Cours 14- Les motifs et la motivation Flashcards Preview

Motiv' et apprentissage (Marie) > Cours 14- Les motifs et la motivation > Flashcards

Flashcards in Cours 14- Les motifs et la motivation Deck (29):
1

Qu'est ce que la théorie de MURRAY (1938)?

Perspective interactionniste: Selon MURRAY, le comportement est toujours le produit d’un besoin (« need ») de la personne et des propriétés des objets dans l’environnement («press»).

2

A quoi se rapporte le "press" de MURRAY?

Le « press » se rapporte à toutes les variables de l’environnement qui facilitent (ou entravent) la satisfaction des besoins. Il y a deux formes de « press »

3

Quelles sont les deux formes de "press" dont parle MURRAY?

- « alpha press » qui est objectif (p.ex. la présence d’autrui)
- « beta press » qui est subjectif (p.ex. la menace par d’autrui)

4

Que dit la théorie de MURRAY sur les "needs"?

• Il existe des différences interindividuelles par rapport aux besoins (20 « needs ») qui constituent la personnalité.
• La plupart des « needs » sont inconscients ainsi que le produit des « press » au cours de l’enfance, p.ex. amitié -> affiliation.

5

Qu'est ce que le TAT et par qui a-t-il été développé?

C'est un instrument projectif développé par MURRAY pour mesurer les "needs" inconscients (TAT = Thematic Apperception Test)

6

Quelle est la logique et la procédure du TAT?

Logique et procédure:
- Les situations activent des comportements
et des pensées par rapport au besoin
dominant.
- Les pensées sont mesurables avec le TAT.
- Les images qui se rapportent aux besoins
mentionnés évoquent des fantaisies.
- Standardisation et développement d’un système de codage sur la base
des analyses du contenu des fantasmes.

7

Qu'est ce que sont les motifs?

Les motifs sont des dispositions évaluatives de la personne par rapport à des
comportements spécifiques et à leurs conséquences (HECKHAUSEN, 1980).

8

Selon McCLELLAND et al. (1953) par quoi les motifs sont-ils établis?

Les motifs sont selon eux établis par le conditionnement des affects:
- Des changements des vécus affectifs (« être défié ») au cours de la manifestation
de comportements (« mobiliser ses efforts ») sont associée avec des stimuli
conditionnés (« des tâches d’une difficulté modérée »).
- Les stimuli conditionnés peuvent donc réactiver des vécus affectifs avec des
conséquences motivationnelles: L’approche ou l’évitement de situations
spécifiques

9

Quels sont les trois motifs selon McCLELLAND (1985)?

le pouvoir
l’accomplissement
l’affiliation
Avec deux ORIENTATIONS MOTIVATIONELLES:
l'approche
l'évitement

10

Par quoi la force des motifs et les orientations motivationnelles sont-elles établies?

La force des motifs et les orientations motivationnelles sont établies par
l’association des vécus affectifs (positifs ou négatifs) aux stimuli conditionnés (des
tâches, la présence des autres personnes, les essais d’influencer les autres).

11

Quels sont les effets directs des motifs sur le comportement (3)?

- L’ORIENTATION par direction de l’attention sur des stimuli pertinents.
- La SELECTION par facilitation de l’apprentissage.
- « L’ENERGISATION » des réactions efficaces pour l’approche et
l’évitement.

12

Selon McCLELLAND et al. (1989), comment sont les motifs et que prédisent-ils?

Ils sont implicites (TAT) et prédisent
directement des aspects du comportement et de la performance

13

Quelles sont les propriétés des valeurs?

Les valeurs sont explicites (questionnaires) et prédisent les choix comportementaux qui sont conscients.

14

Dans la théorie de McCLELLAND et al. quelle différence existe-il entre les motifs et les valeurs?

Motifs:implicites et prédisent des aspects du comportement et de la performance
Valeurs: sont explicites et prédisent les choix comportementaux qui sont conscients

15

Qu'est ce que le motif d'accomplissement?

Le motif d’accomplissement est le désir de se maîtriser et de relever des
défis (MURRAY, 1938).

16

Que sont les études de McCLELLAND (1961) sur les effets socio-économiques et que montrent-elles?

