Cours #9 Flashcards Preview

psychologie de la santé > Cours #9 > Flashcards

Flashcards in Cours #9 Deck (48):
1

L’obésité est-elle une question de volonté ?

?

2

D’ici 2030, ?% de la population mondiale adulte pourraient surfeur de surplus de poids.

58

3

En 2011, quel % souffrant de surplus de poids au Québec et où Canada ?

Québec : 3,2 millions
Canada : 18,3 millions

4

Quels sont les préjugés envers les personnes ayant un surplus de poids ?

-plus négligées
-moins discipliné
-moins compétentes
-plus paresseuse

5

Les professionnels de la santé ont-ils autant de préjugés que la population en général?

Non, plus!

6

Le fait d’être confronté aux préjugés relatifs au points augmente la vulnérabilité à ?

-la dépression
-une faible estime de soi
-des comportements hyperphagique plus sévères
- l’évitement ou la réduction de l’activité physique
-un gain de poids
-DIMINUTION DU SENTIMENT DEFFICACITE PERSONNELLE

7

Les préjugés relatifs au poids affecte la qualité des soins dispensés car ?

Un attitude culpabilisante empêche de discuter des saines habitudes de vie d’une façon à renforcer l’auto-efficacité

La peur de commentaires négatifs ou d’inconfort dû au surplus de poids entraîne l’évitement des soins préventifs

8

Omniprésence de stimuli alimentaire + omniprésence du modèle de minceur =

?

9

Définition de l’obésité ?

Accumulation anormale ou excessive de tissus adipeux qui nuit à la santé

Causée par un déséquilibre à long terme entre l’énergie consommée et l’énergie dépensée

10

Quelles sont les mesures de l’obésité?

-indice de masse corporelle (IMC)
-tout de taille

11

Conséquences de l’obésité ?

-maladies coronariennes
-hypertension
-dyslipidemie (cholestérol)
-diabète de type 2
-certains cancers
-osteoarthrite
-problèmes acticulatoires

12

Le risques des maladies chronique du a l’obésité dépend principalement de ?

de la distribution des tissus adipeux

13

Qu’elles sont les conséquences psychosociales de l’obésité?

-diminution de l’estime de soi et de l’estime corporelle
-diminution de la qualité de vie
-évitement du système de santé
-évitement de l’activité physique
-découragement, désinvestissement de soi
-diminution de la qualité de vie
-lien avec la dépression

14

Les conséquences psychosociales du à l’obésité est plus présente chez les femmes ou chez les hommes ?

Femmes

15

Entre ?% et ?% des gens obèses sont du aux facteurs biologiques

Entre 25% et 40%

16

Les variables de l’obésité du aux facteurs biologiques sont du aux gène qui influencent:

-le métabolisme de base
-la thermogenèse alimentaire
-la quantité et la localisation des cellules adipeuses
-le gain de poids en réponse à une suralimentation

17

Quels sont les 5 génotypes qui influences l’obésité?

-Économe
-Hyperphagique
-Sédentaire
-À faible oxydation de lipide
-A dipogenese excessive

18

Autres facteurs biologiques qui influences l’obésité?

-puberté précoce
-syndrome et maladies
-grossesses
-ménopause
-blessures

19

Facteurs environnementaux:
Transition alimentaire + urbanisation =?

Environnement obèsogène

20

Dans les facteurs environnementaux: Quelles sont les facteurs sociaux et familiaux pouvant influencer l’obésité?

-pressions des paires
-relation des parents avec la nourriture
-éducation
-privation alimentaire

21

Dans les facteurs individuels : quelles sont les facteurs comportementaux pouvant influencer l’obésité?

-habitudes alimentaires
-habitudes d’activités physique

22

Dans les facteurs individuels : quelles sont les facteurs sous-jacents pouvant influencer l’obésité?

-beaucoup moins de consensus

23

Quels sont les différents types de traitement disponible pour traiter l'obèsité?

•Traitements empiriquement reconnus VS industrie des produits, services et moyens
amaigrissants (PSMA)

Traitement reconnus :
–Traitement standard
•restriction calorique
•activité physique
–Traitement pharmacologique
–Traitement chirurgical

24

Définir la restriction calorique?

–Restriction sur la quantité
(calories, portions, nombre derepas, etc)
–Restriction sur le choix des aliments (réduction des gras, sucre, etc)
–Règles précises (ex. combinaisons)
–Jeûne

25

L'activité physique?

