Cours 9: physiologie des synapses Flashcards Preview

Développement du système nerveux > Cours 9: physiologie des synapses > Flashcards

Flashcards in Cours 9: physiologie des synapses Deck (43)
Loading flashcards...
1

Quels sont les 4 mécanismes de base de la transmission synaptique?

-Le déclenchement d'un potentiel post-synaptique excitateur
-Le déclenchement d'un potentiel post-synaptique inhibiteur
-La sommation des potentiels post-synaptiques excitateurs
-L'effet de l'inhibition

2

Comment se fait la synthèse et le stockage de diff NT?

A) Le neuropeptide: (1) un peptide précurseur est synthétisé au niveau du réticulum endoplasmique rugueux; (2) le peptide précurseur est clive au niveau du Golgi; (3) les granules de sécrétion contenant le peptide active sont transportes le long de l'axone jusqu'à au niveau de la terminaison synaptique où il est stocké.
B) Les amines et acides aminés: c'est à l'intérieur du cytosol de la terminaison synaptique que des enzymes synthétisent les neurotransmetteurs à partir de molecules precurseurs representant des substrats pour ces enzymes. Des transporteurs localises dans la paroi des vesicules synaptiques incorporent le neurotransmetteur dans les vesicles où il est stocké.

3

Comment se fait le Déclenchement du potentiel post-synaptique excitateur?

(A) L'arrivée de l'influx nerveux au niveau de la terminaison axonique déclenché la libération du neurotransmetteur. (B) Le neurotransmetteur se fixe sur ses récepteurs canaux au niveau de la membrane post synaptique. Dans le cas où l'activation du récepteur induit une entrée de Na, la membrane se dépolarise. (C) La conséquence de cette dépolarisation est une variation du potentiel de membrane (Vm) appelée PPSE.

4

Comment se fait le déclenchement d'un PPSI?

(A) L'arrivée de l'influx nerveux au niveau de la terminaison axonique déclenché la libération du neurotransmetteur. (B) Le neurotransmetteur se fixe sur ses récepteurs canaux au niveau de la membrane post synaptique. Dans le cas où l'activation du récepteur induit une entrée de Cl dans la cellule, la membrane devient hyperpolarisée. (C) La conséquence de cette hyperpolarisation est une variation du potentiel de membrane
(Vm) appelée PPSI.

5

Qu'est-ce que la ommation des potentiel post-synaptiques excitateurs?

A) Un potentiel d'action présynaptique declenche un PPSE de faible amplitude dans un neurone post-synaptique.
(B) Sommation spatiale de PPSE: quand deux (ou plus) afférences présynaptiques sont actives en même temps, les PPSE individuels se somment.
(C) Sommation temporelle: quand une afférence décharge répétitivement, les
PPSE individuels se somment également.

6

Quels sont les effets de l'inhibition?

La schéma représente un neurone recevant a la fois une afférente excitatrice et une afférente inhibitrice. (A) La stimulation de l'afférence excitatrice entraîne un courant entrant qui diffuse vers le soma de la cellule où un PPSE peut être enregistre (B) Quand les afférences excitatrice et inhibitrice sont simultanément mises en jeu, le courant dépolarisant fuit au travers de la membrane avant d'atteindre le soma.

7

Comment se fait la transmission cholinergique?

L'Ach agit sur deux types des récepteurs cholinergiques: les récepteurs nicotiniques, qui sont récepteur-canaux (rapide) et les récepteurs muscariniques, qui sont des récepteurs couplés aux protéines G (M1-M5).

8

Comment se fait la biosynthèse et dégradation de l'acétylcholine?

L'acétylcholine est utilisée par les neurones du noyau basal, qui dégénèrent dans la maladie d'Alzheimer. Les inhibiteurs de l'acétylcholine estérase sont utilisés pour le traitement de la maladie d'Alzheimer
AChestérase permet arrêter signalisation

9

Comment se fait la transmission glutamatergique?

Le glutamate agit sur trois types des récepteurs-canaux: les récepteurs AMPA, NMDA et Kainate. Les récepteurs AMPA et NMDA jouent le rôle de médiateurs pour une grande partie de la transmission synaptique rapide excitatrice dans le SNC. La fonction des récepteurs kainate est peu connu. Le glutamate agit aussi sur un récepteur couplés aux protéines G, mGluR1-7 (metabotropic Glutamate Receptor).

10

Décrit la Coexistence des récepteurs NMDA et AMPA au niveau d'une même synapse du system nerveux central.

