation de la douleur ?

Se définit comme un état mental ou une perception amplifiée de ses symptômes douloureux

28

La dramatisation est associée à ?

-un niveau plus élevé de douleur
-un haut niveau d’incapacité et la qualité de vie est faible
-un niveau élèves de comportements douloureux
-l’utilisation des services de santés et de durée de l’hospitalisation
-l’augmentation de médication analgésique
-le sexe féminin

29

Exemple de distorsions cognitives par rapport au contrôle : ?

Je ne peux pas contrôler ma douleur

30

Exemple de distorsions cognitives par rapport à la permanence:?

La douleur va rester

31

Exemple de distorsions cognitives par rapport au catastrophisme:?

Je vais avoir de plus en plus mal

32

Exemple de distorsions cognitives par rapport a un handicap:?

La douleur m’empêche de vivre normalement

33

Quels sont les 3 buts de l’intervention cognitive?

-la restructuration cognitive
-la distraction
-la résolution de problèmes

34

Le modèle de peut-évitement : Expérience de la douleur -- la catastrophisme -- kinésiophobie -- hypervigilance -- évitement, fuite -- dépression, invalidité -- blessure et traumatisme douloureux -- Expérience de la douleur.

OU BIEN : ?

Expérience de la douleur -- faible degré de peur -- exposition -- rétablissement

35

La troisième vague est axée sur les ?

émotions

36

Qu'est-ce que la thérapie ACT?

La thérapie d'acceptation et d'engagement

37

MBSR et ACT = même conclusions?

accepter la douleur

38

Douleur + lutte (évitement) = ?

souffrance

39

Quels sont les 6 mots clés du modèle de traitement hexagonal ACT?

acceptation
défusion
moment présent
clarté dans les valeurs
engagement dans l,action
Soi contexte

40

Renforcement positif
«Les bonnes choses arrivent quand j’ai mal et
n’arriverait pas autrement» Exemple ?

1) Sollicitations des proches
2)Intérêts des proches
3)Prises en charges financières
4)Contacts avec le milieu médical

41

Renforcement négatif
«Quand j’ai mal, les mauvaises choses n’arrivent pas alors qu’elles arriveraient autrement»
Exemple?

Prise en charge par les proches d’activités
désagréables (tâches ménagères, corvée
adiminsitratives)
Dispense de certains tracas (file d’attente,
stationnement, stress liée au travail)
Repos
Médication (p.ex., entre dose

42

Punition négative
«Quand je vais bien, on m’enlève des bénéfices»
Exemple?

Reprise d’activité par la personne, l’entourage juge
qu’il va mieux et porte moins attention et soutien.
Disparition des aides financières ou une éventuelle reprise obligatoire du travail, lorsque le patient commence à regagner en autonomie.

43

Punition positive
«Quand je fais des activités, je suis punis»
Exemple ?

Si une activité ou un mouvement conduit à
l’apparition de la douleur, cette activité va petit à petit
être évitée pour enfin disparaître.
Critiques de l’entourage
Une amélioration = paresse, préjugés, etc