–Style de vie plus actif VS activités structurées
–Pas d’évidence d’efficacité
pour la perte de poids
(plutôt maintien)
–Plus difficile à implanter pour la majorité des individus (demande beaucoup d’efforts pour
brûler peu de calories à la fois)
–Bénéfices indéniables pour la santé

26

Quels sot les 3 recommandations pour être en santé?

1) manger moins
2)Bouger plus
3)être vigilant

27

Résultats des traitements comportementaux après un an?

23% ont perdu > 10%
de leur poids initial

46% ont perdu > 5%
de leur poids initial

28

Résultats des traitements comportementaux après 3 ans ?

25% ont un poids >
que le poids initial

54% ont perdu < 5%
de leur poids initial

29

Conséquences d'une illusion de facilité quant à la perte de poids ?

•Oscillation du poids et aggravation des
conditions physiques
•Sentiment d’échec, de honte et d’inefficacité
•Désinvestissement de soi
•Motivation de + en + extrinsèque (éviter l’image de soi aversive)

30

Quels sont les 3 mécanismes impliqués dans la régulation du poids ?

•Le cycle de la restriction
-désinhibition
•L’évitement des émotions négatives
•La sensibilité à la récompense

31

Expliquer la théorie de la restriction ? cercle vicieux?

Restriction (quantité, choix) - Privation calorique et frustration -Perte de contrôle (désinhibition) (la pensée dichotomique)- Compensation par la restriction -Privation calorique et frustration.

32

Définition de la restriction comportementale?

Le fait de manger
significativement
moins que ce qu’on mange habituellement
et/ou moins que ce dont
notre corps aurait besoin

33

Définition de la restriction cognitive?

Le fait de se répéter
continuellement qu’on doit
moins manger ou éviter
de manger tel ou tel aliment, même si on y arrive pas

34

La pesée dichotomique : Qu'est-ce que le what the hell effect?

“La journée est déjà gâchée, autant en profiter! Je me reprendrai demain.”

“J’ai déjà mangé trop de biscuits, autant finir la
boîte, comme ça je ne serai plus tentée.”

“J’ai manqué deux cours de step, je suis mieux de
lâcher le cours et m’inscrire la session prochaine.”

35

Quelles sont les 5 étapes de la pensée dichotomique?

Perception d'un échec - Découragement - Abandon des nouvelles habitudes de vie - Reprise du poids perdu - Échec réel!

36

Quelles sont les 4 stratégies de la perte de poids ?

•Favoriser une régulation
flexible
•Favoriser une régulation
intuitive
•Favoriser une motivation
intrinsèque
•Favoriser l’auto-efficacité

37

Vrai ou faux? manger est un mécanisme puissant pour court-circuiter le fonctionnement émotionnel du cerveau.

vrai!

38

Définition de l'alexithymie?

Difficultés à ressentir,
reconnaître et exprimer
les émotions

39

Définition de la conscience intéroceptive?

Conscience différenciée
des sensations et des
émotions

40

Sensibilité aux émotions faible = ?

tendance à vivre peu d'émotions positives et négatives

41

Sensibilité aux émotions élevés =

Émotions négatives fréquentes intenses persistantes.

42

Sensibilité aux émotions : Statégies positives ?

•Évitez de demander simplement à la personne
d’arrêter de manger ses émotions
•Aider à prendre conscience des émotions
présentes (journal, grille des émotions, etc)
•Proposer des stratégies de régulation plus
axées sur le problème

43

Vrai ou faux? Le circuit de la récompense amène
l’individu à répéter
les stimuli désagréables

faux, agréables

44

Pour le circuit de la récompenses, manger = ?

changements
comportementaux et altérations neurochimiques similaires à la consommation de cocaïne chez les rats

45

Vrai ou faux ?Chez les humains, la neuroimagerie montre que la nourriture stimule le circuit de la
récompense de la même façon que d’autres substances

vrai

46

Sensibilité à la récompense est élevé ou faible? chez quelqu'un qui éprouve :
1) peu d'attirance pour la nouveauté
2) Minimisation des risques à prendre
3) Décisions planifiées et organisées selon objectifs

faible

47

Sensibilité à la récompense est élevé ou faible chez quelqu'un qui éprouve :
1) plus grande impulsivité
2) difficulté à planifier à long terme

élevé

48

Sensibilité à la récompense : stratégies positives?

•Proposer des stratégies d’organisation et de
planification
•Proposer des stratégies de contrôle du stimulus
•Aider la personne à identifier et savourer
d’autres sources de plaisi