A) L'arrive de l'influx nerveux au niveau de la terminaison axonique déclenche la libération du glutamate. B) Le glutamate interagit avec les récepteurs AMPA et NMDA au niveau de la membrane post synaptique. C) L'entrée de Na à partir des récepteurs AMPA et de Na et Ca à partir des récepteurs NMDA déclenche un PPSE.

11

Le courant entrant par un récepteur NMDA est dépendant de quoi?

A) Le glutamate permet au canal de s'ouvrir; cependant au potentiel de repos, le pore est bloque par la présence d'ions Mg. B) La dépolarisation de la membrane libère le canal et permet l'entrée des ions Na et Ca.

12

Le récepteur NMDA est perméable à quoi? Ça sert à quoi?

Le canal du récepteur NMDA peut ouvrir uniquement pendant la dépolarisation du neurone postsynaptique. La dépolarisation de la membrane libère le canal et permet l'entrée des ions Na et Ca. Au niveau postsynaptique le Ca peut activer plusieurs types d'enzymes, régule l'ouverture de certains canaux, et influence l'expression des gènes. En plus grande quantité, le Ca peut même provoquer la mort cellulaire.

13

Comment se fait la transmission GABAergique?

Le GABA est le neurotransmetteur de la plus grande partie de l'inhibition synaptique au niveau du SNC. Le GABA agit sur deux types des récepteurs: le GABA-A qui est un récepteur-canaux et le GABA-B, qui est un récepteur couplés aux protéines G.

14

Le récepteur GABA est formé de quoi?

Le récepteur GABA-A est formée par l'assemblage de 5 sous-unités. Chaque sous-unité a plusieurs isoformes.
Pourquoi il y a beaucoup des isoformes pour les sous-unités du récepteur GABA-A ?
Il est important que l'inhibition synaptique soit précisément régulée, dans le cerveau: trop forte, elle entraîne une perte de
connaissance et un coma; trop faible, elle provoque des crises d'épilepsie.

15

Quelle est l'action des neurotransmetteurs au niveau des récepteurs couplés aux protéines G?

La fixation du neurotransmetteur sur le récepteur conduit a l'activation des protéines G.
L'activation des protéines G conduit secondairement à l'activation de protéines représentant des effecteurs cellulaires qui peuvent être, soit des canaux ionique (A), soit des enzymes qui génèrent la production de seconds messagers (B).

16

Quel est le mécanisme d'action des prot G? (4)

A) À l'état de repos, la sous-unité alpha de la protéine G est liée au GDP.
B) Quand elle est activée par le récepteur, la protéine G voit le GDP substitué par du GTP.
C) La fixation du GTP correspond à un état active de la protéine G, et la sous-unité alpha liée au GTP va activer la protéine-effecteur.
D) La sous-unité alpha exprime une activité GTPase qui transforme le GTP en GDP, ce qui a pour effet le retour à l'état de repos.

17

Quelle est la voie rapide des prot G?

A) Les protéines G du muscle cardiaque sont activées directement par la fixation de l'ACh sur le récepteur muscarinique. B) L'activation de la protéine G conduit à une augmentation de la conductance potassique.

18

Comment se fait la stimulation et inhibition de l'adényl cyclase par différents types de proteines G?

A) La fixation de la noradrénaline (NA) au récepteur Beta active Gs qui, à son tour, active l'adényl cyclase. L'activation de l'adényl cyclase se traduit par un augmentation de la production de l'AMPc, ce qui va provoquer l'activation de la protéine kinase A.
B) La fixation de la NA au récepteur alpha2 active Gi qui exerce une action inhibitrice sur l'adényl cyclase

19

Comment se fait la Production des seconds messagers à partir du PIP2, un phospholipide membranaire?

L'activation de protéines G particulières stimule la phospholipide C (PLC), un enzyme membranaire agissant au niveau de phospholipides. La PLC transforme le PIP2 en diacylglycérol (DAG) et inositol triphosphates (IP3). Le DAG stimule le protéine kinase C (PKC). L'IP3 agit au niveau des compartiments de stockage intracellulaire de calcium pour libérer du Ca. Le Ca agit a son tour sur diverses enzymes.

20

Quels sont les 5 propriétés physiologiques des neurones
changent au cours du développement?