Analyse des sources historiques comme des livres d’écoles, des statistiques économiques, des paroles politiques.
Protestantisme -> éducation valorisant l’indépendance -> motif
d’accomplissement des enfants -> développement économique.

17

Ou le motif est-il le plus fort (du point de vue socio-économique)?

Le motif est plus fort dans les pays protestants.
Suite hypothétique:
Protestantism (self-reliance values) ->independence training by parents-> achievement in children-> economic and technical development

18

Selon des analyses faites par McClelland (1961) sur des contenus de livres d'enfants et d'allocutions politiques, qu'est ce que le motif d'allocution permet de prédire?

- La consommation d’ELECTRICITE
1929 et 1950.
- La croissance ECONOMIQUE
1952 et 1958.
- Le nombre des IDEES NOVATRICES entre
1810 et 1950 (l’index des brevets
d’invention).

19

Qu'est ce que l'éude de VONTOBEL (1970): Le motif ’accomplissement en Suisse nous dit?

Qu'il y a un effet fort de la classe sociale sur le motif d'accomplissement (les classes élevées en ayant un plus fort que les classes moyennes qui ont ont un plus fort que les classes défavorisées)

20

Quelles sont les spécificités des enfants qui ont développés une peur de l'échec (plutôt qu’un motif ’accomplissement fort)?

- Des MERES qui punissent les échecs des enfants mais qui réagissent de
manière neutre aux réussites (TEEVAN, 1983).
- Des mères qui choisissent des standards de performance pour leurs fils
qui dépassent des capacités des fils (SMITH, 1969).
- Des parents qui s’attendent à l’indépendance et l’accomplissement de
leurs enfants très tôt (SCHMALT, 1982).

21

Qu'est ce qui est bénéfique pour développer un motif d'accomplissement fort chez un enfant?

L’encouragement de l’indépendance des enfants quand ils la souhaitent
est bénéfique pour le développement d’un motif d’accomplissement fort (McCLELLAND, 1961; Heckhausen, 1980).

22

Qu'est ce que CHIPLEY et VEROFF (1952) ont mesurés avec le TAT?

Mesure du motif dd'affiliation et d'évitement de l'affiliation- LA PEUR D'ETRE REJETE

23

D'après Lansing et Heyns (1959), pour quoi mobilisent les individus ayant un fort motif d'affiliation?

Ils mobilisent plus d'effort pour maintenir des réseaux de COMMUNICATION.

24

Selon Boyatzis, avec quoi sont corrélés le motif d'affiliation et la peur d'être rejeté?

Le motif d’affiliation est corrélé avec le nombre d’amis d’une personne.
la peur d’être rejeté est corrélée avec le degré de similarité entre les attitudes d’une personne et celles de ses amis.

25

Selon McADAMS (1980), que décrit le motif d’intimité?

Le besoin d’avoir des contacts sociaux d’une qualité intense. Les individus avec un fort motif d’intimité
sont décrits comme sociables et authentiques.

26

Qu'est ce que le motif de pouvoir?

Le motif de pouvoir concerne le besoin d’avoir du contrôle sur son environnement (McCLELLAND, 1985). Mesure par TAT de WINTER (1973).

27

Qu'est ce que le motif de pouvoir permet de prédire?

Le motif prédit l’agressivité, la tendance à arborer des symboles de statut, la consommation de films et de livres aux contenus agressifs ou sexuels, la consommation d’alcool, la participation à des sports compétitifs (McCLELLAND et al., 1972).
Le motif prédit aussi la responsabilité sociale (WINTER, 1973) – si on a des frères et des soeurs plus jeunes.

28

Qu'est ce qu'à donné l'analyse de textes rédigés entre 1780-1970 par McCLELLAND (1975)?

Aux États-Unis, le motif de pouvoir était plus fort que le motif d’affiliation (inhibé) avant les guerres.

29

Expliquer l'analyse de WINTER (1993): Le pouvoir, l’affiliation et la guerre.

• Analyse du contenu de 13 allocutions que des souverains anglais ont donné au début de l’année avant des périodes de guerre et de 36 allocutions en périodes de paix (dans les années qui n’étaient pas suivies par des guerres).
• Résultat: Dans les années avant les guerres, le motif de pouvoir était plus fort que le motif d’affiliation.