1. L'expression des canaux change pendant le développement
2. Les caractéristiques des potentiels post-synaptiques changent au cours du développement.
3. Les caractéristiques de la plasticité à court terme changent au cours du développement.
4. La fonction du GABA change au cours du développement et passe de neurotransmetteur excitateur à neurotransmetteur inhibiteur.
5. La stimulation à haute fréquence peuvent donner la voix à des synapses silencieuses immatures

21

Comment L'expression des canaux change pendant le développement? (4)

- Les propriétés intrinsèques des neurones changent au cours du
développement.
-Les potentiels d'action sont d'abord dépendants du calcium.
-Le type de canaux qui est exprimé dans les neurones change au cours du développement.
-Les changements développementaux dans l'expression de certains récepteurs et canaux pourraient dépendre de la formation des synapses avec les bonnes cellules cibles

22

Comment les propriétés intrinsèques des neurones changent au cours du développement? (3)

enregistrements neurones rats à diff jrs après la naissance
A diff jrs après naissance, a changemetns, pot repos devient + neg, cste t memb devient + petite et résistance devient + petite
Donne tjrs même stim et regarde nbre de PA prod, avec t, nbre de PA aug
PA deviennent + courts et + rapides avec le t
Retrouve ça dans +ieurs neurones

23

Comment les potentiels d'action sont d'abord dépendants du calcium?

Enregistrement dans moelle précoce pendant fermeture du TN: Potentiel d'action de longue durée et dépendant du calcium
Potentiel d'action mixtes calcium / sodium
Potentiel d'action court et dépendant du sodium

24

Comment les types de canaux qui sont exprimés dans les neurones
change au cours du développement?

1) Pour identifier les motoneurones, un colorant (DiI) est injecté dans le cible de motoneurones, les muscles de la jambe. Le DiI est un colorant lipophiles et se déplace de la synapse au corps cellulaire.
2) Le tissu est dissocié et les motoneurones sont facilement reconnus et enregistrés, car ils
sont marqués avec DiI, qui est fluorescent
Les canaux calciques de type-T
diminuent avec l'âge, tandis que les
canaux calcium de type N et de type L augmentent.

25

Comment les changements développementaux de l'expression de certains récepteurs et canaux pourraient dépendre de la
formation des synapses avec les bonnes cellules cibles?

regarde neurones ganglion ciliaire, cible = iris, ont enregistré activité CK+ Ca2+ dépendants, en absence de Ca2+, les petites rép de base disparaissent
Fait même exp mais ajoute stion de prot qui viennent de l'iris, en qq jrs, rép potassique est très grande
=> Très grande diff si ya présence de prot qui viennent de la cible ou non
Quand neurones forment syn avec bonne cible -> neurone aura signal de prod + de CK+
La neuregulin induit l'expression de canaux potassiques qui sont calcium-dépendants.

26

Comment les caractéristiques des potentiels post-synaptiques
changent au cours du développement? (2)

- La durée des potentiels post-synaptiques diminuent au cours du
développement.
- Les propriétés fonctionnelles des récepteurs changent au cours du
développement en raison de changements d'expression des sous-unités qui forment un récepteur

27

Qu'est-ce qui se passe avec La durée des potentiels post-synaptiques au cours du dév?

La durée des potentiels post-synaptiques diminuent au cours du développement
Les neurones dans l'olive supérieure latérale (LSO) reçoivent des synapses excitatrices du noyau cochléaire ipsilatéral et des synapses inhibitrices du noyau médian de l'organe de trapèze (MNTB)
L'enregistrement intracellulaire de neurones de l'olive supérieure latérale au cours des trois premières semaines postnatales montrent que la durée de l'EPSP et de l'IPSP évoqué par la stimulation des afférences diminuent d'environ 10 fois.
Rép deviennent + courtes et mieux définies avec le t post nat (2 sem), rép sont + rapides

28

Comment Les propriétés fonctionnelles des récepteurs changent au cours du développement?

Les propriétés fonctionnelles des récepteurs changent au cours du développement en raison de changements d'expression des sous-unités qui forment un récepteur

29

Décrit l'évolution du récept de la glycine

jeune, récept = pentamère, s-u qui forme le pore = alpha, isoforme alpha jeune = alpha2, récept avec alpha 2 restent ouverts + longtemps, + d'ions passent donc rép + longue

s-u alpha adulte = alpha 1, avec alpha 1 récept reste ouvert moins longt, moins d'ions passent, rép + courte

30

Décrit l'évolution du récept NMDA

Les réponses NMDA (enregistré en
présence de bloqueurs des récepteurs AMPA et GABA) deviennent plus courtes au cours du développement.
ya changement au niveau des s-u formant le récept
NMDA est formé par 4 s-u, 2 NRE et les autres sont de type 2, les s-u de type 2 peuvent changer, chez cerveau adulte a majorité s-u NR2A et chez jeune a surtout NR2B, si a + de 2B, rép sont + longues
Le niveau d'expression de la sous-unité 2A augmente au cours du développement dans de nombreuses régions du cerveau.